Eclipse totale du Soleil du 2 juillet 2019.

Voici le thème de la Nouvelle Lune du 2 juillet 2019, qui est aussi une éclipse du Soleil.

Vue de Paris.

Eclipse solaire 2019 07 02 Paris

Quand un thème de Nouvelle ou de Pleine Lune indique sur superposition de l’axe des nœuds sur la ligne d’horizon ou sur la ligne du méridien, c’est un signe que la période sera hors du commun. Quand, en plus, c’est un thème d’éclipse, cela renforce le présage. Et là, c’est un éclipse totale.

Cela annonce-t-il des bonnes nouvelles ? Bah…j’en doute. Le maître de l’éclipse est Mercure qui se trouve en maison VIII, conjoint à Mars. J’ai parlé de la conjonction Mercure/Mars dans l’article précédent. Vous savez donc qu’il est générateur de querelles, d’actions précipitées, de nervosité. Dans le signe des Gémeaux, c’est surtout sur le plan du discours que la conjonction agit, mais comme celle-ci est en maison VIII, l’on peu très bien vouloir passer du discours à l’acte.

Mercure/Mars en Gémeaux, c’est aussi une position dangereuse dans le domaine des transports : trains, voitures, autocars. Prudence donc.

Le Soleil, c’est la volonté. Le Soleil éclipsé en maison VII veut dire que l’on doit affronter des situations non voulues. Alors que tout paraît calme sur le plan géopolitique, et même encourageant (TRUMP en Corée du Nord), tout peut déraper. Le Soleil est maître de IX (l’étranger). La Lune est maître de VIII et la conjonction soli-lunaire est en maison VII (la maison des conflits).

Où cela peut-il dégénérer ? Je constate que la Lune Noire est conjointe à la part de Religion en Capricorne. Ce signe peut désigner un pays au régime conservateur et théocratique. L’on pense bien sûr à l’Iran. Mais cela pourrait aussi concerner un autre état conservateur à caractère religieux (Arabie, Qatar, par exemple). N’oublions pas que la Queue du Dragon, sur l’ascendant, est conjointe à Saturne. Or, je vous l’annonce depuis plusieurs mois, la conjonction Saturne/NS engendre des guerres accompagnées de flambées du prix du pétrole. Si le pétrole n’a pas encore flambé, c’est parce que la région du Moyen-Orient ne s’est pas encore enflammée. Mais méfions-nous des temps de vacances. C’est bien souvent ces moments-là qui sont choisis pour déclencher des hostilités.

Vue des EU

Eclipse solaire 2019 07 02 Washington

L’éclipse est en maison IX (l’étranger) et l’éclipse est à l’opposition exacte de la Part de Religion. Finalement, ce thème dit la même chose que le précédent, sauf que l’éclipse, étant en maison IX, les EU sont directement concernés. Mais pourquoi la Part de Religion est-elle si étroitement impliquée dans le thème vu des EU ?

Vu d’Israël

Eclipse solaire 2019 07 02 Tel Aviv

La réponse à la question, vous l’avez ici. La Part de Religion est ici exactement conjointe à l’ascendant. Nous en revenons au programme eschatologique des sionistes. Ils vont donc probablement accélérer leur programme, soit par une attaque contre les positions de Hezbollah en Syrie ou au Liban, soit, et c’est peut-être plus vraisemblable, par un attentat sous faux-drapeau qui les fera passer pour des victimes, afin de pousser les EU (c’est-à-dire TRUMP) à intervenir contre celui qui sera désigné comme le commanditaire de l’attentat.

Dans notre pays, cette période d’éclipse sera marquée par le départ du Tour de France, qui, cette année, partira de Bruxelles, le 6 juillet 2019.

Voici le thème de l’éclipse progressé au 6 juillet 2019.

Tour de France 2019

Ce thème n’est guère différend de celui du jour de l’éclipse. L’on remarquera la conjonction exacte Part de Religion/Eris. Que vient faire la religion sur Eris, la planète de la discorde, du ressentiment et de la vengeance, dans une course cycliste ? Mystère.
Pendant les phases lunaires dont un luminaire est éclipsé, les journées les plus importantes sont celles où une planète vient en conjonction avec l’emplacement de l’éclipse, mais aussi quand une planète vient en conjonction avec le nœud lunaire le plus proche du point d’éclipse.

Une rencontre de Vénus avec le point d’éclipse se fera le 11 juillet 2019.

Eclipse 2019 07 02 prog 07 11

Ne vous fiez pas trop au trigone exact Lune/Soleil. Comme il est exact, je le considère davantage comme une conjonction. Or, la conjonction reproduit ce qui était promis lors de l’éclipse. C’est donc une journée importante, d’autant que Vénus est la planète la plus haute en déclinaison, donc dominante. Vénus est exactement conjointe à la Part de Religion, encore elle. Vénus, je le rappelle, est la planète de l’islam, mais elle est aussi appelée Étoile du Matin ou Lucifer.

C’est une journée particulière, présentant des aspects violents. D’abord, Mars 11 Cancer en maison VIII est au carré exact d’Uranus 11 Bélier en maison V. La maison V est celle, entre autres, des lieux de plaisir. Il conviendrait de les éviter ce jour-là. Mars est sur degré Saturne/Lune qui fait craindre des victimes parmi une foule ou un groupe de personnes. Le Fond du Ciel est conjoint à ALGOL, étoile particulièrement violente qui se trouve sur un degré du Soleil. Or, c’est bien le Soleil qui est éclipsé. Les valeurs solaires ne peuvent donc pas servir de protection. Mars 19N de déclinaison est en contre-parallèle du Milieu du Ciel et Cérès, tous deux à 19S de déclinaison. Le contre-parallèle équivaut à une opposition.

Espérons qu’il ne se passe rien de fâcheux sur le tour de France, mais il y a bien d’autres lieux de plaisirs pendant les vacances d’été.

La journée où Vénus passera sur le Nœud Nord est le 17 juillet 2019. Mais là, nous seront le lendemain d’une autre éclipse, une éclipse de Lune, et sera une autre histoire.
Le mois de juillet, avec ses deux éclipses, nous promet bien des avatars.

 

Solstice d’été entre guerre et paix.

Le thème du solstice d’été est une figure importante dont les éléments vont influer jusqu’à l’équinoxe d’automne. Voici ce thème pour Paris.

Solstice eté 2019 Paris

Comme le thème de l’Ingrès du Soleil dans les Gémeaux du 15 juin 2019, et comme le thème de la Pleine Lune du 17 juin 2019, le thème du solstice est dominé par une conjonction Mercure/Mars/NN à l’opposé d’une conjonction NS/Saturne/Pluton. La conjonction Mercure/Mars est en maison IX (étranger) et Mars est maître de VII (conflits). Vu de Paris, il s’agit d’un conflit à l’étranger, et comme l’ascendant est le signe de la Balance, signe d’équilibre, la France n’a guère envie d’être partie prenante de ce conflit. Elle restera probablement à l’écart.

Mercure/Mars/NN, c’est la grande configuration du moment. Dans un commentaire, je vous indiquais que la conjonction Mercure/Mars s’accompagnait de tensions, de querelles, de conflits, d’actions précipitées. Nous en avons l’exemple depuis quelques jours. Les USA, pays Gémeaux (Soleil à 21° du signe) cherchent des noises à l’Iran pour le précipiter à la faute. L’Iran réagit sur le même ton. TRUMP menace de représailles puis se retient. On en est là pour l’instant.

Cela peut-il aller plus loin? Voici le thème du solstice vu de Washington.

Solstice été 2019 Washington

L’ascendant est dans le Lion, signe de l’ascendant natal de TRUMP. Les USA veulent montrer leur supériorité. Ils bombent le torse. Le Soleil, maître du Lion, est en maison XI, la maison de la politique où se trouve également la conjonction Mercure/Mars. Nous sommes là dans l’agitation du discours politique. TRUMP est déjà en campagne électorale depuis l’annonce de sa candidature le 18 juin 2019. TRUMP veut être réélu. Il doit satisfaire à la fois son aile droite, les faucons pro-israéliens, et son électorat qui ne veut pas que les EU entrent dans une nouvelle guerre. C’est toute la problématique de la conjonction Mars/Mercure en Gémeaux (langage agressif) opposé à Saturne qui freine.

Voyons ce que donne la comparaison entre le thème du solstice et le thème de TRUMP.

Solstice été 2019 et TRUMP

La précision des aspects est stupéfiante. Dans le thème du solstice, nous trouvons Jupiter rétrograde à 23 Scorpion, Neptune rétrograde à 23 Verseau, la Lune à 23 Capricorne, Saturne rétrograde à 23 Sagittaire. Les quatre éléments sont de la partie : Scorpion (eau), Sagittaire (feu), Capricorne (terre), Verseau (air). Dans le thème de TRUMP, Jupiter rétrograde est à 23 Vierge (terre), Uranus est à 23 Taureau (terre). Toutes ces planètes sont sur la même longueur d’onde. Elles agissent donc en synergie. Avec le grand trigone en signe de terre Lune/Jupiter/Uranus, TRUMP garde les pieds sur terre.

Fait remarquable également, la rétrogradation de Jupiter dans les deux thèmes et celle de Neptune dans le thème du solstice. Avec des planètes rétrogrades, l’on est plus dans l’introspection que dans l’action. Avec Jupiter rétrograde, l’on cherche plutôt à élargir son champ de conscience. Neptune rétrograde s’harmonise très bien avec cet état de conscience, et Saturne rétrograde freine des quatre fers. Manifestement TRUMP ne veut pas la guerre dont il sait qu’elle serait contraire à ses intérêts, ainsi qu’aux intérêts des États-Unis. De plus, Saturne rétrograde envoie un carré exact à son Jupiter natal, ce qui le rend beaucoup plus hésitant qu’il ne le laisse paraître.

Mais, parfois, l’on peut ne pas vouloir la guerre et être contraint malgré tout. Je ne sais plus si je vous ai parlé de la correspondance entre l’empereur d’Allemagne, Guillaume, et le tsar de Russie, Nicolas. Ils étaient cousins et ils s’adoraient. Il y a même une photo où on les voit, l’un dans le costume de l’autre. Il n’y avait pas plus fusionnel que leur relation. Ils ont échangé de nombreuses lettres en 1914. Ni l’un ni l’autre ne voulait la guerre. L’un demandait à l’autre de tout faire pour éviter la guerre, et l’autre répondait sur le même registre. Finalement, ils n’ont rien pu faire, bien qu’ils fussent tous les deux des monarques absolus.

Alors, Donald TRUMP, qui a beaucoup moins de pouvoir que ces monarques, pris en tenaille entre ces électeurs et l’Etat-Profond, aura bien du mal à résister.
Voici le thème de l’Ingrès vu de Téhéran.

Solstice d'été 2019 Téhéran

L’ascendant est dans le signe du Sagittaire, signe de l’étranger. La maison IX, maison de l’étranger, est en Lion, signe qui est transité dans le thème du solstice vu de Washington. Le maître de IX est le Soleil. Il se trouve en maison VII, maison des ennemis, et dans le signe des Gémeaux, signe des EU. Cela ne peut pas être plus clair.

La conjonction Mercure/Mars est en maison VII. L’agression vient de l’ennemi. La conjonction Saturne/NS est en maison I. Le pays sur la défensive, c’est l’Iran puisque la maison I contenant Saturne la représente.

Remarquez la Part de Religion conjointe à Régulus en maison IX. L’Iran est une théocratie. C’est l’ayatollah KHAMENEI qui règne sur le pays. La conjonction Part de Religion/Régulus est au trigone de l’ascendant. La position de l’ayatollah est solide. Toute tentative de le renverser s’avérera vaine. La maison IX est aussi celle de la diplomatie. Or, la Part de Religion fait un sextile exact au Soleil en VII. C’est une très bonne position qui indique que l’Iran dispose d’une solide diplomatie et qu’elle recherchera un accord avec les EU, tout grand Satan qu’il soit.

Comparaison du thème du solstice et de KHAMENEI.

Solstice été 2019 et KHAMENEI

Nous ne connaissons pas l’heure de naissance de l’ayatollah, mais ici, nous n’en aurons pas besoin. Ce qu’il faut noter est que trois acteurs partagent le même degré : la Part de Religion 4 Lion, Soleil du solstice 4 Gémeaux et Soleil de KHAMENEY 4 Bélier. Cela me paraît suffisant pour comprendre que l’ayatollah et TRUMP peuvent s’entendre, la Part de Religion/Régulus étant conjointe à l’ascendant/Mars de TRUMP.

KHAMENEI a un thème assez exceptionnel avec pas moins de 4 planètes dans le signe des Poissons. L’on y trouve notamment la Lune 27 Poissons au carré exact de Pluton du thème du solstice, situé à 27 Sagittaire. Pluton, me semble-t-il, représente Israël qui a cette planète très valorisée à sa naissance. Nous touchons là le nœud du problème. Celui qui est derrière toute cette agitation belliqueuse, c’est Israël qui poursuit son but messianique. Après avoir réussi à convaincre les EU de détruire l’Irak et la Syrie, ce qu’ils ont réussi à faire, ils tentent de convaincre TRUMP d’en faire autant avec l’Iran dont les troupes en Syrie et au Liban empêchent l’extension du Grand Israël.

Je ne crois pas me tromper sur le dessin messianique d’Israël et voici pourquoi.

Solstice été 2019 et Israël

Nous avons vu l’importance du degré 23 dans l’analyse du thème du solstice avec le thème de TRUMP. Et bien, le thème de l’indépendance d’Israël montre la Part de Religion à 23 Lion. Elle se situe donc au carré exact de l’ascendant du thème du solstice vu d’Israël, au carré exact de Jupiter rétrograde à 23 Scorpion et à l’opposition exacte de Neptune rétrograde à 23 Verseau. Jupiter et Neptune sont les maîtres des Poissons, là où ayatollah KHAMENEI a son amas planétaire. Le signe des Poissons représente aussi l’ère des Poissons qui a vu la naissance du christianisme, mais aussi de l’islam.

Il y a donc bien une confrontation de nature religieuse qui ressort de l’étude des thèmes comparés entre le solstice d’été et l’état d’Israël.

Remarquez la conjonction exacte de Jupiter, planète religieuse, avec l’ascendant. Elle se fait dans le signe du Scorpion qui est le signe de l’eschatologie, de la destruction à la fin des temps. Le 8ème signe renvoie à la maison VIII où se trouve le Soleil, Mars, Mercure et le Nœud Nord. Mars est maître de I en VIII. C’est donc bien Israël qui pousse au chaos final.
La Part de Religion d’Israël à 23 Lion ,est en aspect partile avec la Lune Noire à 23 Capricorne, ce qui est la marque d’un certain fanatisme.

La balle est dans le camp de TRUMP. Nous avons vu qu’il n’était pas chaud pour lancer une attaque contre l’Iran. Mais, si les EU n’interviennent pas, Israël peut le faire.

NETANYAHU, qui a l’ascendant en Scorpion, est dans cet état d’esprit. Il sait, bien sûr, qu’il ne peut pas détruire l’Iran. Mais il peut frapper des cibles stratégiques du hezbollah pro-iranien , notamment en Syrie et au Liban, ce qui suffirait à redorer son blason qui a bien pâli, alors qu’il se trouve à la veille d’un procès pour corruption.

Le krach est-il programmé ?

L’on en parle depuis des années. Tout le monde attend le krach. Tout le monde sait qu’il va arriver mais personne ne sait quand ? Les astres peuvent-ils répondre à cette question ? Pour tenter une réponse, nous allons établir quelques thèmes de krachs célèbres et  tacher de faire ressortir quelques figures astrologiques qui ont prévalu lors de ces krachs.

Voyons d’abord, le plus célèbre d’entre eux, le krach de 1929, qui entraînera une récession économique dont les EU et l’Europe ne sortiront qu’après la seconde guerre mondiale. Voici le thème du jour que l’on a appelé le Jeudi Noir, le 24 octobre 1929.

Krach Jeudi Noir

Le thème est monté sur la Planète Levante. C’est Mars et nous sommes à l’heure de Mars. Mars est conjoint au Nœud Sud (aspect exact). Saturne est conjoint à la Lune Noire. La Lune est conjointe à Pluton, planète financière (aspect exact). La Lune est hors limite. La Lune Noire est à 23S 53 de déclinaison, en contre-parallèle des Pléiades à 23N53. L’aspect est donc très exact.

Le Soleil est sur un degré NN/NN, le NS et Mars sont sur un degré NN/Lune, Pluton sur un degré Jupiter/NS, Saturne sur un degré NS/Vénus, la Lune Noire sur un degré NS/Lune. Grosse influence donc des nœuds lunaires qui sont sur l’horizon.

A noter que la seule figure géométrique de ce thème est constituée d’aspects reliant la conjonction Saturne/Lune Noire à la conjonction NS/Mars et au NN.

Voici à présent le thème du 29 septembre 2008, je jour de la fête des archanges, où le compteur de la bourse de New York s’est arrêté sur une baisse de 777,77 points (je renvoie les lecteurs au livre de Pierre JOANOVIC qui s’intitule 777 « la chute du Vatican et de Wall Street ».

Krach 29 septembre 2008

La journée est caractérisée par une conjonction exacte Pluton/Lune Noire. La Lune Noire tranche dans le vif et Pluton en Sagittaire représente la finance internationale.
Les nœuds lunaires ne semblent pas aussi valorisés que dans le thème précédant. Mais ce n’est qu’une apparence, car la crise bancaire de 2008 trouve sa source dans la crise des subprimes et de la titrisation des prêts bancaires début 2007. Si, le jour du krach, le Nœud Nord est conjoint à Neptune, ce même NN fut conjoint à Uranus en mars et avril 2007, puis le NS fut conjoint à Saturne d’octobre à décembre 2007, puis à partir de juin 2007, ce fut une conjonction Neptune/NN à l’opposition d’une conjonction Mars/NS, et enfin, lors de la Nouvelle Lune du 29 septembre 2018, une conjonction NN/Neptune à l’opposition d’une conjonction NS/Cérès.

Le krach est donc un aboutissement, un effet plutôt qu’une cause. Le passage des nœuds lunaires sur des planètes lentes précèdent le krach qui semble intervenir lorsque la Lune Noire fait une conjonction exacte avec l’une de ces planètes lentes. Conjonction Saturne/LN en 1929 et conjonction Pluton/LN en 2008.

Voici à présent le thème du krach du 4 septembre 2000.

Krach 4 septembre 2000

Trois planètes partagent la déclinaison maximum : Lune Noire 21 S, Jupiter 21 N et Nœud Nord 21 Nord. C’est la combinaison de ces 3 planètes qui provoqua le krach. Jupiter est exactement sur Aldébaran, à l’opposition de Pluton sur Antarès. L’opposition exacte Jupiter/Pluton indique qu’il s’agit d’un krach lié à la spéculation, les investisseurs ayant surestimé la bulle internet.

L’on voit, au travers de ces 3 exemples, qu’il n’y a pas de règles absolues. Cela se saurait. Cependant, il y a des récurrences. Les nœuds lunaires au contact des planètes lentes qui amplifient leur caractère délétère. La proximité de la Lune Noire. Dans les 3 cas, la Lune Noire est très haute en déclinaison.

Peut-on prévoir des périodes à risques dans les mois qui viennent ?

Notons tout d’abord la grande conjonction Saturne/Pluton/Nœud Sud du moment. Cette conjonction sera particulièrement active lors de l’éclipse solaire du 2 juillet 2019 qui aura lieu en Gémeaux, signe opposé au Sagittaire que la triple conjonction transitera. Cette conjonction sera sur le Milieu du Ciel de la Nouvelle Lune du 1er août 2019. Mais c’est surtout le lundi 28 octobre 2019 qui apparaît dangereux.

NL 2019 10 27 NY

Ce thème paraît anodin, mais la position de la Lune Noire interpelle. Alors qu’elle était en déclinaison maximum lors des 3 krachs vus plus haut, elle est ici au plus bas en déclinaison. Or, nous savons qu’une planète est très active, non seulement quand elle atteint les sommets, mais aussi quand elle est à sa déclinaison la plus basse (donc quand elle est aux extrêmes). Cette Lune Noire à 0 degré de déclinaison nord pourrait nous réserver une surprise de taille. De plus, si comme moi vous aimez les signes, vous aurez remarqué que la Nouvelle Lune aura lieu un lundi, et que le lendemain nous serons le mardi 29 octobre, soit le jour anniversaire du mardi noir du 29 octobre 1929.

Cette période est vraiment à risque pour tous les investisseurs/spéculateurs. Presque tous les grands krachs ont d’ailleurs eu lieu en automne, et, cette année, Mars sera dans le signe de la Vierge. Or, Patrice BOURRICHE a remarqué que Mars transitant la constellation de la Vierge, amplifie la spéculation et les crises inflammatoires qui l’accompagne. Mars entrera en Vierge le 26 septembre 2019 et y séjournera jusqu’au 11 novembre 2019.

Voilà les bornes de cette période risquée. Entre ces deux dates, tout peut basculer. Notons que la Lune transitera Neptune le 1er octobre, le 12 octobre (quand Mars sera exactement sur la NL en Vierge), le 7 novembre 2019 jusqu’au 11 novembre inclus. Cette récurrence des conjonctions Neptune/Lune Noire laisse à penser que la crise ne sera pas que financière et boursière mais qu’elle sera aussi et surtout sociale. Elle ne touchera pas que les spéculateurs, mais l’ensemble des classes sociales.

Bon, j’arrête de vous miner le moral.

Bonne Pentecôte. Que l’Esprit Saint descende sur vous tous.

Mort de Michel SERRES

Ayons ici une pensée pour Michel SERRES qui nous a quitté pour poursuivre son chemin, loin des turpitudes de la vie terrestre.
Michel SERRES est né le 1er septembre 1930 à 6h00 à Agen.

SERRES Michel

Michel SERRES est né avec Neptune à l’ascendant, donc dominant. Neptune est dans les rayons du Soleil en maison I, ce qui lui a valu la notoriété et les flashs des projecteurs. Né à l’heure de Mercure, le messager, ce qu’il a toujours voulu être. C’est pourquoi il a écrit 3 livres sur le thème d’Hermès et un sur la Légende des Anges.

Quand l’on pense « philosophes », Saturne vient immédiatement à l’esprit. Ce fut sans doute vrai avant la découverte des planètes trans-saturniennes. Mais depuis leur découverte, nous trouvons des intellectuels marqués par l’une ou l’autre de ces nouvelles planètes très lentes. Et oui, pour réfléchir, il faut prendre du temps et du recul.

L’un des premiers philosophes marqué par Neptune fut Jean-Jacques ROUSSEAU, qui a une conjonction Lune/Neptune en maison IX au trigone d’Uranus. ROUSSEAU a écrit « les rêveries d’un promeneur solitaire », ce qui convient parfaitement au neptunien qu’il fut. Le trigone a Uranus le rendit célèbre auprès des révolutionnaires. ROUSSEAU était amoureux de la nature et pensait que c’est la société qui pervertissait l’homme. Michel SERRES est decette lignée. Le premier a écrit le Contrat Social, le second le Contrat Naturel. Michel SERRES voyait la nature en danger du fait de l’explosion démographique et de l’expansion de l’industrie. On le dit optimiste. Vraiment ?Il y a quelque chose de malthusien chez Michel SERRES. MALTHUS est né avec une conjonction Neptune/NS en Lion, à l’opposé d’une conjonction Soleil/NN.

C’est aussi un darwinien. DARWIN, le théoricien de l’évolution, avait, dans son thème, une conjonction exacte Neptune/Ascendant dans le signe du Scorpion, signe où Michel SERRES a sa maison VIII. DARWIN a donc Neptune dans le 8ème signe et SERRES a Neptune maître de VIII.

Rousseauiste et darwinien, Michel SERRES fait donc partie du cercle des penseurs des « lumières ». Il n’est donc pas étonnant qu’il fut cité en exemple par notre élite franc-maçonne et, très récemment encore, par le président de la République. Pas de doute, Michel SERRES aura sa place au Panthéon. Malthusien, Michel SERRES a tout pour plaire aux écologistes qui pourrait faire de cet homme, agrégé de philosophie, et ce bien malgré lui, le père fondateur de leur nouvelle religion.

C’est ce qui est perdu qui a de l’importance à ses yeux, en particulier, comme chez ROUSSEAU, la perte de l’innocence, la perte de la nature, y compris de la nature humaine du fait de l’importance que va prendre le numérique. La mort est partout présente dans l’oeuvre de Michel SERRES. Neptune à l’ascendant est maître de VIII et la Lune est en Scorpion. Mais il n’en a pas peur. Il la voit comme un processus naturel, rien de plus. Néanmoins, comme il croit vraie la théorie de l’évolution, il considère comme vrai que la vie d’aujourd’hui est meilleure que celle d’hier, ce qui est vrai si l’on se place uniquement du côté matériel. Michel SERRES se dit volontiers un « optimiste de combat ». Neptune reçoit un sextile de Mars en Gémeaux. Pourtant, lors de sa dernière rencontre avec son ami Frédéric WORMS, il lui dit d’entrée « on est foutu ! ». L’optimisme de combat ne résisterait-il pas à la réalité.

Michel SERRES écrit « Les nouvelles technologies nous poussent indubitablement vers la globalité «, ce qui est vrai. Mais il ne remet pas en question cette globalité, ni, bien sûr, ces nouvelles technologies. En bon évolutionniste, tout est normal. Pour lui, l’homme est en constante évolution, en constant progrès. La notion d’involution lui est complètement étrangère. C’est, avant tout, un humaniste qui croit en l’homme nouveau. Il écrit « La nation commence à disparaître, la politique également, les cultures sont en train de se mélanger. Il n’y a plus ni blanc ni noir, ni pays développés et pays sous-développés, mais un homme universel en train de se créer. ».

Pourtant Michel SERRES fut croyant. Mais il avait pris ses distances avec la religion. Il est toutefois resté fidèle au Dieu de son enfance. Lorsqu’on lui demande s’il est chrétien, il répond « Ah ça, c’est une autre question, sur laquelle joue la pudeur, due au rapport à Dieu. Je suis de tradition chrétienne, je me suis toujours intéressé à l’histoire des religions, mais je réserve ma réponse sur ce que je suis moi-même. « . Le rapport à Dieu est, en effet, un rapport intime.

Pourtant, j’ai trouvé ce discours que Michel SERRES a prononcé lors des obsèques de l’un de ses amis  » Mon amarre, à partir de ce jour, je voudrais la crocher au lieu où tu reposes. Prie pour moi, Pierre, prie pour nous le Dieu de notre enfance qui t’enchante maintenant de Sa présence, pour qu’Il éclaire, par ton intercession glorieuse, mon savoir médiocre et mes essais petits ; supplie-Le pour qu’Il protège de son aile ma faiblesse et mon indignité désespérée. »

Un philosophe ? Je dirais plutôt un poète, un poète éclairé.

Pleine Lune du 18 mai 2019, Israël et la tentation de la fin des Temps.

Nous allons aborder l’analyse du thème de la Pleine Lune du 18 mai 2019.
Nous dresserons ce thème pour Tel Aviv, puisque, ce jour-là, aura lieu le « concours » de l’Eurovision dans cette ville.

PL 2019 05 18 Tel Aviv

Le concours de chant est indiqué ici par la conjonction Vénus/Uranus dans la maison V, la maison des arts occupé par la planète du show-biz (Uranus) et du chant (Vénus). Mais cette conjonction, trop loin du Fond du Ciel pour être angulaire, n’est pas le point dominant de ce thème. Toutefois, le thème nous donne un renseignement intéressant sur ce show télévisé. L’ascendant du thème est, en effet, sur un degré Vénus/Nœud Sud, l’ascendant et le nœud lunaire encadrant Saturne, la planète du mensonge. Vénus, elle-même, est sur un degré Nœud Sud. Il ne fait guère de doute que les gens qui regarderons l’émission en pensant qu’il y a un réel vote, serons dupés. Le résultat est décidé ailleurs.

Passons sur cette manipulation mentale. Il y a des choses plus importantes qui se dessinent. Mars est la planète dominante du moment, parce qu’elle est le maître de l’heure, hors limite en déclinaison et parce qu’elle est encore, le jour de la Pleine Lune, la Planète Levante. Mars est aussi important parce qu’il est maître de la Pleine Lune en Scorpion, partageant cette maîtrise avec Pluton qui se trouve conjoint à l’ascendant, et donc dominant.

Le Scorpion occupant la maison XII, l’on voit bien que ce qui est important n’est pas le show télévisé, mais quelque chose qui se dessine en sous-mains, dans le secret absolu, pendant que l’on distrait les masses. Et, ce qui se dessine, compte tenu de l’importance de Mars, de Pluton et du Scorpion, a certainement à voir avec un plan de guerre. Mars est d’ailleurs en maison VII.

Mars est sur un degré Nœud Nord/Nœud Nord. C’est un point très important car la Tête du Dragon 23 Gémeaux est en maison VII, la maison des ennemis et des hostilités, au trigone exact de Neptune 23 Verseau. Or, Neptune est maître de IV, la maison de la terre-mère. De plus, Neptune est conjointe à la Lune Noire 25 Verseau, au sextile exact de Saturne 25 Sagittaire. J’interprète tous ces aspects de la façon suivante. Il se prépare dans l’ombre (Scorpion en XII) une guerre (Mars hors limite en VII) pour des raisons messianiques (Neptune/Lune Noire) et eschatologique (Neptune maître de IV, maison de la fin des choses, et donc aussi de la fin des Temps).

Je suis quasiment sûr de ce que j’avance pour plusieurs raisons. La première est que l’état d’Israël est né lors d’une conjonction Saturne/Pluton. Le fait que cette conjonction se reforme actuellement indique l’apparition d’un nouveau cycle pour cet état. Et, le fait que cette conjonction soit, lors de cette Pleine Lune, conjointe à l’ascendant, pointe la période actuelle pour ce renouvellement de cycle.

Voici à présent les thèmes superposés de celui de l’indépendance d’Israël et de la Pleine Lune du mois de mai, qui ne suit que de 4 jours l’anniversaire de l’indépendance d’Israël.

PL 2019 05 18 et indépendance d'Israël

Cette synastrie met en lumière 2 aspects : une opposition de la conjonction Neptune/Lune Noire à la Part de Religion du thème d’Israël, et une opposition exacte de la planète Cérès du jour 14 Scorpion à celle du thème du thème de l’indépendance, située à 14 Taureau, toutes deux sur l’axe royal Antarès/Aldébaran. Comme vous le savez maintenant, Cérès est la planète du sacrifice. Cette opposition est donc en lien avec un rituel sacrificiel (Armageddon) devant permettre à Israël de régner sur le monde.

Vous noterez, au passage, que la Lune Noire, dans le thème d’Israël est à 23 Capricorne, et que le NN du thème de la Pleine Lune est à 23 Gémeaux et Neptune à 23 Verseau, elle-même liée à une Lune Noire. Ce lien entre Neptune et la Lune Noire renvoie aux mythes, au fantasmagorique. La volonté de vouloir provoquer une guerre d’anéantissement (Pluton) contre le monde musulman (actuellement représenté par l’Iran chïïte, seul état musulman ouvertement opposé à Israêl), au risque de se détruire elle-même, pour précipiter la fin des Temps, prélude au retour du Messie, relève bien de cette alliance entre Neptune et la Lune Noire.

Avec la Lune Noire, il y a une notion de salut. Pour les cabalistes juifs, le salut n’est pas au paradis, mais sur terre. Le salut est collectif et identitaire. Il doit venir lorsque le Messie, roi des juifs, réapparaîtra pour rétablir un ordre nouveau, mettant fin au chaos qui règne sur la terre.

Nous en sommes là aujourd’hui. Il semble bien que ces cabalistes aient estimé le moment venu pour précipiter les événements. Depuis Jacob FRANCK, ils pensent que le Messie viendra, non seulement après le retour du peuple juif en Palestine et la construction du 3ème Temple, mais encore après une grande guerre entre les chrétiens et les musulmans qui doivent s’autodétruire, et que, si la guerre ne vient pas d’elle-même, il faut la provoquer.

Or, comment construire le 3ème Temple si l’emplacement est occupé par une mosquée ? La question est dans la réponse. Les cabalistes n’hésiteront pas à fomenter une opération sous faux drapeau pour accuser l’ennemi qu’ils veulent abattre, ou plutôt qu’ils veulent faire abattre par d’autres. Car, c’est l’Amérique et l’Europe chrétiennes qui devront combattre l’Iran musulmane.

Pour cela il faut que TRUMP le décide. Voyons la synastrie entre le thème de la Pleine Lune et le thème natal du président des EU.

Donald TRUMP est né lors d’une Pleine Lune qui est aussi une éclipse totale de Lune, alors que Mars transitait son ascendant. Nous sommes à une Pleine Lune et Mars est la planète hors limite en déclinaison. Lorsque l’on dit hors limite, il faut comprendre que la planète n’a guère de retenue.

PL 2019 05 18 et TRUMP

Or, la Pleine Lune est en Scorpion, signe de Mars, et le Mars de TRUMP, situé à 2 Lion, est au carré exact de cette Pleine Lune à 2 Scorpion. L’aspect est donc particulièrement tendu.

D’autre part, si Mars est maître de l’heure au moment de la Pleine Lune en Israël, Jupiter est le maître de l’heure pour la Pleine Lune vue de Washington. Or, Jupiter du thème de la Pleine Lune transite la Lune natale et le Nœud Sud de TRUMP, alors que le Jupiter de TRUMP, situé à 23 Vierge, est au carré exact de l’axe des Nœuds de la Pleine Lune, situés à 23 Gémeaux/23 Sagittaire. Là encore, un aspect tendu que rien ne vient freiner.
De plus, nous avons vu plus haut toute l’importance, dans ce thème de Pleine Lune, de Neptune situé à 23 Verseau, d’un point de vue religieux et eschatologique. Ce Neptune est donc liée au Jupiter de TRUMP, puisqu’en aspects partiles. De plus, sa Part de Religion est en Poissons, signe de Jupiter et de Neptune.

Tout cela n’est pas très rassurant. TRUMP est du côté d’Israël, il a reconnu Jérusalem pour capitale et a fait superviser les plans de la construction du 3ème Temple par son gendre, Jarod KUSHNER, un juif orthodoxe, donc parfaitement informé des plans des cabalistes.

La question alors qui se pose est qui va pouvoir empêcher ce plan d’aboutir ?

Pour tenter d’y répondre, voici la synastrie du thème de la Pleine Lune avec le thème de naissance de POUTINE.

PL 2019 05 18 et POUTINE

Et bien oui, une fois de plus, cet homme est peut-être la solution au problème.
La Pleine Lune, vue de Saint-Pétersbourg a Jupiter comme maître de l’heure (comme à Washington). Jupiter est angulaire, proche de l’ascendant. Jupiter est à 27 Scorpion au sextile exact du Neptune 27 Vierge de Poutine, les deux planètes maîtres de sa Part de Religion. C’est très intéressant car le sextile est un aspect favorable. L’ascendant de POUTINE est en Balance sur le Milieu du Ciel du thème de la Pleine Lune. La Balance est un signe de recherche d’équilibre. Saturne de POUTINE est à 23 Vierge. Rappelez-vous, le Jupiter de TRUMP est à 23 Vierge, exactement au même endroit. Si Jupiter accélère, Saturne freine, et Saturne est mieux placé dans la Vierge que Jupiter. C’est donc encourageant.

Enfin, POUTINE a deux planètes hors limite, la Lune et Mars. Sa Lune est en maison VIII et en parallèle de déclinaison avec le Mars de la Pleine Lune, également en maison VIII. L’on voit bien le lien qui le relie à la guerre qui menace. Mais son Mars est en contre-parallèle du Mars de la Pleine Lune, et le sien est même un peu plus haut en déclinaison. Cela veut dire, que s’il y en a qui veulent montrer leurs muscles, lui est prêt à montrer les siens.

C’est à la fois bon et pas bon. Bon, s’il est cru par les belligérants potentiels, mais pas bon s’il n’est pas cru car cela voudra dire qu’il n’hésitera pas à intervenir. Or, la Russie fait partie du camp des chrétiens, donc du camp que les cabalistes voudraient voir affronter les musulmans.

POUTINE, une fois de plus, va jouer gros. Il a réussi, une première fois, à éviter une guerre mondiale qui devait partir de la Syrie. Réussira-t-il encore une fois à éviter le pire ?

Nouvelle Lune du 5 mai 2019 et Mars hors limite.

Voici, avec retard, le thème, vu de Paris, de la Nouvelle Lune du 5 mai 2019

NL 2019 05 05 Paris

Après le choc de l’incendie de Notre Dame qui a eu lieu le jour de l’entrée du Soleil dans le signe du Bélier sidéral, voici la Nouvelle Lune, également dans le signe du Bélier.

Cette Nouvelle Lune s’est positionnée à 19 Bélier, soit, très exactement, sur le degré d’exaltation du Soleil, et à l’heure du Soleil. Le Soleil est maître de IX, en maison V en Bélier et un ascendant dans le signe du Sagittaire. Les 3 signes de feu sont animés. Avec le Soleil et le feu, cette phase lunaire ne devrait pas être calme, d’autant que Mars, maître de la Nouvelle Lune, est la planète qui reçoit le plus d’aspects : une opposition à Jupiter, un trigone à la Lune Noire, et surtout un quinconce à la triple conjonction NS/Saturne.Pluton, le grand amas du moment qui vient tout bousculer.

La conjonction Saturne/NS signifie un accablement, une épreuve, et avec Mars, donne un deuil. La conjonction Saturne/Pluton est violente par nature, et, avec Mars, indique qu’il faut lutter pour son existence. Mars est en Taureau, soit en exil. La planète est mal placée et agit plus brutalement. Mars est sur un degré Mars/Jupiter. Or, ces deux planètes sont en opposition. Elles annoncent un conflit, voire une révolte. Jupiter étant en Scorpion, renvoie à Pluton et donc à l’amas planétaire constitué du Nœud Sud, de Saturne et de Pluton. Il n’y a pas grand chose pour adoucir cette situation, d’autant que l’ascendant est sur un degré NS/Saturne, en conjonction, et dont l’on vient de voir toute la nocivité.

Mais ce n’est pas tout. Mars est, actuellement, Planète Levante, ce qui lui confère une plus grande importance que si elle ne l’était pas, et elle hors limite en déclinaison. Elle est donc puissante, dominant toutes les autres planètes, notamment celles avec lesquelles elle est en aspect.

Dans un commentaire du 3 mai 2019, à propos de la journée du 1er mai 2019 qui fut particulièrement violente (voir les images de la Salpêtrière), mais que tout le monde n’a pas pu lire, j’écrivais d’ailleurs ceci « Mars sera Planète Levante jusqu’au 21 mai 2019, date à laquelle il laissera sa place à Mercure quand le Soleil sera sur les Pleïades. Ce passage de Mercure sur la conjonction Soleil/Pleïades sera très dangereuse pour les chefs d’état, car Mars sera encore hors limite à cette date ».

Ce n’est qu’une hypothèse parmi d’autres. Ce qu’il est important de retenir est que la période va beaucoup échauffer les esprits, et, dans la situation déjà tendue du moment, une étincelle peut mettre le feu aux poudres.

Toutes les journées, à partir du 15 mai 2019, sont à risque. Je vous mets le thème lunaire de deux d’entre elles, à titre d’exemple.

TQL 2019 05 19 Paris

Ici, maître de I, le Soleil, en maison X, sur le Milieu du Ciel. Je rappelle que la Nouvelle Lune a eu lieu à l’heure du Soleil. La Lune est ici en chute en Scorpion. La Lune Noire est conjointe à Neptune maître de VIII. Cérès est sur Antarès, la géante rouge. Vénus, maître de X (le pouvoir) est conjoint à Uranus, maître de VII (les ennemis). La conjonction est en maison IX (l’étranger) et fait un demi-sextile à la conjonction Lune Noire/Neptune.

TQL 2019 05 21 Paris

Ici, le point important est la conjonction de Mercure, qui vient de dépasser le Soleil, et devient donc Planète Levante, brûlé par le Soleil et sur Les Pléïades. Les Pléïades sont en parallèle de déclinaison avec Mars qui est toujours hors limite.

Cette journée est très importante au sommet de l’état, car Mars est en maison X et Mercure est maître de X. Cette journée est notamment mauvaise pour le président, qui a une conjonction Mercure/Soleil dans son thème de naissance, et dont la présente conjonction transite le Fond du Ciel de son thème natal. J’ai signalé, dès 2016, le fait que Les Pléïades étaient sur le Fond du Ciel d’EM, et que ce n’était pas de bon augure.

Inutile de multiplier les exemples. Vous avez compris que ce mois 2019 est hors norme et que, si un événement fort devait intervenir autour du 20 mai, cela aurait, bien entendu, des répercussions importantes sur les élections prévues le 26 mai 2019.

D’autre part, si un tel événement se produit, cela voudra dire aussi que l’incendie de Notre Dame était un signe avant coureur.

Un nouvel empereur du Japon le 1er mai 2019.

Depuis le 1er mai 2019, le Japon a un nouvel empereur. C’est le 126ème souverain du Japon. Son nom : NARUHITO. Il succède à son père l’empereur AKIHITO qui régna durant 30 ans et qui est le premier empereur à abdiquer. C’est une première étrangeté qui n’est pas sans rappeler la renonciation du pape BENOIT XVI. En effet, l’empereur du Japon est, avant tout, un chef religieux qui tient une grande place dans la religion shintoïste. Il est le prêtre suprême du shintoïsme.

Pour s’en convaincre, voici le thème de l’Ingrès solaire du 15 avril 2019, le jour de l’entrée du Soleil (symbole royal) dans le signe du Bélier, son signe d’exaltation.

Ingrès solaire 15 avril 2019 Japon

Les symboles solaires et religieux sont nombreux. L’ascendant est dans le signe du Lion. La Lune est sur Régulus, étoile royale. Le Soleil est en maison IX, maison de la religion. Son maître, Mars, est sur Aldébaran, autre étoile royale. Le Soleil est conjoint à la Part de Religion qui occupe le degré 29 des Poissons, au trigone exact de son maître, Jupiter au degré 29 du Scorpion. Saturne, planète de la longévité, est à 25 Sagittaire, 9ème signe, au trigone exact de l’ascendant 25 Lion. L’on comprend mieux pourquoi cette période a été choisie.

Voici à présent le thème quotidien solaire du thème de l’Ingrès solaire, au 1er mai 2019.

TQS au 01 mai 2019 de l'Ingrès solaire pour le Japon

L’axe du méridien, Milieu du Ciel/Fond du Ciel, se confond avec l’axe des étoiles fixes royales ALDEBARAN/ANTARES. De plus, le Soleil, toujours en maison IX, est à 15 Bélier, soit en aspect partile aux deux étoiles royales 15 Taureau/15 Scorpion. Ce Soleil fait un trigone à l‘ascendant 16 Lion, en aspect partile à la Part de Religion 16 Vierge.

Toutes ces correspondances indiquent très clairement que le choix de cette date a été voulue. Seule ombre au tableau, Mars, maître du Soleil qui représente l’empereur, est à 25 Taureau, donc en exil, et au quinconce exact (150°) de Saturne et du Dragon, tous deux à 25 Sagittaire. Le quinconce est un aspect mineur, mais ici, il faut lui accorder une importance particulière pour plusieurs raisons. D’abord, Mars était valorisé dans le thème de l’Ingrès par sa conjonction à Aldébaran. Ensuite, parce que Mars, en déclinaison, est hors limite. Mars est donc puissante. Enfin, les 3 planètes, Dragon, Saturne et Pluton, sont en contre-parallèle exact au Milieu du Ciel. Cela signifie que l’empereur devra endosser bien des malheurs de son pays, au cours de son règne. Cette triple conjonction exprime symboliquement toutes les catastrophes que le Japon a connu et qu’il connaîtra encore : tremblements de terre, éruptions volcaniques ou catastrophes nucléaires.

La famille royale a pris des mois de réflexion pour trouver la date d’intronisation. Certes, du point de vue de l’empereur, la date, pleine de symboles royaux, fut bien choisie, mais du côté du Japon ?

Voyons à présent, rapidement, les thèmes de l’empereur AKIHITO et celui de son fils NARUHITO.

AKIHITO

L’empereur AKIHITO est né avec le Soleil levant, ce qui est bon pour un roi, dans le signe du Sagittaire dont le maître, Jupiter, est conjoint au Milieu du Ciel, ce qui excellent pour un chef religieux. Jupiter 26 Vierge est au trigone de la Tête du dragon 26 Capricorne. Cette position a protégé l’empereur dans les moments difficiles qui ont suivi la défaite du Japon en 1945. Il resta sur son trône, les Américains n’ayant pas voulu bousculer les coutumes religieuses du pays. La Part de Religion est en Poissons, signe de Neptune. Neptune est en maison IX, maison de la religion, au sextile de l’étoile Sirius, confirmant en cela que l’empereur devait rester la lumière spirituelle de son peuple.

NARUHITO

Le thème de NARUHITO est très différent de celui de son père. Certes, le Soleil est conjoint à FOMALHAUT, étoile fixe royale, mais ce Soleil est en maison VIII, une maison malheureuse, et à l’opposition de Pluton en maison II. Cela annoncerait-il que l’empereur devra vivre le futur krach financier ?

L’autre aspect qui surprend est la présence d’Uranus sur l’ascendant. Uranus est le maître du Verseau, donc du Soleil qui s’y trouve en exil. Ces deux positions d’Uranus et du Soleil, sont contraire à la fonction royale.

Ce thème n’est pas heureux. La Lune est conjointe à Saturne en maison VI, la maison des contraintes et des sacrifices. Cérès, maître de la Vierge, 6ème signe, est la planète la plus haute en déclinaison, et va dans le même sens. Il y aura des deuils dans sa famille et dans son royaume. La conjonction Lune/Saturne cause du chagrin. Enfin, la Lune Noire sur l’étoile Sirius, à l’opposition de Lune/Saturne, semble indiquer que l’empereur aura des décisions à prendre qu’il regrettera par la suite.

Avec Uranus angulaire et Mars, maître de X, conjoint à Cérès, l’on peut dire que cet empereur se sentira à l’étroit, écrasé par sa charge et l’étiquette, alors qu’il rêvait d’émancipation et de modernité.

Le Milieu du Ciel est encadré par la Queue du Dragon et la Lune Noire, deux points de focalisation d’un destin karmique.

L’on peut naître empereur mais vivre un vrai calvaire.

DE GAULLE démissionne le 27 avril 1969.

Il y a tout juste 50 ans DE GAULLE démissionnait de son poste de président de la République, comme il l’avait annoncé au cas où il serait désavoué par le suffrage populaire lors d’un référendum sur la décentralisation et la suppression du sénat (deux thèmes toujours d’actualité).
Nous allons étudier quelques thèmes, autour de cet événement, et qui pourraient expliquer astrologiquement cette démission.

Tout d’abord, voici le thème du jour du référendum du 27 avril 1969.

Démission DE GAULLE

Les présages n’étaient pas bons. La planète levante, Mercure, est conjointe à l’étoile fixe ALGOL, la Méduse. C’est l’une des plus mauvaises étoiles. Elle apporte la malchance et, lorsqu’elle se lève ou culmine, signifie « décapitation ». Il faut prendre au sens symbolique ce terme, mais c’est exactement ce qu’il va se passer. Le peuple, en votant NON au référendum, désavouait son chef, et se coupait de son chef.

L’autre point qui saute aux yeux est la conjonction très rapprochée Uranus/Nœud Sud. Uranus est maître de X, la maison du pouvoir. Le Nœud Sud lui est très défavorable. Il retire ce qui avait été donné. Cette conjonction se situe dans le signe de la Vierge, le signe ascendant du général DE GAULLE et le signe dominant de la Vème République puisque 5 planètes transitaient ce signe lors de la promulgation de la constitution : Vénus, Cérès, Mercure, Soleil et Nœud Nord.

Mais ce qui est le plus remarquable est qu’Uranus et Nœud Sud, sont tout en bas de l’échelle des déclinaisons. Uranus est à 0N49 et le NS est à 0N07.

C’est une notion que l’on peut retenir. Une planète, en très faible déclinaison, n’est pas favorable à ce que cette planète représente. Ici, Uranus étant maître de X, n’est pas favorable au pouvoir en place. Uranus est en maison V, DE GAULLE a tenté un coup de poker (la maison V est celle du jeu), et cela a échoué.

La même règle peut s’appliquer aux élections législatives. Jacques CHIRAC avait eu l’idée d’avancer d’un an les législatives pour se refaire une santé, alors que l’assemblée nationale était à ses couleurs. Bien mal lui a pris. Il perdit les législatives avancées du 1er juin 1997 (deuxième tour), et dut nommer Lionel JOSPIN, leader de l’opposition, Premier Ministre. Le thème du jour, monté sur la Planète Levante, montre une maison X (pouvoir) chargée. Outre une conjonction Lune/Saturne qui avait peu de chance d’attirer les suffrages populaires, nous trouvons aussi le Nœud Sud qui, comme lors du référendum de 1969, est en très faible déclinaison à 1S39.

Législatives 1997 2ème tour

Mais revenons au référendum de 1969. Aussitôt les résultats connus, DE GAULLE fait savoir, par une dépêche, le 28 avril à 0h11 qu’il démissionnait.

Dépêche officielle démission DE GAULLE

Que voyons-nous ? La maison X fortement occupée par le couple Uranus/NS, vu précédemment, et Jupiter, maître de I. Voilà qui est intéressant car, normalement, le maître de I en X signifie élévation. Or, ici, c’est l’inverse, pour deux raisons ; sa proximité avec le Nœud Sud qui lui retire ses avantages et la faible déclinaison de Jupiter (2N34).

Un autre point intéressant dans ce thème est la position de la Lune Noire. Elle se trouve à 5 Gémeaux, au carré exact du Nœud Sud à 5 Vierge. Si le Nœud Sud, en déclinaison nulle, représente la défaite du pouvoir, la Lune Noire, en déclinaison haute, et même hors limite à 24N04, indique la rupture formelle et définitive (Lune Noire) du contrat (maison VII) que le président avait avec son peuple.

La dépêche indiquait précisément l’heure de la fin effective du mandat présidentielle, choisie par DE GAULLE lui-même. Ce sera à midi le 28 avril 1969.

Démission effective de DE GAULLE

La encore, la maison X du pouvoir est sans ambiguïté. Le Soleil , dans son signe d’exaltation, le Bélier, signe de Mars, représente DE GAULLE, la figure héroïque du chef militaire. Saturne en Bélier est en chute et représente donc son départ.
Saturne 5 Bélier, est en aspect partile avec le Nœud Sud 5 Vierge en maison III. La maison III est celle qui renvoie à la dépêche qui communique à tous la dernière décision du président.

Le Soleil 13 Bélier est au carré exact de Cérès 13 Capricorne en maison VII. Cérès joue ici le même rôle que la Lune Noire dans le thème de la dépêche, avec cette notion supplémentaire de sacrifice et de service. DE GAULLE, en bon ascendant Vierge, signe dont Cérès est le maître, plaçait constamment l’idée que d’être au service de la nation lui était supérieure, et passait bien avant sa propre personne. Voilà une notion qui semble avoir bien disparue.
Nous retiendrons de cette étude l’importance des planètes en déclinaison, tant en forte déclinaison qu’en déclinaison nulle, et le caractère pernicieux du Nœud Sud.

Or, actuellement, le Nœud Sud est conjoint à Saturne. La planète est donc nocive pour les gens marqués par Saturne. C’est le cas du président de la République qui a un Saturne très valorisé dans son thème de naissance. MACRON est né à l’heure de Saturne qui est le gouverneur de son thème, conjoint à Régulus. Il n’est donc pas étonnant qu’il soit si peu apprécié en ce moment. Toutefois, Saturne et les nœuds sont en forte déclinaison. Je ne crois pas que MACRON se risque à demander l’arbitrage du peuple. D’autre part, Mars est actuellement hors limite et sera à 24N09 le 1er mai prochain, et, de plus, Planète Levante. Voici ce thème du jour.

Journée du 1er mai 2019

Mars, par sa puissance en déclinaison et par sa présence à l’ascendant, annonce une journée particulièrement violente. Mars est à 5 Taureau, son signe d’exil, et en aspect exact à Saturne et au Nœud Sud situés à 5 Sagittaire en maison VIII. Ce n’est pas bon du tout ; Mars est en colère, particulièrement brutal, et même buté ; en aspect à Mars/Saturne, cela annonce une répression qui ne se fera pas dans la mesure. Mars est hors limite depuis le 22 avril 2019 et le restera jusqu’au 11 juin 2019.
MACRON a eu tord de dire, dans sa prestation théâtrale du 25 avril, qu’il se fichait des manifestations et qu’elles pouvaient bien avoir lieu tous les samedis, que cela ne l’émouvait guère. Bon, ce n’est pas exactement sa phrase mais c’est le sens de ce qu’il a dit.

Mars va transiter le signe du Taureau jusqu’au 8 mai 2019. Après, il sera toujours aussi puissant mais dans le signe des Gémeaux. L’énergie sera donc moins violente physiquement et fera place à la confrontation des idées.

La destruction programmée de la Flèche de Notre-Dame

Je reviens sur l’incendie de la charpente de Notre-Dame, car, le moment où l’émotion fut la plus forte fut celui de la chute de la grande flèche. Tant que les médias montraient le feu et des pompiers s’activant pour l’éteindre, c’était impressionnant, mais lorsque la flèche chuta, ce fut l’effroi et la stupeur parmi la foule parisienne amassée, les téléspectateurs incrédules, les médias français et étrangers, les responsables politiques du monde entier.
C’est donc cet instant qui, émotionnellement, fut le plus important. C’est lui qui donne son sens ou son non-sens, et qui restera dans les mémoires. J’ai cherché l’heure de la chute. Les médias ne sont pas très précis mais indiquent « peu avant 20h00 ». En faisant progresser le thème de l’incendie, je suis arrivé à l’heure de 19h56 qui est bien « peu avant 20h ». Voici ce thème.

Destruction de la flèche de ND

Je n’ai guère été surpris par ce que je découvrais. Le Fond du Ciel, le point le plus obscure du ciel, est exactement sur Pluton, et conjoint au Nœud Sud.
Pour une simple chute accidentelle, le point bas du méridien aurait du tomber sur Saturne qui est la planète traditionnelle des chutes. Mais il tombe sur Pluton, considérée comme la planète des destructions en vue d’une reconstruction. Quant au Nœud Sud, il fait référence au passé, sans doute celui que l’on veut détruire, que l’on veut oublier. C’est d’autant plus évident que Pluton est au sextile exact de la Lune Noire. Or, la Lune Noire symbolise quelque chose que l’on tranche. Il y a l’avant et l’après, une séparation nette. Ce qui est tranché ne sera pas ressoudé. Cela se veut définitif.

Vous remarquerez au passage que Pluton, le Nœud Sud et Saturne sont dans le signe du Sagittaire qui représente une flèche, et que l’axe des nœuds pointe le signe des Gémeaux, signe double comme les deux tours de la cathédrale.

L’amas Saturne (la chute) / Nœud Sud (le passé) / Pluton (la destruction) sont en maison IV, significateur des bâtiments, mais aussi du patrimoine et la nation (nos racines). La Lune Noire, qu’il faut associer à cette triple conjonction, est à la conjonction quasi exacte de Vénus qui est la dispositrice de la Part de Religion, située en maison IX, maison des religions et des concepts. Le patrimoine à détruire est donc bien lié au passé religieux de notre pays. Tout ceci est parfaitement clair et s’inscrit devant nous, dans le ciel.

Le Ciel nous envoie un message. Il nous dit que l’incendie est volontaire et qu’il avait pour but d’effacer, par un acte symbolique fort, toutes traces du passé de la fille aînée de l’Eglise. Dans un commentaire d’aujourd’hui, j’indiquais que le président de la République avait, dans son thème, de fortes influences des maisons IV, VIII et XII, maisons ésotériques et secrètes. Or, que voyons-nous dans le thème de la chute de la flèche de Notre-Dame. L’amas Saturne/NS/Pluton est en maison IV ; le Soleil vient d’entrer en maison VIII ; la Lune est en maison XII. Cette destruction a donc été programmée dans le plus grand secret, probablement au sein d’une obédience. Nous ne le saurons probablement jamais, car, qui va s’intéresser à cette version au risque d’être accusé de complotisme ?
Voici la synastrie entre le thème de la destruction et celui du président.

Destruction de la flèche de ND et MACRON

Regardez les planètes qui sont aspectées. Elles sont peu nombreuses car je ne travaille qu’avec des orbes précis.
La Part de Religion du thème de la destruction est à 6 Taureau. Ce fameux degré 6 dont je vous parle tous les jours (ou presque). L’ascendant du président est à 6 Capricorne, son Milieu du Ciel est à 6 Scorpion, et son Jupiter, qui fait un sextile à Uranus, est à 6 Gémeaux. Et c’est tout. Il n’y a pas d’autres aspects entre les planètes des deux thèmes.
Faut-il encore un dessin ? Pour moi, non ; c’est signé. La destruction de la flèche de la cathédrale se veut la première pierre du futur temple qui la remplacera. C’est leur PROJET, comme cela a été dit pendant la campagne présidentielle, après l’élimination programmé du seul candidat se disant ouvertement catholique.

Ce projet ce voit également dans la position du Soleil (la volonté), à l’entrée de la maison VIII, et au demi-carré exact de son maître, Mars, exactement sur ALDEBARAN, étoile royale, dans la maison IX, domaine des religions.

Tout cela signe une fin de quelque chose. Vous remarquerez que l’amas Saturne/NS/Pluton occupe les tous derniers degrés d’un signe. Il en est de même pour la Lune Noire et pour Vénus, en aspect partile avec l’Epi de la Vierge, l’étoile de la fin des temps, à 29 Vierge, et Jupiter à 29 Scorpion, qui dispose de l’amas. Symboliquement, nous y sommes.

Nous vivons les derniers soubresauts avant la reconstitution d’un nouveau cycle Saturne/Pluton du 12 janvier 2020. Nous aurons l’occasion de parler de ce nouveau cycle qui débutera avec la quintuple conjonction Soleil/Cérès/Saturne/Pluton/Mercure en Capricorne, amas d’exception dans le signe de la tradition où l’on trouve aussi Jupiter et le Nœud Sud, soit un total de 7 planètes regroupées dans le même signe.

Si certains ont un PROJET, il en est un autre qu’ils ne contrôlent pas.

PS : merci à Daniel qui a relayé mon dernier article sur sa chaîne YouTube.

Notre Dame en feu.

C’est, bien entendu, l’événement du moment, chargé d’émotion pour tous les Français. Au moment où j’allume la télévision pour connaître les informations, je vois la flèche de la cathédrale en feu s’effondrer. Quel choc !

Cette vieille dame, qui a traversé toutes les guerres et révolutions, toutes les occupations étrangères, après 800 ans d’existence, flambe subitement, saisissant d’effroi tout un peuple et un grand nombre d’étrangers. Alors que l’incendie n’était pas encore éteint, déjà l’Unesco annonçait sa reconstruction et des donations arrivaient déjà du monde entier par centaines de millions.

En ce jour du 15 avril 2019, bien des bâtiments, détruits par les bombardements, mettant fin à la vie de centaines de personnes, en Libye, au Yémen, en Syrie où les islamistes bombardent à nouveau la ville d’Alep, ne feront pas une ligne dans la presse. En revanche, l’effondrement d’une charpente vieille de 800 ans, ne faisant aucune victime, touche en plein cœur, riches et pauvres, croyants et non croyants, du monde entier.

Pourquoi ? Parce que, lorsque un événement symbolique se produit, le retour au sacré refait surface. Une journaliste de LCI a déclaré que la cathédrale n’appartenait pas aux catholiques mais au patrimoine de l’humanité. Quelle stupidité ! Si les royaumes de France et de Navarre n’avaient pas été chrétiens, les cathédrales n’auraient jamais vu le jour. C’est comme si l’on disait que la France n’appartenait pas aux Français.

Tout, dans cet événement, relève du symbole. Un 15 avril, jour du 107ème anniversaire du naufrage du Titanic. Le Titanic était le symbole de l’arrogance, et, dans une certaine mesure, Notre Dame l’est aussi. La cathédrale fut construite alors que le christianisme était à son faîte, au 13ème et 14ème siècle. Rien n’était assez beau, assez grand, assez prestigieux pour célébrer le christianisme triomphant. Les cathédrales, aussi belles et majestueuses soient-elles, sont le reflet de l’orgueil des hommes. Quelle différence y a-t-il, en effet, entre une cathédrale, comme Notre Dame, et un château comme celui de Chambord ? Tous deux sont des symboles de pouvoir et de richesse. Que les commanditaires soient des rois ou des ecclésiastiques ne change rien à l’affaire. C’est donc la nostalgie de ce pouvoir et de cette richesse, qualifiés aujourd’hui de patrimoine, que l’on voit partir en fumée.

Tout est périssable sur notre terre. Cet incendie vient à point pour nous le rappeler. Que reste-t-il des temples et des palais des empires aujourd’hui disparus ? Quelques ruines que les touristes s’empressent d’aller photographier.
Tout est périssable : les bâtiments, les empires, les nations, les régimes politiques, les hommes importants et ceux qui ne sont rien.

A propos de l’auteur de « ceux qui ne sont rien », voici le thème comparé du thème du président avec celui de l’incendie. J’ai pris, comme horaire de l’incendie, celui de 18h30, corrigé à 18h31, heure où l’alarme incendie s’est déclenchée.

MACRON et incendie de Notre Dame

Ce thème est incroyable par la précision des aspects.

L’incendie s’est produit à l’heure de Mars. Mars, dans le thème de l’incendie, est à 16 Capricorne. Où se trouve le Mars natal de MACRON ? A 16 Cancer, soit à l’opposition exacte. Saturne, le 15 avril 2019, est à 6 Capricorne. Où se trouve l’ascendant natal de MACRON ? À 6 Capricorne, soit à la conjonction exacte. Et où se trouve le Saturne du thème de MACRON ? À 6 Lion, soit en aspect partile. Et, rappelez-vous, j’en parle souvent, le Milieu du Ciel de MACRON est à 6 Scorpion et son Jupiter est à 6 Gémeaux. Les degrés 6 du thème du président sont donc fortement activés, par Saturne, mais aussi par les nœuds lunaires qui, le jour de l’incendie, sont à 6 Gémeaux/6 Sagittaire. Or, lorsque les nœuds lunaires activent des planètes du thème de naissance, l’on peut être sûr qu’un événement va advenir, apportant un coup de chance inattendu, souvent retiré par la suite.

Pour nous résumer : Mars active Mars natal. Saturne active Saturne natal. Les nœuds lunaires activent Saturne, Jupiter et le Milieu du Ciel du thème natal. Quand l’un de ces points est activé, tous les autres le sont aussi.

L’incendie de la toiture de Notre-Dame va beaucoup servir les ambitions de MACRON. Voyez plutôt son thème harmonique au 15 avril 2019.

MACRON Emmanuel DH 2019 04 15

La Lune se trouve à 6 Lion (encore le degré 6), exactement sur son Saturne de naissance. Saturne à 23 Capricorne est dignifié et fait un trigone exact à l’ascendant harmonique 23 Vierge (la Vierge est le signe de Notre-Dame) et un sextile exact à la Lune Noire 23 Poissons (les Poissons sont le signe du christianisme). Saturne dignifié, associé à la Lune Noire, donne de grandes ambitions. Cet incendie va permettre au maître des horloges de se faire maître d’œuvre d’un grand projet architectural. Saturne est la planète de l’architecture.

Avec Saturne sur Régulus à la naissance, l’homme ra pour ambition de marquer l’histoire de son empreinte. Il n’a pas tarder à lancer une grande collecte nationale et internationale. Alors que les finances de la France ne lui permettait pas d’entreprendre de grands travaux, comme jadis MITTERAND, son prédécesseur franc-maçon, cette manne tombée du ciel va lui permettre de réaliser son ambition. Quoi de plus beau, de plus grandiose que d’attacher son nom au plus grand flambeau de notre patrimoine national.

J’ai lu cela d’ailleurs dans son regard lors de son discours de fin de soirée. Il était entouré de gens qui avaient tous un visage empreint de gravité (HIDALGO , FERRAND et les autres). Lui pas. Son visage m’est apparu même enjoué, souriant, en total décalage avec les mots qu’il prononçait. Il était déjà dans la reconstruction dont le résultat sera tout à sa gloire. Que l’incendie soit accidentel (ce qui est le plus vraisemblable) ou non, il était NERON devant Rome en feu.