ERDOGAN avance les élections.

Je ne reviens pas sur le thème de naissance de Recep ERDOGAN. J’ai fait, en son temps un article à son sujet, montrant qu’il gagnerait son référendum de modification de la constitution.

https://astrojournalblog.com/2017/03/27/erdogan-le-nouveau-sultan/

Ayant bien gagné le référendum, le régime présidentiel peut s’orienter à présent vers un régime présidentiel qui ne peut voir le jour qu’après de nouvelles élections. C’est la raison pour laquelle ERDOGAN avance les élections, un an et demi avant la date prévue. Il le justifie lui-même en ces termes :

« Même si le président et le gouvernement travaillent à l’unisson, les failles de l’ancien système entravent chacune de nos initiatives », a déclaré le président, dans un discours retransmis en direct à la télévision.

« Les événements de Syrie et d’ailleurs font qu’il est urgent de passer au nouveau système exécutif, afin de prendre des mesures pour l’avenir de notre pays de manière plus ferme (…) « 

Quelles sont ces mesures pour l’avenir que le sultan veut mettre en place, sans en référer au parlement ? De manière plus ferme, dit-il. Après avoir pris le contrôle de quasiment toute la presse, mis en prison des milliers d’opposants et licencié des dizaines de milliers de fonctionnaires, l’on voit mal quelles mesures plus fermes il pourrait prendre.

Voyons déjà comment se présente ses futures élections présidentielles et législatives, prévues pour le 24 juin 2018.

ERDOGAN et élections du 24 juin 2018

Les planètes, le jour de l’élection, sont à l’extérieur. L’on voit une belle conjonction Lune/Jupiter, transitant le Milieu du Ciel d’ERDOGAN. C’est un bon aspect, car EDRDOGAN est né à l’heure de Jupiter, et Jupiter est aussi le maître de son ascendant natal.

Oui, mais ! Le jour de l’élection, il y aura une opposition Mercure/Pluton qu’il faut analyser de près. L’opposition Mercure/Pluton illustre la décision d’ERDOGAN d’avancer les élections. C’est un acte précipité. Or, Mercure transite la conjonction natale Uranus/Castor d’ERDOGAN, sur la cuspide de sa maison VII, qui est la maison de ses ennemis. Quant à Pluton, il est rétrograde et transite son ascendant natal. Pluton n’est rétrograde qu’une fois par an, mais cette rétrogradation dure 160 jours. C’est donc une tendance lourde. Je l’interprète comme suit. Après avoir permis le changement de constitution par référendum, le peuple s’est rendu compte qu’il est sans doute allé trop loin en voulant donner les pleins pouvoirs à un seul homme. Par ce nouveau vote, il veut revenir en arrière (rétrogradation = rétropédalage). De plus, Mercure à 26 Gémeaux, est au carré exact de la Part de Réussite 26 Vierge du thème de naissance du chef de l’état.

Donc, si cette élection a été parfaitement programmée pour un triomphe du sultan (conjonction Lune/Jupiter), quelque chose me dit qu’un grain de sable peut venir perturber cette élection et son résultat.

La révolution solaire 2017/2018 vient confirmer cette hypothèse.

ERDOGAN Recep RS 2017

Le Soleil est au sextile du Milieu du Ciel. C’est un très bon indice de réussite. Mais nous voyons une triple conjonction Mars/Uranus/Eris en maison I, particulièrement violente, à l’opposition de Jupiter, en maison VII, maître de la maison X, celle du pouvoir. Je n’exclus pas un attentat, dans l’année, contre sa personne, d’autant que cette révolution tombe le jour d’une éclipse solaire, et à l’heure de Mars.

Ce ne serait pas le premier attentat dirigé contre cet homme autoritaire, mais jusqu’à présent, Jupiter lui a toujours accordé sa protection. Même HITLER, qui est né avec une conjonction Lune/Jupiter, a réchappé d’une quarantaine d’attentats. Jupiter reste le grand bénéfique, même pour les dictateurs.

Mélange d’aspects favorables et d’autres défavorables. Cela devrait passer mais avec une toute petite chance que le pire soit évité. Il y aura des élections présidentielles ET législatives. Pas sûr que le sultan gagne sur les deux tableaux.

Un autre élément à prendre en compte est la Nouvelle Lune qui précède l’élection. Voici le thème

NL 2018 06 13 Istanbul

La Nouvelle Lune sera au sesqui-carré exact de l’ascendant, étroitement encadré par le Nœud Sud et Mars dans le signe rigide du Capricorne, au sextile de la conjonction Lune/Mars/Antarès d’ERDOGAN. Ce n’est pas bon du tout, sauf peut-être pour ERDOGAN lui-même. La tension est extrême. Cela sent tout de même le coup d’état ou une tentative de coup d’état.

Finalement, les Turcs auront le droit à une démocrature ou…une dictature.

 

L’appel du CNTF au 5 mai 2018?

Je suis bien conscient que très peu de lecteurs de ce blog ont entendu parler du CNTF, le Conseil National de Transition de la France. Ce groupe politique a été fondé par un certain Eric FIORILE qui fait des analyses assez fouillées sur la politique française depuis quelques années. Ses vidéos sont visibles sur Youtube. Je trouve d’ailleurs assez surprenant qu’elles soient encore en ligne, car, certaines d’entre elles sont un véritable appel à la sédition.

Toujours est-il que cet homme, après avoir fait un premier appel à un coup d’état citoyen pour le 14 juillet 2015, qui a fait un flop, relance l’affaire pour le 5 mai 2018. L’affaire semble plus sérieuse car plusieurs personnalités politiques, juridiques, militaires semblent lui accorder un certain crédit.

M.FIORILE donne rendez-vous aux forces vives de la nation le 5 mai 2018 à 11h00 place de la Concorde. L’heure étant précise, j’ai monté le thème et le voici.

Appel du CNTF

Au début, cette affaire me semblait une vaste blague. Mais, lorsque l’on voit le thème, elle me semble plus sérieuse qu’elle en avait l’air.

Manifestement Eric FIORILE a choisi soigneusement la date et l’heure. Le 5 mai, c’est le jour où le Soleil est exactement sur son point d’exaltation à 19 Bélier, soit le point où son activité est au maximum. De plus, la Lune sera à 19 Sagittaire, soit au trigone exact du Soleil. Cela donne à cette action une légitimité car FIORILE s’appuie uniquement sur des textes de lois pour justifier son action.

Mars est sur le descendant, la cuspide de la maison VII. C’est une position puissante, lorsque veux faire un coup d’état, d’autant que Mars entre dans le signe du Capricorne, son signe d’exaltation. Mars est en parallèle de déclinaison avec Saturne, ce qui montre que l’action est structurée, organisée.

Voilà pour les côtés positifs. Voyons à présent les côtés négatifs. Le Soleil est sur un degré Vénus/NN, tout comme la Lune. Mars est sur degré Soleil/NN. Le Nœud Nord est donc prépondérant, notamment quant à la finalité de cette action qui se veut subversive. Or, le Nœud Nord est conjoint à CERES. Cérès est la planète la plus haute en déclinaison, ceci depuis plusieurs mois. Cérès est une planète analytique, logique, méthodique, prudente, économe. Bref, nous sommes loin des grandes envolées révolutionnaires. Le coup est sans doute bien préparé, mais peut-il réussir sans aucun soutien populaire ?

De plus, il faut regarder le Milieu du Ciel qui est conjoint à SCHEAT. Schéat est de nature Saturne/Saturne. Saturne est mal placée, en maison VI, conjointe à la Lune qui dispose de Cérès.

Cette aventure, qui se voulait grandiose, va finir en queue de poisson, comme Schéat en Poissons l’indique.

Voici pour ceux que cela intéresse, le site de la CNTF.

https://www.conseilnational.fr/

Néanmoins, ce jour du 5 mai sera intéressante à suivre, car cette journée a aussi été choisie par François RUFFIN , député apparenté à la France Insoumise, qui veut faire « la fête à MACRON » (sic) pour lancer une grande manifestation, avec pour objectif d’élargir le mouvement des grèves au secteur privé. Cela n’aura pas plus d’effets que l’initiative de M. FIORILE.

Pendant ce temps-là, M. MACRON sera en Nouvelle Calédonie. Prudent quand même !

Bombardements de l’occident en Syrie.

Les Etats-Unis et leurs valets n’ont pas attendu la Nouvelle Lune pour bombarder la Syrie, bafouant le droit le droit international. La coalition a lancé l’opération le 14 avril à 4h00 heure locale. Voici ce thème.

Syrie bombardée

Les grandes étoiles meurtrières, Bételgeuse et Castor, ne sont pas activées. Seule SCHEAT, sur un degré Saturne/Saturne, est activée par sa conjonction à la Lune, au carré tout de même de la Part de Mort. Cette conjonction signifie « pertes et gains venant d’amis à cause de critiques ». Cela signifie que les partenaires des EU n’étaient pas tous sur la même ligne que les EU. Certains ont mesuré, plus que d’autres, le danger de se mesurer à l’ours russe. Les opérations sous faux drapeau (affaire Srypal et la prétendue attaque chimique à Douma) n’ont pas vraiment mordu dans les opinions publiques. Ne pouvant se dédire, les bombardements ont donc eu lieu mais le plus « modérément » possible, ce qui explique la non réaction de l’armée russe présente en Syrie. Il est vraisemblable que la Russie a été averti des cibles qui seraient touchées.

La Lune en Poissons est beaucoup moins belliqueuse que la Lune en Bélier de la future Nouvelle Lune. De plus, l’opération a été lancée alors que Mercure est encore rétrograde. La planète ne reprendra sa marche directe que demain 15 avril 2018. Cela explique aussi la relative modération de ces bombardements qui n’affecteront pas les capacités militaires de l’armée syrienne et de ses alliés russes et iraniens.

Cette attaque ne préjuge en rien de ce qui se passera après la Nouvelle Lune que je vous ai décrite comme étant particulièrement martienne. Si l’on fait progresser le thème ci dessus au 22 avril 2018, voici ce que l’on obtient.

Syrie bombardée suite au 22 avril 2018

Nous retrouvons certains transits très belliqueux. La Lune sera sur CASTOR à l’opposition d’une conjonction Mars/Pluton, Vénus sur ALGOL, la Part de Mort exactement sur le descendant.

La réponse de la Syrie et de ses alliés à la provocation étasunienne ? Vénus est maître de la maison IX, maison de l’étranger. Sa conjonction à Algol pourrait signifier un attentat sur le sol de l’un des agresseurs étrangers en réaction. Ou une nouvelle opération sous faux drapeau comme pourrait le laisser penser la présence de Neptune à l’ascendant ? L’affaire n’est évidemment pas terminée.

Nouvelle Lune du 16 avril 2018 vue de Washington

« Nous sommes dans une logique de guerre ». C’est par ces mots que François MITTERAND s’adressa aux Français avant la première guerre du Golfe.

http://www.ina.fr/video/I04183859

Nous pouvons reprendre la même phrase aujourd’hui, ce qui montre que rien n’a vraiment changé depuis 25 ans, à la différence près que, contrairement aux propos de MITTERAND, le droit n’est plus respecté.

Voici d’abord le thème de la Pleine Lune du 31 mars 2018, toujours actif au moment où j’écris ces lignes.

PL 2018 03 31 Washington

Notez la position de l’ascendant à 11 Taureau, ainsi que la conjonction Mars/Saturne en maison VIII. Ce n’est pas encore la guerre, mais celle-ci est dans les esprits et se prépare. Le Nœud Sud est au Milieu du Ciel au sextile de Mercure rétrograde et en chute dans le signe des Poissons. Cet aspect représente les opérations sous faux drapeau qui sont en préparation : affaire Skrypal et attaque chimique dans la Goutha, en un lieu qui se nomme Douma (même nom que le parlement de Russie). Avec Mercure rétrograde, l’on cherche à revenir à une situation antérieure (comprenez antérieure à la victoire de l’armée syrienne sur les mercenaires islamistes). Le Nœud Sud indique le moyen utilisé ; l’opération sous faux drapeau. Mercure est en chute dans les Poissons. Je pense donc que l’opération, à termes, sera un échec.

Voici le thème de la Nouvelle Lune du 16 avril 2018, vu de Washington.

NL 2018 04 15 Washington

Lascendant est à 11 Scorpion, soit sur un degré exactement à l’opposé de l’ascendant de la Pleine Lune du 31 mars 2018. Nous sommes donc bien dans la continuité. Mais, si le signe du Taureau est un signe plutôt pacifique, il n’en est pas de même du Scorpion. Le Scorpion est le 8ème signe du zodiaque. Il fait écho à la maison VIII de la Pleine Lune qui comprenait la conjonction de Mars et de Saturne. Le degré 11 du Scorpion est sur un degré Lune/Saturne. Il agit donc comme si une conjonction Lune/Saturne était sur l’ascendant. Cette disposition signifie toujours « affliction », mais aussi un certain contrôle, une certaine retenue.

La Lune est à l’entrée du signe du Bélier, conjointe à Uranus, en maison VI. La maison VI est celle des armées. Mars, qui la dirige, est conjointe à Saturne en maison II. L’on voit qui est à la manœuvre, le complexe militaro-industriel, lié au secteur financier puisque la maison II est aussi occupée par Pluton 26 Sagittaire au sextile exact de Jupiter 26 Balance.

La planète la plus haute en déclinaison est CERES, toujours hors limite. Elle est sur un degré Mars/Saturne, ce qui renvoie à la conjonction entre ces deux planètes. Mais le plus inquiétant vient du parallèle de déclinaison entre Mars/Lune Noire/Saturne. Ce parallèle équivaut à une conjonction et signe le climat ambiant qui n’est pas à la fête. De plus, Pluton, maître du Scorpion, est en parallèle de déclinaison avec l’ascendant. Pas de doute, il y aura des bombardements en Syrie. Le point d’orgue pourrait être le 20 et le 21 avril 2018, lorsque l’ascendant progressé arrivera sur Antarès, au moment où la Lune transitera la maison VIII progressée, et même le 22 avril 2018 au moment où la Lune transitera Castor.

Dès lors que l’on commence une guerre, l’on ne sait jamais comment elle peut tourner ni quand elle finira. J’ai constaté, à l’examen des deux guerres mondiales, que les nœuds lunaires étaient actifs, ainsi que la géante BETELGEUSE. Par exemple, parmi d’autres critères, lors de la déclaration de guerre du 4 août 1914, nous avions, dans le dc 30, une conjonction exacte Ascendant/Bételgeuse, lors de la déclaration de guerre du 3 septembre 1939, nous avions, toujours dans le dc 30, une conjonction exacte du Milieu du Ciel avec Bételgeuse, et dans le dc9, une conjonction exacte de Saturne à Bételgeuse.

Voici le dc 30 du thème de la NL progressé au 17 avril 2018.

NL 2018 04 16 prog dc 30 le 17 avril 2018

Outre la conjonction de CERES planète du sacrifice, sur l’ascendant, nous trouvons une conjonction de Saturne et Bételgeuse et une conjonction de la Lune à Castor (Castor a joué un rôle très important dans la guerre de 1870).

Les frappes devraient se prolonger car le 21 avril 2018, le dc 30 montre une triple conjonction Lune/Bételgeuse/Saturne, Cérès sur Antarès et ERIS sur l’ascendant, au carré de Cérès, ce qui signifie une réaction de la partie adverse. Et, le 22 avril, nous aurons, en plus, une conjonction du MC à Castror. Il ne faut pas s’en étonner, les Russes ont prévenu, qu’en cas d’attaques, ils réagiraient à la hauteur des attaques subies.

Nous entrons donc dans une phase lunaire très agressive. Je ne crois pas que cela débouche sur une guerre mondiale, car les nœuds ne sont pas très actifs. Mais tout de même ! Cette opération, dite punitive, va faire de gros dégâts, de nombreuses victimes, et laissera des traces durables, qui pourraient d’ailleurs déboucher sur des attentats dans les pays belligérants.

Le 1er mai, qui, je le rappelle, est une fête Illuminati, sera à surveiller de près. Le thème progressé radical montre une conjonction exacte Cérès/NN au carré du Soleil, le dc9 montre une conjonction Saturne/Régulus au descendant, et le dc30 montre une conjonction Lune Noire/NS, Cérès sur la Part de Religion et Saturne sur la Part de Mort. Cela sent l’attentat islamiste.

Je reste, malgré tout, assez optimiste, car, Donald TRUMP, que beaucoup de gens ne comprennent pas, n’a pas l’intention d’entrer en guerre contre la Russie. Il a d’ailleurs déclaré qu’il voulait que les troupes américaines en Syrie (environ 2 000 hommes) rentrent à la maison. Néanmoins, il doit composer avec l’état profond qu’il ne contrôle pas. Il donne donc des gages mais son véritable combat n’est pas à l’extérieur des frontières, mais bien à l’intérieur contre ce qu’il est convenu d’appeler la mafia khazariane. TRUMP veut vraiment nettoyer les écuries d’Augias. Les Français ne s’en rendent pas compte parce que les médias français sont entièrement aux mains de ses adversaires, les multinationales, vendeuses d’armes, en lien avec le complexe militaro-industriel américain.

C’est pourquoi, quoiqu’il se passe dans le monde, ces médias continueront à diaboliser POUTINE, TRUMP et Bachar EL ASSAD, qui, pour des raisons différentes, s’opposent à ce complexe.

MACRON revisite la laïcité.

Hier soir, lundi 9 avril 2018, MACRON s’est fendu d’un discours au Collège des Bernardins devant des représentants de l’Eglise catholique. Il a présenté sa version de la laïcité, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne convient pas du tout aux laïcistes de gauche. Il le lui font savoir le lendemain au sein des journaux, des partis politiques, des associations, montrant en cela à quel point le divorce est en marche entre le chef de l’état et la majeure partie de ceux qui on voté pour lui.

Voici le thème harmonique 9 du thème de la Pleine Lune progressée au 9 avril 2018.

PL 2018 04 10 Macron et le catholicisme

Ce thème correspond parfaitement aux propos du chef de l’état, par sa violence et par les idées qu’il a défendues. Violence du discours militant par l’ascendant exactement sur Antarès et la présence de Mars au Fond du Ciel. Le religieux est ici représenté par la Lune, maître de la maison IX dans le signe des Poissons (signe du christianisme), conjointe à la Part de Religion exactement sur SCHEAT, une étoile violente, synonyme de naufrage .

Que veut M. MACRON ? Il affirme vouloir resserrer les liens en voie de relâchement, entre les catholiques et la République. Personnellement je n’ai pas été surpris par cette proposition. Déjà, pendant sa campagne présidentielle, il avait rendu un hommage à Jeanne d’Arc et s’était rendu au PUY du FOU rencontrer Philippe de VILLIERS. Cela aurait dû mettre la puce à l’oreille des laïcards de gauche et d’extrême gauche qui ont appelé à voter pour lui. Puis, récemment, il a décidé de faire de Arnaud BELTRAME un héros national, selon les valeurs chrétiennes, soit un martyre. Ce sont des symboles forts que les leaders de la gauche, à commencer par MELENCHON, n’ont pas perçus.

Toutefois, il ne faudrait pas croire que l’Emmanuel a fait son chemin de DAMAS, et qu’il a été subitement touché par la grâce divine. Le thème est très clair à cet égard. L’ascendant en Scorpion, signe de l’islam, et Mars au FC, nous met sur la voie. Le chef de l’état, ayant considéré que l’islam était à présent dominant en France (ascendant sur Antarès en Scorpion), veut lui opposer un contrepoids religieux, et se tourne, pour se faire, vers nos racines chrétiennes.

Il dit ceci « « Je considère que la laïcité n’a certainement pas pour fonction de nier le spirituel au nom du temporel, ni de déraciner de nos sociétés la part sacrée qui nourrit tant de nos concitoyens. Je ne suis ni l’inventeur ni le promoteur d’une religion d’Etat substituant à la transcendance divine un credo républicain. »

Il s’agit donc d’une relecture, très personnelle, de la laïcité. Puisque l’on ne peux pas éradiquer l’islam, il faut lui opposer une force religieuse équivalente. Puisque l’islam ne veut pas de séparation entre l’église et l’état, alors que les catholiques influent également dans le domaine politique. Il faut être un peu tordu et très naïf pour imaginer que cela puisse fonctionner, mais c’est bien ce qu’il ressort du cerveau du chef de l’état.

Emmanuel MACRON confond le spirituel et le religieux et ne prend pas en compte trois éléments. Le premier est que l’Eglise catholique d’aujourd’hui n’est pas celle du début du 20ème siècle. Elle est très affaiblie et nullement unitaire. La seconde est que la grande majorité de la population ne veut pas entendre parler de religion. La troisième est que l’islam sortirait renforcé, dès lors que l’on accepterait que les religions puissent interférer dans la politique. MACRON s’est laissé piéger par le discours des Frères Musulmans, en inversant les valeurs de la laïcité. La laïcité veut que chacun puisse, à titre personnel, suivre sa religion, et non que les religions interfèrent directement dans la vie politique.

M MACRON n’a pas non plus compris que la République, issue de 1789 et 1792, s’est construite contre la religion catholique. Ses amis francs-maçons vont sans doute devoir le lui rappeler. S’il veut remettre le sacré au cœur du politique, il devra alors affronter les héritiers de la révolution française et cela risque d’être chaud. Il n’aura ni les troupes ni l’opinion publique pour y parvenir.

Bien au contraire, sa démarche, s’il devait la développer davantage, conduirait les Français à la guerre civile entre les partisans des églises et tous les autres. Ce président est bien mal parti.

LETIZIA, reine d’Espagne.

A la demande de Sissi, voici le thème de Letizia RUIZ, devenue reine d’Espagne par alliance.

Letizia reine d'Espagne

Au premier abord, ce thème ne semble pas très royal tant le thème est tendu. Mais méfions-nous, car bien des souverains ont des thèmes tendus. Ils n’en sont pas moins souverains. Rappelons aussi que l’Espagne est une monarchie constitutionnelle, que le roi a très peu de pouvoir et que son épouse n’en a aucun.

Létizia est née avec Jupiter comme maître de l’heure. Jupiter est un grand protecteur. Il l’est d’autant plus ici qu’il se place en Sagittaire, le signe qu’il domine. Il est haut placé» dans le ciel, proche de la Lune qui est hors limite en déclinaison. Jupiter est en parallèle de déclinaison avec le Milieu du Ciel, ce qui contribue grandement à son élévation sociale. Le Milieu du Ciel est aussi en parallèle de déclinaison avec le Nœud Nord, ce qui lui vaut un destin hors du commun.

Voilà pour le côté positif. Côté négatif, Jupiter est sur un degré Nœud Sud / Mars. Avec le Nœud Sud, il faut toujours s’attendre à des revers de fortune (au sens de la chance qui se retourne). Mars est particulièrement mal placé, bien qu’il soit conjoint au Soleil en Lion, qui représente ici son époux royal. Il est conjoint à Mercure en maison VII. Cela donne de nombreuses inimitiés. Mars est maître de la maison III qui est celle des frères et sœurs, mais aussi des transports. Mars est au carré de la Lune en chute en maison XI. La maison XI est la 8ème maison à compter de la III. Elle représente la mort d’un frère ou d’une sœur. L’on sait que sa sœur s’est suicidé. Mercure est maître des Gémeaux, le 3ème signe, en analogie avec la maison III. La conjonction Mars/Mercure peut faire craindre un accident de la route, d’autant que cette conjonction est au carré de Saturne, le grand maléfique. L’on pense bien sûr au destin tragique de Grâce KELLY. Mais les destins sont forts différents car Grâce KELLY était née à l’heure de Saturne alors Letizia RUIZ est née à l’heure de Jupiter, ce qui change tout.

La conjonction Mars/Mercure a peut-être donc une autre signification. Je suis très intrigué par le fait que cette conjonction soit au carré d’une opposition Lune/Saturne. Lorsque l’on est reine d’un pays, il faut aussi considérer les astres sur un plan plus élevé que celui de sa seule personne. La Lune représente le peuple. L’opposition Lune/Saturne peut donc concerner le peuple espagnol qui, au carré de Mars/Mercure en VII, se soulève ou se combat. L’Espagne n’en a pas fini avec son passé tragique, et l’unité espagnole, incarnée par la royauté, reste très fragile. Le roi FELIPE n’a guère été à la hauteur pendant la crise catalane, et il en reste des traces.

Thème harmonique 9

Letizia d'Espagne dc9

Ce thème est intéressant car il montre un beau Soleil au Milieu du Ciel en Sagittaire, signe de Jupiter. C’est le signe royal que l’on attendait. Toutefois ce Soleil est conjoint à Eris, planète de la discorde, du ressentiment, de la vengeance. Cet aspect, en maison III, fait écho à Mars, maître de III dans le radix, en maison VII. Comme Jupiter, maître de III, se trouve en VIII, à l’opposition de Mercure sur Antarès, je trouve qu’il y a tout de même beaucoup de violence dans le thème de cette reine.

Il convient de chercher quand les éléments contraires vont se manifester. J’ai mentionné que Jupiter, le maître de l’heure, était sur un degré NS/Mars. Or, le 16 avril prochain, Mars va devenir le maître de période, et le 12 septembre qui suit, le Nœud Nord sera maître de la sous-période. C’est donc à cette période que la reine va entrer dans sa zone de turbulence.

Révolution lunaire du 27 juin 2016.

Letizia d'Espagne RL 27 juin 2018

Voyez la conjonction de Mars/NS encadrant le Milieu du Ciel. Cette période est marquée, d’autant que le Soleil, planète représentant la royauté, est à l’opposition de Saturne en VIII.

Il va se passer ces choses en Espagne dans les mois qui viennent. Voici la révolution lunaire du roi FELIPE au 1er juillet 2018, soit quelques jours après celle de la reine.

FELIPE d'Espagne RL 1er juillet 2018

Plusieurs points sont inquiétants. D’abord, la ligne d’horizon qui se confond avec l’axe des nœuds, le Nœud Sud sur l’ascendant, l’opposition Mercure/Mars qui fait pendant à la conjonction Mercure/Mars du thème de la reine, la conjonction Mars/NS, qui fait aussi pendant au thème de la reine, la Lune Noire qui est conjointe à l’ascendant, et surtout, le Fond du Ciel qui est sur ALGOL, l’étoile la plus violente du ciel.

Le roi sera en période Saturne/Soleil, les deux planètes étant dans des signes opposés. Cela sent le coup d’état. Le Soleil est sur l’étoile ALHENA, qui est sur un degré Mercure/NN. Or, il y a une conjonction Mercure/NN sur le descendant, lieu où le Soleil se couche.

Je n’aurais pas penser regarder le thème des souverains d’Espagne si Sissi ne m’avait pas mis sur la voie. Comme quoi, il n’y a pas de hasard, mais que des signes.

Le Vésuve se réveille.

Si vous lisez la presse alternative, vous savez que le Vésuve donne des signes de réveil.

S’il doit se réveiller, ce qui aurait des conséquences dramatiques pour la ville de Naples, bien plus peuplée que lors de l’éruption de l’an 79 qui détruisit Pompéi, l’on doit retrouver un certain nombre de signes dans le ciel, commun aux éruptions volcaniques. Quels sont ces signes ? Une influence du Scorpion, de Mars/Saturne, de Pluton, parfois du Nœud Sud lié à Mars.

J’ai regardé les différentes Nouvelles et Pleines Lunes qui vont se produire dans les mois qui viennent, et je suis tombé sur l’éclipse solaire du 13 juillet 2018 et l’éclipse lunaire du 27 juillet 2018.

Voici le thème de l’éclipse solaire du 13 juillet 2018.

NL 2018 07 13 Pompei

Nous trouvons un élément, la conjonction Mars/NS, rencontrée par exemple lors l’éruption du Mont St-HELENS en 1980. Mais ce n’est pas suffisant, car cette conjonction n’est pas propre qu’au lieu de Pompei. L’ascendant est sur l’étoile ALNILAM qui est de nature Mars/Saturne. Là, c’est plus sérieux car cette conjonction n’existe que pour cette région géographique.

Voyons ce qui se cache dans le dc9

NL 2018 07 13 Pompei dc9

Là, c’est encore plus net. L’axe du méridien est dans l’axe III/IX. Le Milieu du Ciel en III est en Scorpion, signe des volcans, et se dirige vers une conjonction exacte Pluton/Antarès. Antarès est la géante rouge, magnifique mais violente. Cette triple conjonction peut parfaitement correspondre à une explosion de type volcanique. A l’opposé du Milieu du Ciel se trouve le Fond du Ciel qui est conjoint à l’étoile fixe PRIMA HYADUM, principale étoile d’un groupe d’étoiles appelé HYADES. Cette étoile apporte « pleurs, événement soudain, violence ».

Si l’on fait progresser le thème de l’éclipse jusqu’au 25 juillet, nous obtenons ce thème.

NL 2018 07 13 prog au 25 juillet 2018

Beaucoup d’éléments se trouvent réunis. D’abord la conjonction exacte de Saturne sur la cuspide de VII, conjointement à la Lune et à l’opposition exacte de la Part de Mort. C’est un signe de nombreuses victimes. Ensuite nous trouvons la triple conjonction exacte de Mars/Saturne à Pluton conjoint à la Lune Noire. Enfin nous avons la fameuse conjonction Mars/Nœud Sud en maison VIII.

Le dc 9 du 25 juillet 2018 apporte des informations complémentaires.

NL 2018 07 13 Pompei prog au 2018 07 25 dc9

L’ascendant est sur un degré Soleil/Mars. Le Soleil est sur le méridien, au Fond du Ciel. Son point opposé, le Milieu du Ciel est sur SCHEAT. Nous avons déjà vu cette étoile qui est liée à l’eau. Cela voudrait dire que l’éruption causera un raz-de-marée dont j’ignore l’ampleur. Vous remarquerez l’amas planétaire en maison IV, qui est la maison qui régit le sous-sol, dont Mars, maître du Navamsa de l’ascendant qui est au sesqui-carré de Pluton.

Juste après le 25 juillet 2018, aura lieu une Pleine Lune, le 27 juillet 2018.

PL 2018 07 27 Pompei

C’est encore une éclipse, de Lune cette fois-ci. Elle montre la fameuse conjonction Mars/Nœud Sud, encadrant la Lune éclipsée. Cette conjonction se fait en maison XII qui est une maison d’épreuves. Pluton est encore plus proche de la conjonction Mars/Saturne que lors de l’éclipse solaire.

Inutile de prolonger plus loin l’analyse, les deux éclipses du mois de juillet 2018, montrent qu’une éruption volcanique du Vésuve est tout à fait plausible au cours du mois. Il est très difficile de prévoir le jour exact, car un volcan fonctionne un peu comme une mèche reliée à un détonateur. La mèche met un certain temps pour atteindre le détonateur. Ce temps est celui que met une planète pour atteindre le point d’éclipse, soit directement par conjonction ou indirectement par aspect. C’est une règle que m’avait donnée Denis LABOURE il y a quelques années et qui fonctionne plutôt bien.

Le 13 juillet 2018, l’éclipse solaire est à 25 Gémeaux. Aucune planète n’est susceptible de franchir rapidement ce point. En revanche, Pluton est à 25 Sagittaire, donc le point diamétralement opposé. Cela pourrait signifier que l’explosion pourrait avoir lieu le jour même de l’éclipse. Pluton est rétrograde. Il va donc s’éloigner de ce point par la suite. En revanche, le mi-point Mars/Saturne et la Lune Noire seront à 25 Sagittaire le 15 juillet 2018. C’est aussi une date possible. Mars/Saturne restera sur ce point jusqu’au 20 juillet, mais pas la Lune Noire.

Je penche plus particulièrement pour la période qui suit l’éclipse du Soleil et qui précède l’éclipse lunaire. En effet, la planète la plus proche du lieu de l’éclipse lunaire est Mars, mais cette planète n’atteindra jamais le point d’éclipse parce qu’elle sera rétrograde. Une autre planète, Mercure, aurait pu servir de détonateur, car elle sera rétrograde et se dirigera vers l’opposition du point d’éclipse. Mais elle reprendra sa marche directe avant d’atteindre le point d’opposition. J’écarte donc l’éclipse lunaire.

Nous verrons bien.