Le retour à l’état sauvage.

Selon JJ Rousseau, l’homme naît bon et c’est la société qui le pervertit. C’est la théorie du bon sauvage que l’on oppose à la civilisation.

Or, depuis la dernière éclipse du 21 août 2017, plusieurs faits divers infirment cette théorie. J’en citerais trois, particulièrement marquant.

Pierre-Ambroise BOSSE, récent champion de monde de demi-fond, est agressé et tabassé par 3 individus alors qu’il regagnait sa voiture en sortant d’un bar.

Un couple polonais, en vacances à Rimini en Italie, se promenant sur la plage pour leur dernier soir de vacances, est soudainement attaqué par 4 Africains, des « migrants ». L’homme est asséné de coups et assiste, médusé, au viol de sa femme par les 4 individus.

Mercredi 30 août, un député de la République En Marche, frappe violemment à la tête, avec son casque de moto, et à deux reprises, un membre du parti socialiste, Boris FAURE, suite, dit-il, à un propos raciste. Le socialiste a du être opéré à la tête, après être entré un moment dans le coma.

Les trois cas sont différents mais participent d’un même processus, un manque de contrôle des pulsions qui s’expriment avec une grande brutalité. Le phénomène est récurrent et se constate depuis plusieurs années avec une tendance à l’aggravation. L’un des symptômes les plus voyants est le nombre, sans cesse croissant, de viols, commis un peu partout. Les prisons sont pleines de violeurs. C’était déjà le cas avant l’arrivée des migrants, mais, bien entendu, le phénomène s’est accru depuis, notamment dans les pays scandinaves, peu touchés avant l’arrivée massive de populations n’ayant pas connu la même éducation. Je ne crois pas que les scandinaves soient moins sujets aux pulsions sexuelles que les migrants. Mais, ce qui est sûr, c’est que les enfants nordiques ont eu une éducation, centrée sur le respect de l’autre, et notamment de la femme, que n’ont pas les jeunes populations exogènes.

L’éducation, c’est d’abord apprendre la tempérance, avec ses corollaires, la prudence et la modération. Nous vivons dans une société de la démesure, du toujours plus, du grand spectacle, de l’hypertrophie du moi, de l’ivresse. Vous remarquerez que même la nature s’y met : excès de sécheresse ici, excès d’eau ailleurs. L’excès et l’ivresse sont dans tous les domaines : excès de vitesse, excès de dettes, excès démographique, ivresse du pouvoir, de l’argent, du jeu.

L’on ne maîtrise plus rien, tout s’emballe. C’est probablement cela le signe le plus probant de la fin des temps, période qui précède la séparation du bon grain de l’ivraie (même racine que le mot ivresse).

Les deux dernières éclipses, et surtout celle du 21 août 2017, ont accentué ce phénomène, et ce n’est pas fini. Ces éclipses se sont faites lors d’une conjonction Soleil/Mars que l’on peut résumer par le mot « inflation » ou « inflammation » qui est de même origine. Mars est passé sur le Nœud Nord le 26 et le 27 août. Mais l’éclipse n’était pas encore à son maximum d’intensité. C’est lorsque Mars atteindra le point d’éclipse qui se trouve à 3 Lion qu’il faut s’attendre aux effets les plus forts. Cela se fera dans la nuit du 2 au 3 septembre 2017 (nous y sommes presque). Les effets seront d’autant plus forts que Mercure, actuellement rétrograde, sera, lui aussi, en conjonction avec le point d’éclipse et avec Mars, multipliant les effets martiens, donc violents. Il sera stationnaire le 4 septembre, puis à nouveau direct le 5 septembre, toujours sur le point d’éclipse. Reprenant sa course directe, Mercure sera sur Mars le 16 septembre 2017.

Sur un plan personnel, soyez très prudents sur les routes, car cette configuration Mercure/Mars/Eclipse est propice aux accidents de transport, d’autant que la conjonction Mercure/Mars se fera dans la maison VI du thème progressé de l’éclipse du 21 août, comme vous le montre la figure ci-dessous.

NL 2017 08 21 prog au 04 09 2017

Le mieux est de ne pas voyager le 4 septembre, car la Lune transitera l’axe des nœuds et la Lune Noire sera sur Antarès en maison IX, celle des voyages.

4 réflexions sur “Le retour à l’état sauvage.

  1. Pour info, le député LRP, El Guerrab, qui s’est rendu coupable d’une agression, est né le 25 avril 1983, lors d’une conjonction Soleil/Mars, Mars étant planète Levante.
    Si l’on place l’ascendant sur la Planète Levante, Mars, celui-ci arrive, en directions secondaires, exactement sur l’axe des noeuds, alors que la conjonction Soleil/Mars s’est resserrée à 1° d’orbe.
    Nouvelle preuve de l’importance de la Planète Levante.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s