Pleines Lunes du 28 juin et du 27 juillet 2018.

Je vais traiter dans un seul article les Pleine Lunes du 28 juin et du 27 juillet 2018, pour deux raisons. La première est qu’elles sont très similaires ; la seconde est que je n’aurais probablement pas de temps disponible fin juillet pour faire de l’astrologie, pour des raisons familiales.

Voici le thème de la Pleine Lune du 28 juin 2018.

PL 2018 06 28 Paris

Et voici la Pleine Lune du 27 juillet 2018.

PL 2018 07 27 Paris

Le point commun entre ces deux thèmes est que la ligne d’horizon se confond avec l’axe des nœuds lunaires. Cela annonce, pour le moins, beaucoup de tensions.

L’ascendant, vu de Paris, est dans le signe du Cancer en juin, et dans le signe du Capricorne, signe opposé, en juillet. Il y a donc comme une continuité, mais inversée.

La Lune de juin est dans le signe du Sagittaire, signe de l’étranger. La Lune étant maître de I, la France va chercher une solution internationale concernant la crise migratoire. C’est l’un des sens que l’on peut attribuer à la conjonction Lune /Saturne, Saturne étant maître de VII. Mais cette conjonction est en maison VI, l’une des plus mauvaises qui soient. Il y a peu de chance qu’une solution efficace et effective soit trouvée. La maison VI est une maison privée de lumière. Saturne appuyant sur la Lune et le Soleil traduit un manque d’imagination et de volonté. Saturne, la plus mauvaise planète pour un ascendant Cancer, use ce qu’elle touche. Elle sape le moral, et, en maison VI, fait prolonger la maladie. Elle donne de la déception et du chagrin. Elle dit dépression. Tous les pays d’Europe sont touchés, car tous, sans exception, ont leur ascendant dans le signe du Cancer le 28 juin (sauf la Russie qui a son ascendant dans le Lion, mais la Russie n’est pas dans l’UE). Ce n’est donc pas bon pour le sommet européen, voulu par MACRON et MERKEL, qui commence le jour de la Pleine Lune., et qui est censé régler le problème de l’immigration de masse de manière pérenne. Il y a blocage.

Notez que tout ce qui est vrai pour les états l’est aussi pour les personnes. Le mois de juin n’est pas une bonne période pour entamer une action, surtout pour les personnes ayant la Lune, le Soleil ou l’ascendant dans le signe du Sagittaire sidéral. Idem pour les ascendants Cancer ou Capricorne sidéral. Saturne retarde, freine, contrarie ce qui est commencé lors de cette Pleine Lune. La conjonction Lune / Saturne étant en maison VI, elle influe sur la santé. Dans le signe de Jupiter, elle ralentit la fonction hépatique et circulatoire.

La conjonction Lune/Saturne peut avoir d’autres significations. Elle peut annoncer un deuil. Peut-être le décès d’une personne très connue.

Voici le dc9 du thème de la Pleine Lune du 28 juin 2018.

PL 2018 06 28 Paris dc9

Vous pouvez voir une conjonction très étroite en maison V (les arts) du Soleil et de Vénus. Le Soleil est maître de XII, soit la VIII de la V, et Vénus est maître de IX, soit la VI de la V. Cette conjonction est à l’opposition de la Pleine Lune. Il s’agit probablement du décès d’un artiste.

L’autre conjonction que l’on peut observer dans les deux thèmes est la conjonction Mars/Nœud Sud dont l’on a déjà largement parlé. Elle est en maison VII le 28 juin et sera en maison I le 27 juillet. Elle me paraît beaucoup plus nocive le 27 juillet car conjointe à l’éclipse de Lune. Elle sera à l’opposition du Soleil, maître de VIII sur la cuspide de VII. Le risque d’attentat est très élevé.

La Pleine Lune du 27 juillet 2018 est particulièrement mauvaise pour le président MACRON, comme vous le montre la figure ci-dessous.

L’énorme conjonction Nœud Sud/Lune/Mars/Lune Noire transite l’ascendant natal de MACRON. Comme cette conjonction participe d’une éclipse, celle-ci lui est particulièrement hostile. Et cette éclipse est à l’heure de Mars qui est hors limite en déclinaison. La cocotte minute dont je vous parlais à propos de la conjonction Mars/NS risque fort d’exploser si le chef de l’état ne lève pas le pied et ne se met pas à l’écoute du peuple, s’enfermant dans ses certitudes.

PL 2018 07 27 et MACRON

Ce mois de juillet2018, ainsi que le mois d’août vont constituer un tournant dans le quinquennat. Après tout, MITTERAND a bien su changer de politique en 1983 et HOLLANDE en 2014. MACRON saura-t-il faire de même. ? Ce n’est pas certain compte tenu de l’arrogance et de la suffisance du personnage.

Je vous renvoie vers l’article que j’ai écrit sur les transits du thème de MACRON pour mettre les éléments en perspective.

https://astrojournalblog.com/2018/05/08/macron-et-les-transits-de-2018/

Dans mon article sur la conjonction Mars/NS et Saturne/LN, je vous parlais d’un scandale financier autour du 22 juin. Et bien, il semble en route ce scandale, autour du financement de la campagne du candidat MACRON. La communauté de communes de Lyon aurait aidé au financement de sa campagne. Si cela n’atteint pas encore le président, cela éclabousse son ministre de l’Intérieur, Gérard COLLOMB, ancien maire de Lyon et président de la communauté de communes. L’éclipse de Lune va transiter son Milieu du Ciel de naissance. Pas sûr qu’il résiste à la pression et qu’il ne serve pas de fusible. Mais peut-être faudra-t-il attendre que Mars ne redevienne direct, soit en septembre/octobre 2018. Mars sera à l’opposition exacte de son Saturne natal, maître de X (maison de la profession), le 5 octobre 2018. De toute façon, je le vois quitter le gouvernement lors d’un prochain remaniement.

Concernant la coupe du monde de football, je ne suis pas un spécialiste. Je note toutefois que la Pleine Lune du 27 juin est plutôt favorable aux pays d’Amérique du Sud dans le domaine des sports. L’ascendant de la Pleine Lune tombe, en effet, dans le signe du Bélier, signe de Mars, pour l’Argentine, l’Uruguay et le Brésil. Seules l’Argentine et l’Uruguay ont également l’ascendant du d9 en Bélier. Un petit avantage à l’Uruguay car l’ascendant du d9 est sur un degré Soleil/Mars et le Milieu du Ciel sur un degré Jupiter/Soleil. Ce pronostic vaut ce qu’il vaut. Ne vous précipitez pas pour miser votre salaire.

Pleine Lune du 29 mai 2018 vue de Rome.

Cette Pleine Lune commence en Italie par la nomination d’un nouveau Premier Ministre par le président de la République Sergio MATTARELLA. Dit comme cela, l’on pourrait penser qu’il s’agit d’une nomination tout à fait ordinaire. Il n’en est rien. Il s’agit d’un véritable coup d’état, orchestré par l’UE, qui n’a pas apprécié que les Italiens « votent mal ». C’est comme cela que l’UE considère la démocratie. Quand les électeurs votent mal, alors l’on ne reconnaît pas l’élection et l’on fait revoter. En attendant les futures élections, l’on nomme un technocrate, généralement issu du monde financier, pour gérer les affaires courantes jusqu’aux prochaines élections.

L’UE n’en est pas à son coup d’essai. Des Premiers Ministres ont déjà été démis de leurs fonctions en Grèce. PAPANDREOU en a fait les frais, remplacé par un ancien gouverneur de la Banque de Grèce et ancien de Goldman Sachs, Luca PAPADEMOS. L’Italie a, elle aussi, déjà connu un tel coup d’état. BERLUSCONI avait été viré sans ménagement et remplacé par Mario MONTI, un autre ancien de Goldman Sachs. Aujourd’hui, le président de la République, manipulé par MACRON et MERKEL, s’assoie sur le vote populaire, refuse le ministre des finances proposé Giuseppe CONTE, le poussant ainsi à la démission, et nomme à sa place Carlo COTTARELLI, un ancien membre du FMI.

Et voilà, c’est simple la démocratie vue de Bruxelles. L’on peut aussi associer à ces pratiques, le refus du vote populaire lors du referendum de 2005 en France, ou le fait de faire revoter les danois qui ne voulaient pas de l’euro. Ceci pour dire que le problème n’est pas lié qu’aux institutions grecques ou italiennes, mais que tous les pays de l’union sont logés à la même enseigne.

Tout le monde se souvient de cette phrase du JUNCKER, le président de la Commission Européenne « il ne peut y avoir de choix démocratique en dehors des traités européens ». C’est clair, les apparatchiks européistes feront tout pour pérenniser l’UE et surtout l’euro. Alors, après ce nouveau coup d’état, pensez-vous encore que les élections servent à quelque chose ? Les Italiens nous donneront-ils une leçon de résistance ?

Les prochaines élections en Italie ne seront pas organisées avant la fin 2018 ou le début 2019. La bête a donc le temps de respirer. Enfin, c’est ce que pense sans doute le président de la république et la nouvelle troïka (Commission, Macron, Banque centrale). Voyons un peu l’atmosphère du moment avec la Pleine Lune vue de Rome.

PL 2018 05 29 Rome

La Lune est à 13 Scorpion au sextile exact de l’ascendant 13 Vierge. Cette Lune en maison III représente les élections passées et la victoire populaire exprimant la volonté de renouvellement (Lune en Scorpion). Le Soleil, qui lui fait face, représentante le pouvoir sorti des urnes. Le trigone à l’ascendant était plutôt de bon augure.

Alors, qu’est ce qui vient contrarier ce mouvement ? D’abord la conjonction de Saturne au Fond du Ciel en maison IV, la maison de la patrie. Saturne est le maître de la conjonction Mars/NS en Capricorne, qui représente le coup d’état. Saturne est au quinconce du Soleil et au quinconce du Nœud Nord. On appelle cela un Yod. Cet aspect indique la répétition du coup d’état précédant qui mit au pouvoir Mario MONTI. Il signifie « fatalité ». Il signifie aussi, pour les auteurs du coup d’état, que, s’ils persistent dans cette voie, celle-ci les conduira à l’échec. Ce yod montre que le nouveau Premier Ministre sera impuissant, incapable et insignifiant.

Cet échec est d’autant plus certain qu’il y a une autre conjonction dans la maison IV, une conjonction Pluton/Lune Noire, très lourde de conséquences, car porteuse de colère. Pluton est maître de la Lune. La Lune représente le peuple. La conjonction Pluton/LN représente donc la colère populaire dont l’on veut effacer (Lune Noire) le vote. Cela ne passera pas.

Dès le 3 juin 2018, la Lune arrivera sur la conjonction Mars/NN, et le 10 juin, le Fond du Ciel sera conjoint à la conjonction Pluton/Lune Noire. 

Le 3 juin 2018 est une date qu’il garder en mémoire. En effet, les maîtres lunaires du thème de la Pleine Lune sont Lune et Nœud Nord. Le mi-point Lune/NN  est exactement sur l’ascendant. Or, le 3 juin, ce mi-point sera à 12 Bélier, signe de Mars, au carré exact des nœuds 12 Cancer et 12 Capricorne.

PL 2018 05 29 Rome prog 3 juin 2018

 

 

PL 2018 05 29 Rome prog 10 juin 2018

Avec la conjonction Pluton/Lune Noire, ainsi placée en maison IV, ce sont des forces telluriques qui se déchainent, au sens propre comme au sens figuré.

Et, comme vous pouvez le constater sur le graphique, la ligne du méridien va continuer sa progression en direction de la conjonction Mars/NS, ce qui se fera les 27 et 30 juin 2018. Mais d’ici là, il y aura eu une Nouvelle Lune le 13 juin 2018. Cela ne changera guère la donne, car le thème de cette Nouvelle Lune sera exactement sur…Pluton.

Et n’oublions pas que la bande des 4 : Saturne, Mars, Pluton et Lune Noire sont toujours en parallèle de déclinaison, très puissants. La Lune se joindra aux 4 le 1er juin 2018, et au contre-parallèle du Soleil, qui représente sans doute le président de la république. Cela va chauffer pour son matricule.

Cela va bouger en Italie. Le coup d’état ne va pas passer comme une lettre à la poste. Les Italiens risquent de réagir avec beaucoup d’énergie, comme son nouveau leader charismatique, Matteo SALVINI qui a une Lune en Bélier.

Tous nos yeux seront braqués sur l’Italie, d’autant que, je vous en ai parlé, il risque de se passer des choses au Vatican et que le Vésuve ou l’Etna peuvent aussi, à tous moments,  se mettre en colère.

 

Pleine Lune du 29 avril 2018 aux USA.

Les effets d’une Pleine Lune ou d’une Nouvelle Lune ne sont pas les mêmes suivant le lieu d’où on les observe.

Dans l’article précédant, je vous ai montré le thème de la Pleine Lune vue de Paris. Nous avons vu que le pouvoir sortirait renforcé de l’épreuve de force voulue par les syndicats.

Concernant les Etats-Unis, je vous livre le thème de la Pleine Lune, vue de Washington.

PL 2018 04 29 Washongton

Le thème est orienté très différemment que celui de Paris. La triple conjonction NN/Cérès/Ascellus glisse en maison X, qui est la maison du pouvoir. Et surtout, le Nœud Nord est sur le Milieu du Ciel, ce qui rend la situation bien plus sérieuse, d’autant que l’ascendant est sur un degré NN/NN. Ascellus Australe (également appelé Ânon Sud) au Milieu du Ciel à la conjonction de Cérès n’annonce rien de bon. Elle dit « disgrâce et ruine », souvent « mort violente ».

La signification de cette étoile est à rapprocher d’une autre étoile également très valorisée. Shératan, en effet, se trouve sur le descendant. Cette étoile, lorsqu’elle est valorisée, ce qui est le cas lorsqu’elle franchit l’horizon, signifie « destruction par le feu, dans une guerre ou un tremblement de terre ».

Même si ce ne sont que des images, la présence de ces deux étoiles, l’une sur l’axe du méridien, et l’autre, sur l’axe de l’horizon, indique que le pays va traverser une zone de turbulences.

Sans entrer dans des pronostics hasardeux, constatons que Saturne et surtout Jupiter sont rétrogrades. Ce sont des signes de guerre, ou plutôt, comme Jupiter est dans la Balance, signe de paix, la rétrogradation de Jupiter indique que l’on tourne le dos à la paix. Ce n’est pas bon signe avant la prise de décision de TRUMP sur le traité avec l’Iran. Ce n’est bon signe non plus dans la perspective d’une rencontre entre Kim Jong Un et le président des Etats-Unis. Les partisans de la guerre, à la Maison Blanche, n’apprécient pas l’opportunité d’une telle rencontre. Ils feront tout pour l’empêcher ou la saboter, probablement avant la prochaine nouvelle lune du 15 mai prochain.

Voici, à titre d’exemple, le thème progressé au 14 mai 2018.

PL 2018 04 29 Wash prog au 14 mai 2018

Jupiter en Balance, c’est la paix, mais la Lune en Bélier s’y oppose. Jupiter est maître de III. Le discours est pacifique, mais, dans les faits, chacun se prépare à la guerre, car la Lune est maîtresse de la conjonction NN/Ascellus/Part de Mort. La Lune est en maison VII, la maison des ennemis…des ennemis de la paix.

Il y a eu la drôle de guerre, voici la drôle de paix.

Souvenez-vous de la prophétie de Aloïs IRLMAIER :  » Tous ne parlent que de paix, Schalom! C’est alors que ça arrive. — Une nouvelle guerre au Proche Orient s’enflamme subitement, de grandes flottes de guerre hostiles se font face en Méditerranée — »

Pleine Lune du 30 avril 2018.

Déjà la Pleine Lune. Elle aura lieu le 30 avril 2018 à 2h43 heure de Paris.

PL 2018 04 30 Paris

Le thème est nettement coupé en deux. L’Est, nettement positif, et l’ouest, plutôt négatif.

Mars est à l’ascendant, mais il n’est pas négatif car il est bien aspect par Jupiter, en sextile. Or, Jupiter est maître de l’ascendant Sagittaire. De plus, le thème est à l’heure de Jupiter, et celui-ci est conjoint à AGENA, l’une des rares bonnes étoiles sur un degré Jupiter/Soleil. Ce sont des aspects qui favorisent le pouvoir, et notamment les ministres, Jupiter étant en maison XI. La maison XI étant aussi celle des associations, je ne serais pas étonné que le gouvernement trouve un terrain d’entente avec les syndicats.

Je sais que beaucoup de gens prévoient une grève longue et dure. Ce n’est pas ce que je vois. La grève coûte cher. Mars est en parallèle de déclinaison avec Saturne, maître de II. Tous, gouvernement et syndicats, ont besoin de sauver la face. Je pense donc que le gouvernement va faire quelques concessions (c’est le sens d’Agena en Balance) en ce sens.

Cela ne préjuge en rien de l’avenir, mais seulement de cette phase lunaire. D’autres revendications, d’autres colères, viendront plus tard. J’espère ne pas me planter, pour une fois que j’annonce une bonne nouvelle.

J’en viens à la partie ouest du thème avec une triple conjonction ASCELLUS AUSTRALE / CERES/ NN. Difficile à analyser car totalement inédite. Néanmoins, cette conjonction étant en maison VIII, c’est vue de ce secteur et à ses significations qu’il faut l’analyser. Bien qu’il ne faut pas exclure un incendie, dans une tour par exemple, ce qui relancerait le débat sur la sécurité des tours, je vois davantage d’autres débats autour de l’euthanasie et de l’âge du consentement à l’acte sexuel, qui relève aussi de cette maison et de CERES, la planète des limites et des frontières.

Les deux questionnements sont alors les suivants. Peut-on raisonnablement mettre un terme à la vie d’un homme qui a atteint les limites de ce qu’il peut supporter ? Et quelle est la limite d’âge à partir duquel l’on peut affirmer qu’un enfant peut être consentant à une relation sexuelle ?

Les questions sociétales sont les plus efficaces pour diviser l’opinion et faire diversion.

Pleine Lune du 31 mars 2018 à Paris

Le 31 mars 2018 a lieu une Pleine Lune dont les effets dureront jusqu’à la Nouvelle Lune du 16 avril 2018.

PL 2018 03 31 Paris

Ce thème est plutôt inattendu. Nous sommes à la veille de grèves importantes. L’on pourrait s’attendre à de grandes envolées lyriques. Pas du tout. Cérès est archi-dominant, hors limite en déclinaison et sur l’ascendant. Avec Cérès, l’on est dans la réserve, la méthode, la rigueur, l’économie, l’introversion, le calcul.

Cérès renvoie doublement à la maison III. D’abord parce qu’elle est maître de la Vierge et donc de la maison III qui se superpose au signe, ensuite parce qu’elle est en Cancer, et que la Lune, maître du Cancer, se trouve en III. La maison III étant celle des transports, le thème pointe parfaitement l’événement attendu (ou redouté) de la grève à la SNCF. La Lune est conjointe à l’étoile fixe VINDEMIATRIX. Ce n’est pas un dieu gaulois, comme son nom pourrait l’indiquer. Dans la mythologie grecque, il était le fils d’un satyre et d’une nymphe, qui s’était épris de Bacchus, et qui mourut suite à une chute d’un arbre. Son nom veut dire « vendangeur ». Il y a donc, dans ce nom, une notion de récolte et de chute. Ceux qui aiment la langue des oiseaux remarqueront que dans vendangeur, il y a danger et vengeur. L’étoile est une degré Lune/Saturne, deux planètes contradictoires et opposées. Ce mi-point se positionne sur AGENA, habituellement une bonne étoile, mais qui, liée à Lune/Saturne pourrait signifier « conduite brusque » ou « bousculades ». Il exprime bien la lutte entre les dominés et les dominants.

Bousculades, cela n’a rien d’étonnant. Une limitation (Cérès) du nombre de trains de voyageurs (maison III) va entraîner des bousculades importantes. Des gens se sentiront étouffer (Lune/Saturne).

Cérès est sur un degré Saturne/Vénus. Comme Vénus est en signe de Mars et que Mars est conjoint à Saturne, cette conjonction prend toute son importance. Elle se situe en maison VI, qui est la maison du travail, du labeur. Elle signifie que la force vitale, dans ce domaine, est inhibée. Les gens ne peuvent aller travailler normalement. Les risques d’accidents sont très importants (chute sur la voie, étouffements, piétinement, déraillement), même si les gens, dans leur ensemble, seront patients et résignés (Cérès en Cancer). Franchement, si vous pouvez éviter les transports en commun, faites-le. Le mieux est de prendre son vélo pour aller travailler. C’est peut-être aussi le moment de liquider toutes les RTT qui vous restent.

La conjonction Mars/Saturne est sur l’étoile fixe FACIES. La conjonction Mars/Saturne est, en soi, déjà violente, mais sur Faciès, c’est encore pire puisque cette étoile signifie accident et mort violente. Bon, les anciens avaient toujours tendance à exagérer les effets des étoiles. Mais tout de même, ce n’est pas très rassurant, d’autant que Mars et Saturne sont en parallèle de déclinaison avec la Lune Noire.

Je ne reviens pas sur les effets de Mercure rétrograde et Uranus/Eris, au sujet desquels j’ai fait un article complet.

https://astrojournalblog.com/2018/03/24/uranus-planete-levante-mercure-retrograde/

Mais je rappelle qu’Uranus/Eris sera Planète Levante à partir du 2 avril 2018, donc dès le début de la grève. Eris sera sur le Milieu du Ciel du thème progressé le 9 avril 2018 et Uranus sera sur le Milieu du Ciel progressé le 15 avril 2018. Donc, toute la période de la Pleine Lune sera à risque, et même la première semaine. Par exemple, voici le thème progressé du 7 avril 2018.

PL 2018 03 31 prog au 7 avril 2018

Voyez la Lune. Elle aura progressé jusqu’à Faciès conjointe à Saturne, ce qui active le mi-point Lune/Saturne, les maîtres lunaires de Vindemiatrix.

Cela va être chaud, mais surtout cela ne va être marrant pour les usagers, véritablement pris en otage.

PS : aujourd’hui 31 mars 2018 : 16 morts à Gazha : l’armée israélienne d’occupation a tiré sur des manifestants pacifiques. C’est un crime contre l’humanité au regard du droit international. Mais ce n’est pas ainsi que les choses seront présentées sur les médias. La Pleine Lune commence plutôt mal. Il ne fait pas bon de manifester (maison III). 

 

Pleine Lune du 2 mars 2018 à Paris

Voici à présent, avec un peu de retard, le thème de la Pleine Lune du 2 mars 2018, vue de Paris.

PL 2018 03 02 Parsi

La Lune se positionne en maison X, la maison du pouvoir. Quant à l’ascendant, il est dans le signe du Scorpion, signe de Mars et de Pluton. L’on peut donc dire que le pouvoir va traverser une zone de turbulence, car, avec le Scorpion, l’on n’est pas sur un fleuve tranquille. La période est à la TRANSFORMATION. L’harmonique 30 confirme cela puisque les luminaires se retrouvent en maison VIII, assimilable au Scorpion, 8ème signe du zodiaque.

Les choses sérieuses commencent le 16 et le 17 mars 2018, lorsque l’ascendant progressé va transiter le 15ème degré du Scorpion, l’emplacement d’Antares, la géante rouge. Je ne vous montre pas le thème progressé, qui ne révèle rien, mais l’harmonique 9 qui est bien plus parlant.

PL 2018 03 02 Paris dc9 au 2018 03 16

Mars, l’un des maître de la maison I, est sur le descendant. C’est ce jour-là que les syndicats de la SNCF devrait se prononcer pour une grève. Mars en Taureau, proche des Pléïades, indique que les syndicats vont s’engager dans une grève. Nous sommes dans l’épreuve de force que certains redoutent, alors que d’autres s’en réjouissent. Remarquons que Saturne, qui dispose de Mars, est au dernier degré du Cancer, en exil. Ce n’est pas une position favorable sur le long terme pour ceux qui vont décider de s’aventurer dans cette grève. Ce Saturne va progresser et se positionner sur le Saturne natal de MACRON. Saturne, faisant progresser le dc9, atteindra Régulus le 2 avril 2018, rejoint par Mars, au trigone du Soleil et au sextile de Jupiter. Voici ce thème.

PL 2018 03 02 Paris dc9 prog 2018 04 02

Etant donné que MACRON a, dans son thème de naissance un trigone Saturne/Soleil, j’en conclus qu’il gagnera la partie. Reste à savoir à quel prix.

Les harmoniques 30 vont aussi nous révéler quelques dates importantes, à commencer par le 11 mars 2018.

PL 2018 03 02 Paris dc30 au 2018 03 11

La situation se tend le 14 mars avec une triple conjonction Uranus/MC/NN en maison VIII, mais elle atteint les sommets le 22 mars 2018 .

Forte occupation de la maison X avec le Soleil maître de l’ascendant en Lion, à la conjonction d’Uranus. Le chef de l’état prépare une initiative qui va faire mouche, histoire, sans doute, de faire diversion, et d’oublier, momentanément, la brisure sociale que constitue le changement de statut des cheminots, illustré par l’opposition Mars/Neptune.

PL 2018 03 02 Paris dc 30 2018 03 22

Mars, maître de I, est en maison VIII, dans le signe du Scorpion, conjoint à la Lune en chute, et à l’opposition de Saturne. La situation est extrêmement tendue, notamment sur le plan économique et financier. Si nous sommes en grève comme je pense, alors l’on commencera à chiffrer les pertes économiques.

Le 22 mars est un jour particulier, car c’est le 50ème anniversaire du Mouvement du 22 mars qui, en 1968, signa le début de ce que l’on appela la révolution de 1968. Ce fut un mouvement étudiant d’extrême gauche, anarchiste et trotskiste. Si le peuple l’a oublié, il n’est pas sûr que ce soit aussi le cas dans les groupuscules d’extrême gauche, qui pourraient profiter de l’occasion pour provoquer le gouvernement en essayant de mettre le pays à sac. La conjonction Lune/Mars est aussi conjointe à Neptune opposée à Saturne qui représente cette mouvance.

L’opposition Saturne/Neptune va perdurer pendant toute la période lunaire. Elle franchira même l’axe de l’horizon de cet harmonique 30 , le 31 mars 2018.

Vous l’aurez compris, ce que montre ce thème harmonique c’est une tentative de déstabilisation du gouvernement par les forces d’extrême gauche pour faire un nouveau mai 68 qui, rappelons-le, déboucha sur les accords de Grenelle, donnant satisfaction aux syndicats. Mais nous étions dans les 30 glorieuses. Le monde a beaucoup changé depuis. Il s’est globalisé. Le moindre souffle sur l’économie de la France peut entraîner des secousses à l’extérieur de nos frontières, qui nous reviendraient en pleine figure.

 

Pleine Lune du 1 mars 2018 Washington.

Ne pouvant étudier les phases lunaires pour tous les pays, j’ai sélectionné le thème vu de Washington, parce qu’il m’apparaît assez significatif.

PL 2018 03 01 Washington

Le thème est significatif parce que l’ascendant se situe dans le signe du Lion et que Donald TRUMP y a aussi son ascendant. Nous voyons que la Lune se situe aussi dans ce signe, sur l’étoile fixe Zosma. Ce n’est pas une étoile d’une grande importance. Retenons qu’elle signifie « égoïsme ».

Et, effectivement, les choses commencent fort dans ce domaine, avec la décision du gouvernement américain d’augmenter massivement les droits de douane sur les importations d’acier et d’aluminium (Mars dignifié en maison IV, au sesqui-carré de Cérès maître de II). Le sesqui-carré montre que c’est une décision mi figue mi raisin, puisqu’en augmentant le prix des matières premières importées, cela va augmenter le coût des produits finis qui deviendront plus chers à l’exportation. Mais bon, le gouvernement américain a besoin d’argent frais. C’est la raison essentielle de ce tour de vis.

Si l’on fait progresser les angles de ce thème, nous trouvons quelques dates intéressantes. Le 9 mars 2018, la Lune aura rejoint le fond du Ciel. Comme il s’agit de la Lune et que celle-ci passe très vite sur l’angle, je ne m’attends pas à un événement important. Mais comme la Lune sera à l’opposé de Alnilam, une étoile de la nature de Mars/Saturne. Or, Mars et Saturne sont en parallèle de déclinaison. Cela annonce quelque chose en préparation. Le point d’orgue est sans doute le 16 mars 2018 lorsque l’axe du méridien transitera Mars au Fond du Ciel et Bételgeuse au Milieu du Ciel. Bételgeuse étant une étoile militaire, tout comme Mars, il faut s’attendre à un événement de cette nature.

PL 2018 03 01 Wash. dirigée au 2018 03 16

La conjonction Mars/Bételgeuse sera au carré exact de la ligne d’horizon qui transite également la position de l’étoile Schéat, dont avons déjà parlé. Ce n’est pas une étoile très sympathique parce qu’elle est de la nature de Saturne/Saturne. Or, Saturne se trouve dans le même signe que Mars, les deux planètes encadrant la Lune Noire. La maison IV, c’est la mère patrie. C’est donc sur le territoire des Etats-Unis qu’il pourrait se produire un événement de la nature de Mars, dieu de la guerre. Mais je n’oublie pas que Schéat est lié à l’eau, et que nous le retrouvons dans des événements tels que les tsunamis ou de grandes inondations par exemple (conjonction Asc/Schéat pour le tsunami de Fukushima).

A ce stade du développement, je vais vous reproduire le thème harmonique 30 du thème de la Pleine Lune, puis le thème harmonique 30 du thème progressé au 16 mars 2018.

Le thème harmonique 30 ne peut être utilisé que si l’heure de naissance est d’une très grande précision, à la seconde près. C’est impossible pour un thème de naissance mais parfaitement possible pour un thème de nouvelle ou pleine lune, la rencontre avec les luminaire pouvant être calculée avec une très grande précision par les logiciels.

PL 2018 03 01 Wash.dc 30

Le thème harmonique 30 du thème de la Pleine Lune montre deux dispositions extrêmement précises. Une conjonction exacte Mars/Noeud Sud et une conjonction tout aussi exacte de Vénus au descendant, elle-même conjointe à Cérès. La signification du thème de la Pleine Lune se trouve donc dans ces deux dispositions.

Vénus est au couchant. Vénus, c’est la planète de la paix. Au couchant, cela signifie que la paix s’éloigne. Cérès apporte une touche de limitation, de restriction, de sacrifice. La paix est sacrifiée.

Mars/Nœud Sud indique une opération malfaisante qui pourrait être une opération sous faux drapeau. Cette conjonction pourrait aussi signifier un krach boursier, car nous avons déjà rencontré cette conjonction dans des krachs boursiers (conjonction Mars/NS en 1929 et 1987). Mais Mars dispose de Saturne en chute en maison III, maison des déplacements. Mars a aussi, dans le thème du 16 mars, une maîtrise sur la maison III et sur la maison VIII. Cela me fait donc plutôt pencher pour un attentat (conjonction Mars/NN du dc30 de Charly Hebdo et dans le thème radix du Bataclan, et conjonction Mars/NS lors du 11/09), bien que l’on ne peut exclure que l’un n’entraîne pas l’autre, car Cérès est maître de VIII et que la maison VIII est en lien avec le domaine financier.

PL 2018 03 01 Wash prog 2018 03 16 Harm 30

Le thème harmonique 30 du thème progressé montre un Milieu du Ciel flottant qui rejoint le descendant autour de Régulus. Or Régulus, c’est l’étoile de TRUMP puisqu’elle est conjointe, à sa naissance à son Mars et à son ascendant. Vous remarquerez que la Part du Roi est conjointe à Mercure qui a une maîtrise sur la maison VIII. La maison IV, la maison de la patrie est fort chargée avec Saturne, le dragon, la Part du Roi, Mercure et Uranus. Il y a, bien que l’aspect ne soit pas précis, un carré entre Mercure et Mars en maison VII, maison des ennemis. Uranus est maître de I et de la Part de Mort. Saturne est maître de XII, en lien avec les services secret ou l’Etat Profond. La triple conjonction Soleil/NS/Neptune occupe la maison X qui est celle du pouvoir.

Il y a aussi une opposition exacte du Soleil 9 Scorpion en maison X à Saturne 9 Taureau en maison IV. C’est une mauvaise position pour le pouvoir en place. Elle signifie une certaine paralysie de la volonté, qu’il faut rapprocher de l’opposition de Mercure à Neptune signifiant une erreur de jugement ou une stupéfaction. Le pouvoir est donc grandement déstabilisé.

 

Eclipse de Lune du 31 janvier 2018.

Le 31 janvier 2018 aura une éclipse totale de Lune. Déjà Internet s’affole. L’on parle de Lune bleue, de Lune rouge, de Super Lune. Autant de superlatifs pour dire que la Lune sera proche de son périgée, soit au plus près de la terre. Il y a déjà eu de nombreuses éclipses au périgée lunaire, et même encore plus proche du périgée que celle-ci. Mais bon, il faut bien affoler dans les chaumières. Voici le thème de cette éclipse, vue de Paris.

PL 2018 01 31 Paris

La dernière éclipse totale de Lune date du 28 septembre 2015. Ce n’est donc pas si rare que cela, mais il faut y accorder une attention particulière, surtout lorsque l’on se souvient des attentats qui ont endeuillé la France en novembre 2015. La Lune n’était qu’à 1° de son périgée lors de cette phase lunaire. Cela montre que les éclipses peuvent être meurtrières, mais pas obligatoirement. Notons tout de suite que cette éclipse de Lune sera suivie d’une éclipse solaire le 15 février 2018. Il est assez rare d’avoir deux éclipses aussi rapprochées, et ce n’est pas neutre car leurs effets se conjuguent.

L’éclipse intervient 1,2 jours après le passage de la Lune sur son périgée. Les Pleines Lunes au périgée, surtout lorsque ce sont des éclipses, engendrent des phénomènes météorologiques extrêmes. Comme la Lune est dans un signe d’eau, le Cancer, l’on pense d’abord à des inondations, voir des raz-de-marée ; pas en France nécessairement, mais d’une manière générale, car l’éclipse sera visible au dessus de l’Inde, du Pakistan, du Bangladesh, du Pacifique, mais aussi au Mexique et dans les états américains qui jouxtent sa frontière.

La France sera tout de même concernée, car l’éclipse sera bien observable en Nouvelle Calédonie, en Polynésie Française et à l’Ile de la Réunion.

Néanmoins, à l’expérience, nous savons tous que les éclipses peuvent toucher un peu partout, dès lors que la Lune, le Soleil ou un nœud lunaire touche un point sensible des thèmes du jour de l’indépendance des pays. Même chose pour les personnes si l’un des trois éléments cités touche un point sensible du thème de naissance. Dans ce cas, il faut regarder dans quelle maison se situe la planète affectée qui renseignera sur le domaine en cause.

Concernant Paris, l’on voit que l’éclipse est en maison III qui est celle des transports (mais aussi celle des transactions, nous le verrons plus loin, de l’écologie, des médias). Notons au passage que l’emplacement est fort différent de celui observé en 2015 où l’éclipse s’était faite en maison VIII. Cérès, qui est hors limite (30°N) depuis un bon moment, est conjointe à la Lune. Cérès est la planète des limitations. Les transports seraient-ils paralysés dans la capitale ? Si la Seine venait à déborder, cela n’aurait rien d’étonnant, l’essentiel des transports se faisant à Paris en souterrain. Mais Cérès est aussi rétrograde. Elle est en mode réflexion. Comme la maison III est aussi en lien avec l’environnement, l’on peut se demander si tous ces intempéries ne vont pas pousser à une réflexion écologique de remise en question de mauvaises habitudes. C’est généralement le cas une fois que les éléments se sont déchaînés. Du travail en perspective pour M. HULOT dont le thème présente des similitudes avec celui de l’éclipse : Mars opposé Mars, Uranus carré Uranus, ascendant Gémeaux (3ème signe en lien avec maison III).

La maison III doit être considérée comme dangereuse, car, en maisons dérivées, c’est la huitième maison à partir de la maison VIII. Or, la maison VIII est chargée. L’on y trouve Saturne, Pluton et la Lune Noire. De plus, ce Saturne est à 9 Sagittaire au carré partile de l’éclipse lunaire du 28 septembre 2015 qui était à 9 Poissons.

Les effets d’une éclipse peuvent se faire sentir plusieurs mois après l’éclipse, généralement lorsqu’une planète vient transiter le lieu de l’éclipse. Ce thème a ceci de particulier qu’une planète est déjà sur le lieu de l’éclipse. Il s’agit de Cérès et cette planète, qui orbite entre Mars et Jupiter, est relativement lente. Elle va donc rester plusieurs jours en conjonction avec la Lune. Elle le sera encore le 7 février 2018 lorsque Mercure sera à l’opposition avec le point d’éclipse et qu’une conjonction Saturne/Lune Noire va se former en maison VII, maison des syndicats, qui sera exactement sur le descendant progressé le 8 février 2018. Je ne sais pas si les discussions avec les syndicats des prisons seront toujours en cours à ce moment-là, mais cette date pourrait y mettre un terme.

Cependant, avant d’y arriver, cela risque d’être chaud, comme l’indique le dc 9 de ce thème d’éclipse.

PL 2018 01 31 Paris dc 9

L’axe du méridien flottant est occupé par une opposition Mars/Neptune/Eris et la ligne d’horizon flottante est transitée par Uranus au carré des Nœuds Lunaires. Les planètes lentes, illustrent une crise sociologique et sont très actives. Concernant les prisons, le débat, en France, n’a pas été tranché. Face à la surpopulation dans les prisons, faut-il construire des prisons supplémentaires ou désengorger les prisons existantes par des peines de substitution ?

Ce dc 9 montre la conjonction Lune/Cérès en maison III en Scorpion, et l’ascendant est conjoint à l’Epi de la Vierge. Cela fait nettement penser à un débat médical (association Vierge/Scorpion), probablement autour de la « vaccination pour tous », à moins que cela soit la révélation d’un nouveau scandale autour d’un médicament chimique.

La vaccination c’est l’opposition Mars/Neptune, et Uranus (planète de l’individualisme), à la fin des Poissons, représente la liberté de chacun de se soigner comme il l’entend (ce qui est inscrit dans le préambule de la Convention Européenne des Droits de l’Homme). Les coups de menton de Mme BUZYN, traitant les arguments contre la vaccination de fake news, alors qu’elle même, ayant travaillé, ainsi que son mari, pour les laboratoires pharmaceutiques, pouvant être accusée de conflit d’intérêts, n’ont guère convaincus. Face à cette décision totalitaire, la résistance s’organise (Uranus opposé ascendant). Le trigone d’Uranus aux luminaires est plutôt de bon augure.

Il est intéressant de noter que les écologistes (maison III) sont totalement muets sur cette question de la vaccination obligatoire, en particulier M. HULOT, mais pas seulement. Avez-vous entendu ceux qui affirment vouloir mettre l’écologie au premier plan de leur politique (MELANCHON, HAMON, JADOT et compagnie). A croire qu’ils sont tous financés par ces laboratoires. On ne les entend d’ailleurs pas davantage sur les traînées chimiques (chemtrails) ou la nocivité des ondes électromagnétiques. Ces gens-là sont écolos comme moi je suis évêque, c’est peu pire.

Mais peut-être que cette phase lunaire sera l’occasion de réveiller les consciences  et de libérer la parole (maison III) !

Pleine Lune du 2 janvier 2018 à Washington.

Le dernier message de Suzy, à propos des tempêtes, m’a interpellé. Je vais donc reprendre le contenu de ma réponse, au regard du thème de la Pleine Lune vue des EU.

PL 2018 01 02 Washington

Selon l’ouvrage de Georges DUPEYRON « prévoir le temps et les séismes par l’astrologie », les tempêtes se déclenchent principalement lors de Pleines Lunes se produisant à proximité du périgée lunaire. Il appelle cette phase « périgée en Pleine Lune ». C’est le cas pour cette Pleine Lune ; la Lune est à 16 Gémeaux et le Périgée lunaire à 13 Gémeaux.

C’est une condition nécessaire mais non suffisante. Georges DUPEYRON mentionne des aspects tendus entre Mars et Neptune, Mars et Mercure, Jupiter et Neptune. De tels aspects n’existent pas à la Pleine Lune. Toutefois, d’autres facteurs interviennent. La Pleine Lune est à 16 Gémeaux alors que Neptune est à 16 Verseau. C’est un aspect partile qui vaut conjonction. D’autre part, Lune et Neptune sont tous deux en signe d’air, ce qui active les vents. Enfin Mars est aussi en signe d’air, au carré des Nœuds, et fortement activé par sa conjonction à Jupiter qui augmente ce qu’il touche. DUPEYRON ne tient pas compte des Nœuds, il a peut-être tord.

Pour nous résumer, nous avons une très forte influence des signes d’air par la présence de la Lune, du périgée lunaire, de Neptune et de mars en signes d’air, ce dernier fortement activé par Jupiter et le Dragon. Cela explique largement les vents violents qui sévissent dans le nord-est des EU et les fortes chutes de neige qui les accompagnent.

J’ai fait progresser ce thème de la Pleine Lune selon le procédé des thèmes quotidiens lunaires. Arrivé au 8 janvier 2018, voici ce que cela donne

TQL 2018 01 08 Washington

C’est intéressant car la Lune sera à 16 Vierge, soit en aspect partile à la Pleine Lune 16 Gémeaux et à Neptune 16 Verseau (le verseur d’eau = inondations). Nous sommes au dernier quartier de la Lune qui, après les Pleines Lunes, est indicatrice de fortes tempêtes. La Lune sera en signe de terre et en maison XII. Ce sont des indications d’un possible séisme. C’est d’autant plus crédible que Cérès, le maître de la Vierge et donc de la Lune progressée, est conjointe au Nœud Nord et au Milieu du Ciel. La conjonction Cérès/NN étant en Cancer, signe d’eau, le séisme pourrait être sous-marin. Tout séisme sous-marin peut aussi entraîner un raz de marée ou, du moins, des inondations.

Telle est l’interprétation météorologique que l’on peut faire à la lecture de cette Pleine Lune progressée. Mais l’on pourrait aussi s’attendre à une tempête d’ordre politique. Une information circule comme quoi la prison de Guantanamo est actuellement aménagée pour recevoir des centaines de VIP qui seraient arrêtées pour différents crimes d’ordre pédophiles ou sataniques. Difficile de savoir si cette information est crédible. Toujours est-il que la Lune en maison XII et son maître, Cérès, conjointe au Dragon en maison X, rend possible cette éventualité. Elle signifie en effet « privation de liberté », « enfermement ». Cérès va toujours dans un sens de purification, de nettoyage. J’avais déjà évoqué le fait que TRUMP, aussi antipathique qu’il soit, était là pour nettoyer les écuries d’Augias.

Vous avez sans doute remarqué que l’ascendant de la Pleine Lune était à 2 Lion, soit en conjonction exacte avec le Mars natal de TRUMP en conjonction avec son ascendant. TRUMP est donc directement concerné par cette phase lunaire. Nous assistons à une lutte à mort entre ce président, qui a le soutien d’une partie de l’armée, et l’état profond, corrompu et décadent, mais puissant.

Uranus 29 Poissons en maison VIII est au carré du Saturne de TRUMP 29 Gémeaux. C’est une lutte occulte, secrète, violente, dont les médias mainstream n’ont pas idée.

Pleine Lune du 2 janvier 2018 à Téhéran.

L’Iran est en ébullition. Est-ce la fin du régime des mollahs ?

Voici le thème de la Pleine Lune du 2 janvier 2018, vue de Téhéran.

PL 2018 01 02 Téhéran

Le thème est, effectivement, plutôt tendu. Il se caractérise par une opposition des luminaires, accompagnée d’une opposition de la Lune Noire et de l’étoile Faciès à l’étoile Alhéna. L’étoile Faciès est violente, de la nature du Soleil et de Mars, pouvant causer des morts violentes. En revanche l’étoile Alhéna est plutôt conciliante, ouverte au dialogue.

Cette opposition illustre bien ce qu’il se passe en Iran. D’un côté des manifestations violentes, qui ont fait quelques morts, de l’autre le président ROHANI, s’appuyant sur des contre manifestants favorables au régime, se voulant modéré, alors que le guide suprême, l’ayatollah Khameney, tient le langage de la fermeté et du retour à l’ordre.

Le pouvoir est représenté par la maison X en Vierge et son maître, Cérès, hors limite en déclinaison, conjoint au Nœud Nord, maître lunaire de la Lune, en maison VIII, au carré de Mars. L’ayatollah ne cédera pas. Le sacrifice d’opposants ne compte pas face aux acquits de la révolution. C’est une question de principes, bien dans la nature de Cérès.

Il faut se souvenir que la république islamique est née alors qu’Uranus transitait le descendant. L’on meure toujours par où l’on a pêché. Le régime ne peut pas disparaître sans une intervention d’Uranus. Or, cette planète n’est pas du tout valorisée. Le mouvement n’est donc pas contre révolutionnaire. C’est davantage une révolte contre le chômage et la corruption. Vénus, maître du Navamsa de la Lune, maître de la maison VI, maison du travail, à l’ascendant, et Nœud Nord, maître du Nakshatra de la Lune en maison VIII.

Uranus est faible en déclinaison, rétrograde et en Poissons, signe mutable. C’est très insuffisant pour renverser le régime, contrairement aux vœux pieux des journaux Le Monde et Libération.

Il faudra encore attendre, mais néanmoins, ces manifestations sont un coup de semonce dont le régime devra tenir compte s’il veut perdurer. En effet, le Soleil de la République Islamique est à 16 Poissons, et les luminaires de cette Pleine Lune sont à 16 Gémeaux/16 Sagittaire, soit au carré exact du Soleil radical.

Si la maison VII est celle des conflits sociaux, elle  est aussi celle des ennemis. Elle se situe dans le signe des Gémeaux, le signe solaire des Etats-Unis. Le Jupiter du thème des EU transite exactement le descendant (cuspide de VII) du thème de la PL vue de Téhéran. Il y a donc de grandes chances que les EU soient derrière les manifestants en finançant leurs organisations. Cela voudrait dire que les EU tentent de refaire le coup des « printemps arabes », de la Syrie et de l’Ukraine. Sauf que l’Iran, c’est pas l’Ukraine, mais un pays, la Perse, qui a trois mille ans d’histoire.

La journée du 9 janvier 2018 devrait être décisive. Le thème quotidien lunaire, calculé à partir de la Pleine Lune, indique un ascendant exactement sur Algol, l’étoile du Démon, l’étoile la plus violente qui soit, Uranus ayant repris sa marche directe, sera à 29 Poissons à l’opposition exacte de l’Epi de la Vierge 29 Vierge, sur un degré Mars/Saturne, qui sera exactement transité par la Lune.

TQL 2018 01 09 Téhéran

Vous pouvez voir l’amas de 5 planètes en maison VIII, dont la triple conjonction Pluton/Soleil/Vénus, signe de bouleversement. Ce n’est pas très bon signe. Je crains un durcissement de la réaction. Uranus est faible mais Cérès est très puissant (hors limite et conjoint au dragon). Cérès représente le pouvoir dans le thème de la Pleine Lune. Cérès signifie mettre un frein, mettre des limites. Le pouvoir n’a guère intérêt à laisser se propager et perdurer une contestation qui deviendrait incontrôlable.