Bombardements de l’occident en Syrie.

Les Etats-Unis et leurs valets n’ont pas attendu la Nouvelle Lune pour bombarder la Syrie, bafouant le droit le droit international. La coalition a lancé l’opération le 14 avril à 4h00 heure locale. Voici ce thème.

Syrie bombardée

Les grandes étoiles meurtrières, Bételgeuse et Castor, ne sont pas activées. Seule SCHEAT, sur un degré Saturne/Saturne, est activée par sa conjonction à la Lune, au carré tout de même de la Part de Mort. Cette conjonction signifie « pertes et gains venant d’amis à cause de critiques ». Cela signifie que les partenaires des EU n’étaient pas tous sur la même ligne que les EU. Certains ont mesuré, plus que d’autres, le danger de se mesurer à l’ours russe. Les opérations sous faux drapeau (affaire Srypal et la prétendue attaque chimique à Douma) n’ont pas vraiment mordu dans les opinions publiques. Ne pouvant se dédire, les bombardements ont donc eu lieu mais le plus « modérément » possible, ce qui explique la non réaction de l’armée russe présente en Syrie. Il est vraisemblable que la Russie a été averti des cibles qui seraient touchées.

La Lune en Poissons est beaucoup moins belliqueuse que la Lune en Bélier de la future Nouvelle Lune. De plus, l’opération a été lancée alors que Mercure est encore rétrograde. La planète ne reprendra sa marche directe que demain 15 avril 2018. Cela explique aussi la relative modération de ces bombardements qui n’affecteront pas les capacités militaires de l’armée syrienne et de ses alliés russes et iraniens.

Cette attaque ne préjuge en rien de ce qui se passera après la Nouvelle Lune que je vous ai décrite comme étant particulièrement martienne. Si l’on fait progresser le thème ci dessus au 22 avril 2018, voici ce que l’on obtient.

Syrie bombardée suite au 22 avril 2018

Nous retrouvons certains transits très belliqueux. La Lune sera sur CASTOR à l’opposition d’une conjonction Mars/Pluton, Vénus sur ALGOL, la Part de Mort exactement sur le descendant.

La réponse de la Syrie et de ses alliés à la provocation étasunienne ? Vénus est maître de la maison IX, maison de l’étranger. Sa conjonction à Algol pourrait signifier un attentat sur le sol de l’un des agresseurs étrangers en réaction. Ou une nouvelle opération sous faux drapeau comme pourrait le laisser penser la présence de Neptune à l’ascendant ? L’affaire n’est évidemment pas terminée.

9 réflexions sur “Bombardements de l’occident en Syrie.

  1. https://brunobertez.com/2018/04/14/editorial-les-elites-ont-cesse-de-rechercher-le-consensus-elles-passent-en-force-une-analysede-la-situation-y-compris-militaire/

    Un très bon papier de Bruno BERTHEZ, lucide.
    Cela fait plaisir de voir que des intellectuels ne sont pas dupes et osent braver la parole élyséenne. J’ai aussi entendu, ce matin, sur France Culture, un entretien avec Emmanuel TODD, homme de gauche que l’on ne peut pas accuser de complotisme, sur la même ligne, au grand dam de la journaliste qui l’interrogeait. Pensez ! il a même osé dire qu’il était ami avec Olivier BERRUYER du site Les-crises.fr qui est en procès avec Le Monde pour désinformation. Pas sûr qu’elle l’invite une seconde fois.

    La ligne de fracture entre les gens de pouvoir et le peuple va se creuser encore un peu plus. Et la volonté de M. MACRON de vouloir fermer tous les sites Internet, Youtube et Facebook qui ne lui conviennent pas n’y changera rien. L’information circule. Et cela risque de mal finir.

    J'aime

  2. Bonjour

    Il semble bien que ça va s’arrêter là.
    Des bombardements « symboliques » en accord avec les russes pour que personne ne perde la face.
    Pas de quoi casser 3 pattes à un canard.

    J'aime

    1. Oui, j’entends aussi, ici ou là que c’est un one short. C’est possible, car il s’agissait surtout de détruire les preuves de l’implication des services de renseignements britanniques dans cette opération chimique sous faux drapeau.
      Mais les hostilités vont reprendre sous une autre forme. L’objectif est une guerre contre l’Iran, le principal ennemi d’Israel. L’Arabie Saoudite, qui fait partie de la coalition anglo-sioniste, y prendra part. D’où la visite de Ben Salement à MACRON.
      Je ne sais pas où la guerre va reprendre, peut-être au Liban, qui est le maillon faible, ou au Kurdistan, mais pas en Syrie, car les sionistes ont pris acte de la victoire de Bachar, et la Russie est bien trop implantée sur le territoire syrien.

      Aimé par 1 personne

      1. Bon éclairage mais il n’en reste pas moins que Macron a agi illégalement, d’où le demande de destitution.
        Hélas il ne risque rien, Jupiter est soutenu.
        Le Liban est en effet fragile, le Hezbollah y est très présent. Pauvres Libanais ils n’en sortiront jamais.

        J'aime

        1. Il y a un point que je n’ai pas évoqué dans mon article. Le jour des bombardements s’est au moment où le Soleil était conjoint à ERIS, la planète de la vengeance, du ressentiment, du dépit également.
          Or, toute vengeance est un appel à la vengeance en retour.

          Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s