Le Grand Débat National

Lors de l’analyse de la Nouvelle Lune, qui est une éclipse de Soleil, j’avais fait remarquer que la maison III serait très active. Outre les transports, qui ne font pas l’objet de cet article, le langage, la communication, le dialogue, sont du domaine de la maison III.

Voici le thème du 15 janvier 2019, jour choisi par le pouvoir exécutif pour entamer ce qu’il appelle « le Grand Débat National ». Ce thème est une progression du thème de la Nouvelle Lune du 6 janvier 2019 au 15 janvier 2019.

grand débat national

La maison III est fortement occupée par un amas planétaire composé de Saturne, Mercure, la NL, Pluton et le Soleil. Mercure est la planète dominante de cet amas puisque hors limite en déclinaison. La date, plaçant Mercure dominant en maison III, est donc plutôt bien choisie pour l’amorce d’un processus de dialogue. Cependant, Mercure est conjoint à Saturne. Saturne alourdit et rend méfiant. La confiance n’est pas vraiment là. De plus, la conjonction Mercure/Saturne encadre la Nouvelle Lune avec une autre conjonction, celle de Pluton et du Soleil qui signifie qu’il y a des intentions cachées, une sorte de volonté de puissance qui veut s’affirmer contre le pouvoir en place.

Autre position remarquable, la Lune sur la cuspide de la maison VII, conjonction très précise. La Lune est maîtresse de la maison X, la maison du pouvoir. Elle indique un exécutif faible, ne sachant pas trop où il en est. Sa position en maison VII indique la tentative d’engager un dialogue social avec les gilets jaunes, ici représentés par Uranus en maison VII, mais dans quel but ?

La Lune et Uranus sont toutes deux sur un degré du Nœud Sud. Cela interpelle car, avec la Queue du Dragon, l’on ne sait jamais où l’on va. D’un côté comme de l’autre, les illusions se heurtent au mur de la réalité. La maison VII est la maison des questions sociales. La Lune, représentant l’exécutif indique que celui-ci est prêt à des concessions sur le plan social. Mais le Nœud Sud dirigeant la Lune, les discussions ne resteront pas sur ce seul plan. Le Nœud Sud est en maison IV, la maison de la patrie, du patrimoine, des racines, de l’identité. Tôt ou tard, les discussions glisseront sur les questions identitaires et sur l’immigration. Ce n’est évidemment pas ce que souhaite M. MACRON qui est immigrationiste.

Autre sujet qui s’invitera dans les discussions, les institutions. La Lune est, en effet, dans un Navamsa de Jupiter. Or, cette planète est dans le signe du Scorpion et au carré de Neptune. L’on sait que la Constitution de la Vème République est née au moment d’une conjonction Jupiter/Neptune. Le carré entre ces deux planètes indique une crise constitutionnelle. Cette crise sera activée au moment où l’on abordera la question du Référendum d’Initiative Citoyenne que le pouvoir voudrait encadrer en décidant de ce qui peut être débattu ou pas, ce qui est contraire à l’idée même d’une initiative populaire qui doit venir de la base et non du sommet.

Cette crise sera également activée quand il sera question de la proportionnelle. L’on sait que le pouvoir en place est favorable à une dose de proportionnelle (10 à 15%) alors que les gilets jaunes veulent une proportionnelle intégrale, comme elle se pratique dans la plupart des pays européens.

Il est donc à craindre que l’on arrive assez vite à un langage de sourds, comme l’indique la conjonction Mercure/Saturne, Mercure étant la planète du langage et Saturne celle de la surdité.

N’oublions pas la tonalité générale de l’année. Jupiter fait le tour du zodiaque en 12 ans. Il change donc de signe chaque année. Cette année il est en Scorpion qui n’est pas vraiment un signe de dialogue. La tendance est plus à la destruction qu’à la construction. Jupiter est sur un degré Mercure/Vénus.

Mercure porte à la discussion, certes, mais aussi aux révélations. Vénus en Scorpion est l’une des pires positions pour cette planète. Elle signifie corruption. Traduisez : révélation d’affaires de corruption. Jupiter sera dans Mercure/Vénus jusqu’au 26 janvier 2019. La tension risque d’être très forte le samedi 19 janvier 2019 avec le carré Soleil/Uranus. Cela correspond à l’acte X du mouvement des gilets jaunes. Il n’est pas impossible qu’il y ait une dissension au sein des gilets jaunes entre les partisans du dialogue et les plus radicaux. En effet, la Lune sera en Gémeaux sur Bételgeuse, une étoile plutôt querelleuse et Mercure sera exactement sur Pluton, la parole entendue est celle de celui qui parle le plus fort, alors que la Lune Noire sera sur le Fonds du Ciel, représentant les éléments les plus radicaux, les plus idéologues.

Voici le thème de cette journée dont l’issue sera déterminante pour la suite du Grand Débat.

grand débat national au 19 janvier 2019

Vous noterez le trigone que fait Vénus au Milieu du Ciel. Il n’est pas exclus qu’un ou plusieurs gilets jaunes soient achetés, car Vénus est ici corrompue.

Nous voyons bien, à l’examen de thème de naissance du Grand Débat National, que la situation est complexe et confuse, ce qui est le propre de la Queue du Dragon qui oriente la Lune du jour. Le débat ne se déroulera pas dans des conditions saines à cause de Vénus en Scorpion et de Jupiter au carré de Neptune ; qu’il risque de tourner au langage de sourds à cause de la conjonction Mercure/Saturne.

Le thème n’incite pas aux compromis, mais plutôt aux compromissions. Il n’incite pas davantage au consensus, tant les positions des uns et des autres sont incompatibles.

Il faut parler de VEGA, une étoile fixe très importante qui touche la conjonction Mercure/Saturne. Avec Mercure, VEGA engendre la suspicion et le double jeu (jeux de pouvoir, bien entendu). Avec Saturne, VEGA rend dogmatique et engendre de fausses accusations.

Voilà le climat qui va planer sur ce Grand Débat National, qui risque de tourner au grand déballage.

Eclipse solaire du 6 janvier 2019.

Nous y sommes ; l’année 2019 commence fort par un alignement planétaire de la terre avec le Soleil et Saturne, exacte le 2 janvier 2019. Cela devrait réveiller les plaques tectoniques et engendrer des tremblements de terre, voir des éruptions volcaniques. L’on notera toutefois que ceux-ci ont commencé quelques temps avant cet alignement, principalement en Indonésie avec 20 éruptions volcaniques et un tsunami qui a fait plus de 400 morts. Y en aura-t-il d’autres ? C’est probable car cette année est marquée par Saturne et Pluton qui encadrent la Nouvelle Lune et par Jupiter qui transite le signe du Scorpion. Jupiter, saturne et Pluton sont les 3 grands marqueurs du temps.

L’année 2019, avec ses 13 Lunes et ses 5 éclipses, risque d’être riches en événements. Et l’on commence d’entrée par une éclipse de Soleil le 6 janvier 2019.

Eclipse solaire 2019 01 06 Paris

Comme il s’agit d’une éclipse, le passage sur l’axe des Nœuds Lunaires, est importante. Nous y reviendrons. Nous sommes dans une année Scorpion depuis que Jupiter est arrivé dans ce signe le 16 octobre 2018, signe où il demeurera jusqu’au 8 novembre 2019. Ensuite, il restera environ 1 an dans le signe du Sagittaire, son signe d’élection. En attendant, il va falloir vivre les effets du Scorpion, ce qui ne va pas être facile ni de tout repos.

En ce mois de janvier, Jupiter, maître de l’éclipse, ainsi que de Mercure, Saturne et Pluton, est en maison II. Cette maison est celle des finances, alors que Jupiter est aussi un marqueur financier. Jupiter en II et dans le 8ème signe correspond bien à ce que nous vivons tous actuellement, le prélèvement à la source de nos impôts. Le 8ème signe représente ici le fisc.

Faisons progresser le thème jusqu’au 11 janvier 2019.

NL 2019 01 06 prog 2019 01 11 Paris

La position remarquable de cette journée est celle d’Uranus sur le descendant. Uranus est la planète de l’inattendu et de la soudaineté. Uranus maîtrise la Lune 18 Verseau, qui est conjointe à Neptune, et fait un carré exact à Jupiter 18 Scorpion sur la Part de Mort. Jupiter étant maître de III où se place une conjonction exacte Soleil/Pluton, l’on pense à un accident dans les transports. La conjonction Lune/Neptune est en maison V. La maison V est une maison de créativité et peut représenter un lieu de plaisir. La conjonction Lune/Neptune étant aussi liée à la musique, et Neptune au football, l’événement pourrait toucher une salle de concert ou un stade. Je ne crois pas trop à un attentat, mais plutôt à un accident suite à une négligence (Neptune) ou une fuite de gaz (Neptune).

Toutefois, l’on ne peut pas s’empêcher de penser que ce 11 janvier sera le 4ème anniversaire de la grande manifestation internationale qui a fait suite à l’attentat de Charly Hebdo. Alors, peut-être que cette journée représente-t-elle seulement une commémoration, ou un remake, en l’honneur des dessinateurs (Lune/Neptune en V) qui ont trouvé la mort en 2015. En effet, Saturne 17 Sagittaire est au carré exact du Saturne de CHARB 17 Poissons (rédacteur en chef de Charly Hebdo) et de l’Uranus au moment des attentats, alors que Pluton/Soleil 25 Sagittaire est au trigone exact du Pluton de CHARB 25 Lion. Enfin Uranus 3 Bélier est au trigone exact du Soleil de CHARB 3 Lion. Il y a manifestement un lien entre cette journée et les attentats de janvier 2015 qui ont bouleversé les Français et qui furent instrumentalisés par le président HOLLANDE.

D’une manière plus générale, nous devons, comme à chaque fois, regarder quelles sont les planètes qui dominent en déclinaison. Pour cette Nouvelle Lune, il est tout à fait singulier de constater que les 5 premières planètes en déclinaison sont Mercure, Soleil, Lune, Saturne et Pluton. Ces 5 planètes occupent toutes la maison III en Sagittaire, donc opposée au 3ème signe, les Gémeaux. La maison III est celle des transports. L’on peut s’attendre, pendant cette phase lunaire, à des remous dans ce secteur, et en particulier dans le domaine de l’aviation (Sagittaire). Saturne dans ce secteur peut signifier des grèves. Que ceux qui doivent voyager en tiennent compte. Il est aussi à noter que la première planète à franchir le lieu d’éclipse sera Mercure le 15 janvier 2018. Jupiter, maître de la maison III sera alors au carré exact de Neptune, dispositeur de Mars en maison VI. Mercure est très rapide ce jour là. Gare aux excès de vitesse.

Le secteur III est aussi celui de la communication et du langage. En écrivant ces lignes, j’apprends la démission de Sylvain FORT, le conseiller en communication du président MACRON. Sylvain FORT était notamment la plume des discours de MACRON. La communication autour de l’affaire BENALLA lui a été fatale.

L’éclipse se situe à 20 Sagittaire, qui est un degré Vénus/Jupiter. Le mi-point entre ces deux planètes se situe à 10 Scorpion, au demi-carré exact de Pluton 25 Sagittaire. Cet aspect peut signifier la révélation, par la presse (maison III), d’un scandale de l’ordre de la corruption (Vénus/Jupiter en Scorpion). Comme l’ascendant est sur un degré Mars/Mercure, cette révélation va faire polémique. L’ascendant, entrant dans le signe de la Balance, il se pourrait que cette polémique fasse suite à une mise en examen.

L’amas en Sagittaire, dont le Soleil éclipsé, n’est guère favorable aux personnalités marqués par le signe des Gémeaux qui lui fait face. C’est notamment le cas pour M. MELENCHON dont les deux planètes les plus hautes en déclinaison sont la Lune Noire et Uranus en Gémeaux, et dont le mi-point se situe à 20 Gémeaux soit à l’opposition exacte des deux luminaires situés à 20 Sagittaire.

Eclipse 2019 01 06 et MELENCHON

L’on voit fort bien cette opposition sur la figure ci-dessus. Notons également le demi-carré exact reliant Uranus en maison VII à la Cérès radicale de MELENCHON, gouverneur de son thème de naissance. MELENCHON démarre mal l’année.

Si Uranus occupe une place de choix, sur la ligne d’horizon, dans le thème lunaire vu de Paris, c’est une autre planète trans-saturnienne, Neptune, qui occupe la même place dans le thème lunaire vu des EU.

Eclipse 2019 01 05 Washington

Neptune est maître de VIII mais en basse déclinaison. La planète fait sans doute référence aux mauvaises conditions climatiques, annonçant de fortes chutes de neige, des grands vents et des inondations.

L’ascendant est dans le signe du Lion qui est aussi le signe ascendant de Donald TRUMP. Le Lion et le Sagittaire, signe de l’éclipse, sont deux signes en trigone, donc potentiellement favorable à TRUMP. Disons qu’il a la main bien qu’il perde la majorité à la chambre des Représentant. Ceci est confirmé par la présence du Milieu du Ciel sur Aldébaran, une étoile royale. Dans une telle configuration, que peut bien signifier Neptune en VII, la maison des procès et des ennemis. Va-t-il enfin permettre que les actes d’accusation de ses ennemis démocrates soient descellés ? Ceci n’est pas impossible car l’éclipse , se trouvant à 20 Sagittaire, est en aspect partile avec la conjonction Mars/Pluton 20 Cancer du thème d’Hillary CLINTON. Or, l’on se souvient que c’est cette conjonction Mars/Pluton qui fut à l’origine de sa défaite aux élections présidentielles. A moins que M. TRUMP, qui a besoin des voix d’un certain nombre de démocrates pour faire passer son budget, négocie avec eux une suspension des mises en accusations. Après tout, il est peut-être plus utile à M.TRUMP de faire chanter (Neptune) ses ennemis (maison VII) plutôt que de les mettre en prison.

Voici le thème de la NL progressé d’une journée, comparé au thème d’Hillary CLINTON.

Eclipse 2019 01 5 et Hillary CLINTON

Mars en VIII est au sesqui-carré exact du mi-point Saturne/Pluton du thème de CLINTON. Or, Saturne et Pluton sont les deux planètes qui encadrent l’éclipse. Il y a quelque chose d’inexorable dans cet aspect. De plus, Saturne 17 Sagittaire fait un carré exact au Neptune radical d’Hillary CLINTON, situé à 17 Vierge. Saturne et Neptune sont deux planètes défavorables pour la principale opposante à TRUMP. Saturne, au natal, est en exil dans le signe du cancer, et Neptune en exil dans le signe de la Vierge.

Mme CLINTON, être corrompu, tant financièrement que moralement (son mari ne vaut guère mieux) pourrait bien avoir à rendre des comptes…un jour.

Nous aurons l’occasion, dans les commentaires, de revenir sur les effets délétères de l’encadrement de l’éclipse par Saturne et Pluton dont l’analyse ci-dessus ne constitue que quelques exemples possibles.

Comme vous le savez, j’en ai souvent parlé, nous vivons les derniers soubresauts du mondialisme libéral ; nous nous dirigeons vers une société aux valeurs beaucoup plus conservatrices et traditionnelles qui naîtra lors de la prochaine conjonction Jupiter/Saturne le 21 décembre 2020 en Capricorne. Avant cette nouvelle naissance, le précédent cycle, commencé en mai 2000, doit prendre fin et cela se fera sous l’auspice, peu sympathique, de la configuration Saturne/Pluton/Nœud Sud qui, dans les mois futurs vont de plus en plus se rapprocher. Nous en reparlerons car j’ai l’intention de faire un article sur ce cycle finissant.

PS : c’est sur ces prévisions, pas toujours bien folichonnes, que je vous souhaite de réaliser tous vos vœux.