La destruction programmée de la Flèche de Notre-Dame

Je reviens sur l’incendie de la charpente de Notre-Dame, car, le moment où l’émotion fut la plus forte fut celui de la chute de la grande flèche. Tant que les médias montraient le feu et des pompiers s’activant pour l’éteindre, c’était impressionnant, mais lorsque la flèche chuta, ce fut l’effroi et la stupeur parmi la foule parisienne amassée, les téléspectateurs incrédules, les médias français et étrangers, les responsables politiques du monde entier.
C’est donc cet instant qui, émotionnellement, fut le plus important. C’est lui qui donne son sens ou son non-sens, et qui restera dans les mémoires. J’ai cherché l’heure de la chute. Les médias ne sont pas très précis mais indiquent « peu avant 20h00 ». En faisant progresser le thème de l’incendie, je suis arrivé à l’heure de 19h56 qui est bien « peu avant 20h ». Voici ce thème.

Destruction de la flèche de ND

Je n’ai guère été surpris par ce que je découvrais. Le Fond du Ciel, le point le plus obscure du ciel, est exactement sur Pluton, et conjoint au Nœud Sud.
Pour une simple chute accidentelle, le point bas du méridien aurait du tomber sur Saturne qui est la planète traditionnelle des chutes. Mais il tombe sur Pluton, considérée comme la planète des destructions en vue d’une reconstruction. Quant au Nœud Sud, il fait référence au passé, sans doute celui que l’on veut détruire, que l’on veut oublier. C’est d’autant plus évident que Pluton est au sextile exact de la Lune Noire. Or, la Lune Noire symbolise quelque chose que l’on tranche. Il y a l’avant et l’après, une séparation nette. Ce qui est tranché ne sera pas ressoudé. Cela se veut définitif.

Vous remarquerez au passage que Pluton, le Nœud Sud et Saturne sont dans le signe du Sagittaire qui représente une flèche, et que l’axe des nœuds pointe le signe des Gémeaux, signe double comme les deux tours de la cathédrale.

L’amas Saturne (la chute) / Nœud Sud (le passé) / Pluton (la destruction) sont en maison IV, significateur des bâtiments, mais aussi du patrimoine et la nation (nos racines). La Lune Noire, qu’il faut associer à cette triple conjonction, est à la conjonction quasi exacte de Vénus qui est la dispositrice de la Part de Religion, située en maison IX, maison des religions et des concepts. Le patrimoine à détruire est donc bien lié au passé religieux de notre pays. Tout ceci est parfaitement clair et s’inscrit devant nous, dans le ciel.

Le Ciel nous envoie un message. Il nous dit que l’incendie est volontaire et qu’il avait pour but d’effacer, par un acte symbolique fort, toutes traces du passé de la fille aînée de l’Eglise. Dans un commentaire d’aujourd’hui, j’indiquais que le président de la République avait, dans son thème, de fortes influences des maisons IV, VIII et XII, maisons ésotériques et secrètes. Or, que voyons-nous dans le thème de la chute de la flèche de Notre-Dame. L’amas Saturne/NS/Pluton est en maison IV ; le Soleil vient d’entrer en maison VIII ; la Lune est en maison XII. Cette destruction a donc été programmée dans le plus grand secret, probablement au sein d’une obédience. Nous ne le saurons probablement jamais, car, qui va s’intéresser à cette version au risque d’être accusé de complotisme ?
Voici la synastrie entre le thème de la destruction et celui du président.

Destruction de la flèche de ND et MACRON

Regardez les planètes qui sont aspectées. Elles sont peu nombreuses car je ne travaille qu’avec des orbes précis.
La Part de Religion du thème de la destruction est à 6 Taureau. Ce fameux degré 6 dont je vous parle tous les jours (ou presque). L’ascendant du président est à 6 Capricorne, son Milieu du Ciel est à 6 Scorpion, et son Jupiter, qui fait un sextile à Uranus, est à 6 Gémeaux. Et c’est tout. Il n’y a pas d’autres aspects entre les planètes des deux thèmes.
Faut-il encore un dessin ? Pour moi, non ; c’est signé. La destruction de la flèche de la cathédrale se veut la première pierre du futur temple qui la remplacera. C’est leur PROJET, comme cela a été dit pendant la campagne présidentielle, après l’élimination programmé du seul candidat se disant ouvertement catholique.

Ce projet ce voit également dans la position du Soleil (la volonté), à l’entrée de la maison VIII, et au demi-carré exact de son maître, Mars, exactement sur ALDEBARAN, étoile royale, dans la maison IX, domaine des religions.

Tout cela signe une fin de quelque chose. Vous remarquerez que l’amas Saturne/NS/Pluton occupe les tous derniers degrés d’un signe. Il en est de même pour la Lune Noire et pour Vénus, en aspect partile avec l’Epi de la Vierge, l’étoile de la fin des temps, à 29 Vierge, et Jupiter à 29 Scorpion, qui dispose de l’amas. Symboliquement, nous y sommes.

Nous vivons les derniers soubresauts avant la reconstitution d’un nouveau cycle Saturne/Pluton du 12 janvier 2020. Nous aurons l’occasion de parler de ce nouveau cycle qui débutera avec la quintuple conjonction Soleil/Cérès/Saturne/Pluton/Mercure en Capricorne, amas d’exception dans le signe de la tradition où l’on trouve aussi Jupiter et le Nœud Sud, soit un total de 7 planètes regroupées dans le même signe.

Si certains ont un PROJET, il en est un autre qu’ils ne contrôlent pas.

PS : merci à Daniel qui a relayé mon dernier article sur sa chaîne YouTube.

Notre Dame en feu.

C’est, bien entendu, l’événement du moment, chargé d’émotion pour tous les Français. Au moment où j’allume la télévision pour connaître les informations, je vois la flèche de la cathédrale en feu s’effondrer. Quel choc !

Cette vieille dame, qui a traversé toutes les guerres et révolutions, toutes les occupations étrangères, après 800 ans d’existence, flambe subitement, saisissant d’effroi tout un peuple et un grand nombre d’étrangers. Alors que l’incendie n’était pas encore éteint, déjà l’Unesco annonçait sa reconstruction et des donations arrivaient déjà du monde entier par centaines de millions.

En ce jour du 15 avril 2019, bien des bâtiments, détruits par les bombardements, mettant fin à la vie de centaines de personnes, en Libye, au Yémen, en Syrie où les islamistes bombardent à nouveau la ville d’Alep, ne feront pas une ligne dans la presse. En revanche, l’effondrement d’une charpente vieille de 800 ans, ne faisant aucune victime, touche en plein cœur, riches et pauvres, croyants et non croyants, du monde entier.

Pourquoi ? Parce que, lorsque un événement symbolique se produit, le retour au sacré refait surface. Une journaliste de LCI a déclaré que la cathédrale n’appartenait pas aux catholiques mais au patrimoine de l’humanité. Quelle stupidité ! Si les royaumes de France et de Navarre n’avaient pas été chrétiens, les cathédrales n’auraient jamais vu le jour. C’est comme si l’on disait que la France n’appartenait pas aux Français.

Tout, dans cet événement, relève du symbole. Un 15 avril, jour du 107ème anniversaire du naufrage du Titanic. Le Titanic était le symbole de l’arrogance, et, dans une certaine mesure, Notre Dame l’est aussi. La cathédrale fut construite alors que le christianisme était à son faîte, au 13ème et 14ème siècle. Rien n’était assez beau, assez grand, assez prestigieux pour célébrer le christianisme triomphant. Les cathédrales, aussi belles et majestueuses soient-elles, sont le reflet de l’orgueil des hommes. Quelle différence y a-t-il, en effet, entre une cathédrale, comme Notre Dame, et un château comme celui de Chambord ? Tous deux sont des symboles de pouvoir et de richesse. Que les commanditaires soient des rois ou des ecclésiastiques ne change rien à l’affaire. C’est donc la nostalgie de ce pouvoir et de cette richesse, qualifiés aujourd’hui de patrimoine, que l’on voit partir en fumée.

Tout est périssable sur notre terre. Cet incendie vient à point pour nous le rappeler. Que reste-t-il des temples et des palais des empires aujourd’hui disparus ? Quelques ruines que les touristes s’empressent d’aller photographier.
Tout est périssable : les bâtiments, les empires, les nations, les régimes politiques, les hommes importants et ceux qui ne sont rien.

A propos de l’auteur de « ceux qui ne sont rien », voici le thème comparé du thème du président avec celui de l’incendie. J’ai pris, comme horaire de l’incendie, celui de 18h30, corrigé à 18h31, heure où l’alarme incendie s’est déclenchée.

MACRON et incendie de Notre Dame

Ce thème est incroyable par la précision des aspects.

L’incendie s’est produit à l’heure de Mars. Mars, dans le thème de l’incendie, est à 16 Capricorne. Où se trouve le Mars natal de MACRON ? A 16 Cancer, soit à l’opposition exacte. Saturne, le 15 avril 2019, est à 6 Capricorne. Où se trouve l’ascendant natal de MACRON ? À 6 Capricorne, soit à la conjonction exacte. Et où se trouve le Saturne du thème de MACRON ? À 6 Lion, soit en aspect partile. Et, rappelez-vous, j’en parle souvent, le Milieu du Ciel de MACRON est à 6 Scorpion et son Jupiter est à 6 Gémeaux. Les degrés 6 du thème du président sont donc fortement activés, par Saturne, mais aussi par les nœuds lunaires qui, le jour de l’incendie, sont à 6 Gémeaux/6 Sagittaire. Or, lorsque les nœuds lunaires activent des planètes du thème de naissance, l’on peut être sûr qu’un événement va advenir, apportant un coup de chance inattendu, souvent retiré par la suite.

Pour nous résumer : Mars active Mars natal. Saturne active Saturne natal. Les nœuds lunaires activent Saturne, Jupiter et le Milieu du Ciel du thème natal. Quand l’un de ces points est activé, tous les autres le sont aussi.

L’incendie de la toiture de Notre-Dame va beaucoup servir les ambitions de MACRON. Voyez plutôt son thème harmonique au 15 avril 2019.

MACRON Emmanuel DH 2019 04 15

La Lune se trouve à 6 Lion (encore le degré 6), exactement sur son Saturne de naissance. Saturne à 23 Capricorne est dignifié et fait un trigone exact à l’ascendant harmonique 23 Vierge (la Vierge est le signe de Notre-Dame) et un sextile exact à la Lune Noire 23 Poissons (les Poissons sont le signe du christianisme). Saturne dignifié, associé à la Lune Noire, donne de grandes ambitions. Cet incendie va permettre au maître des horloges de se faire maître d’œuvre d’un grand projet architectural. Saturne est la planète de l’architecture.

Avec Saturne sur Régulus à la naissance, l’homme ra pour ambition de marquer l’histoire de son empreinte. Il n’a pas tarder à lancer une grande collecte nationale et internationale. Alors que les finances de la France ne lui permettait pas d’entreprendre de grands travaux, comme jadis MITTERAND, son prédécesseur franc-maçon, cette manne tombée du ciel va lui permettre de réaliser son ambition. Quoi de plus beau, de plus grandiose que d’attacher son nom au plus grand flambeau de notre patrimoine national.

J’ai lu cela d’ailleurs dans son regard lors de son discours de fin de soirée. Il était entouré de gens qui avaient tous un visage empreint de gravité (HIDALGO , FERRAND et les autres). Lui pas. Son visage m’est apparu même enjoué, souriant, en total décalage avec les mots qu’il prononçait. Il était déjà dans la reconstruction dont le résultat sera tout à sa gloire. Que l’incendie soit accidentel (ce qui est le plus vraisemblable) ou non, il était NERON devant Rome en feu.

 

Nouvelle guerre en Libye.

«Pour les héros de la nation, l’heure est venue. Nous avons rendez-vous pour la conquête de Tripoli»

C’est par cette déclaration que le général HAFTAR a décidé de lancer une offensive militaire dans le but de conquérir la Tripolitaine. Le général HAFTAR est un ancien compagnon de Mouammar KADHAFI qui, sentant le vent tourner, s’est présenté comme son principal opposant. Il règne sur BENGHAZI et TOBROUK et a pris le contrôle des principaux gisements de pétrole. La Tripolitaine est, elle, dirigée par un « gouvernement d’union nationale », avec à sa tête Fayez AL-SARAJ, soutenu par l’ONU. Les deux hommes se sont entendu le 28 février 2019 pour que soient organisées des élections présidentielles dont ils seront, bien entendu, et en principe, candidats. Tout le but de cette manœuvre était d’écarter de la course à la présidence Saïf Al-Islam KHADAFI, le fils aîné de feu KADHAFI, qui jouit d’une grande popularité et qui s’est aussi porté candidat. Le temps presse semble-t-il pour le général HAFTAR qui tente de prendre seul le pouvoir par la force, craignant de ne pas être en mesure de l’emporter par les urnes.

Les thèmes de la Nouvelle Lune du 5 avril 2019, date de début des opérations militaires, sont intéressants lorsqu’on les calculent vues de Benghazi et vues de Tripoli. Voici ces deux thèmes.

NL 2019 04 05 Benghazi

NL 2019 04 05 Tripoli

Deux thèmes, forts différents, qui se caractérisent par la présence d’une planète en conjonction exacte avec le descendant : Jupiter pour le thème de Benghazi et Cérès pour le thème de Tripoli.
Le thème de Benghazi a l’ascendant sur un degré Mars/Saturne. Mars est en I et Saturne est en VIII. Ces deux planètes illustrent le caractère belliqueux de l’opération terrestre (Mars est en signe de terre). Mars est maître de XII et Saturne maître de IX, ce qui semble indiquer que l’opération est commanditée par une puissance étrangère. Jupiter est une planète expansive, correspondant bien à la volonté de conquête de territoires nouveaux. Jupiter est sur un degré Mercure/Saturne, deux planètes en sextile reliant les maisons X (pouvoir) et VIII (la guerre).

Nous noterons également que Jupiter est très puissant, non seulement parce qu’il est conjoint à un angle, mais aussi parce que c’est la planète la plus haute en déclinaison, en parallèle de déclinaison avec Pluton, le NS et Saturne, tous les trois en maison VIII, et en contre-parallèle de Mars. Les quatre planètes les plus hautes en déclinaison sont donc à la manœuvre, commandées par Jupiter angulaire.

Le thème, vu de Tripoli, indique la situation du camp adverse. Cérès occupe la place de Jupiter du premier thème. Autant Jupiter est une planète expansive, autant Cérès est estrictive. Jupiter est la plus grosse planète du système solaire ; Cérès en est la plus petite. C’est l’ogre contre le Petit Poucet.

A priori, cela donne peu de chances aux Tripolitains de résister à l’armée d’HAFTAR. Pourtant, à y regarder de plus près, Cérès est à 16° de déclinaison Sud, tout comme l’étoile Sirius, et en contre-parallèle avec l’étoile Aldébaran. Il y a donc de la lumière. Cérès représente le sacrifice imposé, puisqu’à l’opposition de l’ascendant. Cérès est sur un degré Mercure/NS. Mercure est conjoint à Neptune, maître de la maison XI où se trouve la Nouvelle Lune. Cela veut dire que les Tripolitains peuvent compter sur des alliés, en particulier parmi les islamistes. En effet, si Cérès est sur un degré Mercure/NS, la Part de Religion est sur un degré NS/Mercure. L’on peut dire que Cérès et la Part de Religion sont animées des mêmes vibrations.

Ce soutien des islamistes vient sans doute du Qatar, siège des Frères Musulmans, ennemis de HAFTAR qui veut récupérer les raffineries de pétrole que la Qatar s’est approprié après la chute de KHADAFI, et ennemi aussi du général égyptien SISSY qui mène une lutte à mort contre les Frères Musulmans, et qui donc soutient le général HAFTAR.

Cérès est sur un degré Mercure/NS. Le Nœud Sud est conjoint à Pluton en maison VIII. Ce n’est pas bon pour le camp de Tripoli, car le Nœud Sud accroît le caractère néfaste de Pluton en VIII.

Tout ceci est confirmé par le dc9 du thème de Tripoli.

NL 2019 04 05 Tripoli dc9

La Nouvelle Lune est en VII, la maison des ennemis déclarés. La Nouvelle Lune étant en Capricorne, son maître est Saturne. Saturne est sur l’étoile royale Antarès, de la nature de la planète Mars avec laquelle il fait un trigone exact.
De plus, Cérès, représentant le camp de Tripoli, est au carré de Jupiter, représentant le camp d’HAFTAR. Mais seul Jupiter bénéficie de sa conjonction à Fortune.

Nous pouvons donc en conclure que les troupes du général HAFTAR ont de grandes chances d’emporter la bataille engagée.