Le nouveau cycle Saturne/Pluton en Sagittaire.

Je voulais attendre pour vous présenter ce thème, vu qu’il ne sera effectif qu’au début de l’année 2020.
Cependant, vue son importance et vue l’accélération des événements, je vais vous le livrer dès à présent, d’autant que je vais devoir prendre de plus en plus de recul par rapport à ce blog. Je suis en effet dans une année de totale refondation. Ma façon de vivre change, je suis dans une phase de profonde évolution. Tout cela est du à la présence de la Lune Noire sur mon Milieu du Ciel dans ma révolution solaire 2019. C’est aussi le cas pour mon épouse.
Lorsque j’ai créé ce blog, c’était, pour partie, de traiter l’actualité avec un éclairage astrologique. Or, l’actualité ne m’intéresse plus beaucoup et ne m’inspire pas davantage.
Ce blog avait aussi pour vocation de partager les connaissances qui étaient les miennes dans le domaine astrologique pour susciter, non pas des vocations, mais le goût et la curiosité pour que chacun puisse exercer sa propre expérience. Cette tâche est à présent réalisée. Je crois vous avoir tout dit, ou presque, de ce que je savais. Continuer ne serait que de la répétition . Je vais donc me retirer de la toile, mais pas de la vie.

Le blog restera ouvert jusqu’à la fin de l’année qui correspond à la fin de mon abonnement chez WordPress. Jusqu’à cette date, les commentaires seront toujours possibles, et j’y répondrai comme d’habitude avec joie.
Mais venons-en au thème du jour. Une gigantesque et exceptionnelle configuration planétaire va se produire le dimanche 12 janvier 2020.
Gigantesque, parce que pas moins de 6 planètes vont se retrouver dans le signe du Sagittaire, ainsi que le lieu de la Nouvelle Lune du 10 janvier 2020, qui sera une éclipse, et la Part de Religion. Ces 6 planètes sont la Queue du Dragon à 13 Sagittaire, Jupiter à 14°, Soleil à 26°, Cérès, Saturne et Pluton à 27° et Mercure à 28°.
Exceptionnel parce que la dernière conjonction Saturne/Pluton dans le signe du Sagittaire date du 13 janvier 1518, il y a donc 501 ans. C’était aussi un amas planétaire de 5 planètes : Mars à 9 Sagittaire, Queue du Dragon au même degré, Nouvelle Lune à 12°, Mercure à 14°, Pluton et Saturne à 16°.

Voici le thème de 1518

Cycle Saturne Pluton 1518

Et voici le thème de 2019

Cycle Saturne Pluton 2019

L’amas planétaire de 1518, dans le signe du Sagittaire, 9ème signe, en analogie avec la maison IX, la maison des religions, annonce un nouveau paradigme religieux. Quelques mois plus tôt, le 31 octobre 1517, Martin LUTHER fait imprimer, grâce à l’émergence de l’imprimerie, ses 95 thèses qui formeront le socle du protestantisme. Le ver est alors dans le fruit. L’Eglise catholique, face au scandale des indulgences, qui n’est rien d’autres qu’une forme de corruption et d’enrichissement, va se diviser, après bien des remous, des exécutions, des guerres. Le schisme s’en suivra, principalement dans les états fédérés de Germanie. Retour de bâton lorsque l’on sait que les Germains furent christianisés de force plusieurs siècles auparavant. L’histoire des religions, comme l’histoire tout court, ne connaît pas les imites du temps. Les religions ont sans doute aussi leurs karmas.

Le thème du début de cycle Saturne/Pluton de janvier 2020 est très voisin de celui de 1518. Allons-nous assister à l’émergence d’une nouvelle religion ? Ou au schisme dans une religion existante ? Les deux papes de Rome, l’un officiel, l’autre officieux, compte tenu de leur âge, ne vivront plus très longtemps. Qu’adviendra-t-il après leur mort ? Auront-ils un successeur alors que les prophéties de Malachie nous disent que non ?

Regardez la position de Saturne et Pluton, coincée entre Cérès et Mercure. Mercure est le messager des dieux. Cérès, planète maîtresse du signe de la Vierge, représente, dans le catholicisme, la Vierge Marie, l’Immaculée Conception. Quel message veut nous faire connaître l’Eternel , quelques mois seulement après l’incendie de Notre Dame de Paris ? Le culte d’une déesse va-t-elle voir le jour ? Après tout, nous sommes en pleine période de poussée paritaire. Je verrai bien l’émergence du culte d’une déesse noire. Saturne et Pluton régissent tous deux la couleur noire. Les déesses noires sont liées à la déesse mère, à Gaia, la Terre-Mère. Ne sommes-nous pas en train de déifier notre planète, la Terre ?

La Terre-Mère aura ses prêtresses qui devront être vénérées. N’est-ce pas déjà un peu le cas avec Greta THUNBERG, qui s’exprime devant tous les participants de la COP24, est reçue à la Chambre des Communes à Londres, à l’Assemblée Nationale à Paris, à Rome par le Pape François. A 16 ans, elle sera bientôt Docteur Honoris Causa de l’université de Mons, et a reçu le prix Ambassadeur de la Conscience (rien que ça!) de la part d’Amnisty International.

Cette nouvelle religion aura aussi sans doute ses martyres, car Cérès est conjointe à Saturne et Pluton, toutes deux mortifères. Néanmoins, son émergence entraînera moins de violence que la Réforme Protestante, car Jupiter, dans le thème de 2019, prend la place de Mars dans le thème de 1518. toutes deux conjointes à la Queue du Dragon. Jupiter est pacificateur autant que Mars est guerrier.

Comme vous voyez, je pose plus de questions que je n’apporte de réponses. C’est normal puisque nous sommes qu’au tout début de ce nouveau paradigme. Mais la direction me semble la bonne, eu égard aux prémisses que nous vivons actuellement : poussée du féminisme et de l’écologisme, deux idéologie de la nature de Cérès qui, je le souligne, sera hors limite en déclinaison à 25S45 au moment de la conjonction Saturne/Pluton.

Si Martin LUTHER a pu diffuser ses thèses grâce à l’imprimerie, la nouvelle religion se diffusera grâce à Internet et aux réseaux sociaux. Les réseaux sociaux ont une puissance de diffusion colossale à l’échelle mondiale. Rien ne peut leur résister, pas même les politiques, qui, tôt ou tard, se soumettent aux nouveaux paradigmes, même s’ils tentent de les récupérer à leur avantage. Les réseaux sociaux diffusent beaucoup plus rapidement que l’imprimerie. Il y a fort à parier que la nouvelle religion se répandra sur toute la planète beaucoup plus rapidement que la Réforme.

Si la nouvelle religion aura sa déesse, elle aura aussi ses prêtresses. Cela me fait penser au nanarchat. Connaissez-vous le nanarchat ? Wikipedia ne connaît pas, mais le site Egalité et Conciliation, lui, connaît.

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-matriarcat-la-virilisation-des-femmes-la-feminisation-des-hommes-et-l-infantilisation-des-foules-13

Il y a eu un monde matriarcal avant le patriarcat. Selon la règle hermétique du flux et du reflux, il y aura un matriarcat qui succédera au patriarcat. Cela ne devrait pas être trop difficile, vu l’état de décomposition morale dans lequel il se trouve.
Certes, le nouveau matriarcat ne sera pas l’identique de l’ancien, mais je sens tout de même un certain esprit de revanche du côté de nos amazones.

Rendez-vous dans un siècle ! Je crois que je vais me réincarner en femme.

154 réflexions sur “Le nouveau cycle Saturne/Pluton en Sagittaire.

  1. Bonjour, merci beaucoup pour ces partages autour de Capricorne et de sa signification. Actuellement, nous sommes en marche vers une forme de Chaos. Le défi de l’humanité sera d’éviter des guerres, d’apprendre à nous respecter entre humains et aussi d’apprendre à respecter cette Planète. Capricorne peut nous aider à nous rendre plus responsables. Cher Astro : combien j’apprécie vos prises de parole…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s