Le solstice d’été et la guerre.

La plupart des guerres modernes débutent entre le solstice d’été et l’équinoxe d’automne, soit entre le 21 juin et le 23 septembre. Ce fut le cas pour la guerre de 7 ans le 29 août 1756, la guerre franco-allemande le 19 juillet 1870, la 1ère guerre mondiale le 28 juillet 1914, la seconde guerre mondiale le 3 septembre 1939, la guerre de Corée le 25 juin 1950, la guerre du Golfe le 2 août 1990.

Il y a très peu d’exceptions à cette règle. Citons la guerre d’Irak, déclenchée le 20 mars 1993, au printemps. Encore faut-il noter qu’il n’y a pas eu à proprement parlé de déclaration de guerre des EU contre l’Irak. Il s’agit plutôt d’une invasion qui a tourné à la guerre. Il n’y a pas toujours de déclarations de guerre. Ce fut notamment le cas pour les guerres d’Indochine et du Vietnam, qui furent une succession d’agressions et de réactions qui se développèrent en guerres interminables.

J’avoue que je m’intéresse moins aux thèmes des solstices et des équinoxes, qu’aux thèmes des Nouvelles et Pleines Lunes. Mais cette année, le thème sidéral du solstice d’été me paraît très intéressant. Le voici.

Solstice juin 2018

Le Soleil évolue peu au cours du temps. Il suit l’évolution de la précession des équinoxes de 1° tous les 72 ans. Il est, pour notre époque à 4°57 des Gémeaux, soit en conjonction partile avec BETELGEUSE, une étoile fixe très lumineuse de couleur rouge orangé, 550 fois plus grosse que le Soleil. C’est le seconde géante, plus petite que ANTARES, qui fait 700 fois la taille du Soleil, mais 11 fois plus grosse que ALDEBARAN.

Le Soleil n’a pas toujours été conjoint à BETELGEUSE dans le passé. Elle était à 4° en 1756, et encore aux alentours de 3° pendant les deux guerres mondiales. Le Soleil n’a donc jamais été aussi proche de cette étoile en longitude. De plus, l’étoile géante est bien dans la bande écliptique puisque à 7°25 de déclinaison Nord.

BETELGEUSE est censée donner de l’intérêt aux sujets mystiques. La conjonction Soleil/Bételgeuse est sur un degré de Mars et encadre le Milieu du Ciel avec la planète éruptive Uranus, en Bélier signe de Mars. Or, Mars est conjoint au Nœud Sud qui, lui aussi, est en lien avec le côté spirituel. L’on peut donc, logiquement, se demander si cette période n’est pas le moment attendu par les eschatologiques.

Autre particularité de ce thème qui m’a beaucoup interpellé, est la position de l’ascendant à 5 Lion, soit exactement sur REGULUS, l’étoile royale. Or, nous l’avons souvent évoqué, deux chefs d’état sont marqués par cette étoile, Donald TRUMP qui a son ascendant et Mars conjoints à Régulus, et Emmanuel MACRON qui a Saturne, maître de son ascendant, sur cette étoile. Cependant, comme il s’agit d’un thème monté pour la longitude de Paris, seul MACRON est concerné. L’ascendant pour Washington sera à 15 Gémeaux et n’a donc rien à voir avec Régulus.

Oui, mais TRUMP est né un 14 juin, soit une semaine avant le Solstice et le jour d’une éclipse de Lune. Et une autre personnalité très importante, en cette fin des temps, le prince WILLIAM, né au solstice d’été le 21 juin 1982 le jour d’une éclipse du Soleil, le Nœud Nord sur SIRIUS. Cela fait tout de même beaucoup de personnages qui vont jouer un rôle majeur pendant cette saison d’été.

Voici les thèmes comparés du Solstice et du prince WILLIAM

Prince WILLIAM et solstice juin 2018

WILLIAMS est né avec une opposition du Soleil couchant à la Lune Noire. Ce n’est pas une bonne position pour un futur roi. Or, au solstice, la Lune Noire vient transiter sa Lune Noire de naissance, ce qui va activer l’opposition natale. Il faut voir dans ce transit comme une prise de conscience face à la réalité. D’autres aspects ne sont guère encourageants. La Lune 17 Vierge vient à la conjonction exacte du mi-point Mars/Saturne du thème de naissance. Or, les deux planètes maléfiques sont situées en maison X, maison du pouvoir. De plus, Mars, qui transite sa maison II natale, donc opposée à la VIII, est situé à 14 Capricorne, soit en aspect partile à l’ascendant du thème du solstice, situé à 14 Lion. Cet aspect n’est pas bon puisqu’il relie le signe du Capricorne au 8ème signe qui le suit.

Difficile à dire si ce solstice est lié à la mort de reine ou s’il s’agit de tout autre chose. Mais ce qui est sûr, c’est que le prince WILLIAM sera au centre des événements qui vont arriver. Et quel est le lien entre le prince, TRUMP et MACRON ? Parce qu’il y en a un.

Quand j’ai commencé cet article, je suis parti sur l’idée qu’il pourrait y avoir une guerre à laquelle les deux chefs d’états, marqués par REGULUS, seraient mêlés. Et voilà que j’aboutis chez le prince WILLIAM qui n’est même pas roi. La Part de Religion, chez WILLIAM est à 11 Capricorne. Or, le Nœud Sud du thème du solstice est aussi à 11 Capricorne. Cela me confirme dans l’idée que le destin de ce prince est lié à la fin des temps, et que c’est bien la conjonction Nœud Sud/Mars qui en sera le déclencheur.

Il n’est pas impossible qu’il y ait plusieurs événements qui s’enchaînent, et non un seul, provoquant un chaos généralisé. J’espère simplement me tromper.