Pleine Lune du 29 mai 2018 vue de Rome.

Cette Pleine Lune commence en Italie par la nomination d’un nouveau Premier Ministre par le président de la République Sergio MATTARELLA. Dit comme cela, l’on pourrait penser qu’il s’agit d’une nomination tout à fait ordinaire. Il n’en est rien. Il s’agit d’un véritable coup d’état, orchestré par l’UE, qui n’a pas apprécié que les Italiens « votent mal ». C’est comme cela que l’UE considère la démocratie. Quand les électeurs votent mal, alors l’on ne reconnaît pas l’élection et l’on fait revoter. En attendant les futures élections, l’on nomme un technocrate, généralement issu du monde financier, pour gérer les affaires courantes jusqu’aux prochaines élections.

L’UE n’en est pas à son coup d’essai. Des Premiers Ministres ont déjà été démis de leurs fonctions en Grèce. PAPANDREOU en a fait les frais, remplacé par un ancien gouverneur de la Banque de Grèce et ancien de Goldman Sachs, Luca PAPADEMOS. L’Italie a, elle aussi, déjà connu un tel coup d’état. BERLUSCONI avait été viré sans ménagement et remplacé par Mario MONTI, un autre ancien de Goldman Sachs. Aujourd’hui, le président de la République, manipulé par MACRON et MERKEL, s’assoie sur le vote populaire, refuse le ministre des finances proposé Giuseppe CONTE, le poussant ainsi à la démission, et nomme à sa place Carlo COTTARELLI, un ancien membre du FMI.

Et voilà, c’est simple la démocratie vue de Bruxelles. L’on peut aussi associer à ces pratiques, le refus du vote populaire lors du referendum de 2005 en France, ou le fait de faire revoter les danois qui ne voulaient pas de l’euro. Ceci pour dire que le problème n’est pas lié qu’aux institutions grecques ou italiennes, mais que tous les pays de l’union sont logés à la même enseigne.

Tout le monde se souvient de cette phrase du JUNCKER, le président de la Commission Européenne « il ne peut y avoir de choix démocratique en dehors des traités européens ». C’est clair, les apparatchiks européistes feront tout pour pérenniser l’UE et surtout l’euro. Alors, après ce nouveau coup d’état, pensez-vous encore que les élections servent à quelque chose ? Les Italiens nous donneront-ils une leçon de résistance ?

Les prochaines élections en Italie ne seront pas organisées avant la fin 2018 ou le début 2019. La bête a donc le temps de respirer. Enfin, c’est ce que pense sans doute le président de la république et la nouvelle troïka (Commission, Macron, Banque centrale). Voyons un peu l’atmosphère du moment avec la Pleine Lune vue de Rome.

PL 2018 05 29 Rome

La Lune est à 13 Scorpion au sextile exact de l’ascendant 13 Vierge. Cette Lune en maison III représente les élections passées et la victoire populaire exprimant la volonté de renouvellement (Lune en Scorpion). Le Soleil, qui lui fait face, représentante le pouvoir sorti des urnes. Le trigone à l’ascendant était plutôt de bon augure.

Alors, qu’est ce qui vient contrarier ce mouvement ? D’abord la conjonction de Saturne au Fond du Ciel en maison IV, la maison de la patrie. Saturne est le maître de la conjonction Mars/NS en Capricorne, qui représente le coup d’état. Saturne est au quinconce du Soleil et au quinconce du Nœud Nord. On appelle cela un Yod. Cet aspect indique la répétition du coup d’état précédant qui mit au pouvoir Mario MONTI. Il signifie « fatalité ». Il signifie aussi, pour les auteurs du coup d’état, que, s’ils persistent dans cette voie, celle-ci les conduira à l’échec. Ce yod montre que le nouveau Premier Ministre sera impuissant, incapable et insignifiant.

Cet échec est d’autant plus certain qu’il y a une autre conjonction dans la maison IV, une conjonction Pluton/Lune Noire, très lourde de conséquences, car porteuse de colère. Pluton est maître de la Lune. La Lune représente le peuple. La conjonction Pluton/LN représente donc la colère populaire dont l’on veut effacer (Lune Noire) le vote. Cela ne passera pas.

Dès le 3 juin 2018, la Lune arrivera sur la conjonction Mars/NN, et le 10 juin, le Fond du Ciel sera conjoint à la conjonction Pluton/Lune Noire. 

Le 3 juin 2018 est une date qu’il garder en mémoire. En effet, les maîtres lunaires du thème de la Pleine Lune sont Lune et Nœud Nord. Le mi-point Lune/NN  est exactement sur l’ascendant. Or, le 3 juin, ce mi-point sera à 12 Bélier, signe de Mars, au carré exact des nœuds 12 Cancer et 12 Capricorne.

PL 2018 05 29 Rome prog 3 juin 2018

 

 

PL 2018 05 29 Rome prog 10 juin 2018

Avec la conjonction Pluton/Lune Noire, ainsi placée en maison IV, ce sont des forces telluriques qui se déchainent, au sens propre comme au sens figuré.

Et, comme vous pouvez le constater sur le graphique, la ligne du méridien va continuer sa progression en direction de la conjonction Mars/NS, ce qui se fera les 27 et 30 juin 2018. Mais d’ici là, il y aura eu une Nouvelle Lune le 13 juin 2018. Cela ne changera guère la donne, car le thème de cette Nouvelle Lune sera exactement sur…Pluton.

Et n’oublions pas que la bande des 4 : Saturne, Mars, Pluton et Lune Noire sont toujours en parallèle de déclinaison, très puissants. La Lune se joindra aux 4 le 1er juin 2018, et au contre-parallèle du Soleil, qui représente sans doute le président de la république. Cela va chauffer pour son matricule.

Cela va bouger en Italie. Le coup d’état ne va pas passer comme une lettre à la poste. Les Italiens risquent de réagir avec beaucoup d’énergie, comme son nouveau leader charismatique, Matteo SALVINI qui a une Lune en Bélier.

Tous nos yeux seront braqués sur l’Italie, d’autant que, je vous en ai parlé, il risque de se passer des choses au Vatican et que le Vésuve ou l’Etna peuvent aussi, à tous moments,  se mettre en colère.

 

17 réflexions sur “Pleine Lune du 29 mai 2018 vue de Rome.

  1. Eh bien, faut que ça pète, les gars ! Vos prises de positions et analyses sur la situation en Italie sont exactement les mêmes que celles de François Asselineau de l’UPR ! Le seul qui veut vraiment la triple sortie UE – Euro – OTAN, au-dessus des clivages politiques, donc à mes yeux, le seul vote utile vu la situation. Si tous ceux qui veulent la même chose se servent de ce bulletin utile, ça pourra bouger en France… pacifiquement. http://upr.fr, informez-vous. Merci pour vos analyses passionnantes !!

    J'aime

    1. Il va falloir déjà aller jusqu’aux élections. Bien des choses peuvent arriver avant.
      Je viens de faire une découverte. L’ascendant de la Pleine Lune est à 13 Vierge. Or, j’ai dressé le thème de Sergio MATTARELLA, le président de la République, né le 23 juillet 1941 à 11h40 à Palerme. Et bien son ascendant se situe à 13 Vierge.
      Il est donc directement impacté par cette Pleine Lune et ce n’est pas bon signe pour lui. Il va passer un très mauvais mois de juin.
      Depuis son bureau dans les salons dorés de sa résidence présidentielle, il n’a pas mesuré toute l’importance et la portée de sa décision.
      Son thème harmonique montre une opposition de Cérès, maître de la Vierge à Mars sur Bételgeuse, étoile fixe très puissante. Cette opposition sera au carré de son ascendant harmonique le 5 juin 2018. Néanmoins, il est protégé par un encadrement de l’ascendant et du MC de Vénus. Ce ne sera plus le cas à partir du 19 juin 2018. Saturne remplacera Vénus et encadra l’ascendant et le MC avec Cérès. De plus, Eris va se mêler à la fête. Le 24 juin 2018, son ascendant harmonique sera conjoint à une conjonction Eris/Saturne. Il va être l’objet de tous les ressentiments enfouis des Italiens, et ce, jusqu’au 28 juin 2018.

      Si je regarde les directions secondaires avec Soleil Vrai le 12 juin 2018, je remarque une conjonction Saturne/Lune Noire en VIII, ainsi que Pluton exactement sur le Milieu du Ciel. L’homme va se retrouver comme pris dans un étau dont il ne saura pas comment sortir.

      J'aime

  2. Le nouveau « premier ministre » italien doit avoir l’assentiment du parlement pour valider son gouvernement. Il y a une chose sure et certaine, il ne l’obtiendra pas, la majorité des députés « tant contre sa nomination. Ce qui se passe en Italie n’est que le présage de ce qui va se passer en Europe : un rejet total par la population de la nomination des dirigeants par des technocrates au mépris de toutes démocratie. On a bien vu avec le Royaume Uni. Les prochains pourront être l’Italie, l’Allemagne (et oui !), la France. L’Europe voulu par les USA va voler en éclat et ce ne sera pas un mal. Concernant le Vatican, on a affaire à un Pape qui est dépasser par l’ampleur de la crise au sein de l’Eglise (pédophilie, argent sale, abus de pouvoir, etc …), sans compter avec les erreurs énormes lors de la nomination des évêques et cardinaux. L’Italie ainsi que le Vatican peuvent être retenu dans leur évolution proche à venir comme des marqueurs important dans l’évolution de l’Europe et du monde en général.

    J'aime

    1. Bonjour Jean-Paul. J’approuve en tous points. L’Europe est en déficit démocratique, mais je pense que cela a été voulu. Les gens les plus instruits ne peuvent concevoir que les choses sérieuses soient confiées à des gens « qui ne sont rien », dixit le président de la république. Le président a commis de nombreux écarts de langage. Comme il est reconnu comme un expert en communication, cela ne peut être mis sur le dos de dérapages. Il pense réellement ce qu’il dit.
      Il y a donc maintenant un vrai divorce entre l’Europe des experts et l’Europe des peuples qui sont en colère, mais désorganisés. Les peuples aboient mais la caravane passe. Peut-être mordront-ils un jour.
      Mais cela devient de plus en plus difficile car les experts ont tout prévu, y compris des forces de mercenaires armés, capables de neutraliser n’importe quel soulèvement en Europe.

      J'aime

      1. bonjour Patrick .

        vous dites que les gens instruits ne peuvent concevoir que les choses sérieuses soient confiées à des gens « qui ne sont rien  » .
        cette phrase m’interpelle car je prépare sur mon blog un billet sur la guerre de religion entre protestants et catholiques dans ma région et en Irlande .

        or c’est justement cette phrase qui résume cette guerre .en effet les protestants étant en haut du pavé , se croyant supérieurs aux autres écrasaient par un violent mépris tous ceux qui n’étaient pas attaché à leur idéologie …ils se disaient très instruits et les catholiques n’étaient à leurs yeux que des moins que rien .!
        ces faits sont très sourcés … très tabous à la limite de l’interdit !
        mon billet est loin d’être fait , j’ébauche simplement .

        mais a bien y regarder …..ben oui vous suivez mon idée je pense ….
        donc la religion pour moi est bien politique .

        voilà ma petite contribution du jour , mais qui n’est pas trop éloigné de votre sujet .

        amitié .
        Chris .

        J'aime

        1. Bonjour Chris,
          Elle est au contraire tout à fait dans le sujet. Nous sommes en pleine psychologie des foules. Je recommande à ceux qui ne l’ont pas lu, le livre de Howard BLOOM « le Principe de Lucifer ». C’est un livre qui étudie le comportement des animaux, des gens, des nations, des empires, des civilisations, selon une idée simple qui est l’ordre de préséance. C’est aussi une réflexion sur la volonté de puissance. Absolument passionnant même si l’on n’est pas obligé d’être d’accord en tout.
          Je lirai, avec intérêt, ce futur billet.
          amitiés.

          J'aime

      2. Bonjour Patrick,

        Il semble qu’il ont tout prévu mais se souvenir de la russie soviétique elle aussi avait tout prévu. Verrouillage de la presse, internement des dissidents, goulag, armée, police politique et même un rideau de fer ou les peuples étaient prisonniers dans leurs pays et pourtant… Tout s’est effondré au bout d’environ 72ans.

        Le premier traité de Bruxelles a été signé en 1948 + 72 == 2020. C’était la première pierre

        cordialement

        J'aime

        1. Oui, l’on ne peut pas tout prévoir, surtout l’imprévisible !!!
          En tous cas, les investisseurs fuient l’Italie. Les taux d’intérêt explosent, notamment sur le 10 ans (+225 points de base en 24h). Tous les spéculateurs se réfugient sur le bund allemand dont les taux sont à la baisse.
          Cela commence à sentir le krach, surtout si l’Espagne et le Portugal suivent la même tendance que l’Italie.

          2020 est, de toutes façons, une date clé puisque ce sera aussi les 72 ans d’Israël.

          J'aime

  3. Comme vous le rappelez fort bien, Astrojournal, le vote des Français en 2005 n’a servi à rien. Nos politiques se sont assis dessus et nous sommes repartis pour un tour de manège. Les Italiens connaîtront le même sort car le Président de la République n’est 4un pion dans les mains de l’ UE.
    Quand au Vésuve, s’il doit de nouveau recracher, je le vois plutôt en juillet. Si c’était le cas , nous aurons alors 6 mois pour nous repentir de toutes nos fautes car, ensuite, ça devrait être la grande lessive. Bon courage.

    J'aime

    1. En juillet ? Oui, c’est bien possible. Comme je l’ai mentionné dans l’article, il y a une Nouvelle Lune le 13 juin, qui se déroulera donc aussi dans la première décade de juillet. Or, Pluton sera sur l’ascendant du thème de cette NL, et Pluton est analogique au volcanisme.

      J'aime

  4. Bonsoir Patrick, en effet c’est bien un sale coup de l’UE, qui n’admet pas que l’Italie puisse faire sécession. Le système politique italien à deux chambres et le vote partiellement proportionnel obligent à des coalitions entre partis, ce qui est facteur d’instabilité compte tenu du nombre de partis existants; je l’avais indiqué dans mon enregistrement de 1er mars dernier, qui laissait planer le doute sur ce qui se passerait après cette élection. Mais comme toi je pense que cette fois-ci ce mépris des votants va générer un sévère retour de bâton pour le Président de la République. On peut s’attendre à des troubles. Et la possibilité d’un séisme n’est pas exclue non plus, car je l’ai pressenti, de même qu’une éruption côté Vésuve ou Etna.

    J'aime

  5. Astro, vous annoncez un mois de juin chaud pour l’Italie. Hier, j’ai lu sur internet qu’un appel était lancé aux italiens afin qu’ils descendent dans la rue ce samedi 2 juin suite à la position du Président de la République! C’est peut-être la première secousse? à suivre…..;

    J'aime

    1. Oui Daniel, les éléments semblent se déchaîner.
      Pour le Guatemala, la Pleine Lune du 29 mai 2018 indiquait une conjonction exacte d’Uranus au Milieu du Ciel. Uranus est la planète des explosions. Le 4 juin, ce sont les nœuds lunaires qui transitent exactement la ligne d’horizon du thème progressé, avec une conjonction Mars/Nœud Sud sur le descendant, au carré exact du Milieu du Ciel.
      La Pleine Lune en Scorpion continue son travail. Malheureusement, il y a des morts au Guatemala. D’autres pays peuvent encore être touchés.
      L’explosion s’est produite le 4 juin, mais l’astrologue note que, dès le 3 juin, la Lune entrait en contact exact avec la conjonction Mars/NS au carré exact du MC. L’on aurait donc pu éviter tous ces morts en évacuant la population la veille.

      J'aime

      1. Astro, à ce bilan, je précise, que la semaine dernière, la Belgique a été la proie d’orages et d’inondations notamment en région liégeoise (Wallonie) et que la ville de Liège a été au centre d’un attentat terroriste faisant quatre morts et quatre blessés! Cet attentat visait les forces de police.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s