Le Grand Débat National

Lors de l’analyse de la Nouvelle Lune, qui est une éclipse de Soleil, j’avais fait remarquer que la maison III serait très active. Outre les transports, qui ne font pas l’objet de cet article, le langage, la communication, le dialogue, sont du domaine de la maison III.

Voici le thème du 15 janvier 2019, jour choisi par le pouvoir exécutif pour entamer ce qu’il appelle « le Grand Débat National ». Ce thème est une progression du thème de la Nouvelle Lune du 6 janvier 2019 au 15 janvier 2019.

grand débat national

La maison III est fortement occupée par un amas planétaire composé de Saturne, Mercure, la NL, Pluton et le Soleil. Mercure est la planète dominante de cet amas puisque hors limite en déclinaison. La date, plaçant Mercure dominant en maison III, est donc plutôt bien choisie pour l’amorce d’un processus de dialogue. Cependant, Mercure est conjoint à Saturne. Saturne alourdit et rend méfiant. La confiance n’est pas vraiment là. De plus, la conjonction Mercure/Saturne encadre la Nouvelle Lune avec une autre conjonction, celle de Pluton et du Soleil qui signifie qu’il y a des intentions cachées, une sorte de volonté de puissance qui veut s’affirmer contre le pouvoir en place.

Autre position remarquable, la Lune sur la cuspide de la maison VII, conjonction très précise. La Lune est maîtresse de la maison X, la maison du pouvoir. Elle indique un exécutif faible, ne sachant pas trop où il en est. Sa position en maison VII indique la tentative d’engager un dialogue social avec les gilets jaunes, ici représentés par Uranus en maison VII, mais dans quel but ?

La Lune et Uranus sont toutes deux sur un degré du Nœud Sud. Cela interpelle car, avec la Queue du Dragon, l’on ne sait jamais où l’on va. D’un côté comme de l’autre, les illusions se heurtent au mur de la réalité. La maison VII est la maison des questions sociales. La Lune, représentant l’exécutif indique que celui-ci est prêt à des concessions sur le plan social. Mais le Nœud Sud dirigeant la Lune, les discussions ne resteront pas sur ce seul plan. Le Nœud Sud est en maison IV, la maison de la patrie, du patrimoine, des racines, de l’identité. Tôt ou tard, les discussions glisseront sur les questions identitaires et sur l’immigration. Ce n’est évidemment pas ce que souhaite M. MACRON qui est immigrationiste.

Autre sujet qui s’invitera dans les discussions, les institutions. La Lune est, en effet, dans un Navamsa de Jupiter. Or, cette planète est dans le signe du Scorpion et au carré de Neptune. L’on sait que la Constitution de la Vème République est née au moment d’une conjonction Jupiter/Neptune. Le carré entre ces deux planètes indique une crise constitutionnelle. Cette crise sera activée au moment où l’on abordera la question du Référendum d’Initiative Citoyenne que le pouvoir voudrait encadrer en décidant de ce qui peut être débattu ou pas, ce qui est contraire à l’idée même d’une initiative populaire qui doit venir de la base et non du sommet.

Cette crise sera également activée quand il sera question de la proportionnelle. L’on sait que le pouvoir en place est favorable à une dose de proportionnelle (10 à 15%) alors que les gilets jaunes veulent une proportionnelle intégrale, comme elle se pratique dans la plupart des pays européens.

Il est donc à craindre que l’on arrive assez vite à un langage de sourds, comme l’indique la conjonction Mercure/Saturne, Mercure étant la planète du langage et Saturne celle de la surdité.

N’oublions pas la tonalité générale de l’année. Jupiter fait le tour du zodiaque en 12 ans. Il change donc de signe chaque année. Cette année il est en Scorpion qui n’est pas vraiment un signe de dialogue. La tendance est plus à la destruction qu’à la construction. Jupiter est sur un degré Mercure/Vénus.

Mercure porte à la discussion, certes, mais aussi aux révélations. Vénus en Scorpion est l’une des pires positions pour cette planète. Elle signifie corruption. Traduisez : révélation d’affaires de corruption. Jupiter sera dans Mercure/Vénus jusqu’au 26 janvier 2019. La tension risque d’être très forte le samedi 19 janvier 2019 avec le carré Soleil/Uranus. Cela correspond à l’acte X du mouvement des gilets jaunes. Il n’est pas impossible qu’il y ait une dissension au sein des gilets jaunes entre les partisans du dialogue et les plus radicaux. En effet, la Lune sera en Gémeaux sur Bételgeuse, une étoile plutôt querelleuse et Mercure sera exactement sur Pluton, la parole entendue est celle de celui qui parle le plus fort, alors que la Lune Noire sera sur le Fonds du Ciel, représentant les éléments les plus radicaux, les plus idéologues.

Voici le thème de cette journée dont l’issue sera déterminante pour la suite du Grand Débat.

grand débat national au 19 janvier 2019

Vous noterez le trigone que fait Vénus au Milieu du Ciel. Il n’est pas exclus qu’un ou plusieurs gilets jaunes soient achetés, car Vénus est ici corrompue.

Nous voyons bien, à l’examen de thème de naissance du Grand Débat National, que la situation est complexe et confuse, ce qui est le propre de la Queue du Dragon qui oriente la Lune du jour. Le débat ne se déroulera pas dans des conditions saines à cause de Vénus en Scorpion et de Jupiter au carré de Neptune ; qu’il risque de tourner au langage de sourds à cause de la conjonction Mercure/Saturne.

Le thème n’incite pas aux compromis, mais plutôt aux compromissions. Il n’incite pas davantage au consensus, tant les positions des uns et des autres sont incompatibles.

Il faut parler de VEGA, une étoile fixe très importante qui touche la conjonction Mercure/Saturne. Avec Mercure, VEGA engendre la suspicion et le double jeu (jeux de pouvoir, bien entendu). Avec Saturne, VEGA rend dogmatique et engendre de fausses accusations.

Voilà le climat qui va planer sur ce Grand Débat National, qui risque de tourner au grand déballage.

Eclipse solaire du 6 janvier 2019.

Nous y sommes ; l’année 2019 commence fort par un alignement planétaire de la terre avec le Soleil et Saturne, exacte le 2 janvier 2019. Cela devrait réveiller les plaques tectoniques et engendrer des tremblements de terre, voir des éruptions volcaniques. L’on notera toutefois que ceux-ci ont commencé quelques temps avant cet alignement, principalement en Indonésie avec 20 éruptions volcaniques et un tsunami qui a fait plus de 400 morts. Y en aura-t-il d’autres ? C’est probable car cette année est marquée par Saturne et Pluton qui encadrent la Nouvelle Lune et par Jupiter qui transite le signe du Scorpion. Jupiter, saturne et Pluton sont les 3 grands marqueurs du temps.

L’année 2019, avec ses 13 Lunes et ses 5 éclipses, risque d’être riches en événements. Et l’on commence d’entrée par une éclipse de Soleil le 6 janvier 2019.

Eclipse solaire 2019 01 06 Paris

Comme il s’agit d’une éclipse, le passage sur l’axe des Nœuds Lunaires, est importante. Nous y reviendrons. Nous sommes dans une année Scorpion depuis que Jupiter est arrivé dans ce signe le 16 octobre 2018, signe où il demeurera jusqu’au 8 novembre 2019. Ensuite, il restera environ 1 an dans le signe du Sagittaire, son signe d’élection. En attendant, il va falloir vivre les effets du Scorpion, ce qui ne va pas être facile ni de tout repos.

En ce mois de janvier, Jupiter, maître de l’éclipse, ainsi que de Mercure, Saturne et Pluton, est en maison II. Cette maison est celle des finances, alors que Jupiter est aussi un marqueur financier. Jupiter en II et dans le 8ème signe correspond bien à ce que nous vivons tous actuellement, le prélèvement à la source de nos impôts. Le 8ème signe représente ici le fisc.

Faisons progresser le thème jusqu’au 11 janvier 2019.

NL 2019 01 06 prog 2019 01 11 Paris

La position remarquable de cette journée est celle d’Uranus sur le descendant. Uranus est la planète de l’inattendu et de la soudaineté. Uranus maîtrise la Lune 18 Verseau, qui est conjointe à Neptune, et fait un carré exact à Jupiter 18 Scorpion sur la Part de Mort. Jupiter étant maître de III où se place une conjonction exacte Soleil/Pluton, l’on pense à un accident dans les transports. La conjonction Lune/Neptune est en maison V. La maison V est une maison de créativité et peut représenter un lieu de plaisir. La conjonction Lune/Neptune étant aussi liée à la musique, et Neptune au football, l’événement pourrait toucher une salle de concert ou un stade. Je ne crois pas trop à un attentat, mais plutôt à un accident suite à une négligence (Neptune) ou une fuite de gaz (Neptune).

Toutefois, l’on ne peut pas s’empêcher de penser que ce 11 janvier sera le 4ème anniversaire de la grande manifestation internationale qui a fait suite à l’attentat de Charly Hebdo. Alors, peut-être que cette journée représente-t-elle seulement une commémoration, ou un remake, en l’honneur des dessinateurs (Lune/Neptune en V) qui ont trouvé la mort en 2015. En effet, Saturne 17 Sagittaire est au carré exact du Saturne de CHARB 17 Poissons (rédacteur en chef de Charly Hebdo) et de l’Uranus au moment des attentats, alors que Pluton/Soleil 25 Sagittaire est au trigone exact du Pluton de CHARB 25 Lion. Enfin Uranus 3 Bélier est au trigone exact du Soleil de CHARB 3 Lion. Il y a manifestement un lien entre cette journée et les attentats de janvier 2015 qui ont bouleversé les Français et qui furent instrumentalisés par le président HOLLANDE.

D’une manière plus générale, nous devons, comme à chaque fois, regarder quelles sont les planètes qui dominent en déclinaison. Pour cette Nouvelle Lune, il est tout à fait singulier de constater que les 5 premières planètes en déclinaison sont Mercure, Soleil, Lune, Saturne et Pluton. Ces 5 planètes occupent toutes la maison III en Sagittaire, donc opposée au 3ème signe, les Gémeaux. La maison III est celle des transports. L’on peut s’attendre, pendant cette phase lunaire, à des remous dans ce secteur, et en particulier dans le domaine de l’aviation (Sagittaire). Saturne dans ce secteur peut signifier des grèves. Que ceux qui doivent voyager en tiennent compte. Il est aussi à noter que la première planète à franchir le lieu d’éclipse sera Mercure le 15 janvier 2018. Jupiter, maître de la maison III sera alors au carré exact de Neptune, dispositeur de Mars en maison VI. Mercure est très rapide ce jour là. Gare aux excès de vitesse.

Le secteur III est aussi celui de la communication et du langage. En écrivant ces lignes, j’apprends la démission de Sylvain FORT, le conseiller en communication du président MACRON. Sylvain FORT était notamment la plume des discours de MACRON. La communication autour de l’affaire BENALLA lui a été fatale.

L’éclipse se situe à 20 Sagittaire, qui est un degré Vénus/Jupiter. Le mi-point entre ces deux planètes se situe à 10 Scorpion, au demi-carré exact de Pluton 25 Sagittaire. Cet aspect peut signifier la révélation, par la presse (maison III), d’un scandale de l’ordre de la corruption (Vénus/Jupiter en Scorpion). Comme l’ascendant est sur un degré Mars/Mercure, cette révélation va faire polémique. L’ascendant, entrant dans le signe de la Balance, il se pourrait que cette polémique fasse suite à une mise en examen.

L’amas en Sagittaire, dont le Soleil éclipsé, n’est guère favorable aux personnalités marqués par le signe des Gémeaux qui lui fait face. C’est notamment le cas pour M. MELENCHON dont les deux planètes les plus hautes en déclinaison sont la Lune Noire et Uranus en Gémeaux, et dont le mi-point se situe à 20 Gémeaux soit à l’opposition exacte des deux luminaires situés à 20 Sagittaire.

Eclipse 2019 01 06 et MELENCHON

L’on voit fort bien cette opposition sur la figure ci-dessus. Notons également le demi-carré exact reliant Uranus en maison VII à la Cérès radicale de MELENCHON, gouverneur de son thème de naissance. MELENCHON démarre mal l’année.

Si Uranus occupe une place de choix, sur la ligne d’horizon, dans le thème lunaire vu de Paris, c’est une autre planète trans-saturnienne, Neptune, qui occupe la même place dans le thème lunaire vu des EU.

Eclipse 2019 01 05 Washington

Neptune est maître de VIII mais en basse déclinaison. La planète fait sans doute référence aux mauvaises conditions climatiques, annonçant de fortes chutes de neige, des grands vents et des inondations.

L’ascendant est dans le signe du Lion qui est aussi le signe ascendant de Donald TRUMP. Le Lion et le Sagittaire, signe de l’éclipse, sont deux signes en trigone, donc potentiellement favorable à TRUMP. Disons qu’il a la main bien qu’il perde la majorité à la chambre des Représentant. Ceci est confirmé par la présence du Milieu du Ciel sur Aldébaran, une étoile royale. Dans une telle configuration, que peut bien signifier Neptune en VII, la maison des procès et des ennemis. Va-t-il enfin permettre que les actes d’accusation de ses ennemis démocrates soient descellés ? Ceci n’est pas impossible car l’éclipse , se trouvant à 20 Sagittaire, est en aspect partile avec la conjonction Mars/Pluton 20 Cancer du thème d’Hillary CLINTON. Or, l’on se souvient que c’est cette conjonction Mars/Pluton qui fut à l’origine de sa défaite aux élections présidentielles. A moins que M. TRUMP, qui a besoin des voix d’un certain nombre de démocrates pour faire passer son budget, négocie avec eux une suspension des mises en accusations. Après tout, il est peut-être plus utile à M.TRUMP de faire chanter (Neptune) ses ennemis (maison VII) plutôt que de les mettre en prison.

Voici le thème de la NL progressé d’une journée, comparé au thème d’Hillary CLINTON.

Eclipse 2019 01 5 et Hillary CLINTON

Mars en VIII est au sesqui-carré exact du mi-point Saturne/Pluton du thème de CLINTON. Or, Saturne et Pluton sont les deux planètes qui encadrent l’éclipse. Il y a quelque chose d’inexorable dans cet aspect. De plus, Saturne 17 Sagittaire fait un carré exact au Neptune radical d’Hillary CLINTON, situé à 17 Vierge. Saturne et Neptune sont deux planètes défavorables pour la principale opposante à TRUMP. Saturne, au natal, est en exil dans le signe du cancer, et Neptune en exil dans le signe de la Vierge.

Mme CLINTON, être corrompu, tant financièrement que moralement (son mari ne vaut guère mieux) pourrait bien avoir à rendre des comptes…un jour.

Nous aurons l’occasion, dans les commentaires, de revenir sur les effets délétères de l’encadrement de l’éclipse par Saturne et Pluton dont l’analyse ci-dessus ne constitue que quelques exemples possibles.

Comme vous le savez, j’en ai souvent parlé, nous vivons les derniers soubresauts du mondialisme libéral ; nous nous dirigeons vers une société aux valeurs beaucoup plus conservatrices et traditionnelles qui naîtra lors de la prochaine conjonction Jupiter/Saturne le 21 décembre 2020 en Capricorne. Avant cette nouvelle naissance, le précédent cycle, commencé en mai 2000, doit prendre fin et cela se fera sous l’auspice, peu sympathique, de la configuration Saturne/Pluton/Nœud Sud qui, dans les mois futurs vont de plus en plus se rapprocher. Nous en reparlerons car j’ai l’intention de faire un article sur ce cycle finissant.

PS : c’est sur ces prévisions, pas toujours bien folichonnes, que je vous souhaite de réaliser tous vos vœux.

Solstice d’hiver du 21 décembre 2018.

Le 1er janvier n’est pas le début de l’année d’un point de vue astrologique. Traditionnellement , le solstice d’hiver, moment où la lumière reprend le pas sur les ténèbres, a toujours été la marque qu’une année se termine et qu’une autre naît.

Voici le thème du solstice d’hiver 2018 dont les effets se feront sentir jusqu’au solstice d’été de 2019.

Solstice d'hiver 2018

Le Soleil sera, cette année, à 4°59 du signe du sagittaire sidéral et en maison V. Ce Soleil est sur un degré Nœud Sud/Mars (à retenir pour les 6 mois à venir). Voilà qui ne va pas calmer l’humeur querelleuse et contestataire du moment. Mars est en maison VII, tout comme Neptune sur le descendant. L’heure sera donc aux revendications (Mars) sociales (Neptune en VII). Le mi-point entre le Nœud Sud et Mars est également en VII à l’entrée du signe du Verseau.

Le thème se compose de deux parties distinctes, un triangle bénéfique reliant Neptune à Vénus et un triangle plus problématique reliant Uranus, le maître de la maison VII, à Neptune et à l’ascendant. Toutefois, Uranus ne fait qu’un demi-carré à Neptune et un sesqui – carré à l’ascendant. Ce sont des aspects mineurs qui n’ont pas la même portée qu’un vrai carré.

Vénus est le maître de la maison X représentant le pouvoir. Celui-ci semble bien disposé (Vénus est dignifiée) à la discussion (Vénus est en maison III) sur les questions sociales (trigone à Neptune en VII). Il y aura donc des avancées concernant les demandes des gilets jaunes. La réunion de travail entre les gilets jaunes et le gouvernement concernant un certain nombre de sujets, y compris le référendum d’initiative citoyenne, aura lieu.

Ces discussions aboutiront-elles sur du concret ? La position de Mercure, planète du discours et des échanges, conjoint à Jupiter, va dans ce sens. Oui mais ! Cette conjonction est sur l’étoile fixe royale ANTARES et donc à l’opposé d’une autre étoile fixe royale, ALDEBARAN, au Milieu du Ciel en maison X. L’on peut dire qu’ALDEBARAN en maison X représente le pouvoir et qu’ANTARES, en maison IV représente l’opposition au pouvoir, donc les gilets jaunes. Aldébaran (le Roi) est sur un degré Lune, exaltée en maison X, donc plutôt bien disposé, alors qu’Antarès est sur un degré Saturne. Autrement dit, les plus rigides dans cette affaire, ne seront pas les membres du gouvernement, mais le peuple lui-même qui ne veut rien céder. Les gilets jaunes n’ont guère l’habitude des négociations, qui doivent toujours aboutir à des compromis. De peur de se faire avoir (Mercure sur Antarès rend méfiant), ils risquent de s’obstiner. Saturne est au quinconce exact du Milieu du Ciel.

Autre crainte que l’on peut avoir avec ANTARES en maison IV, c’est un attentat qui viendrait remettre tout à plat. De plus, la maison IV étant celle du territoire et de la patrie, les questions identitaires risquent de s’inviter dans le cours des discussions.

Ceci est encore plus net si l’on considère le dc9 du thème du solstice d’hiver.

Solstice d'hiver 2018 dc9

Mercure et Jupiter sont cette fois en maison III (les discussions) mais l’on trouve également Pluton en contre-parallèle de Mars en Gémeaux, en analogie avec la maison III. Cela montre que les discussions sont âpres, voir violentes.

Cet amas en maison III s’oppose au Soleil sur Aldébaran. L’opposition est frontale à Emmanuel MACRON. La Lune, qui était en maison X dans le thème radical, est ici conjointe à Régulus qui, comme chacun le sait représente MACRON qui a, dans son thème de naissance, une conjonction Saturne/Régulus. Si la conjonction Vénus/Neptune en maison VII est très favorable aux questions sociales dans le signe des Poissons, il n’en demeure pas moins qu’elle est au sesqui-carré de la Lune donc de Saturne/Régulus de Macron. Il y a donc une focalisation sur le chef de l’état qui pourrait d’ailleurs ne pas suivre la bonne volonté du Premier Ministre dans ses négociations . Jupiter, en tant que maître de IV représente ici le peuple, alors que Mercure, en tant que maître de X, représente le gouvernement, le signe du Scorpion étant celui du Premier Ministre, Édouard PHILIPPE, qui a un amas planétaire en Scorpion dans son thème. En effet, le point le plus délicat dans ce dc 9 est le carré de Pluton à Saturne. C’est un aspect de violence, de dureté du cœur et la volonté de ne pas démordre des principes que l’on s’est fixé. C’est ce que l’on appelle un langage de sourd.

Pour évaluer ce qu’il se passe dans les mois futurs, je propose que l’on s’intéresse aux mensales. C’est une technique qui consiste à dresser le thème pour chaque mois, avec le Soleil exactement sur le degré du thème radical, mais dans le signe suivant. Le Soleil, qui était à 4°59 Sagittaire lors du solstice en décembre, sera à 4°59 du signe du Capricorne en Janvier, 4°59 du signe du Verseau en février, et ainsi de suite. Je propose donc ici une première.

Voici la mensale de janvier 2019.

Mensale janvier solstice d'hiver 2018

La Lune en Gémeaux, au quinconce du MC, indique le début des négociations. Mars, maître de III est en maison II. Les discussions portent sur des questions de revenus. Mars est au carré de Saturne. Les discussions sont plutôt âpres. Mars étant au trigone de Jupiter, son maître, en maison X, indique la bonne volonté du pouvoir. Mais Vénus en X est en exil. Il y a un partage des rôles au niveau du pouvoir. Le Premier Ministre, Edouard PHILIPPE, représenté par Jupiter en Scorpion, qui joue les bons offices, et MACRON, représenté par Vénus en Scorpion (il a la même position dans son thème de naissance) qui pourrit la situation, peut-être même en tentant de soudoyer certains représentants des gilets jaunes.

Mensale du 19 février 2019.

Mensale février 2019 du solstice d'hiver 2018

Conjonction Mercure/Neptune sur la cuspide de la maison VII du thème du solstice, et conjointe au mi-point Nœud/Sud/Mars, les deux maître du Soleil lors du solstice. Mercure étant maître de la maison XI lors du solstice, maison des partis politiques et des associations, cette configuration signe, sans doute, la création du parti des gilets jaunes pour les élections européennes. Le trigone Lune dignifiée à Jupiter, très haut en déclinaison, indique que le peuple l’accueille favorablement, bien à tord car la conjonction Mercure/Neptune signe les imposteurs et la confusion.

Je ne peux analyser toutes les mensales de l’année. Je m’intéresserais donc à l’une d’entre elle, qui commence le 20 avril 2019 et qui se termine le 21 mai 2019.

Mensale avril 2019 solstice d'hiver 2018

Quelque chose bascule à cette date. L’axe de l’horizon vient se confondre à l’axe du méridien du thème du solstice d’hiver. De plus la Lune Noire s’invite sur ces deux axes. C’est probablement la fin du mouvement du social, car la Lune Noire tend à effacer les effets de Neptune qu’elle transite. Cette fin ne se fait pas dans la douceur puisque la conjonction Lune Noire/Neptune est au carré de Mercure/Jupiter du thème du solstice, conjonction qui signifiait le début des négociations avec les gilets jaunes.

Un événement de la nature de Mars va mettre un terme à ces négociations. Mars, en effet, transite le Milieu du Ciel du thème du solstice, et est très puissant, étant en tête de déclinaison et en contre-parallèle de la position du Soleil au moment du solstice. Mars est en exil dans le signe du Taureau, donc brutal. Il dispose du Soleil et d’Uranus qui sont conjoints en maison IX. Bien des interprétations peuvent être faites, mais l’on peut se demander si une guerre, à l’étranger (maison IX), impliquant la France, ne prendrait pas le pas sur les questions sociales. La triple conjonction Saturne/Nœud Sud/Pluton va aussi dans ce sens, ainsi que dans celui d’une très forte augmentation du prix du pétrole, ce qui serait logique si un conflit armé renaissait au Proche-Orient. Va également dans ce sens, le mi-point Mars/Nœud Sud qui transite la maison VIII.

Mars en Taureau transitant le Milieu du Ciel en maison X, l’on ne peut exclure non plus un coup de force, dans notre pays, sorte de coup d’état, tentant de mettre en place un régime autoritaire, sur fond de crise économique, Cérès, maître de II, étant au double carré de l’ascendant et de Pluton.

Nous pourrons affiner ces analyses au moment des Nouvelles et Pleines Lunes. Ce qui est certain, c’est que le mouvement de contestation ne va pas s’arrêter à Noël, même si j’ai la conviction qu’il ne donnera pas grand chose. Il va prendre un tour plus politique et donc moins naïf, mais, comme le dit Patrice BOURRICHE, aucune révolution ne s’est faite quand l’activité solaire est faible. Or, c’est le cas actuellement, le Soleil est entré dans sa phase de minimum solaire.


PS : je serai absent pendant la période des fêtes. Cet article sera donc sans doute le dernier de l’année, sauf incident majeur. Le blog restera ouvert pour tous vos commentaires auxquels je répondrai si je suis interrogé. Bonne fête de Noël à tous.

Chérif CHEKKAT ou CERES le mythe du martyre.

Chérif CHEKATT est le tueur du marché de Noël de Strasbourg. Trois morts et treize blessés à son actif.

Nous n’avons pas encore son heure de naissance mais nous savons qu’il est né 24 février 1989 à Strasbourg. Voici son thème monté sur la Planète Levante.

CHEKKAT Chérif

CERES est la Planète Levante, planète du sacrifice, des sacrifiés et des martyres. Cette planète est mal disposée. Elle est en Poissons qui est son signe d’exil, à l’opposition de la Lune en Vierge, la planète du psychisme. C’est le signe d’une personne qui n’a pas confiance en elle et qui a des difficultés à s’insérer dans la société. Néanmoins, lorsque l’ascendant est marqué par Cérès, l’on a le sens de l’analyse et l’on est capable d’imaginer et préparer des plans longtemps à l’avance. J’exclus donc le fait que cet homme ait agi sur un simple coup de tête.

Cérès est dans le signe des Poissons. Elle est mal placée dans ce signe. Cérès est la planète des limites et des limitations, alors que les Poissons représentent l’infini. Avec Cérès en Poissons, l’homme cherche à fuir les contraintes matérielles et les responsabilités liées aux contraintes du quotidien. Il a commencé sa vie par de multiples braquages car Cérès aime aussi l’argent. Mais cela ne le satisfait pas vraiment. Le carré de Cérès à Saturne crée de l’insatisfaction. Neptune, maître des Poissons et donc de Cérès, est en maison X. Il y a, au fond de lui, un désir de grandir sur d’autres plans. La conjonction Saturne/Neptune, ici très étroite, donne un caractère bizarre, partagées entre les tendances spirituelles et les tendances matérielles. Il n’est donc pas étonnant que, jeune homme, il put être facilement influencé par des salafistes rencontrés en prison. Il y a donc un côté « spirituel » chez cet homme, mais ancré dans un esprit malade. Le message spirituel est détourné, mal interprété, ce qui a conduit cet homme à se convaincre que tuer était un acte de purification (Cérès) devant se terminer par sa propre mort, son sacrifice (Cérès), vu aussi comme un acte de purification pour lui-même (martyre aux yeux des islamistes). Vous l’avez compris, tout est contenu dans le carré en T avec la conjonction Saturne/Neptune en Apex, au double carré de Cérès et de la Lune.

La journée du 11 décembre 2018.

Regardons le thème harmonique du jour de l’attentat.

CHEKKAT Chérif Th Harm 2018 12 11

L’aspect le plus important est le carré de Cérès, maître de la maison VIII en maison I (il est bien l’auteur de l’attentat) à Pluton. L’aspect est exact, indiquant que le jour à été choisi. Il n’y a pas de hasard.

L’autre aspect intéressant est le carré de Mars à Vénus. Mars, conjoint au Nœud Sud, est dans le signe des Gémeaux. Les Gémeaux sont significateurs des bras. L’on sait que l’homme fut blessé à un bras par un militaire (Mars). Mars est carré à Vénus, maître de IV. La maison IV représente la famille, la maison . Vénus représente une femme. La Lune, planète féminine est en maison IV. Mars est lui-même maître de la maison III qui représente la fratrie ou des proches (cousins par exemple). L’aspect indique donc la complicité d’une femme chez qui il a sans doute séjourné après l’attentat et qui l’a soigné. Mais cette femme n’a guère eut le choix. Vénus est très faible en déclinaison alors que Mars en hors limite.

Une position planétaire m’intrigue. C’est celle de Neptune sur le Fond du Ciel en maison VI. Cette position indique que l’homme n’est pas libre. Il est contraint (maison VI) à agir. Neptune représente-t-il des substances qu’il aurait prises ? Je pense davantage à une manipulation mentale car Neptune est dans le signe du Cancer, signe de la Lune. Ce Neptune me fait penser à une cellule dormante que l’on aurait activée.

L’homme a tué le 11 décembre et s’est fait descendre le 13 décembre. 11 et 13 sont deux nombres très appréciés des forces occultes. Rappelez-vous, le massacre au Bataclan un 13 novembre (13 et 11).

Pour finir, je voudrais vous montrer le thème du dc11 qui est en rapport avec la mort du sujet. Cette subdivision renseigne sur les forces de destruction.

CHEKKAT Chérif dc11

Cérès est dans le signe destructeur du Scorpion, 8ème signe, sur un degré de Mercure qui est maître de la maison VIII. Dans cette maison, nous trouvons une conjonction Lune/Vénus qui confirme que l’homme trouve la mort dans son entourage, proche d’une femme. La Lune en VIII indique une mort publique, et, opposé à Mercure, indique au cours d’un déplacement.

Plus intéressant est la position de Pluton sur Aldébaran, là où la Lune était positionnée dans le thème harmonique du jour (position identique le 11 et le 13 décembre).

Enfin, il y a la conjonction Saturne/Neptune dont le mi-point se situe à 6 Verseau soit au carré exact de la Part de Religion située à 6 Scorpion. L’on ne peut donc pas nier la cause religieuse au moment de son décès. Cause dévoyée certes, mais cause tout de même. Neptune est sur l’étoile fixe Fomalhaut qui privilégie le spirituel au matériel. C’est à cet emplacement qu’était située Cérès, planète de la purification et du sacrifice, le jour de ses crimes et de sa propre mort. Une spiritualité morbide, certes, car la Part de Religion est en Scorpion et au carré de Neptune du dc 11 et de Cérès du thème du jour.

J’en conclus que cet homme, faible de caractère, et donc manipulable, a été le jouet de forces obscures dès lors qu’il fut emprisonné pour ses nombreux méfaits. C’est malheureusement la conséquence de l’enfermement de prisonniers de droit commun avec des fanatiques religieux. Mais je n’exclus pas pour autant que l’homme, repéré par les renseignements généraux, ait pu faire l’objet de manipulations venant d’autres forces de l’ombre. Ces gens-là savent repérer les esprits faibles et donc manipulables.

Autopsie du discours présidentiel du 10 décembre 2018.

MACRON a donc parlé, mais son discours laisse un goût étrange. Voici le thème du discours du 10 décembre 2018 à 20h00.

Discours du 10 décembre 2018

Nous sommes à l’heure de la Lune. L’ascendant est en Cancer, signe de la Lune et la Lune est angulaire, en maison VII, la maison des affaires sociales. Le but de ce discours était donc de donner satisfaction au peuple (la Lune) afin de le calmer. Mais la Lune est conjointe au Nœud Sud. Dans un thème natal, cette conjonction est positive car elle donne de la chance dans des circonstances difficiles. Mais, lorsque l’on entame une action sous cette configuration, elle ne porte pas de fruits. Et ici particulièrement car la Lune est en Capricorne, donc en exil, signe de Saturne, lui-même mal placé en maison VI, la maison des contraintes.

L’on peut interpréter ces contraintes comme celle des événements qui lui imposent de faire des concessions. Mais je crois que c’est pire que cela. Mercure , qui aspecte l’ascendant et la Part du Roi, est en maison V, la maison du théâtre. MACRON nous a donc joué un discours, une tirade. Mais Mercure est maître de la maison XII, la maison du secret, des choses cachées, mais aussi des personnes qui agissent dans l’ombre. J’en conclus que ce discours n’était pas celui de la personne MACRON, mais qu’il lui fut imposé par d’autres. Il est même possible qu’il n’ait pas écrit ce discours. Il n’a fait que le lire sur un prompteur, les yeux fixes, sans expression, presque comme un robot.

La Lune en VII et Mercure en V, le discours se voulait empathique, touchant au cœur des Français avec un brin de pathos (sortez vos mouchoirs), sauf que le cœur était absent. Regardons le thème harmonique dc9.

Discours du 10 décembre 2018 dc9

Ascendant dans le Lion avec Saturne exactement sur Régulus. C’est la figure de MACRON qui a Saturne conjoint Régulus à la naissance. Mais alors que Saturne radical est au trigone du Soleil, ici Saturne est à l’opposition du Soleil qui se couche. C’est un thème crépusculaire qui annonce une fin et certainement pas une résilience. Le carré que Saturne fait à Uranus en maison X, et sur Les Pléïades, étoile violente, indique de fortes tensions intérieures et au sein même du pouvoir. Saturne dispose de la conjonction Lune/Nœud Sud en maison VI, la Lune maîtrisant la maison XII, ce qui confirme que MACRON est pieds et mains liés. Il n’a plus sa liberté.

Ceux qui ont suivi les précédents discours de MACRON ont pu constater à quel point il était mal à l’aise. Les mots venaient mais il ne les pensait pas. Il n’était pas lui-même. Il était contraint. MACRON, habituellement, est plutôt brillant dans ses discours. Là, il était plat. Ses mains, à plat sur le bureau, statiques, trahissaient ce mal-être. L’on voyait bien que tout était contenu dans son comportement. Rien n’était naturel.

Maintenant, voici la synastrie de ce thème avec le thème de naissance de MACRON .

Discours du 10 décembre 2018 et TN de MACRON

La ligne d’horizon du thème du discours est exactement sur la ligne d’horizon du thème de MACRON, mais inversée. Le descendant du jour est à 4 Capricorne, là où se trouve l’ascendant de MACRON. Un tour de 180°, c’est ce que l’on appelle une révolution, titre du livre que le candidat avait fait paraître pendant la campagne présidentielle. Donc nous y sommes. Cette date du 10 décembre 2018 s’inscrit dans l’histoire comme un volte face à 180°. Qu’il en ait conscience ou non, le mandat de MACRON est déjà mort. Un vent révolutionnaire est en route comme le montre également la position d’Uranus à 3 Bélier, à l’opposition exacte de la Part du Roi du thème natal de Macron, se situant à 3 Balance.

La question que l’on est en droit de se poser est « qui dirige la France maintenant ? ». Manifestement, à la lecture de ces deux thèmes, ce n’est plus le président de la République qui n’a plus qu’un rôle de représentation. Ce n’est pas davantage le Premier Ministre dont les propos ont été désavoués par le président, comme ceux du ministre des finances. Le président n’a pas démissionné de son poste, comme j’ai pu le penser, mais il a été contraint à la démission, peut-être suite à des menaces, tout en gardant sa charge. Il n’est donc plus aux commandes.

Cela fait maintenant plusieurs semaines que le président est absent. Soit il fut en représentation à l’étranger, soit en vacances, soit enfermé dans son bureau de l’Élysée. Cette situation ne pourra guère perdurer jusqu’aux prochaines élections présidentielles. Attendons-nous à des rebondissements  jusqu’au bouquet final de la fin de l’Acte V, comme dans toutes les tragédies.

Nouvelle Lune du 7 décembre 2018.

Je voulais faire un article uniquement sur le pacte global sur la migration, mais compte tenu qu’il doit être signé le 11 décembre 2018, soit 4 jours après la Nouvelle Lune, je vais traiter ce sujet dans le cadre de l’analyse de la Nouvelle Lune.

Voici le thème de la Nouvelle Lune, vue de Paris.

NL 2018 12 07 Paris

La Nouvelle Lune est en Scorpion, au carré du Milieu du Ciel. Cela traduit un côté inexorable, un destin qui doit s’accomplir, dans un sens de destruction en vue d’une reconstruction. Le Scorpion a deux maîtres, Pluton et Mars. Ici, c’est Mars qui est le plus actif, parce qu’il est le maître de l’heure, parce qu’il forme une conjonction exacte à Neptune, et parce qu’il se dirige vers une opposition au Milieu du Ciel, donc au fatum.

J’ai fait plusieurs articles sur la conjonction Mars/Neptune et il faut bien reconnaître qu’elle est rarement positive. Mars, c’est l’action, le combat et Neptune représente l’idéal, mais aussi les illusions. Cette conjonction est ici dans le signe du Verseau, signe d’Uranus, et au demi-carré de son maître Uranus en signe de Mars. Ce double aspect, la conjonction Mars/Neptune et son demi-carré à Uranus pointe un climat pré-révolutionnaire, mais aussi anarchique. Avec Neptune, le risque est toujours la confusion. C’est la planète du social et du collectif. Uranus, elle, est la planète de l’individualisme., et donc du refus de l’autorité.

Cet aspect entre Mars/Neptune d’un côté et Uranus de l’autre est violent. Il devrait davantage s’exprimer le 8 décembre 2018, lorsque Mars va dépasser Neptune en longitude. Or, le 8 décembre, se sera une nouvelle journée de manifestations que certains voudraient voir dégénérer.

Cette journée me semble d’autant plus dangereuse que le descendant, qui représente le côté social, sera sur ALGOL, l’étoile fixe la plus violente.

L’autre point qu’il faut remarquer est la position de Mercure sur l’ascendant. Mercure sort de sa période de rétrogradation. Pendant cette période, chacun était dans la rétrospection. L’on regarde dans le rétroviseur et l’on analyse la situation. Quand Mercure reprend sa marche directe, le temps de réflexion est terminé. C’est le jour-même de la Nouvelle Lune que Mercure reprend sa marche directe. Toutefois, Mercure, bien que direct, est encore à l’arrêt. Si l’on prend l’exemple d’un conducteur dans sa voiture, nous dirons que la voiture est à l’arrêt, que le feu rouge devient vert, et que le conducteur embraye sa première vitesse. Il faudra encore plusieurs jours pour que la planète atteigne sa vitesse maximum le 30 décembre 2018. Pendant cette phase montante, Mercure, maître de VIII, en signe de Mars sera en triplicité de Mars, en terme de Mars et en décan de Mars jusqu’au 13 décembre 2018. Cela veut dire que les tensions vont monter progressivement.

Je voudrais attirer votre attention sur la journée du 11 décembre 2018. Le thème progressé montre une conjonction Soleil/Part de Mort. Mais c’est surtout le dc9 qui est intéressant (enfin si l’on peut dire).

NL 2018 12 11 dc 9 Paris

Ce qui me frappe, c’est la conjonction Ascendant/Saturne/Régulus. Nous avons souvent parlé de la conjonction Saturne/Régulus qui est présente dans le ciel de naissance d’Emmanuel MACRON et qui signe le personnage. Cette conjonction s’oppose à la conjonction Soleil/Mort sur la cuspide de VII. La maison VII est celle des contrats. Or, nous savons que MACRON doit se rendre à Marrakech pour signer le pacte global sur la migration. L’opposition du Soleil/Mort/VII à Saturne signifierait-elle que le contrat n’est pas signé par le chef de l’état ? Ou que celui-ci serait ajourné ?

Ce pacte pour les migrations est symbolisé ici par la présence de Pluton sur Antarès en maison IV ou se trouve aussi le Milieu du Ciel harmonique (le MC harmonique pointe la maison phare). La maison IV est la maison des patries. Ce pacte, qui a pour principe de vouloir réguler les migrations « sures, ordonnées et régulières ». Ordonnées par qui ? Cela signifie que les états qui signeront ce pacte ne pourront plus s’opposer aux migrations de masse, et que l’on se dirige vers un droit des peuples à migrer où ils le veulent. C’est donc, comme l’indique Pluton en maison IV, une destruction des états nations, la mort de leur souveraineté nationale. Plusieurs pays ont décidé de ne pas signer pas ce pacte, à commencer par les EU et Israël, ce qui ne surprendra pas, mais aussi l’Australie, la Hongrie, l’Autriche, la Serbie, la Pologne, la Tchéquie, la Slovaquie, l’Estonie, l’Italie., la Croatie, la Suisse. Autrement dit beaucoup de pays, majoritairement européens, qui sont concernés par les phénomènes migratoires. Bien entendu, Emmanuel MACRON et l’immigrationiste Angela MERKEL se félicitent à l’avance de leurs signatures, en dépit d’une opposition massive des citoyens Français et Allemands. Bien entendu, la grande masse des pays qui signeront le pacte, seront les pays en surpopulation, pour la plupart africains, qui seraient bien contents de se débarrasser d’une partie de leur population. En revanche, les pays d’accueil auront le devoir de financer ces migrations, de donner une éducation, un accès à la santé et un logement à tous ces migrants. Qui peut croire que cela est possible ?

Nos sympathiques gilets jaunes ne doivent pas être au courant, car il n’y a rien, parmi leurs 42 propositions, à propos de ce pacte. Pourtant, si 75% de la population les soutiennent, le même pourcentage de la population considèrent qu’il y a déjà trop d’étrangers en France.

Si ce pacte n’est pas signé par le président de la République, c’est qu’un événement majeur se sera produit en France, ou que la liste des opposants aura continué à grossir, auquel cas le texte devrait être fortement amendé, et donc renvoyé aux calendes grecques.

Que MACRON signe ou ne signe pas, le fait qu’il y soit favorable montre que l’objectif qui lui a été assigné est la destruction de notre pays. Un député de LAREM a également déclaré qu’il était dans les intentions de MACRON de renoncer à notre siège au Conseil de Sécurité de l’ONU au bénéfice de l’Union Européenne, mesure qu’il proposera pendant la campagne des élections européennes. Et c’est un député de sa majorité qui le dit, sans honte.

Les événements qui secouent notre pays ne sont donc pas né fortuitement. Ils ont été préparés, conçus, longtemps à l’avance. D’abord l’on créé toutes les conditions d’un mécontentement général pour que le peuple se soulève. Une fois soulevé, l’on infiltre le mouvement de milices révolutionnaires, ce qui crée le chaos. Puis, l’on rétablit l’ordre par la force, en instaurant un régime totalitaire, avec le consentement des peuples. Il est alors beaucoup plus facile de faire passer des lois contre la nation sous une dictature que dans un état démocratique.

Comme l’a écrit Peter Dale Scott, nous sommes en route vers le nouveau désordre mondial.

PS : La conjonction Mars/Neptune en Verseau de cette Nouvelle Lune est à l’opposition de la conjonction Mars/Neptune de Jacques CHIRAC. Pas très bon signe.

Lune Noire et Périgée Lunaire, la culture contre la nature.

Depuis que le mouvement des gilets jaunes est apparu, une expression revient souvent pour qualifier ceux qui nous gouvernent : ils sont hors sol.

Effectivement, l’on constate un fossé qui se creuse de plus en plus entre ceux que l’on nomme « le peuple », et ceux que l’on désigne comme « les élites ». Le peuple est dans le monde réel, les élites sont dans le monde des idées.

Durant la IIIème République, et même durant la IVème, une grande partie de la population vivait encore à la campagne, et les élites, ceux qui s’étaient élevés par la connaissance, venaient eux aussi des terroirs, avaient des parents ou grands parents qui avaient cultivé la terre. Dans les débuts de l’Ecole Nationale d’Administration, 30% des étudiants étaient fils d’agriculteurs ou d’ouvriers. Aujourd’hui, les étudiants viennent , pour la plupart,d’une même classe sociale, aisée, ayant fait leurs études dans les meilleurs lycées, ayant totalement coupé leurs racines ancestrales et se cooptant pour conserver leurs privilèges.

Les élites, déconnectées du réel, suivent des idées, des théories qui elles mêmes ne reposent que sur des hypothèses qu’ils finissent par prendre pour une vérité qu’ils veulent imposer aux populations qu’ils considèrent comme ignares. Notre chef de l’état, pourtant élu, est une caricature de ce phénomène. Encore tout récemment, il déclara dans un discours « nous nous préoccupons de la fin du monde quand d’autres ne se soucient que de leur fins de mois » . Voilà ce qu’est un homme hors sol. Il se croit missionné pour imposer à tous des théories qui n’existent pas dans la nature : le réchauffisme, le féminisme, le lgébétisme.

NIETZSCHE avait parfaitement perçu cette dichotomie dans son livre de jeunesse intitulé « La naissance de la tragédie » où la nature de Dionysos s’opposait à la culture d’Apollon. Livre admirable que je recommande à tous.

En astrologie, cette opposition entre nature et culture est symbolisée par l’axe Périgée Lunaire et Lune Noire. Le Périgée Lunaire est le point où la Lune est au plus près de la terre. La Lune Noire est le point où la Lune est le plus éloigné de la terre. Au périgée règne l’instinctif, notre nature animale, à la Lune Noire correspond la morale, la science, le monde des idées, des idéologies, des doctrines, les religions, le monde fabriqué.

Au fil des siècles, la Lune Noire l’a emporté très largement sur le Périgée Lunaire. Les villes l’ont emporté sur les campagnes, l’industrie sur l’agriculture, et maintenant le numérique (monde virtuel) et l’Intelligence Artificielle , le monde des robots, le transhumanisme. Le mouvement semble s’accélérer. Le monde interconnecté va produire des sociétés où les hommes seront entièrement sous contrôle.

Les élites hors sol soutiennent et appellent de leurs vœux une telle société qu’ils mettent en place progressivement. La création de grands ensembles géopolitiques, pilotés par des technocrates non élus, n’ayant donc aucun compte à rendre au peuple, va dans ce sens.

Le mouvement des gilets jaunes est une réaction saine du Périgée Lunaire contre les élites Lune Noire. Les gilets jaunes sont natures, instinctifs, directs, et donc naïfs et primaires. Les élites sont secondaires, c’est-à-dire calculatrices et fourbes. Elles ont appris à manipuler les foules par la psychologie (pseudo sciences très Lune Noire) et le mensonge, et les conduire là où elles veulent qu’elles aillent.

Le mouvement des gilets jaunes contre les élites est l’expression du symbole qui oppose le Périgée Lunaire à la Lune Noire. Qui l’emportera, de la démesure de l’instinct naturel ou des mensonges de la civilisation et des élites qui l’ont élaborée. L’histoire nous a montré que, en dehors de la sphère privée, le peuple, dans sa démesure et son inorganisation, a toujours été perdant.

L’histoire peut, certes, se retourner. Cependant, l’on peut en douter, car, loin du retour à l’état sauvage, insécurisé, l’homme moderne a pris des habitudes dans la prison mentale où les élites occultes l’ont enfermé.

Les élites ont crée des sociétés pyramidales ou elles occupent le sommet et le peuple la base. Le peuple attend toujours son salut du sommet, que celui-ci s’appelle Dieu, le parti, ou un chef d’état, élu ou pas. Des révoltes, il y en eut beaucoup au cours de l’histoire de l’humanité. De celle de Spartacus à la Commune de Paris en passant par les Jacqueries du Moyen-Age, aucune n’a jamais pu aboutir.

La Lune Noire, de nature solaire, l’emporte à chaque fois sur le Périgée, de nature lunaire et terrestre.

En sera-t-il autrement cette fois-ci ?

Mouvement des gilets jaunes et mouvement des astres.

Le mouvement dit des gilets jaunes a pris naissance alors que la planète Jupiter était Planète Levante (première planète à se lever après le Soleil). Ce mouvement a enflé sur les réseaux sociaux à partir du 30 octobre 2018, jour précisément où Jupiter remplace Mercure au levant.

Gilets Jaunes Jupiter Pl Lev 2018 10 30

Jupiter augmente toujours ce qu’il touche ; ici, Mercure qui dispose de la Lune en Gémeaux, signe de la communication. Mercure est en haute déclinaison, au parallèle de Saturne qui est en maison II, maison d’argent, alors que Mercure est maître de VIII qui est la maison qui s’apparente à la fiscalité. L’axe II / VIII est donc bien signifié. Saturne en II représente l’austérité, les conditions d’existence de plus en plus difficile, et s’oppose à la Lune qui représente le peuple qui en souffre le plus.

A partir du 1er novembre, Mercure dépasse Saturne en déclinaison. Mercure est alors en tête des déclinaisons. Elle va même devenir hors limite à partir du 3 novembre 2018. Elle le sera encore lors de la grande manifestation du samedi 17 novembre 2018.

gilets jaunes 2018 11 17

C’est la dernière journée où le Soleil transite le signe pacifique de la Balance. A compter du lendemain, le Soleil passe en Scorpion, où se trouve déjà Jupiter, la planète levante, et Mercure, la planète la plus haute en déclinaison. Cette forte influence du Scorpion, signe destructeur, va s’accentuer dans les jours qui vont suivre. Cela signifie que le mouvement va se radicaliser. Autre phénomène très important, Mercure, jusque là en marche directe, devient rétrograde. Cette journée fera deux morts et plus de 500 blessés (Mercure est maître de VIII), ce qui en dit long tout de même sur le caractère nocif de la rétrogradation.

Les planètes rétrogrades ont tendance à agir avec plus d’impulsivité. L’on cherche des réponses aux problèmes à l’extérieur, le gouvernement qui est sourd, alors que la rétrogradation nous dit qu’il faut les chercher à l’intérieur de chacun. Le dialogue semble impossible, d’autant que Mars, maître du Scorpion, est au carré de Jupiter. Mars, maître de la maison VI, représente ici les forces de l’ordre. Mercure sera rétrograde jusqu’au 7 décembre 2018.

Situation au 24 novembre 2018.

gilets jaunes 2018 11 24

La situation n’a pas beaucoup évolué. Jupiter est toujours planète levante, Mercure est toujours en Scorpion et rétrograde. Mercure n’est plus la planète la plus haute en déclinaison, mais elle s’approche d’ANTARES, la géante rouge et est en parallèle de déclinaison avec Pluton qui est conjointe à la Lune Noire. Le ciel continue donc de s’obscurcir. La planète la plus haute en déclinaison est à présent Saturne en parallèle de Pluton. Ce ne sont pas des planètes qui inclinent au dialogue. La situation tend plutôt à se crisper.

Situation au 27 novembre 2018.

gilets jaunes 2018 11 27

Le président de la République va parler aux Français. Son discours risque de ne pas être entendu. Mercure, toujours rétrograde, est à présent brûlé par le Soleil. C’est une répétition du Mercure de naissance d’Emmanuel MACRON qui est également combuste et rétrograde. Le président va tenter de convaincre les Français de la justesse de sa politique. Mais, au point où en sont les choses, aucun discours ne peut être entendu.

Pourtant, MACRON sera certainement brillant et devrait retrouver des accents jupitériens. Le Soleil, maître de X, maison du pouvoir, sera conjoint à Jupiter, ce qui est une bonne position pour un chef d’état. Mais cela sera-t-il suffisant ?

Les planètes dominantes seront Saturne, Lune Noire et Pluton en parallèle de déclinaison. Ce sont des planètes lourdes et sombres qui ne laissent pas beaucoup d’espoir quant aux événements à venir.

Situation au 28 novembre 2018.

gilets jaunes 2018 11 28

Changement d’atmosphère à partir de ce jour. Jupiter n’est plus la planète levante et cède la place à Saturne, planète la plus haute en déclinaison, en parallèle avec Lune Noire et Pluton. Après deux mois jupitériens succède une période saturnienne. Si Jupiter est, comme son nom l’indique, Jovial (les manifestations se voulaient bon enfant), Saturne est sérieux. Avec lui, l’on ne rigole pas. Il est vraisemblable que, si le mouvement devait se radicaliser, le gouvernement ne laissera pas faire, et aura la tentation de faire revenir l’ordre, y compris par la force. Pas question pour lui de laisser le conflit s’enliser, car les manifestations commencent à peser sur les résultats économiques , seul indicateur qui intéresse l’oligarchie.

La tendance saturnienne s’appliquera aussi aux gilets jaunes. S’ils veulent avoir une chance d’être entendus, ils devront se structurer (Saturne), se discipliner (Saturne) et présenter une liste de revendications précises, car, à l’heure actuelle, il faut bien dire que l’on ne sait pas trop ce qu’ils veulent exactement, chacun ayant sa petite idée, mais sans cohésion. Le mouvement, s’il veut réussir sans violence, doit se trouver un leader, un chef, un homme ou une femme inspiré(e) et visionnaire. Pour l’instant, il n’y en a pas.

Saturne restera planète levante jusqu’au 2 janvier 2019. C’est donc une longue période qui englobe les fêtes de Noël et du Nouvel An.

La situation actuelle de notre pays me fait penser à la perestroïka à la fin de l’Union Soviétique. Il y avait, à cette époque, une très grande différence de niveau de vie entre la nomenklatura, les élites bureaucratiques du parti, donc le haut de la pyramide, et la base de cette pyramide dont les droits n’étaient pas reconnus et qui vivait misérablement.

La chance des Russes est d’avoir eu un Mickaël GORBATCHEV qui avait bien jaugé la situation et qui a répondu aux souhaits de la population en organisant les réformes qui ont conduit à la fin de l’URSS, sans violence. En France, nous ne voyons pas de GORBATCHEV à l’horizon. Bien au contraire. Nos Pravdas nationales soutiennent mordicus celui qui se prend pour un monarque. La liberté d’expression y est très réduite. Les opposants dissidents ne passent plus à la télévision, et le gouvernement fait voter des lois pour étouffer l’expression libre sur Internet et les réseaux sociaux. Ce fait ne peut pas être contesté. Il résulte d’une lente et progressive prise en main par l’état de l’information depuis la loi GAYSSOT/FABIUS de 1990, précisément au moment où GORBATCHEV libérait la parole, jusqu’aux lois anti-fakenews, en passant par les lois mémorielles. Aujourd’hui, la censure s’en prend à Internet. De nombreux youtubeurs voient leurs chaînes fermées, sans aucune explication. Des centaines de comptes Facebook sont également fermés sans avis. Les lois liberticides permettent également de condamner à de lourdes amendes des intellectuels qui dérangent. La judiciarisation de la vie politique devient une arme redoutable pour éliminer les candidats dérangeants. Ainsi M. FILLON, Mme LE PEN et M. MELENCHON en ont fait les frais depuis 1 an 1/2.

La France a besoin d’une perestroïka et les Français méritent cette perestroïka. Personnellement, je serais assez favorable à des Etats Généraux, prélude à une future Constituante, car la Vème République n’est plus réformable.

Ce climat délétère contribue au rejet de la nomenklatura à la française, pas seulement du pouvoir politique, mais aussi de la haute administration, issue de l’Ecole Nationale d’administration, dont fait partie Bercy qui, bien souvent, décide par dessus le ministre des finances. Les manifestations des gilets jaunes n’auraient pas pris le tour qu’elles prennent si la parole n’était pas muselée. Ce n’est pas un hasard si certains d’entre eux s’en sont pris aux chaînes de télévision BFM, Cnews et LCI, appartenant à des milliardaires proches du pouvoir et qui manipulent l’information.

L’on peut museler un certain temps, mais pas tout le temps. La France n’est pas la Turquie et M. MACRON aurait tord de se prendre pour ERDOGAN. Le réveil des Français n’est certes pas encore le signe d’un printemps français. Mais si le président de la République qui, selon la Constitution, est celui de tous les Français, ne réagit pas vite, alors, nous connaîtrons un printemps chaud.

De vous à moi, à la lecture de son thème de naissance, je ne crois pas qu’il en soit capable.

Le mouvement se calmera peut-être pour les fêtes de Noël et de fin d’année, mais reprendra de plus belle le 2 janvier 2019, alors que la planète levante sera…Pluton.

PS : je n’ai pas parlé des risques d’attentats ou de morts, mais le risque est réel, notamment le samedi 1er décembre 2018, lors de la conjonction Pluton / Lune Noire.

La Pleine Lune du 23 novembre 2018.

Voici la carte de la Pleine Lune du 23 novembre 2018, vue de Paris.

PL 2018 11 23 Paris

Cette Nouvelle Lune est en Taureau et en maison VII. A elle seule, cela résume bien la situation du moment, à savoir un mouvement de revendication sociale à caractère matérialiste. Le mouvement des Gilets Jaunes a effectivement commencé comme une protestation, pacifique, contre une augmentation exagérée du prix de l’essence à la pompe, pour des raisons, non pas dues à l’augmentation du prix du pétrole, comme je l’ai entendu dire mensongèrement à la télévision, mais à cause des augmentations des taxes sur l’essence pour compenser un manque à gagner pour l’état, du à la baisse continue de la consommation d’essence, et donc des revenus de l’état. Le prix du pétrole est, au contraire en baisse constante. Il a baissé de 25$ le baril depuis le début de l’année et cette baisse continue, puisque l’on annonce une baisse de 7$ le 20 novembre. Le brent est à 66$ et le WTI (pétrole étatsunien) à 55$. La revendication des Gilets Jaunes était donc, à ce stade, parfaitement justifiée.

Le problème, et c’est ce qui se voit nettement dans le thème de la Pleine Lune, est que ce mouvement se radicalise. Les deux luminaires sont au carré de Mars en maison IV qui représente la colère du peuple. Mais, Mars étant maître de la maison VI en Bélier, représente aussi les forces de police, voir militaires, auxquelles les Gilets Jaunes vont devoir se frotter. Mars est conjoint à l’étoile fixe FOMALHAUT, qui est l’une des 4 étoiles royales. Cette conjonction est malveillante. Elle signifie « actions passionnées, vindicatives, ennemis secrets, possibilité de disgrâce et de ruine » selon le livre de ROBSON sur les étoiles fixes.

Circonstance aggravante, la Lune est sur l’étoile LES PLEÏADES qui est de nature Lune/Mars selon le même auteur. Or, Lune et Mars sont au carré l’une de l’autre. La Lune sur LES PLEÏADES rend aveugle. Prenons ce présage au sens figuré. Les participants au mouvement social vont perdre tout sens commun. Certains vont s’imaginer qu’ils font la révolution. Les risques d’accidents et d’agressions, compte tenu du carré à Mars, sont très importants.

Mars est donc Apex d’un carré en T, non seulement à la Lune, mais aussi au Soleil. Le Soleil représente la tête de l’état puisqu’il est maître de la maison X en Lion. La radicalisation du mouvement fait qu’il perd son caractère pacifique et devient politique. Ce que certains leaders du mouvement cherchent, c’est une insurrection populaire. Ils ne s’en cachent d’ailleurs pas.

Le mouvement se politise aussi du fait du trigone de Mars à Cérès, maître de la maison XI. La maison XI représente ici les organisations politiques et syndicales qui vont essayer de prendre le train en marche. Ils le feront, mais avec tellement de prudence, par calcul politique plus que par conviction, que la portée sera faible ; Cérès est faible en déclinaison.

Pluton va jouer un rôle important. Il est maître de l’ascendant, du Soleil, de Jupiter et de Mercure. De plus il est en parallèle de déclinaison avec Mercure et Saturne. Pluton est au trigone du Milieu du Ciel en maison X. Il est donc favorable au pouvoir. Son lien avec Mercure et Saturne montre qu’une stratégie est mise ne place par le pouvoir.

Celui qui va mener cette stratégie n’est pas le président de la République, mais le Premier Ministre. Voyez la superposition du thème de la Pleine Lune avec son thème de naissance.

PL 2018 11 23 et Edouard Philippe

Vous voyez que les deux maisons I, celle de la Pleine Lune et celle de PHILIPPE, recouvrent toutes les deux le signe du Scorpion qui est occupé, dans les deux thèmes, par un amas planétaire. La Lune, qui hors limite dans le thème de PHILIPPE, est exactement sur l’ascendant de la Pleine Lune. Edouard PHILIPPE, qui n’est qu’à 5 jours de son anniversaire, va devoir être à la manœuvre pour résoudre le problème épineux qui va se présenter. Comment maintenir l’ordre sans risquer d’être impopulaire . Edouard PHILIPPE a une fibre sociale par sa conjonction natal Lune/Neptune. Il va donc devoir négocier (mais avec qui?) pour éteindre l’incendie.

Je ne peux m’empêcher de faire un rapprochement avec les événements de mai 68. Alors que De GAULLE était aux abonnés absents à l’étranger, c’est POMPIDOU qui dut rétablir l’ordre, puis organiser des négociations avec les syndicats, qui à cette époque aussi avaient pris le train en marche, desquelles sont sortis les accords de Grenelle. Emmanuel MACRON est, lui aussi, étrangement absent et laisse la patate chaude à son Premier Ministre. Courage, fuyons !

Vous vous souvenez de ce qu’il advint en 1968. Après les accords avec les syndicats, DE GAULLE dut démissionner un an plus tard, à la suite d’un référendum auquel le peuple a répondu par la négative.

Les accords de Grenelle ont été signés le 27 mai 1968 lors d’une Nouvelle Lune. Voici les thèmes superposés de la Pleine Lune de novembre 2018 et la Nouvelle Lune de mai 1968.

Pl 2018 11 23 et NL 1968 05 27

Vous voyez la similitude ? La Pleine Lune de ce mois transite la Nouvelle Lune de 1968. Les soleils sont opposés. La Lune de 1968 est conjointe à Mars alors que, à la Pleine Lune de novembre, la Lune est carré à Mars. Il y a donc une similitude, sauf que les facteurs sont inversés. Autre point d’attraction, Pluton de 1968 transite le Milieu du Ciel de 2018, et le Pluton/Lune Noire de 2018 fait un trigone au Pluton de 1968. C’est un indicateur fort qui signifie qu’une transformation va s’opérer au plus haut sommet de l’état. A se demander si l’on ne va pas assister à l’enterrement des soixanthuitards.

Alors, peut-être pas au cours de cette phase lunaire, parce que Pluton est une planète lente, mais des événements qui auront lieu pendant cette Pleine Lune naîtra un nouveau paradigme, un changement de cap politique.

Il faut noter aussi l’action de la Lune Noire qui va jouer au chat et à la souris avec Pluton. Le jour de la Pleine Lune, la Lune Noire est rétrograde et se dirige vers Pluton qu’elle atteint le lendemain 24 novembre. Le 24 novembre sera un samedi. Il est prévu que, ce jour-là, les manifestants entrent dans Paris. Il est à craindre que cela ne se passe pas très bien, car la conjonction exacte Lune Noire/Pluton est au demi-carré de Mars, maître de VI, représentant les forces de l’ordre. Des affrontements sont donc probables. La situation sera difficile à gérer le dimanche 25 novembre car la conjonction Lune Noire/Pluton sera au demi-carré de Jupiter qui représente l’autorité de l’état et la justice.

Des négociations pourraient commencer le mercredi 28 novembre lors de la triple conjonction Mercure/Jupiter/Soleil. Tout cela m’apparaît de bon augure pour M. PHILIPPE car Jupiter transite son Soleil natal. C’est beaucoup moins bon pour Emmanuel MACRON, car la conjonction Soleil/Jupiter du moment sera au carré de son Saturne natal. Son orgueil va en prendre un coup.

Le mouvement du 17 novembre 2018.

A peine remis des discours lénifiants de notre tragédien en chef pour commémorer l’armistice du 11 novembre 1918, victoire sur l’armée allemande, transformée en journée pour la paix dans le monde (prière de ne pas rire!), voilà que se dessine à l’horizon la très attendue journée du 17 novembre 2018.

De quoi s’agit-il ? D’un mouvement, dit « citoyen », né sur les réseaux dits « sociaux », avec un mot d’ordre, bloquer les routes, les autoroutes, l’approvisionnement en carburant, boycotter les grandes surfaces, et que sais-je encore.

Pour comprendre ce mouvement, il faut remonter à la dernière Pleine Lune du 24 octobre 2018, toujours active jusqu’à la prochaine Pleine Lune qui aura lieu le 23 novembre 2018. Je reproduis ici la carte de cette Pleine Lune.

PL 2018 10 24 Paris

Uranus domine cette phase lunaire, au carré des Nœuds lunaires. Uranus est la planète de l’individualité, donc aussi de l’individualisme. C’est une planète qui s’applique parfaitement aux réseaux sociaux, sur lesquels tous les individus peuvent, en principe, s’exprimer. C’est bien ce qu’il s’est passé. Quelques personnes ont manifesté leur grogne contre l’augmentation du prix de l’essence, ou plus exactement des taxes sur l’essence. La conjonction de la Pleine Lune et d’Uranus s’est faite en maison II, maison des finances. Mars en est le maître. Mars est maître de l’heure. Il imprime donc un mouvement. Mars est le dieu de la colère. C’est bien un mouvement de colère dont il s’agit, mais une colère individuelle. Chacun à de bonnes ou mauvaises raisons de se mettre en colère (hausse des taxes, baisse des retraites, baisse du pouvoir d’achat…) mais il n’y a pas de cohésion entre ces différentes colères. Comme toujours en libéralisme (Uranus), l’on pense que le bien commun est l’addition des besoins individuels. Mais le carré d’Uranus aux nœuds, qui sont les deux maîtres lunaires de la Pleine Lune, indique plutôt un mouvement anarchique, en dehors de tout corps constitué. La colère va s’exprimer, certes, mais dans le désordre.

Faisons progresser le thème de la Pleine Lune au 17 novembre 2018.

PL 2018 10 24 prog 2018 11 17 Paris

Le thème de la Pleine Lune pivote jusqu’à ce que l’axe des Nœuds se superpose à l’axe de l’horizon. Mais c’est le Nœud Sud qui est conjoint à l’ascendant. La Queue du Dragon n’est jamais bien claire quant à ses objectifs. L’on est pris dans une sorte d’ivresse. L’action n’est pas maîtrisée et s’apparente davantage à de l’agitation.

De plus, Uranus est rétrograde. Il le restera jusqu’au 7 janvier 2019. Nous ne sommes pas dans une démarche révolutionnaire, exaltée par une idéologie pour un monde meilleur. Non, une simple réaction pour contraindre le gouvernement à revenir en arrière. Uranus est maître de II et Mars, le maître de l’heure de la Pleine Lune est en maison II. Il s’agit donc d’une colère purement d’ordre matérialiste. Uranus s’oppose à Cérès, planète de la raison, située en maison X. Le gouvernement lâchera sans doute du lest pour calmer le jeu, mais ne cédera pas sur le fond. Cérès est une planète de limitation. En gros, les caisses sont vides. A la fin de la journée, chacun pensera avoir obtenu gain de cause, mais , en fait, c’est la confusion qui dominera.

Ceci nous est confirmé par la comparaison du thème de la journée du 17 novembre au thème de la Nouvelle Lune du 7 novembre 2018.

Thème 2018 11 17 et PL 2018 11 07

Mercure est la planète la plus haute en déclinaison, et hors limite. Elle fait un carré exact au Neptune de la Nouvelle Lune. Cela signifie désillusion, déception, erreurs de jugement, confusion.

Mais il y a aussi un autre aspect à prendre en considération. Le 17 novembre, le Soleil sera à 0 Scorpion et entrera en conflit, par son carré exact, à Mars/Lune Noire située à 0 Verseau. Cela signifie qu’il y a des risques de violence . Dans le thème du 17 novembre, le Soleil est maître de VIII. Dans celui de la Nouvelle Lune, Mars est maître de XII. Mars représente donc des forces de l’ombre, connues du gouvernement puisque Mars est en maison X, venues pour détruire. Espérons qu’il ne s’agisse que de dégâts matériels.

Toute cette histoire ne débouchera sur rien de positif. Je soupçonne même le gouvernement d’avoir favorisé l’éclosion de ce mouvement dans des buts inavouables. En effet, alors que des centaines de chaînes Youtube et de comptes Facebook sont fermés dès qu’une pensée, jugée incorrecte, est formulée, comment se fait-il que de simples citoyens, appelant au soulèvement populaire sur les réseaux sociaux, aient pu s’exprimer, souvent violemment, avec autant de facilité, sans jamais avoir été inquiétés? De nombreux youtubeurs dénoncent, depuis plusieurs semaines, l’intervention d’officines, faisant monter ou descendre, artificiellement, les pouces bleus ou rouges, qui sont les thermomètres de la notoriété. Or, les citoyens qui sont à l’origine de ce mouvement, ont vu leurs chaînes exploser en notoriété, grâce à un nombre de pouces bleus anormalement élevé. Il n’est donc pas illogique de penser que ce mouvement a bénéficié d’un soutien de l’ombre. Dans quel but ? Pour faire diversion sur quoi ?

Nous le saurons peut-être au soir de cette journée si les choses venaient à mal tourner. Mon avis est qu’il ne faut pas suivre un tel mouvement, artificiellement spontané, qui sent la foire d’empoigne et la manipulation, et qui, comme l’indique l’importance des nœuds lunaires, ne produit que de basses vibrations.