La conjonction Jupiter / Vénus.

Le 13 novembre 2017 a eu lieu une conjonction Vénus/Jupiter. Traditionnellement, Vénus et Jupiter sont considérées comme des planètes bénéfiques. Vénus est dite « petite bénéfique » et Jupiter « grand bénéfique ».

Il faut grandement nuancer ces notions. Si ces planètes peuvent apporter une dose de chance pour Jupiter et de douceur pour Vénus, elles peuvent aussi apporter bien des malheurs si elles ne sont pas accompagnées de tempérance.

Prenons le cas de Vénus. Contrairement à ce que l’on lit un peu partout, Vénus n’est pas la planète de l’amour, mais celle du désir et du plaisir, ce qui n’est pas la même chose. La planète de l’amour est le Soleil, en tant que maître du Lion, 5 ème signe, analogique à la maison V. L’amour est en sentiment qui élève l’âme au dessus de sa propre condition.

Ce n’est pas la fonction de Vénus. Vénus est maître du Taureau, 2ème signe, analogique à la maison II. Elle a une vocation reproductrice, passant par la séduction, le désir sexuel, le plaisir. Loin de moi l’idée de renier le plaisir. Mais reconnaissons que son excès, c’est-à-dire, un excès non maîtrisé, apporte plus de malheur que de bonheur. La nourriture, le sexe, l’alcool, le tabac, voir certaines drogues, apportent du plaisir. Mais l’excès de nourriture peut conduire au surpoids et au diabète, l’excès de tabac au cancer du poumon, l’excès d’alcool à la cirrhose du foie, l’excès de sexe aux maladies vénériennes (terme ayant la même racine étymologique que Vénus), l’excès de drogue à la déchéance. L’on voit bien que le petit bénéfique peut devenir un grand maléfique.

C’est la même chose pour Jupiter. Cette planète est bénéfique quand elle met à l’abri du besoin. Mais, en excès, elle conduit à l’oisiveté, mère de tous les vices. Elle rend vaniteux et fat. Sa particularité est d’augmenter ce qu’elle touche. Elle peut augmenter les qualités de la planète qu’elle touche, mais peut aussi en augmenter les défauts. Si de bons aspects de Jupiter et Vénus peuvent apporter un peu de douceur dans ce monde de brutes, conditionné par les actions conjuguées de Mars et de Saturne, les bons aspects de Mars et de Saturne permettent d’endiguer les excès des deux bénéfiques. Mars secoue les indolents vénusiens et Saturne tempère les excessifs jupitériens.

Voyons un peu le thème de la conjonction Vénus/Jupiter du moment.

Jupiter Vénus 2017

Vous allez voir que nous sommes en plein dans l’atmosphère du moment. La conjonction Vénus/Jupiter est dans le signe de la Balance, 7ème signe. Vénus est est maître de la maison VII par le Taureau, mais aussi maître de XII. Elle est dignifiée donc positive. La maison VII en Taureau, c’est l’autre dans sa fonction du désir sexuel. La maison XII c’est la maladie, et, par son analogie avec le signe des Poissons, c’est le pêché originel. La Balance, c’est le glaive de la justice, et Jupiter est aussi analogique à la justice. La dénonciation des comportements sexuels inappropriés s’inscrit donc parfaitement dans un soucis de justice. Le Soleil est en chute. Le Soleil, c’est le symbole masculin. Ce symbole est en maison XII. C’est donc lui qui est accusé. Cependant, il est au sextile de la Lune. Le mouvement s’inscrit dans un objectif d’égalité entre les deux sexes.

Tout serait parfait si la Lune Noire n’intervenait pas dans ce processus. Elle transite l’ascendant. Or, la Lune Noire est toujours excessive. C’est l’absolue pureté de l’inaccessible étoile. Elle se veut plus royaliste que le roi, et laver plus blanc que blanc. Elle aussi aurait besoin d’être freinée dans ses élans, ce qu’elle n’est pas puisqu’elle est au sesqui-carré d’Uranus conjoint à Eris, planète du ressentiment.

Ni Vénus ni Jupiter ne sont freinées dans leur élan par une influence saturnienne. Les planètes sont donc dans l’excès. Le mouvement a commencé avant la conjonction, alors qu’elle était en formation. Cérès dominait en déclinaison. Cérès, c’est la planète du féminisme comme je l’ai démontré dans un article sur Simone de Beauvoir. Les féministes sont donc à l’action. Actuellement, Mercure est passé devant Cérès en déclinaison. Mercure est dans le signe du Scorpion. C’est ce signe qui va prévaloir dans les jours qui viennent. Le 17 novembre, le Soleil va aussi passer de Balance en Scorpion, puis la Lune le 19 novembre. Et enfin Vénus le 28 novembre. Or, Vénus en Scorpion est dégradée, pervertie. J’en conclus que le mouvement de salubrité publique qui a prévalu au début des dénonciations, va évoluer en règlements de compte, ce qui va se retourner contre les initiateurs de ce mouvement. ACTION >>> REACTION.

Le féminisme cérésien victimaire s’exprime dans toute sa démesure, s’en prenant non seulement aux hommes qui, par nature, sont forcément des salauds, mais aussi à la langue française, d’abord par la féminisation des fonctions, puis maintenant par l’écriture inclusive et même aux règles élémentaires de grammaire en voulant changer les règles des accords. Cela pourrait prêter à sourire tant l’on est tombé dans le ridicule. Malheureusement, il s’agit d’une nouvelle inquisition que je trouve, personnellement, insupportable. Nous avons eu droit à toutes sortes de lamentations victimaires, des juifs, des noirs, des arabes, des musulmans, des homosexuels, des transgenres. Voici maintenant celles des femmes qui, en effet, sont bien à plaindre. A qui le tour ? La division, toujours la division !

La société n’aura rien gagné dans cette affaire, d’autant que les deux maîtres du Scorpion, Mars et Pluton, vont entrer en carré donc en conflit. Nous en reparlerons lorsque nous étudierons le thème de la prochaine Nouvelle Lune.

—————————–

PS : un bel exemple d’une conjonction Vénus/Jupiter maîtrisée est le thème de Paul BOCUSE, qualifié de cuisinier du siècle. Sa conjonction Vénus/Jupiter, ainsi que Mercure, le Soleil et la Lune, gouverneur du thème, sont en Capricorne, signe de Saturne qui structure et discipline l’ensemble.

Le retour à l’état sauvage.

Selon JJ Rousseau, l’homme naît bon et c’est la société qui le pervertit. C’est la théorie du bon sauvage que l’on oppose à la civilisation.

Or, depuis la dernière éclipse du 21 août 2017, plusieurs faits divers infirment cette théorie. J’en citerais trois, particulièrement marquant.

Pierre-Ambroise BOSSE, récent champion de monde de demi-fond, est agressé et tabassé par 3 individus alors qu’il regagnait sa voiture en sortant d’un bar.

Un couple polonais, en vacances à Rimini en Italie, se promenant sur la plage pour leur dernier soir de vacances, est soudainement attaqué par 4 Africains, des « migrants ». L’homme est asséné de coups et assiste, médusé, au viol de sa femme par les 4 individus.

Mercredi 30 août, un député de la République En Marche, frappe violemment à la tête, avec son casque de moto, et à deux reprises, un membre du parti socialiste, Boris FAURE, suite, dit-il, à un propos raciste. Le socialiste a du être opéré à la tête, après être entré un moment dans le coma.

Les trois cas sont différents mais participent d’un même processus, un manque de contrôle des pulsions qui s’expriment avec une grande brutalité. Le phénomène est récurrent et se constate depuis plusieurs années avec une tendance à l’aggravation. L’un des symptômes les plus voyants est le nombre, sans cesse croissant, de viols, commis un peu partout. Les prisons sont pleines de violeurs. C’était déjà le cas avant l’arrivée des migrants, mais, bien entendu, le phénomène s’est accru depuis, notamment dans les pays scandinaves, peu touchés avant l’arrivée massive de populations n’ayant pas connu la même éducation. Je ne crois pas que les scandinaves soient moins sujets aux pulsions sexuelles que les migrants. Mais, ce qui est sûr, c’est que les enfants nordiques ont eu une éducation, centrée sur le respect de l’autre, et notamment de la femme, que n’ont pas les jeunes populations exogènes.

L’éducation, c’est d’abord apprendre la tempérance, avec ses corollaires, la prudence et la modération. Nous vivons dans une société de la démesure, du toujours plus, du grand spectacle, de l’hypertrophie du moi, de l’ivresse. Vous remarquerez que même la nature s’y met : excès de sécheresse ici, excès d’eau ailleurs. L’excès et l’ivresse sont dans tous les domaines : excès de vitesse, excès de dettes, excès démographique, ivresse du pouvoir, de l’argent, du jeu.

L’on ne maîtrise plus rien, tout s’emballe. C’est probablement cela le signe le plus probant de la fin des temps, période qui précède la séparation du bon grain de l’ivraie (même racine que le mot ivresse).

Les deux dernières éclipses, et surtout celle du 21 août 2017, ont accentué ce phénomène, et ce n’est pas fini. Ces éclipses se sont faites lors d’une conjonction Soleil/Mars que l’on peut résumer par le mot « inflation » ou « inflammation » qui est de même origine. Mars est passé sur le Nœud Nord le 26 et le 27 août. Mais l’éclipse n’était pas encore à son maximum d’intensité. C’est lorsque Mars atteindra le point d’éclipse qui se trouve à 3 Lion qu’il faut s’attendre aux effets les plus forts. Cela se fera dans la nuit du 2 au 3 septembre 2017 (nous y sommes presque). Les effets seront d’autant plus forts que Mercure, actuellement rétrograde, sera, lui aussi, en conjonction avec le point d’éclipse et avec Mars, multipliant les effets martiens, donc violents. Il sera stationnaire le 4 septembre, puis à nouveau direct le 5 septembre, toujours sur le point d’éclipse. Reprenant sa course directe, Mercure sera sur Mars le 16 septembre 2017.

Sur un plan personnel, soyez très prudents sur les routes, car cette configuration Mercure/Mars/Eclipse est propice aux accidents de transport, d’autant que la conjonction Mercure/Mars se fera dans la maison VI du thème progressé de l’éclipse du 21 août, comme vous le montre la figure ci-dessous.

NL 2017 08 21 prog au 04 09 2017

Le mieux est de ne pas voyager le 4 septembre, car la Lune transitera l’axe des nœuds et la Lune Noire sera sur Antarès en maison IX, celle des voyages.

Solstice d’été 2017.

Le 21 juin 2017 ce sera le solstice d’été. La longueur du jour sera à son maximum. Nous pouvons tirer quelques enseignements sur ce qu’il va se passer pendant les 3 prochains mois. Voici le thème de ce solstice, vu, comme toujours, sous l’angle sidéral.

Je rappelle que, si les saisons existent, les planètes doivent toujours être étudiées par rapport aux étoiles. L’astrologie c’est l’art d’interpréter le mouvement des planètes par rapports aux astres (d’où le nom astrologie et non saisonologie).

Voici les thèmes du solstice d’été 2017, l’un vu de Paris et l’autre de Washington, fort différent.

Solstice été 2017 Paris

Le thème monté pour Paris montre un ascendant à 11 Gémeaux. La triple conjonction Bételgeuse/Mercure/Soleil précède l’ascendant. Elle indique plutôt ce qui s’est passé avant le solstice, les campagnes médiatiques qui ont entouré les élections présidentielles et législatives. Cette conjonction appartient donc au passé. Le futur immédiat doit être vu au travers de Mars qui va se lever, toujours dans le signe des Gémeaux. Mars, étant maître de XI, représente les premiers débats à la chambre. Rien que de très normal, donc.

Vous remarquerez la présence de Koré à l’ascendant. Sa conjonction à Mars en signe d’air peut signifier un risque de feux de forêts. Koré représente la nature et Mars représente le feu activé par l’air des Gémeaux. Le 29 juin pourrait être particulièrement propice aux feux, car Koré sera sur le Soleil et Mercure sur Mars.

Koré ensuite s’éloigne de la zone dangereuse, mais Mars restera très actif par sa conjonction à l’ascendant dirigé, à l’opposition de Pluton sur le descendant. Toujours l’air et le feu, mais aussi les risques sismiques et telluriques à partir du 6 juillet. La Lune sera d’ailleurs sur la Lune Noire le 6 juillet, sur Saturne le 7 juillet et sur Pluton le 9 juillet. Le 11 juillet, la ligne d’horizon sera très chargée. Mars, Soleil et ascendant dirigé seront au contre parallèle de Lune Noire, Saturne et Pluton. Cela fait tout de même beaucoup. C’est une période de secousses. Une conjonction Saturne/Lune Noire transitera la maison VI dirigée en Scorpion. C’est le domaine de l’armée mais aussi de la police. Le mi-point Saturne/Lune Noire sera en aspect partile à Mars, ce qui augure d’une situation très tendue, voire violente. Espérons que M. MACRON ne profite pas de cette période estivale pour lancer sa petite guerre. Les dirigeants adorent cette période où les gens roupillent sur les plages pour lancer nos troupes dans des batailles que personne ne veut. Cette période n’est en rien pacifiste, d’autant que Mars entrera au carré d’Uranus (carré exact le 18 juillet). Mars restera Planète Levante jusqu’au 27 juillet. La situation devrait être moins tendue après cette date, mais l’esprit de conflit ne disparaîtra pas pour autant à cause de la conjonction Soleil/Mars sur l’ascendant dirigé, au sesqui-carré de Saturne.

Mars restera proche de l’ascendant dirigé pendant tout le mois d’août, mais Mercure, Planète Levante en Lion et Jupiter au sextile de l’ascendant dirigé, rendront cette période plus diplomatique.

Au mois de septembre, les questions sociales reviendront au centre de l’actualité avec Neptune sur la cuspide de la maison VII dirigée. Les ordonnances sont prévues pour le 20 septembre. Je ne sais pas si cette date va être maintenue, mais si elle l’est, le jour ne me semble pas bien choisi. Neptune, toujours sur le descendant, sera à l’opposition de Mercure sur l’ascendant dirigé. Cette opposition signifie « pensée erronée, erreurs de jugements, confusion, manque de sincérité ». Difficile de savoir si cette opposition concerne le gouvernement ou les syndicats. Ce sera, de plus, une Nouvelle Lune en Vierge, donc du domaine de Cérès qui sera au carré d’Uranus. La pilule risque de mal passer.

Solstice été 2017 Washington

Le thème pour les EU est différent quoique tout aussi tendu. Il se caractérise surtout par l’angularité de deux planètes, Neptune à l’ascendant et Saturne au Milieu du Ciel.

Neptune, en tant que maître de II, au quinconce de Jupiter en VIII, indique un problème lié aux finances. Neptune représente une bulle et Jupiter l’accroît. Le quinconce ne dit pas qu’elle explose. Elle grossit. Mais l’opposition Saturne / Cérès est plus inquiétante. Elle indique une restriction, une limite qui a été atteinte et que l’on ne peut pas dépasser. Cela signifierait-il que le parlement refusera d’augmenter la dette qui est actuellement de 20 000 milliards de dollars. Ce serait un coup dur pour TRUMP qui, ne pouvant plus dépenser, serait obligé de faire des coupes sombres dans le budget de l’état. C’est probablement quelque chose de cet ordre qui va se passer car, Saturne, qui représente la dette par sa maîtrise de la maison XII, est également conjointe à la Lune Noire. La Lune Noire représente ce qui coupe (ici dans les budgets).

Bien sûr, les budgets sont restreints s’il n’y a pas de conflit armé. Le danger, autour du 9 juillet, est donc que TRUMP décide d’une bonne petite guerre, histoire de déverrouiller les finances bloquées. Ce jour là, la Pleine Lune sera sur Pluton au carré de l’axe de l’horizon dirigé. Puis, l’ascendant dirigé sera conjoint à Eris au carré de Mars, ce qui va ajouter du désordre. Puis l’ascendant transitera Uranus au carré de Mars autour du 16 juillet, aspect très violent.

Comme vous le pouvez le constater, l’été sera chaud, aux EU comme en France. Trop de feu, trop de Mars pendant cette période, surtout au mois de juillet, mais aussi autour du 21 août, au moment de l’éclipse de Soleil, où Mars transitera alors l’axe du méridien dirigé du thème de solstice. Mars sera sur le Fond du Ciel pendant plusieurs jours, notamment le 25 août lorsque Mars et le Fond du Ciel seront sur l’axe des nœuds lunaires et Saturne exactement sur le descendant dirigé.

Que de tensions et de manque de souplesse.

Un nouveau cycle de 36 ans commence.

J’ai déjà fait un article sur les cycles de 72 ans. Pour ceux qui ne l’aurait pas lu, le voici :

https://astrojournalblog.com/2016/09/23/le-cycle-de-72-ans/

Un cycle de 72 ans se compose de deux parties, l’une croissante et l’autre décroissante, chacune durant 36 ans. Le cycle de 72 ans qui avait commencé en 1945 et avait connu son sommet en 1981, se termine le 21 mars 2017. Une nouvelle phase commence, ascendante, qui atteindra son sommet dans 36 ans, en 2053. Autant dire qu’un certain nombre d’entre nous ne verrons pas la phase suivante. J’en fais partie. Raison de plus pour s’intéresser à ce nouveau cycle.

Ce nouveau cycle a des points communs avec le cycle précédent, comme le montre la superposition des thèmes de 1945 et de 2017.

Equinoxe printemps 1945 et 2017

L’ascendant de 2017 est sur la conjonction Saturne/Lune de 1945. Or, cette conjonction signifiait sa mort (elle est en maison VIII), alors que l’ascendant représente la naissance du nouveau cycle. Mais, curieusement, le nouveau cycle présente, lui aussi une conjonction Lune/Saturne, presqu’exacte. Dans le thème de 2017, elle est en Sagittaire, alors que celle de 1945 est en Gémeaux. Sont deux signes opposés qui activent fortement l’axe II/VIII du thème de 1945, l’axe financier. La conjonction Lune/Saturne n’est pas particulièrement réjouissante. Elle signifie « abstinence ». Dans l’axe financier, elle signifie qu’il va falloir se serrer fortement la ceinture, d’autant que dans le thème de 2017, la Lune maîtrise la maison II et Saturne la maison VIII. Cette période sera donc celle de la disette suite à une chute du système financier (beaucoup d’hommes mourront de faim faute  d’argent). Celle-ci devrait arriver assez rapidement du fait que l’ascendant (donc la naissance du nouveau cycle) transite précisément la conjonction Lune/Saturne du thème précédent. Quand je dis rapidement, je pense que tout va se jouer entre maintenant et le 21 décembre 2020, date de la future conjonction Jupiter/Saturne, qui se fera à 5° Capricorne, signe de Saturne.

Si la période précédente fut celle de la fin du système de Bretton Woods, la période qui s’amorce verra fa fin du système dollar (ou pétro-dollar). Pourquoi ? Parce que le thème de 1945 a l’ascendant Scorpion et que la conjonction Lune/Saturne est dans les Gémeaux. Or, les EU ont l’ascendant aussi dans le Scorpion et le Soleil dans les Gémeaux. Le cycle de 1945/2017 fut celui des EU, et subsidiairement celui des pays arabes qui sont des pays Scorpion.

La fin du dollar est lié à la conjonction Lune/Saturne. J’en suis d’autant plus persuadé que le dollar a vu officiellement le jour le 4 avril 1792 à 11h15 heure locale. Cela donne un thème avec ascendant Gémeaux, donc la Lune est maître de II et Saturne maître de VIII, comme dans le thème de 2017. De plus, le thème du dollar montre le Noeud Sud sur le MC. Il en est de même pour le thème du nouveau cycle.

Nous pouvons aussi logiquement penser que le thème du cycle commençant en 2017 est aussi lié à l’euro. En effet, l’euro fut créé, officiellement, le 1er janvier 1999 à minuit, donc le 2 janvier 1999 à 0h00. La Lune est au MC qui se situe à 11 Gémeaux. Quant à Saturne, il est en chute en maison VIII. L’ascendant du nouveau cycle, à 11 Gémeaux, est donc exactement sur le MC du thème de l’euro, et la conjonction Lune/Saturne active sa fin.

Difficile de dire qui du dollar ou de l’euro baissera pavillon le premier. Mais, ce qui est certain, c’est que nous aurons, au cours de ce cycle, et vraisemblablement assez rapidement, une nouvelle monnaie internationale.

Je ne résiste pas à vous montrer la comparaison entre le thème de l’euro et celui du dollar.

Euro et dollar

Nous voyons que l’axe de l’horizon du thème de l’euro est exactement sur l’axe du méridien du thème du dollar. Et l’ascendant du dollar est sur la Part de la Mort de l’euro. Mercure, maître de l’ascendant du dollar, transite Saturne dans la maison VIII de l’euro. Il semble donc bien que c’est le dollar qui tue l’euro et non l’inverse. C’est une mort par étouffement, parfaitement en analogie avec la conjonction Lune/Saturne.

Mais revenons au thème du nouveau cycle et comparons le à celui de nos institutions.

Equinoxe printemps 2017 et Vème République

Là encore, les thèmes sont étroitement liés. L’axe de l’horizon du thème du nouveau cycle se confond exactement (aspect partile) avec le méridien du thème de la Vème république. Mercure, le gouverneur du thème du cycle (qui est valable pour les 36 prochaines années) transite l’ascendant de la Vème république. La Vème République est marquée par la conjonction Jupiter/Neptune. Or, cette conjonction est au trigone de l’ascendant du nouveau cycle et Jupiter 11 Balance, en maison VIII du thème de la République, est même au trigone partile de l’ascendant 11 Gémeaux, mais aussi de la Part de la Mort 11 Gémeaux. Tous ces éléments me laissent à penser que la Vème République ne va peut-être pas disparaître, mais que les institutions vont être profondément remaniées.

Nous avons à présent quelques pistes de ce qui attend les Français. Une nouvelle monnaie internationale, un changement des institutions. Mais je reste intrigué par l’ascendant dans le signe des Gémeaux qui est un signe double et un signe d’air. Et pourquoi la Part de la Mort est-elle sur l’ascendant ?

J’observe que le précédent ascendant était dans le signe du Scorpion. La France, pendant cette période de 72 ans, est devenue une puissance nucléaire, civile et militaire, et a entretenu des liens très étroits avec les pays arabes et les pays du Maghreb. L’ascendant dans les Gémeaux, qui est le 8ème signe à compter du Scorpion, semble indiquer que nous tournons le dos à ces deux aspects de la politique. Dans la prochaine période, nous abandonnerons donc le nucléaire et tournerons le dos aux pays arabes ? Les Gémeaux étant un signe d’air, l’on peut penser que nous nous tournerons vers l’éolien. Mais il est impensable de mettre des éoliennes sur tout le territoire. Peut-être alors s’agit-il d’une nouvelle énergie, énergie libre, par exemple, qui serait bien en analogie avec le signe mutable des Gémeaux.

Le nouveau cycle sera-t-il celui de la fin de l’UE, du moins sous sa forme actuelle ? A mon avis oui, pour les raisons suivantes. Nous avons vu toute l’importance de la conjonction Lune/Saturne. Or, Saturne à 2 Sagittaire est au carré partile de la Lune du traité de Maastricht 2 Poissons. D’autre part, cette conjonction Lune/Saturne transite la conjonction Jupiter/Pluton du traité de Lisbonne , conjonction qui est la signature astrale de l’Union Européenne.

Voici le thème du nouveau cycle, comparé à celui du traité de Lisbonne, qui est le dernier en date et qui vaut constitution.

Equinoxe printemps 2017 et Traité de Lisbonne

Le thème est très tendu avec l’ascendant du nouveau cycle qui transite le Mars du traité, l’opposition Jupiter/Uranus/Eris qui transite le méridien du thème du traité, et, comme je l’ai dit plus haut, la triple conjonction Pluton/Ascendant/Jupiter du thème du traité qui est transité par la conjonction Lune/Saturne. Je ne vois pas comment le traité pourrait résister à cette forte zone de turbulences.

Ah ! J’allais oublier. David ROCKEFELLER, le chantre du mondialisme, créateur du Bilderberg en 1954 et la Trilatérale en 1974, est mort officiellement le dernier jour du précédent cycle de 72 ans, le 20 mars 2017. N’est-ce pas le signe que la page est tournée ?

Pluton en Sagittaire 2006-2021

Pluton est la planète la plus excentrique du système solaire. Son cycle lent de 249 ans et 247 jours rythme l’esprit du temps. Mais sa traversée de chaque signe, du fait même de cette excentricité, peut varier considérablement de 13 ans (dans le Scorpion) à plus de 30 ans (dans le Taureau). Voici les dates d’entrée dans chaque signe sidéral depuis le précédent passage en Sagittaire.

  • 12 novembre 1758 au 11 décembre 1773 : Sagittaire
  • 11 décembre 1773 au 08 janvier 1793 : Capricorne
  • 08 janvier 1793 au 10 janvier 1817 : Verseau
  • 10 janvier 1817 au 07 mars 1845 : Poissons
  • 07 mars 1845 au 23 mars 1877 : Bélier
  • 23 mars 1877 au 08 mai 1908 : Taureau
  • 08 mai 1908 au 22 juin 1934 : Gémeaux
  • 22 juin 1934 au 01 août 1954 : Cancer
  • 01 août 1954 au 30 août 1969 : Lion
  • 30 août 1969 au 05 août 1982 : Vierge
  • 05 août 1982 au 30 octobre 1993 : Balance
  • 30 octobre 1993 au 25 octobre 2006 : Scorpion
  • 25 octobre 2006 au 21 octobre 2021 : Sagittaire
  • 21 octobre 2021 au 12 décembre 2040 : Capricorne

Ces périodes ne peuvent correspondre à elles seules à une période politique, culturelle, économique. Il faut tenir compte également des autres planètes transsaturniennes et des différents cycles qui les relient. Néanmoins, l’on constatera que la dernière période Capricorne connue correspond exactement au règne de Louis XVI, la période Verseau au règne de Bonaparte / Napoléon. Puis vient la période Poissons et le retour de la royauté. Puis la période Bélier avec la révolution de 1848 et le 3ème Empire qui se finit par une guerre perdue à Sedan. La période Vierge, signe stérile, est celle de la pilule contraceptive et de la dépénalisation de l’avortement, etc…

Depuis fin 2006 jusqu’à fin 2021 nous sommes donc en période de Pluton en Sagittaire. Sur le plan politique, en France, elle a commencé avec le quinquennat de SARKOZY puis le quinquennat de HOLLANDE. Nous avons fait les 2/3 de la période, reste 1/3. Nous sommes, semble-t-il, trop loin de la fin de la période pour voir émerger un changement de régime ou de paradigme. Le 3ème homme sera dans la continuité des deux premiers. Aussi, ne vous attendez pas, dans cette période dominée par Jupiter, planète financière, à ce que le prochain quinquennat ne serve pas les intérêts de la finance. L’on continuera à vous demander d’adorer le dieu Croissance et de vous sacrifier pour lui. En fait, les seules croissances qu’il y a eu depuis le début de cette période sont celles des impôts pour payer celle de la dette.

Jupiter, maître du Sagittaire, est la planète qui grandit tout ce qu’elle touche. C’est donc, sur le plan économique, la planète des bulles et des excès. Bulles des actions, des obligations souveraines, des dettes, excès de liquidité, de la planche à billets, de la spéculation.

Le cycle Jupiter/Pluton a commencé en 2007 ; en France, ce fut l’élection de SARKOZY (1er tiers). L’arrivée de HOLLANDE correspond à la phase d’opposition (2ème tiers). Actuellement, nous sommes dans une phase de carré entre Jupiter et Pluton (3ème tiers).

Sur le plan économique, en France toujours, le 1er tiers du cycle commença par une crise bancaire, suivi d’une augmentation vertigineuse de la dette (500 milliards) pour tenter de l’enrayer. Le 2ème tiers a correspondu à une augmentation des impôts pour payer les intérêts liés à l’augmentation de la dette. Le 3ème tiers devrait voir la bulle de la dette exploser en plein vol.

Quand cela va-t-il se produire ? Il faut distinguer l’échéance politique qui est fixée à l’avance au rythme des élections, et le moment propice pour qu’une bulle explose. L’élection présidentielle de 2017 mettra simplement en place celui ou celle qui va piloter la fusée qui doit exploser en vol. Le pilote ne sera pas nécessairement le responsable de l’explosion mais il en sera le témoin et probablement aussi la victime (avec beaucoup d’autres).

Mais la France n’est pas le monde. Le passage de Pluton en Sagittaire concerne tous les pays du monde. Des événements dans d’autres pays peuvent avoir une incidence imprévue sur la vie politique, économique, financière, culturelle, en France.

Regardez la carte de l’entrée de Pluton dans le signe du Sagittaire.

pluton-en-sagittaire

Pluton est conjoint à la Lune qui est hors limite à 28° de déclinaison sud. Cela donne une force particulière à Pluton, bien plus importante que s’il n’y avait pas cette conjonction. Il y a de la démesure dans ce Pluton. Cette carte montre un carré partile entre Mars 15 Bélier et Saturne 15 Cancer. C’est un aspect dur qui marque un combat. Ces deux planètes sont chacune en sesqui-carré exact avec Pluton, montrant que ce combat va marquer toute la période. Or, saturne est en maison IX, maison de la religion, lié au 9ème signe, le Sagittaire qui reçoit Pluton jusqu’en 2021. Saturne représente ici l’islam. Sa conjonction à la Lune Noire montre son pôle extrémiste, sectaire, idéologique. Saturne est rétrograde. Cette idéologie puise ses sources dans un retour au passé, à la doctrine inscrite dans un livre (Saturne est maître de III). Saturne est dans le signe de la Lune qui, précisément est hors limite dans le signe de la religion. Le carré partile entre Saturne et Mars montre le combat dans les deux sens. Combat des islamistes contre les mécréants (c’est nous!) et combat des mécréants contre les islamistes. Le thème est monté pour Paris. C’est bien ce qu’il se passe en France, non ?Fort heureusement, Saturne est en exil et Mars en dignité. L’issue du combat sera en la faveur des mécréants, et ceci avant 2021, date où Pluton quittera le Sagittaire pour le Capricorne, pour d’autres problématiques.

Je vous explique tout cela pour vous montrer la justesse de l’astrologie sidérale, le symbolisme de Pluton en Sagittaire. Tout ce que je décris n’aurait aucun sens si Pluton était en Capricorne, s’en tenir compte de la précession des équinoxes, comme le pensent les tropicalistes.

Les événements vont s’accélérer après 2017, et encore plus à partir de 2020, car 3 nouveaux cycles vont voir le jour. Le cycle Saturne/Pluton le 12 janvier 2020, le cycle Jupiter/Pluton le 7 avril 2020 et le cycle Jupiter/Saturne le 21/12/2020. Trois nouveaux cycles dans la même année, c’est beaucoup et il est bien difficile d’en faire l’analyse car leurs effets vont se conjuguer et s’étaler dans le temps. Mais c’est sans doute le cycle Jupiter/Pluton qui est le plus important car il se produira à 3 reprises. Une première fois le 7 avril 2020 à 0°Capricorne, une seconde fois le 27 juin 2020 à 27° Sagittaire et une dernière fois le 14 novembre 2020 à 28° Sagittaire. La première fois, Pluton fait mine de rentrer dans le Capricorne, mais, par le jeu des rétrogradations de Pluton et de Jupiter, les deux planètes se rencontreront exactement encore deux fois à la fin du Sagittaire.

C’est pendant cette période, un peu avant ou un peu après, que le monde va changer de peau.

Peut-on faire un parallèle avec le précédent passage de Pluton en Sagittaire ? Il eut lieu entre 1758 et 1773. C’est la période dite des lumières. En France, ce fut celle des philosophes Diderot et les encyclopédistes, Voltaire, Montesquieu, Rousseau ; quatre philosophes qui vont inspirer la révolution française et ces fameuses « valeurs de la République » auxquels nos politiques, de droite comme de gauche, ne cessent de se référer, sans même savoir exactement de quoi ils parlent. Ces philosophes, auxquels il faudrait ajouter David Hume et Adam Smith, se rattachent au courant libéral et au libéralisme. Mais c’est mots n’ont plus le même sens aujourd’hui qu’à cette époque. Les libéraux voulaient se libérer du pouvoir centralisé des monarchies. Aujourd’hui, d’aucuns voudraient se libérer du pouvoir de l’argent-roi. Mais il plus facile de couper la tête d’un roi que de s’attaquer à la finance qui, comme l’a dit HOLLANDE, dans un éclair de lucidité, n’a pas de nom et pas de visage.

Cette période fut aussi celle de la montée de la franc-maçonnerie, nouvelle religion qui s’est inscrite contre le catholicisme qui soutenait la monarchie de droit divin. Aujourd’hui, la franc-maçonnerie tient les rênes du pouvoir politique. J’ai évoqué le problème de l’islam. Il y a aussi de gros problèmes au sein de l’église catholique depuis que le pape François, un jésuite, en a pris le contrôle. Les jésuites sont étroitement liés à la franc-maçonnerie. Le Vatican et sa loge P2 sont probablement dirigés par de nombreux francs-maçons. Il faut donc s’attendre aussi à des remous, ou davantage, au Vatican.

Le lien entre les deux époques Sagittaire est bien là. Le Sagittaire est un signe religieux. Au XVIII ème siècle, ce fut bien le problème religieux qui fut au centre, avec, en France, l’abolition de la monarchie absolue de droit divin et son remplacement par la république des droits de l’homme et du citoyen. L’histoire politique de cette époque trouve ses racines dans les fondements de la franc-maçonnerie spéculative. Aujourd’hui, c’est encore la religion qui est au centre de la vie politique. L’islamisation de la France, et en fait de toute l’Europe, n’est pas un fantasme mais un projet. Le président turc ERDOGAN, un frère musulman (la branche islamique de la franc-maçonnerie) a grand ouvert ses frontières pour laisser passer une marée de migrants, tous musulmans, ou presque, avec l’assentiment de Mme MERKEL et des multinationales allemandes, toutes liées à la finance apatride.

Nous touchons à la principale caractéristique de la période jupitérienne qui est l’alliance de la religion et de la finance. Cette alliance fut celle, au XVIIIème siècle, de la franc-maçonnerie, des jésuites et de la City de Londres, concrétisée par Adam WEISHAUPT, initiateur des Illuminés de Bavière, et des pères fondateurs des Etats-Unis d’Amérique. C’est à une alliance semblable à laquelle, de nos jours, nous assistons, impuissants. La franc-maçonnerie, les Frères Musulmans, les Jésuites, le Vatican, la City, Wall Street, et les grandes banques d’investissements (Goldman Sachs en tête) s’entendent sur un vaste projet d’unification du monde, un gouvernement mondial et une religion commune aux 3 religions du Livre, le judaïsme, le christianisme et l’islam.

Les dits printemps arabes n’avaient qu’un seul but, remplacer les régimes vieillissants, non parce que c’étaient des dictatures, mais parce qu’il fallait y substituer des régimes dirigés par les Frères Musulmans. Cela a failli réussir en Tunisie et en Egypte. Mais les Tunisiens ont limité les pouvoirs des islamistes et un coup d’état à renversé Mohammed MORSI, le frère musulman. Cela a complètement échoué en Libye et est en train d’échouer en Syrie, malgré la levée d’une armée d’au moins 100 000 mercenaires payés et armés par l’Arabie Saoudite, le Qatar (principal financier des FM) et la Turquie dirigée par un Frère Musulman. Cela échoue en Syrie parce que l’Iran chïïte soutient Bachar El Assad chïïte et que la Russie orthodoxe est intervenue de toute sa puissance. Tous ces événements montrent bien qu’il s’agit bien d’une affaire de religion, mais aussi de finance, tant ces pays sont au centre d’intérêts financiers considérables.

Nous n’en n’avons pas fini avec cette période jupitérienne. Il reste 3 ans ½. Serait-ce le temps des tribulations ?

JUPPE et POUTINE

Pour faire suite à l’article précédant qui portait sur les relations FILLON et POUTINE, voyons quel serait le degré d’entente entre JUPPE et le chef de l’état russe s’il devenait le prochain président de la république.

Voici le thème de la synastrie entre les deux hommes.

juppe-et-poutine

Le Soleil d’Alain JUPPE et le MC de POUTINE partagent le même degré 27 Cancer sidéral. Ce degré est régi par Mercure et Saturne, qui, associées, donne une connotation cérébrale. Il y a donc une convergence d’analyse entre les deux hommes, fondée sur la raison plus que sur l’amitié comme c’est le cas entre François FILLON et POUTINE.

Saturne domine plus que Mercure dans les relations entre les deux hommes. En effet, l’Uranus de POUTINE transite le Saturne de JUPPE et le Saturne de POUTINE est au trigone de l’Uranus de JUPPE. Cela renforce le lien saturnien et donc l’esprit de responsabilité et la volonté de construire un monde plus stable.

Cet excellent rapport entre les Saturne et Uranus, de leurs thèmes respectifs, s’inscrit parfaitement dans le trigone du moment entre Saturne et Uranus. Ce trigone sera actif durant toute l’année 2017. C’est important, alors que l’on est passé tout près d’une guerre mondiale dans le premier semestre de l’année 2016, et que le spectre n’a pas complètement disparu, notamment en Ukraine où les forces de l’OTAN s’agittent.

Une élection de François FILLON ou d’Alain JUPPE à la présidence de la république s’accompagnera donc d’une entente pour le premier ou d’une détente pour le second avec la Russie.

Toutefois, il faut garder en mémoire que JUPPE est marqué par le cycle Mars/Uranus. Ce cycle lui a été contraire, alors qu’il était aux affaires, au moment du génocide rwandais et de la guerre en Libye. Or, il y aura une opposition Mars/Uranus en novembre 2019, suivie d’une conjonction Saturne/Pluton en janvier 2020 et d’un carré Saturne/Uranus en mars 2020.

Le spectre de la guerre réapparaît nettement dans cette période, et, compte tenu de la conjonction Mars/Uranus dans le ciel de naissance d’Alain JUPPE, celui-ci serait impliqué et, par extension, notre pays également.

Les électeurs ne savent pas tout cela. Pourtant, avant de voter pour « droit dans mes bottes » ils serait bon qu’ils sachent où ils vont mettre leurs pas.

Le cycle de 72 ans

Nous sommes dans un cycle de décomposition qui trouvera sa conclusion en 2017. Je l’ai souvent évoqué, j’attache une grande importance au cycle de 72 ans qui n’est rien d’autre que le pas précessionnel, d’un degré tous les 72 ans.

Par exemple, la révolution française jacobine a pris naissance en 1792. Puis, ce fut le droit de grève en 1864, puis la Front Populaire en 1936. Une nouvelle étape aurait du avoir lieu en 2008. Mais patatras, ce fut le premier grand krach boursier du siècle naissant. Le XXIème siècle commence vraiment en 2008. Entre 2008 et 1792, il y a 216 ans (3 x 72), nombre très important en ésotérisme, 216 pouvant s’écrire 6x6x6 (soit 666, le fameux nombre de la bête). 216, c’est aussi le dixième d’une ère précessionnelle de 2160 ans. 216 est aussi lié à l’année 2016, car, en ésotérisme, l’on ne tient pas compte des 0.

L’on peut dater l’émergence de l’Empire tout puissant, et des valeurs qu’il véhicule, de 1945, moment que l’on nomme  « la Libération », mais qui aurait aussi pu s’intituler « l’Epuration » (plus de 100 000 morts en France, des exécutions sommaires pour la plupart). L’on remarquera que la libération est du domaine d’Uranus, et que l’épuration est du domaine de Cérès. D’où l’importance de ce cycle. Attention à la prochaine conjonction de novembre et décembre 2016.

1945 constitue un pic dans le cycle de 216 ans. En effet 1945 – 1792 = 153 ans, le nombre de poissons de la pêche miraculeuse.

2017 est une date charnière puisque arrivant 72 ans après 1945. Pour ce qui concerne la France, l’on remarquera que la moitié du cycle, soit 36 ans après 1945, correspond à l’année 1981, date de l’élection de François MITTERAND avec un gouvernement socialo-communiste. Ces 36 premières années correspondent aux 30 glorieuses. Puis, nous sommes entrés dans la phase descendante qui touchera le fond en 2017, 36 ans plus tard.

Tout le monde aura remarqué le mimétisme de François HOLLANDE, pendant sa campagne de 2012, qui singeait François MITTERAND, dans ses discours, dans ses attitudes. HOLLANDE, c’est le miroir, déformé, de MITTERAND. Voilà pourquoi il pense être réélu en 2017, comme son mentor le fut en 1988. Le slogan de campagne de MITTERAND en 1988 était « Génération MITTERAND ». Nous arrivons au terme de cette génération. Il n’y aura pas de « génération HOLLANDE ».

Il y aurait beaucoup d’autres parallèles à faire entre 1981 et 2017.

1981, ce fut le début de mandat de Ronald REAGAN. Le maître mot de REAGAN, sur le plan économique, était la « dérégulation ». Supprimer les règles, c’est bien du domaine du cycle Uranus/Cérès. Cette dérégulation s’est transformée, au fil des ans, en décomposition, déstructuration et chaos, car, une autre planète, que l’on n’attendait pas, Eris, est venue se joindre à Uranus. Eris est la planète du chaos, de la discorde, du ressentiment. C’est la boîte de Pandore qui a été ouverte qui inaugure la guerre de tous contre tous. Dans un article de la revue Eléments, Alain DE BENOIST appelle Hillary CLINTON, « la reine du chaos ».

1981, ce fut aussi la tentative d’assassinat de Jean-Paul II. Or, le Vatican a vécu aussi, depuis lors, une lente décomposition, à la fois morale (révélation d’une pédophilie répandue en son sein) et spirituelle, qui trouve son point d’orgue avec la mise à l’écart de BENOÎT XVI, le doctrinaire, et son remplacement par un jésuite, le séculaire, qui prend le nom de… FRANCOIS. Je m’attends à ce que 2017 marque aussi une étape importante dans la décomposition de l’Eglise.

De même que l’avènement de la nouvelle société de 1945 n’aurait pas été possible sans le débarquement du 6 juin 1944 (6/6/1944 – 1944 = 18 = 3×6)), de même l’avènement d’un nouveau paradigme ne sera possible qu’après un évènement majeur qui se produira en 2016, 72 ans après l’année du débarquement. Les EU veulent nous faire croire que c’est la Russie qui va envahir l’Europe, et font tout pour la provoquer. C’est possible et les évènements récents autour d’ALEP semblent nous rapprocher, chaque jour un peu plus, de la guerre. Mais quelque chose me dit que l’évènement en question sera d’une autre nature. C’est cet évènement qu’il faut chercher.

Un autre évènement eut lieu en 1944, ce furent les accords de Bretton Woods, signés par 44 pays  le 22 juillet 1944. Ces accords sont le prélude à la création de la Banque Mondiale et du FMI, établissant le dollar comme seule monnaie de réserve. Or, le 30 septembre 2016, un évènement, de portée mondiale, va avoir lieu, l’entrée du yuan chinois dans le panier de monnaies qui constituent la valeur des DTS (droits de tirages spéciaux). Dans l’immédiat, cela consacre la monnaie chinoise comme monnaie de réserve. Dans le futur, d’aucuns pensent que les  DTS vont devenir la monnaie mondiale, c’est-à-dire qu’ils remplaceront le dollar dans les échanges internationaux. C’est ainsi que Simone WAPLER, de la chronique AGORA, affirme que cet évènement sera la mort annoncée du dollar.  Ce qui est sûr, comme l’a expliqué l’économiste Jacques SAPIR, c’est que cette introduction va affaiblir l’euro et le dollar, à un point tel qu’un krach boursier pourrait avoir lieu dans les semaines ou mois qui suivront.

La guerre, qui pointe en cette fin de cycle, n’est pas que militaire. Elle est aussi économique, financière, monétaire, culturelle, civilisationnelle et spirituelle.

Des évènements se produisent, dont le troupeau de moutons que nous sommes ne perçoit pas la portée, parce qu’ils sont invisibles ou cachés, faisant partie d’un calendrier secret qui échappent aux médias qui sont censés nous informer.

Tout se décompose sous nos yeux, à grande vitesse. Mais, comme je le dis souvent, le pire n’est jamais certain. Le taux vibratoire de la terre augmente (résonnance de Schumann). Pendant des milliers d’années elle était de 7,8 hertz (7,8 cycles par seconde) mais depuis 1987 cette fréquence vibratoire s’est accélérée lentement puis, à partir de 1997, de plus en plus vite. Aujourd’hui, elle atteint la valeur record de 13 hertz !

Ce changement de taux vibratoire de la terre, et de tout le système solaire, oblige les hommes à élever leur niveau de conscience. En dépit de tous les malheurs que chacun peut constater, l’on sent bien qu’une grande partie de l’humanité ne sent plus les choses comme autrefois. Un grand nombre de scandales sont révélés, dans tous les domaines, écologiques, agro-alimentaires, pharmaceutiques. Une lutte est engagée entre ceux dont l’intérêt est de maintenir un niveau vibratoire bas pour continuer à exploiter les hommes pour leurs seuls profits (trafiquants de drogue, complexe militaro-industriel, multinationales, hommes politiques véreux, showbiz, Hollywood…) et ceux qui, jour après jour, essaient d’élever leur conscience. C’est le combat de la vertu contre le vice, de la vérité contre le mensonge, de St Michel contre le Dragon.

Cette guerre est avant tout spirituelle, entre les entités de l’ombre et celles de la lumière, dont l’enjeu est la terre et ceux qui l’habitent. Voilà pourquoi il ne faut pas voir l’année 2017 et les évènements qui la précèderont, comme une catastrophe, mais comme une étape vers la Révélation (Apocalypse) .

L’Algérie et le cycle Saturne/Neptune

Nous avons maintes fois évoqué le carré Saturne/Neptune du moment. Certains pays sont plus influencés par ce carré que d’autres. C’est le cas de l’Algérie dont l’indépendance fut promulguée le 5 juillet 1962, 132 ans exactement après la prise d’Alger du 5 juillet 1830, qui signe le début de la colonisation par la France.

algerie-independance-promulgation

La configuration la plus marquante est la conjonction Saturne/Nœud Sud sur les degrés 14 et 15 Capricorne, au carré de Neptune 16 Balance. L’Algérie fonda son indépendance sur une construction proche du modèle communiste soviétique, le cycle Saturne/Neptune ayant marqué toutes les grandes étapes de l’URSS de sa création en 1917 à sa fin en 1989 en passant par la mort de Staline en 1953. L’Algérie est le dernier ancien bastion soviétique encore en place autour de la Méditerranée. L’Egypte a depuis longtemps basculé dans le camp américain, la Libye est devenue une zone de non-droit depuis l’assassinat de Kadhafi, la Syrie, en ruine, tient encore debout au prix d’une guerre impitoyable.

Le régime postcolonial algérien tient toujours, bien qu’ayant dû affronter une guerre civile contre les islamistes entre 1991 et 2000. Cette période est aussi appelée « années de plomb », métal symbolisé par Saturne. Cette guerre qui fit 150 000 morts fut gagnée par l’armée au pouvoir. Mars, maître de la maison X et du MC, est dans le signe du Taureau à la conjonction d’Algol. C’est un Mars brutal. Nul doute qu’une transition démocratique en douceur est impossible en Algérie. Toute tentative en ce sens sera réprimée par l’armée qui détient toutes les manettes de l’économie fondée uniquement sur la manne pétrolière (Saturne, toujours lui).

Or, le pays est face à la pire crise économique de sa jeune histoire, depuis la chute du prix du pétrole, passé de 100$ le baril à 40$, alors que 75% du budget de l’état vient des revenus de la vente de ce pétrole. Le gouvernement subit de plein fouet le carré Saturne/Neptune du moment, activant le carré du thème de l’indépendance, aggravé par la conjonction de Saturne au NS. L’état puise dans les réserves monétaires des pétrodollars pour financer un système social à bout de souffle, un taux de chômage chez les jeunes de 30%, alors que le pays connaît une explosion démographique (plus de 3 enfants par femme). Combien de temps pourra-t-il tenir ?

Justement, l’éclipse de Soleil du 1er septembre 2016 se produite à 14° du Lion. Ce point est partile à la Planète Levante du thème de l’indépendance, à savoir le Nœud Nord à 14 Cancer, et à la conjonction Saturne/NS situé à 14 Capricorne. Voilà qui pourrait bien accélérer un processus de changement  dans les sphères du pouvoir.

Le pouvoir est actuellement exercé, du moins officiellement, par Abdelaziz BOUTEFLICA, 79 ans, et qui dit-on (mais sûrement les mauvaises langues) n’aurait plus toute sa tête. Le problème de sa succession se pose, surtout pour l’armée, qui dirige dans l’ombre. Le président BOUTEFLICA est né le 2 mars 1937 à Oujda au Maroc, un jour où la Planète Levante était…Saturne, au dernier degré du Verseau. Or, le 16 septembre 2016 aura lieu une éclipse de Lune qui se produira sur le Saturne natal de BOUTEFLICA, à 29 Verseau. Voici la superposition des deux thèmes.

bouteflica-et-pl-2016-09-16

Cette éclipse de Lune sera très importante pour beaucoup de pays, mais en particulier pour l’Algérie. Outre le fait que les luminaires occupent des degrés 29, l’ascendant du thème, monté pour Alger, est aussi sur un degré 29 (29 Poissons) à la conjonction d’Uranus qui est donc angulaire et à l’opposition de la Lune Noire. Pluton est aussi angulaire, étant à la conjonction partile du MC à 19 Sagittaire, à l’opposition du Soleil du thème de l’indépendance.

Enfin, Mars, situé à 28 Scorpion, conjoint au NN de BOUTEFLICA, n’est plus qu’à 1° du carré partile au Saturne natal du chef de l’état.

D’autres analyses du thème natal de BOUTEFLICA ne sont pas bonnes. Dans le thème d’Arc Solaire au 16 septembre 2016, le NS est à 14 Lion, soit exactement sur l’éclipse de Soleil du 1er septembre. La révolution solaire de son thème natal montre Pluton exactement sur le descendant.

Cela va bouger en Algérie au mois de septembre.

Massacre à ORLANDO

Sans vouloir passer en revue tous les massacres qui se font sur la planète – en fait, il y en a presque tous les jours – celui qui s’est fait à ORLANDO en FLORIDE m’apparaît intéressant, sur le plan astrologique, car il va permettre de préciser les cycles de l’islam.

Le massacre d’ORLANDO a eu lieu le dimanche 12 juin 2016, au petit matin. Voici le thème monté avec l’ascendant sur la Planète Levante.

Massacre d'Orlando

Vénus se lève à 28° Taureau, au sextile partile d’Uranus 28 Poissons et au carré partile de la Lune 28 Lion en maison IV. La Lune en maison IV représente le lieu de nuit (nadir) où des gens, majoritairement homosexuels (Vénus sextile Uranus), s’amusent (Vénus carré Lune en Lion, 5ème signe).

La Lune n’est pas seule en maison IV. Elle est en compagnie du NN, de Jupiter maître de VIII et la Part de Mort. L’on trouve également le mi-point Soleil/Mars, les deux maîtres lunaires de la cuspide de VIII. Ce mi-point est étroitement conjoint au Fond du Ciel. Le dispositeur de cet amas est le Soleil qui est conjoint à Vénus.

Ceci est pour le tableau. Le peintre, ici le meurtrier, est décrit par Saturne en maison VII se situant à 17 Scorpion. Il est au carré partile de la Part de Mort 17 Lion et au carré partile de Neptune 17 Verseau.

Le dispositeur de Saturne est Pluton 21 Sagittaire, en maison VIII, maison de la mort, au trigone partile du NN 21 Lion qui vaut une conjonction. Cette disposition est très importante, car, sans l’intervention du NN, il n’y aurait certainement pas eu un tel carnage. C’est le nœud lunaire qui fait qu’un évènement peut devenir monstrueux.

Ce qui est intéressant à voir, c’est la conjugaison de plusieurs cycles. L’on trouve une opposition Neptune/Jupiter, un carré Saturne/Neptune (ici exact), un carré Saturne/NN. Or, j’ai trouvé, dans un article de Patrice BOURRICHE de juillet 2003, que l’islam était lié au cycle Jupiter/Neptune lors de l’hégire, mais aussi à Saturne/Neptune/NN. Or, c’est exactement la situation du moment. Toutes ces planètes sont reliées les unes aux autres, soit par carrés, soit par oppositions. Le carré en T avec Saturne en Apex est bien visible sur le thème. La motivation du tueur ne fait donc aucun doute. Il a tué au nom de l’islam. Son acte a d’ailleurs été revendiqué par l’Etat Islamique. L’on notera que Saturne en VII, qui représente le tueur, est maître de IX, maison de la religion et de l’étranger.

Nous retiendrons donc de ce tragique évènement, les cycles planétaires qui sont liés à l’islam : Jupiter/Saturne/Neptune, le NN ne servant qu’à exacerber les croyances et les actes.

 

De la guerre

Comme je l’écrivais à Gil en commentaire, il est bien difficile de déterminer le moment où une guerre est enclenchée. Les cycles planétaires, notamment des planètes lourdes, dans leurs moments les plus tendus, donnent des raisons d’en découdre.  Mais était-ce le cas avant que ces planètes ne fussent découvertes ? Et qu’en est-il aujourd’hui alors que les EU, à bout de souffle économiquement et monétairement, veulent entraîner l’Europe dans une guerre avec la Russie d’abord et la Chine ensuite, pour tenter de sauver leur hégémonie planétaire qui ne repose que sur le dollar.

Nous allons essayer d’analyser les Nouvelles Lunes qui ont précédé certaines batailles ou déclarations de guerre. La France a connu de nombreuses guerres sur son sol. La période de paix qui court depuis 1945 est exceptionnellement longue, mais les géopoliticiens savent bien qu’elle arrive à son terme. Parmi les guerres dans lesquelles la France a été engagée, certaines ont marqué davantage la mémoire collective. Je prendrais donc comme exemple, la bataille d’AZINCOURT en 1415, qui fut une défaite retentissante qui s’est soldé par l’anéantissement de presque toute la chevalerie française, la bataille de MARIGNAN en 1515 qui fut une victoire qui signa le début de la grandeur de notre pays, la guerre de 1870, lamentablement perdue à SEDAN, qui mit un terme définitif à l’empire, la guerre de 1914 qui fut une vraie boucherie et celle de 1939 qui se solda par la débâcle en 1940.

La bataille d’AZINCOURT eut lieu le 25 octobre 1415. Le lieu et la date furent choisis par les Français pour enrayer le débarquement des Anglais.

Voici le thème de la NL du 3 octobre 1415 avant la bataille, en calendrier Julien.

NL 1415 10 03

Les Français sont représentés par l’ascendant Lion. Ils sont fiers et arrogants, mais le Soleil, maître du Lion est en chute en maison III (mauvais choix du lieu, mauvais positionnent). Les Anglais, c’est le camp d’en face, la maison VII. Le maître de VII, Uranus est dignifié et angulaire, donc puissant. Il fait un trigone à la conjonction Pluton/Nœud Sud. Ce thème montre l’importance des nœuds, notamment du Nœud Sud, mais aussi des planètes lentes, trigone Uranus/Pluton, favorisant le camp adverse. De plus, la planète en plus forte déclinaison était Jupiter 23° Sud, en parallèle de déclinaison avec le NN 23°S, et donc en contre-parallèle avec le NS 22°N. Jupiter est dignifié en Sagittaire et au trigone du MC. L’on sait que ce sont les archers anglais qui ont décimé la chevalerie française. Aucune planète rapide au dessus de l’horizon, mais 3 lentes : Pluton, Neptune et Uranus.

Marignan 1515. Thème de la NL du 09 août 1515 en calendrier Julien.

NL 1515 08 09

C’est une éclipse de Soleil. Ascendant sur étoile fixe Algol ou La Tête du Démon. La Nouvelle Lune est une éclipse du Soleil, au trigone de Pluton maître de VII. Jupiter est la planète la plus haute en déclinaison à 23°N, au sextile de Mars, maître de l’heure. A noter également le contre parallèle de Neptune 15 Sud au Nœud Nord 15 Nord. Outre Algol qui causa un véritable massacre (15 000 morts en 2 jours), les point importants semblent être Jupiter en déclinaison la plus forte, et l’importance du NN. L’on notera aussi que l’on trouve, au dessus de l’horizon, uniquement des planètes lentes : Saturne, Pluton, Neptune et Uranus.

Guerre de 1870. La France déclare la guerre à la Prusse le 19 juillet 1870. La NL précédent l’évènement eut lieu le 28 juin 1870.

NL 1870 06 28 Paris

C’est encore une éclipse de Soleil. Il y a un parallèle de déclinaison entre Jupiter, la Lune et le Nœud Nord à 21° Nord. De plus Jupiter est conjoint à Mars. Uranus, le maître de XII, est conjoint au NN. Ce n’est pas bon signe pour celui qui déclenche les hostilités. De plus, la planète la plus haute en déclinaison est Cérès, hors limite à 26° N. Or, Cérès est maître de VII, l’adversaire, beaucoup plus puissant que Neptune 28 Poissons, maître de I, à 6° N, et, au demeurant, au carré partile d’Uranus 28 Gémeaux, maître de XII. Le thème montre une nouvelle fois l’importance des nœuds lunaires, et surtout des déclinaisons. Une seule planète au dessus de l’horizon, une lente, Saturne au MC.

Guerre de 1914. C’est l’Allemagne qui déclare la guerre à la France le 3 août 1914. La NL qui précède est du 23 juillet 1914.

NL 1914 07 23 Berlin

Cérès est encore la planète la plus haute en déclinaison à 23°56 N, donc hors limite. Elle encadre Fomalhaut avec le Nœud Nord. Cérès était aussi hors limite en 1870. La guerre de 1914 fut certainement vécue comme une revanche, par certains, à cause de la perte de l’Alsace-Lorraine. Notons aussi la conjonction Saturne/Pluton, au dessus de l’horizon, tout comme Uranus. Mais elles ne sont pas seules.

Guerre 1939. La guerre fut déclarée le 3 septembre par la France. La Nouvelle Lune qui précède fut le 15 août 1939. Tiens ! un 15 août. Dans les 5 exemples cités, 4 guerres furent déclenchées en été. Seule, la bataille d’Azincourt, qui se déroula en automne, échappe à la règle. Voici le thème de la NL.

NL 1939 08 15

C’est l’exemple le plus connu. Conjonction Saturne/NS au MC ; carré partile Saturne 7 Bélier à Pluton 7 Cancer, et, ce que l’on oublie trop souvent, conjonction étroite de Pluton 7 Cancer à Cérès 6 Cancer. Les deux planètes sont en parallèle de déclinaison, Cérès 24° N domine légèrement Pluton 23° N. Mais la planète la plus haute en déclinaison est Mars, hors limite, à 27° S.

Si l’on veut faire une synthèse, nous constatons :

1 – Très grande importance des planètes en forte déclinaison (23° et plus), certaines étant même hors limite. C’est le cas de Mars en 1939, Cérès en 1914, Cérès en 1870, Jupiter en 1515 et Jupiter et NN en 1415.

2 – L’importance des nœuds lunaires qui sont, soit en conjonction, soit en parallèle ou contre-parallèle de déclinaison avec des planètes lentes. NS // Saturne en 1939, conjonction NN/Fomalhaut/Cérès en 1914, conjonction NN/Uranus en 1870, contre-parallèle NN//Uranus –NN//Mars – parallèle NN//Saturne  en 1870. Conjonction NS/Neptune en 1515. Conjonction NS/Pluton en 1415, parallèle NN//Jupiter en 1415.

3 – L’importance de Cérès dans les guerres modernes. Cela peut étonner car Cérès est une planète féminine. Néanmoins, je l’ai montré à plusieurs reprises, Cérès est la planète du sacrifice, comme si certaines guerres (1914 tout particulièrement) ne sont rien d’autre qu’un sacrifice rituel de purification.

4 – Les planètes transsaturniennes jouent un rôle, même dans les batailles antérieures à leurs découvertes. Elles sont, la plupart du temps, au dessus de l’horizon.

5 – Par deux fois (1515 et 1870), la NL était une éclipse.

Mars et Saturne sont peu présents dans les thèmes des NL précédent les déclarations de guerres, sauf en 1939. Ce qui est tout de même une surprise.

Je reconnais que mon nombre de cas est un peu limité. Trop limité pour faire une statistique. Néanmoins, il y a des constantes dont il faudra tenir compte dans les mois qui viennent, le risque de guerre étant, malheureusement, de plus en plus important.

—————————————–

Note : lors de la NL qui précéda les attentats du 13 novembre 2015, les nœuds lunaires ont joué un rôle bien particulier. Ils étaient tous les deux à 0° de déclinaison Sud en parallèle de déclinaison avec …Vénus 0° Sud et en contre-parallèle avec Mars 1° N. Le NN est aussi conjoint à mars. Tous ces points sont donc au plus bas en déclinaison, ce qui semblerait contredire l’analyse plus haut. Mais, le NN, Mars et Vénus sont dans le signe de la Vierge. Or, le maître de la Vierge, Cérès, est à 28° de déclinaison Sud. Cérès est donc très hors limite. Le sacrifice, toujours le sacrifice.

Bien sûr, un attentat n’est pas une guerre, bien que le gouvernement ait déclaré le contraire. Mais les attentats et les guerres, dominées par Cérès, sont des sacrifices pour satisfaire des appétits infernaux.

—————————————–

Pour les nouveaux (de plus en plus nombreux, merci) : pour agrandir les cartes, faire Ctrl+ autant de fois que nécessaire.