ERDOGAN avance les élections.

Je ne reviens pas sur le thème de naissance de Recep ERDOGAN. J’ai fait, en son temps un article à son sujet, montrant qu’il gagnerait son référendum de modification de la constitution.

https://astrojournalblog.com/2017/03/27/erdogan-le-nouveau-sultan/

Ayant bien gagné le référendum, le régime présidentiel peut s’orienter à présent vers un régime présidentiel qui ne peut voir le jour qu’après de nouvelles élections. C’est la raison pour laquelle ERDOGAN avance les élections, un an et demi avant la date prévue. Il le justifie lui-même en ces termes :

« Même si le président et le gouvernement travaillent à l’unisson, les failles de l’ancien système entravent chacune de nos initiatives », a déclaré le président, dans un discours retransmis en direct à la télévision.

« Les événements de Syrie et d’ailleurs font qu’il est urgent de passer au nouveau système exécutif, afin de prendre des mesures pour l’avenir de notre pays de manière plus ferme (…) « 

Quelles sont ces mesures pour l’avenir que le sultan veut mettre en place, sans en référer au parlement ? De manière plus ferme, dit-il. Après avoir pris le contrôle de quasiment toute la presse, mis en prison des milliers d’opposants et licencié des dizaines de milliers de fonctionnaires, l’on voit mal quelles mesures plus fermes il pourrait prendre.

Voyons déjà comment se présente ses futures élections présidentielles et législatives, prévues pour le 24 juin 2018.

ERDOGAN et élections du 24 juin 2018

Les planètes, le jour de l’élection, sont à l’extérieur. L’on voit une belle conjonction Lune/Jupiter, transitant le Milieu du Ciel d’ERDOGAN. C’est un bon aspect, car EDRDOGAN est né à l’heure de Jupiter, et Jupiter est aussi le maître de son ascendant natal.

Oui, mais ! Le jour de l’élection, il y aura une opposition Mercure/Pluton qu’il faut analyser de près. L’opposition Mercure/Pluton illustre la décision d’ERDOGAN d’avancer les élections. C’est un acte précipité. Or, Mercure transite la conjonction natale Uranus/Castor d’ERDOGAN, sur la cuspide de sa maison VII, qui est la maison de ses ennemis. Quant à Pluton, il est rétrograde et transite son ascendant natal. Pluton n’est rétrograde qu’une fois par an, mais cette rétrogradation dure 160 jours. C’est donc une tendance lourde. Je l’interprète comme suit. Après avoir permis le changement de constitution par référendum, le peuple s’est rendu compte qu’il est sans doute allé trop loin en voulant donner les pleins pouvoirs à un seul homme. Par ce nouveau vote, il veut revenir en arrière (rétrogradation = rétropédalage). De plus, Mercure à 26 Gémeaux, est au carré exact de la Part de Réussite 26 Vierge du thème de naissance du chef de l’état.

Donc, si cette élection a été parfaitement programmée pour un triomphe du sultan (conjonction Lune/Jupiter), quelque chose me dit qu’un grain de sable peut venir perturber cette élection et son résultat.

La révolution solaire 2017/2018 vient confirmer cette hypothèse.

ERDOGAN Recep RS 2017

Le Soleil est au sextile du Milieu du Ciel. C’est un très bon indice de réussite. Mais nous voyons une triple conjonction Mars/Uranus/Eris en maison I, particulièrement violente, à l’opposition de Jupiter, en maison VII, maître de la maison X, celle du pouvoir. Je n’exclus pas un attentat, dans l’année, contre sa personne, d’autant que cette révolution tombe le jour d’une éclipse solaire, et à l’heure de Mars.

Ce ne serait pas le premier attentat dirigé contre cet homme autoritaire, mais jusqu’à présent, Jupiter lui a toujours accordé sa protection. Même HITLER, qui est né avec une conjonction Lune/Jupiter, a réchappé d’une quarantaine d’attentats. Jupiter reste le grand bénéfique, même pour les dictateurs.

Mélange d’aspects favorables et d’autres défavorables. Cela devrait passer mais avec une toute petite chance que le pire soit évité. Il y aura des élections présidentielles ET législatives. Pas sûr que le sultan gagne sur les deux tableaux.

Un autre élément à prendre en compte est la Nouvelle Lune qui précède l’élection. Voici le thème

NL 2018 06 13 Istanbul

La Nouvelle Lune sera au sesqui-carré exact de l’ascendant, étroitement encadré par le Nœud Sud et Mars dans le signe rigide du Capricorne, au sextile de la conjonction Lune/Mars/Antarès d’ERDOGAN. Ce n’est pas bon du tout, sauf peut-être pour ERDOGAN lui-même. La tension est extrême. Cela sent tout de même le coup d’état ou une tentative de coup d’état.

Finalement, les Turcs auront le droit à une démocrature ou…une dictature.

 

Stephane LE FOLL ou Olivier FAURE.

Les membres du Parti Socialiste désigneront leur nouveau Premier Secrétaire les 15 et 29 Mars 2018 . Il y a 4 candidats. Personnellement je n’en connais que deux. L’ancien ministre, pendant 5 ans, de François HOLLANDE, Stéphane LE FOLL et le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Olivier FAURE.

Deux personnalités opposées. L’un est une « grande gueule », l’autre est complètement éteint, sans aucun charisme (quand il parle, l’on a toujours l’impression qu’il revient d’un enterrement). Ce qui n’est faux concernant le parti socialiste.

Voyons le cas LE FOLL. C’est curieux ce nom qui évoque la 22ème lame du tarot qui représente un personnage, avec comme seul bagage un baluchon, partant comme un vagabond, mordu au mollet par un chien. Le mat symbolise le départ vers l’inconnu. L’on reprend tout à zéro. N’est-ce pas le cas du parti socialiste qui s’est vidé de ses membres et de sa substance ?

LE FOLL Stephane

Il y a deux étoiles fixes valorisées dans ce thème. L’ascendant est conjoint à Achernar et Mars est conjoint à Véga. Ce sont deux bonnes étoiles. Achernar est de nature Jupiter/Jupiter. Jupiter est dignifié en Sagittaire et conjoint au Milieu du Ciel. Cette position indique que son élévation sociale, qui est certaine, est due à son mérite personnel. LE FOLL n’est pas de la classe sociale des principaux hommes politiques. Il n’a pas fait l’ENA. Il a un diplôme agricole, un autre d’économie et a fait le Conservatoire National des Arts et Métiers.

C’est donc un technicien, comme l’indique la conjonction de Mars à Véga. Mars est valorisé par cette conjonction, et Mars fait les techniciens.

Jupiter lui donne de la chance. Il en faut pour être repéré lorsque l’on n’est pas du sérail. La conjonction Mars/Véga est conjointe à Saturne. La conjonction Mars/Saturne rend dur à la tâche. Un homme politique avait une conjonction analogue, à peu près au même endroit, ce fut Pierre BEREGOVOY, autre homme politique issu de la base. Mais ce dernier n’avait pas Jupiter au Milieu du Ciel, ce qui change tout.

Voici à présent le dc 9.

LE FOLL Stephance dc9

Cet harmonique confirme le thème radical et met davantage l’accent sur le côté martien du personnage. Ascendant dans le Bélier et Mars sur la ligne d’horizon au descendant. LE FOLL devra tenir compte que son franc parlé ne plaît pas à tout le monde. Il se fait des ennemis. En revanche, Saturne au fond du Ciel, au trigone de la Lune exaltée, révèle des qualités de prudence, de maîtrise de soi, de fidélité, de sens du devoir, d’attachement aux racines paysannes. Ce sont des qualités plutôt rares dans le monde politique. Toutefois, il ne faut pas trop le chatouiller. L’opposition de Mercure, maître de III, à Uranus, indique qu’il peut avoir le verbe haut, qu’il est versatile. L’opposition de ce même Mercure à Neptune, indique qu’il ne sait pas toujours où il doit aller. Il y a donc chez cet homme, de bonnes valeurs morales, de l’énergie à revendre, mais peu de vision à long terme et peu de rigueur intellectuelle.

Ses chances au deuxième tour de scrutin le 29 mars 2018.

LE FOLL Stephane TH Harm 2018 03 29

Jupiter est la planète la plus importante dans une élection. Elle est ici dignifiée à 26 Poissons, au sextile de l’ascendant 25°53 Capricorne. Le sextile est suffisamment précis pour indiquer que le candidat LE FOLL est dans un bon jour. Neptune, qui est la planète du socialisme, est à 26 Vierge, soit en résonance vibratoire avec Jupiter. Le carré de ces deux planètes au Soleil n’est pas un problème car celui-ci est à 25 Sagittaire, soit en résonance vibratoire avec l’ascendant. De plus, le Soleil étant en Sagittaire est sous la coupe de Jupiter. Mars en exil sur le Fond du Ciel indique sans doute la violence, en sous-mains, qui règne au sein de ce parti.

Olivier FAURE.

FAURE Olivier

La seule étoile fixe, valorisée dans ce thème, est Alcyone des Pleïades, se situant au descendant. Ce n’est pas une bonne étoile, car elle est de nature violente et engendre la cécité (à entendre ici au sens figuré). Néanmoins ce thème est très intéressant. Il rappelle un peu celui de Jean Jaurès (toutes proportions gardées) qui avait aussi l’ascendant dans le signe du Scorpion et une étoile violente au descendant. Mais c’était Algol, bien plus nocive qu’Alcyone.

Toutefois, avec l’ascendant en Scorpion, Pluton en maison X, au Milieu du Ciel et un amas dans le signe du Lion, l’homme est beaucoup plus ambitieux qu’il en a l’air. Je dirais, à propos de cet homme, méfions-nous de l’eau qui dort. La conjonction Vénus/Jupiter, au centre de Lion en maison X, lui apporte une protection naturelle. L’homme a su gravir les échelons, sans heurter quiconque. Cinq planètes en Lion, c’est beaucoup. Cela donne des qualités de magnanimité, de grandeur d’âme. Le Soleil est au trigone de Saturne. C’est une excellente position pour ceux qui veulent accéder aux plus hautes fonctions. Elle donne de l’assurance, elle inspire confiance.

Néanmoins, ce thème a aussi, en partie, les défauts de celui de Marine LE PEN, qui est née 13 jours seulement avant lui. Mars et Saturne sont en chute, ce qui confère une certaine impuissance.

Dc 9 d’Olivier FAURE.

FAURE Olivier dc9

Ce thème est très intéressant. Le signe du Lion, qui était en maison X du thème radical, est ici à l’ascendant. Le Soleil est exalté dans le signe du Bélier, en maison IX. Cela indique de hautes aspirations. Malheureusement, ce Soleil est conjoint à Saturne, en chute, comme dans le thème de naissance. Saturne ôte tout charisme au personnage, ce qui est nuisible en politique. L’homme est trop sérieux, trop réservé. La triple conjonction Lune/Jupiter/Vénus ne dit pas autre chose. En Vierge, Jupiter est en exil et Vénus en chute. La Vierge est un signe de service et d’exécutant.

En résumé, Olivier FAURE est sans doute une belle âme, aux aspirations nobles, mais ses ambitions seront bloquées par son manque de charisme. Ce n’est pas un chef, mais il a les qualités qui sont nécessaires pour reconstruire. 

Thème harmonique du 29 mars 2018.

FAURE Olivier Th Harm 2018 03 29

L’on aurait tord d’enterrer trop vite Olivier FAURE. Certes le thème est chargé, mais il est de bonne qualité. L’ascendant est dans le signe du Sagittaire. Jupiter en est le maître et ce dernier est dignifié dans le signe des Poissons. Vénus est exaltée dans le même signe, Mercure est dignifié en Gémeaux. Ce sont des points positifs soutenus par de bonnes étoiles fixes. Le Soleil est conjoint à Véga, Mercure est sur Sirius, le descendant sur Bételgeuse. Mais, bien entendu, il y a aussi des points négatifs. L’ascendant est sur un degré NS/Mars. Mars est en chute. L’essentiel des planètes est sous l’horizon, la planète la plus haute, par rapport à l’ascendant, est Cérès, planète limitative, en maison X. Cérès vient freiner les élans de Jupiter.

Pour toutes ces raisons, je pense que l’heure n’est pas encore venue pour Olivier FAURE. Cette élection aura toutefois le mérite de le faire connaître, et, sans nul doute, aura-t-il une position centrale dans la future organisation du parti.

LE FOLL gagnera sans doute l’élection. Toutefois, comme son nom l’indique, il ne sera pas là pour durer. La lame du tarot Le Foll est une lame intermédiaire entre Le Monde, qui n’est plus et le Bateleur qui n’est pas encore.

 

Elections en Italie le 4 mars 2018.

L’on en parle peu en France, mais des élections législatives très importantes vont avoir lieu en Italie le 4 mars 2018.

Voici le thème du jour.

Elections Italie 2018

Ce qui frappe dans ce thème, c’est l’absence d’aspects entre les planètes. Du moins, l’absence d’aspects serrés et précis car je ne sélectionne que les aspects avec un orbe de 1° maximum. Cela évite d’avoir des figures avec 36 aspects dont personne ne peut faire la synthèse. En revanche, s’il n’y a pas d’aspects entre les planètes, il est deux conjonctions très serrées de planètes aux angles, ce qui les rend encore plus certaines dans leur réalisation, puisque non polluées par des aspects venant d’autres planètes.

Nous devons prendre en compte une conjonction de Neptune sur l’ascendant Verseau et une autre de Mars sur le Milieu du Ciel en Scorpion. Toute la problématique de cette élection est contenue dans ces deux transits.

Neptune est la planète de la sensibilité, de la conscience supérieure. En Verseau, elle représente la capacité à avoir des buts élevés et humanistes, dans la tradition religieuse (pour l’Italie, ce sont les valeurs du catholicisme, toujours très fortement implantées).

Mars en Scorpion nous dit tout autre chose. Il signifie l’instinct de conservation, s’exprimant parfois avec brutalité, voir avec fanatisme.

Nous avons donc là deux forces qui s’expriment et qui entrent en conflit. Le Scorpion et le Verseau sont deux signes fixes qui sont au carré l’un de l’autre. La fusion, ou le simple compromis est impossible, vu qu’aucune planète n’est présente pour les relier.

La question principale, débattue pendant la campagne électorale, tourne autour de l’immigration de masse dont l’Italie est l’objet depuis quelques années. Il y a ceux qui pensent qu’il faut accueillir tous les migrants pour des raisons humanitaires et par charité chrétienne (c’est la position de Neptune) et il y a ceux qui pensent que cet afflux massif de populations étrangères constituent un danger pour l’intégrité de la nation italienne et surtout pour la sécurité de ses habitants (c’est la position de Mars en Scorpion).

Ce thème montre bien le conflit entre l’idéalisme et la réalité. Mon sentiment est qu’aucun de ces deux pôles ne peut l’emporter. L’on assistera sans doute à une montée des extrêmes, mais aucune majorité claire ne se dégagera.

Neptune est très proche de Achernar et Mars est conjoint à Ras Alhague. Achernar est de nature jupitérienne et Ras Alhague de nature Mercure/Jupiter. Mercure est une planète de compromis (parfois de compromission) et Jupiter une planète d’ordre, mais plutôt à droite.

En déclinaison, c’est nettement Mars qui domine Neptune. Mars est en parallèle de déclinaison avec Saturne. C’est donc une ligne dure qui devrait arriver en tête du scrutin. Mais les Italiens vont voter selon un nouveau mode de scrutin, en partie uninominal à 1 tour, en partie à la proportionnelle, qui a peu de chance de dégager une ligne claire.

A noter que le Mouvement 5 Etoiles, que certains sondages placent en tête, est né le 5 octobre 2009. A cette date, le Soleil était à 16 Vierge à l’opposition de la Lune en Poissons (signe de Neptune). Or, le 4 mars prochain, la Lune sera à 16 Vierge, en maison VIII, dans le signe opposé à sa position radicale. Je doute fort que ce mouvement fasse le score qu’il attend.

La nouvelle Forzia Italia, le parti de BERLUSCONI, est né le 16 novembre 2013. La Lune était dans le signe du Bélier, signe de Mars. La conjonction de Mars au Milieu du Ciel en Scorpion lui est donc favorable, d’autant que Saturne fait un trigone à sa Lune natale.

Quant à Mattéo SALVINI, il est né le 9 mars 1973 (heure inconnue). Le leader de la Ligue du Nord est né, lui aussi, avec la Lune en Bélier, et peut donc profiter du transit de Mars au Milieu du Ciel. Cependant, sa Lune natale est au carré des nœuds lunaires du jour. Ses positions politiques, les plus radicales de tous les candidats, ouvertement xénophobes, risquent de lui porter préjudice. Néanmoins, il est sur la bonne vague.

Nous suivrons donc avec une grande attention cette élection, car, si le courant anti-immigrationniste est bien implanté en Pologne, en Hongrie, en Tchéquie, en Slovaquie, et, récemment, en Autriche, aucun pays fondateur de l’Union Européenne, n’a, à ce jour, osé franchir le pas. Nous sommes, nous Français, directement concernés par cette élection. L’Italie est à notre frontière. Elle peut être un rempart contre une immigration de masse où, au contraire, un appel d’air.

A un an des élections européennes, l’élection législative italienne constituera un test important. Le courant auti-immigrationniste va-t-il progresser, comme partout ailleurs en Europe (y compris en Allemagne) où va-t-il régresser ? Le thème du jour tend à montrer qu’il va progresser.

La Catalogne, Cérès et l’inaccessible pureté.

Comme Gil nous l’a indiqué dans un récent commentaire, le parlement de Catalogne a déclaré son indépendance le 27 octobre 2017 vers 15h27 (heure corrigée à 15h25).

Indépendance Catalogne

Cérès vient de franchir l’horizon. C’est la planète dominante de ce thème. Cérès domine en déclinaison depuis le début du mois de juillet 2017. Elle est passée par un sommet le 13 août 2017 (elle était hors limite à 24N11), elle décline depuis. Elle était encore dominante le 1er octobre lors du référendum à 23N05. Mais, à partir du 5 octobre, elle est en contre-parallèle de Saturne, et surtout, à compter du 17 octobre, elle est en contre-parallèle de la Lune Noire qui devient dominante à 22N49 contre 22N41. Nous avons donc un triplet dominant en déclinaison composé de Lune Noire/Cérès déclinant/Saturne.

En astrologie mondiale, les planètes dominantes en déclinaison sont déterminantes. Elles impriment l’esprit du moment. Il y a, indiscutablement, chez Cérès, un esprit d’affranchissement de toutes tutelles. Nous l’avons vu quand elle était conjointe à Uranus au moment du Brexit. Nous l’avons vu également dans les études que j’ai faites sur les féministes Simone de Beauvoir et Edmonde Charles Roux.

L’actualité nous apporte deux nouvelles démonstrations . La première suite à la vague de délations concernant les abus sexuels, sur laquelle surfent allègrement les féministes dont Caroline FOUREST est l’emblématique représentante en France (carré Cérès/Lune), ou Christine ANGOT (opposition Cérès/Asc/Lune Noire), nouvelle chroniqueuse  de « On n’est pas couché ». La seconde avec les référendums de Catalogne et du Kurdistan irakien.

Voici deux régions, dotées déjà d’une large autonomie, dont les dirigeants ont pensé que le moment était venu de forcer le destin et s’affranchir de la tutelle de leurs états respectifs, l’Espagne et l’Irak. Cela aurait peut-être pu fonctionner si Cérès avait été en position de force (hors limite), et aidée de bonnes relations avec Jupiter. Loin de cela, Cérès est phase décroissante, et devant supporter, à présent, l’opposition de Saturne et surtout de la Lune Noire dominante.

Dans les deux cas, les référendums ont tourné en eau de boudin. Les états ont fait valoir leur droits régaliens par la force. Le président BARZANI est contraint à la démission, et le président PUYGDEMONT se voit coincé entre le choix impossible de la condamnation judiciaire ou de l’exil.

Cela en dit long sur le caractère négatif de la planète Cérès. Cérès se veut la planète de la vertu, de la pureté. ROBESPIERRE avait Cérès conjoint à Uranus (révolution) maître de son ascendant Verseau. HITLER avait Cérès conjoint au Milieu du Ciel. A force de vouloir la pureté l’on est conduit à l’épuration : la Terreur révolutionnaire ou l’épuration ethnique ou l’Epuration à la Libération.

Cérès est aussi la planète du sacrifice. Dans l’affaire Catalane, il est manifeste que les responsables politiques ont voulu jouer la carte de la victimisation. Nous connaissons bien en France cette stratégie qui a été utilisée par de nombreuses minorités (Corses, arabes, juifs, homosexuels). Mais cette stratégie ne débouche jamais sur rien car elle ne propose rien de constructif. C’est la plainte continuelle de l’oppressé contre l’oppresseur, plainte plus souvent fantasmée que réelle. C’est ainsi que les indépendantistes catalans ont comparé le gouvernement espagnol, libéral de droite, au régime de FRANCO.

Aussi ridicule que stérile. Stérile est en effet l’un des mots clés pour comprendre Cérès, maître de la Vierge. Concernant le féminisme, c’est assez évident. J’ai montré, dans un article assez ancien, que Cérès était la planète dominante au moment de l’émergence de la pilule contraceptive.

Le moment choisi par les indépendantistes fut donc bien mal choisi. Saturne et Lune Noire fonctionnent de conserve en s’opposant (contre-parallèle) à Cérès. L’esprit n’est plus à l’émancipation (Cérès) mais à la conservation (Saturne). La Lune Noire sert Saturne en absorbant les énergies cérésiennes. La Lune Noire est aujourd’hui plus forte que Cérès en déclinaison.

L’ascendant, pour une heure de déclaration à 15h25, et même pour 15h27, est sur un degré Lune/Saturne. C’est comme si vous aviez une conjonction Lune/Saturne sur l’ascendant Capricorne. Lune/Saturne, c’est la figure allégorique du temps qui mange ses enfants. C’est un signe de solitude mais aussi de maîtrise de ses émotions. Or, le président de la Généralité, Carles PUYDEMONT a, lui aussi, une conjonction Lune/Saturne en Capricorne. Voici son thème :

PUYGDEMONT Carles

C’est un thème très puissant. Avec 4 planètes dans le signe du Capricorne et 5 planètes dans le signe du Lion, plus l’ascendant, il est, indiscutablement, un homme de pouvoir. Il est très intelligent avec Mercure entre le Soleil, maître de l’ascendant, et Saturne dignifié. Je serais fort étonné qu’il jetât l’éponge. C’est un jusqu’auboutiste, rebelle, comme l’indique Uranus en exil sur son ascendant.

Comme vous pouvez le voir sur la figure ci-dessous, le Cérès dominant, du jour de la proclamation, est à 15 Cancer, soit à l’opposition exacte du Saturne 15 Capricorne de PUYGDEMONT.

PUYGDEMONT et Indépendance Catalogne

Jusqu’où PUYGDEMONT peut-il aller dans sa stratégie de victimisation ? C’est bientôt son anniversaire, le 29 décembre 2017. Ce jour-là, Cérès sera à nouveau dominant et hors limite (25N46). Saturne et Lune Noire auront été dépassés par Vénus et le Soleil. Le Soleil du leader indépendantiste sera exactement sur son Fond du Ciel. Ce n’est pas une bonne position pour un Soleil, le Fond du Ciel indiquant l’endroit le plus sombre du zodiaque. PUYDEMONT sera sans doute dans l’opposition ou en exil ou aux prises avec la justice. Voici cette révolution solaire :

PUYGDEMONT Carles RS 2017

L’ascendant est dans le signe de la Vierge, signe de Cérès. C’est une position qui convient mal à un ascendant Lion. Le Lion voit grand et Cérès est contrainte de jouer petit. Profil bas. Cérès est mal aspecté. Elle est conjointe au Noeud Nord, et carré à Mars maître de VIII qui dispose de la Lune en VIII.

Le Soleil est angulaire mais dans les ténèbres et maître de XII, de plus conjoint à la Lune Noire. L’homme va souffrir dans son orgueil. Sa marge de liberté est considérablement réduite mais Cérès sera très puissante. Peut-être sera-t-il désavoué par sa base. Le 31 janvier 2018 aura lieu une éclipse de Lune. Celle-ci sera exactement sur Cérès à 18 Cancer, soit à l’opposition du Saturne de PUYDEMONT et de sa Lune natale. Cérès sera hors limite à 35N05, position rare qui lui fait dominer toutes les autres planètes.

Cérès, avalée par la Lune Noire aujourd’hui, ressortira plus forte au début de 2018. L’on n’a donc pas fini de parler de la planète naine.

La Catalogne vers l’indépendance ?

J’ai suivi le discours de Carles PUIGDEMONT, président de la Catalogne au parlement de la province. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a soufflé le chaud et le froid. Après 20 minutes d’explications et de reproches faits au gouvernement de l’état espagnol,, il déclare « J’assume le mandat selon lequel la Catalogne doit devenir un État indépendant sous la forme d’une République ». Doit devenir, cela signifie que c’est pour demain. Effectivement, il ajoute aussitôt « Je propose de suspendre la mise en œuvre de cette déclaration d’indépendance pour entamer des discussions, afin de parvenir à une solution négociée ». Donc, la déclaration d’indépendance est renvoyée aux calendes grecques. Il veut discuter avec un gouvernement qui ne le veut pas. C’est pas gagné.

Le président de la Catalogne a fait sa déclaration de projet d’indépendance le 10 octobre 2017 à, exactement, 19h37 heure de Barcelone.

Catalogne processus indépendance

L’on n’est guère surpris de trouver Uranus, planète d’émancipation, à l’ascendant. Néanmoins, Uranus est sur un degré Nœud Sud/Vénus. Cette émancipation est plus un rêve qu’une réalité. D’autant qu’il s’oppose à Jupiter qui représente l’état de droit, maître de IX, la Constitution, qui est sur un degré Mars/Soleil. La force est du côté du droit. PUIGDEMONT le sait, et c’est pourquoi il a tenté de ruser en dénonçant la violence des forces de police (Mars/Soleil) et en se présentant en victime (NS/Vénus).

Les images de la police, tabassant des vieilles dames voulant mettre un bulletin dans une urne, ont fait le tour du monde, et ont joué contre le gouvernement. Dans le thème, cet épisode est représenté par la Lune (peuple) opposée à Saturne, maître de X (le pouvoir). M. RAJOY, le premier ministre espagnol, a voulu se montrer dur et inflexible pour défendre l’unité espagnole. Il a surtout réussi à ternir son image, apparaissant comme un homme insensible et entêté.

La logique voudrait que les deux hommes se rencontrent. Mais ils sont aussi têtus l’un que l’autre. L’opposition Saturne/Lune concerne aussi PUIGDEMONT qui a, dans son thème de naissance, une conjonction Lune/Saturne en Capricorne. Voici son thème monté sur la Planète Levante.

PUIGDEMONT Carles

L’amas en Capricorne de 4 planètes dont la Lune, fait, sans aucun doute, l’homme d’état, l’homme de pouvoir. C’est un homme maître de lui, et capable de raisonner à froid. Mais je le sens aussi dévoré par l’ambition, comme l’indique son dc9 que voici :

PUIGDEMONT Carles dc 9

Saturne est au Milieu du Ciel, au carré des Nœuds. L’ambition est démesurée. L’opposition Mercure/Uranus montre un complexe de supériorité, une tendance à agir brutalement à un moment inattendu. PUIGDEMONT n’attendra pas des lunes la bonne volonté de RAJOY. Si celui-ci ne répond pas à sa main tendue, il prendra ses responsabilités et déclarera unilatéralement l’indépendance.

Ce qu’il en découlera ne sera guère à son avantage comme le montre le dc 12.

PUIGDEMONT Carles dc 12

Saturne, le maître de l’ascendant est en exil en Cancer. Mais surtout, le Soleil est conjoint aux Pleïades et Mars est conjoint à Régulus (idem TRUMP). Ce thème confirme que PUIGDEMONT n’est pas l’homme de dialogue qu’il prétend être. C’est un homme de pouvoir. Le Soleil conjoint aux Pléïades est très dangereux. Il met sa vie en danger. Cela est d’ailleurs confirmé par la position de Mars en VIII.

En conclusion, je dirais que l’affaire est mal partie. L’homme ne se soumettra pas. Il s’est engagé dans une aventure avec le soutien que de la moitié de la population, et l’appareil d’état contre lui. Les pays européens ne lui viendront pas en aide. Ils le regarderont s’empêtrer dans la toile qu’il aura tissée lui-même. En fait, il a tout à perdre. S’il ne négocie pas, il sera écrasé par l’appareil d’état. S’il négocie, il perdra son âme, comme TSIPRAS en Grèce.

Mais PUIGDEMONT n’est pas TSIPRAS. Sa forte influence du Capricorne et de Saturne me laisse à penser qu’il préférera sombrer que plier. 

Référendum en Catalogne et opposition Jupiter/Uranus.

Contre vents et marées, les dirigeants de la Catalogne maintiennent le déroulement d’un référendum sur l’indépendance de leur province. Bien entendu, le gouvernement espagnol y est opposé et montre les muscles : mobilisation de l’armée, arrestations de maires s’apprêtant à prêter leurs mairies pour l’organisation du vote…

Voyons un peu le thème de cette journée du 1er octobre 2017.

Référendum Catalogne

Jupiter est la Planète Levante. Elle représente l’état de droit, en opposition avec Uranus représentant le caractère révolutionnaire, voir insurrectionnel de ce référendum. Jupiter est sur un degré Mars/Vénus. Or, il y a, dans ce thème, une conjonction Mars/Vénus, à laquelle se joint la Part de Mort, au quinconce de la Lune, maître de X en Capricorne. Mars/Vénus représente la passion, qui l’emporte sur la raison, la Lune représente le pouvoir en place par sa maîtrise de la maison X. La Lune est dans le signe de Saturne, qui est en conjonction et en parallèle de déclinaison avec la Lune Noire, mais aussi avec Pluton, et en contre-parallèle avec Cérès au Milieu du Ciel. Cérès représente la sécession, la division. Opposée en signes à la Lune/pouvoir, elle montre autant la détermination des sécessionnistes (Cérès est la planète la plus haute en déclinaison) que la faiblesse du pouvoir pour les en empêcher (la Lune est en exil). Faible, mais qui n’hésitera pas à utiliser la force si nécessaire (ce qui souvent la marque des faibles).

Les dirigeants espagnols et catalans devraient se souvenir, en cette période de tensions, que leurs ressortissants ont le sang chaud, que la guerre d’Espagne fut l’une des guerres civiles les plus sanglantes que l’Europe a connue.

Ce référendum n’a rien à voir avec celui qui fut organisé en Ecosse (accepté par le Royaume-Uni) ou celui qui fut organisé au Québec (accepté par le Canada). Celui-ci n’est pas accepté par l’Espagne car le gouvernement et la couronne craignent que cela donne des idées à d’autres provinces.

Dans cette affaire, nous avons toute la contradiction du fait démocratique. En apparence, il n’y a rien de plus démocratique qu’un référendum. De plus, les états reconnaissent le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Mais voilà ! Quand la démocratie se heurte aux intérêts politiques du pouvoir, ou à la géostratégie des grandes puissances, celle-ci ne pèse pas bien lourd.

L’Espagne ne veut pas de ce référendum. S’il a lieu, il risque de mal se passer. Uranus est en Bélier, signe violent, et Mars, son dispositeur au demi-carré de Jupiter et conjoint à Vénus, maître de VIII. La Catalogne est assise sur un baril de poudre.

Les référendums ne sont acceptés par les puissants que si le résultat va dans leur sens, c’est-à-dire conforme à leurs intérêts. Le référendum en Crimée est diabolisé parce qu’il renforce la Russie au détriment de l’Empire. En France, le référendum sur la constitution européenne de 2005 fut balayé d’un revers par Nicolas SARKOZY. Dans les autres pays européens, l’on a fait revoter les peuples jusqu’à ce que le résultat soit conforme à la volonté des puissants. Le Brexit n’est guère apprécié des dirigeants européens et ceux-ci feront tout ce qu’ils peuvent pour pourrir la situation au Royaume-Uni. Il y aura, sous peu, un référendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien. Même si les Kurdes votaient massivement en faveur de l’indépendance (ce qui est vraisemblable vu que les non Kurdes ont été chassés de leurs terre), celle-ci n’a aucune chance de naître pour la simple raison que leurs voisins, Turquie, Irak, Syrie et Iran n’en veulent pas. Seul Israël, dans la région, y est favorable pour affaiblir le croissant chiite.

Il en sera de même pour la Catalogne. Le royaume d’Espagne n’acceptera jamais la partition de son territoire. C’est tout le sens qu’il faut attribuer à l’opposition Jupiter/Uranus. Jupiter, se levant, l’emportera sur Uranus au couchant. Jupiter, c’est le droit, dans le signe de la justice, la Balance. L’état espagnol a le droit de son côté, notamment le droit constitutionnel, sur lequel il va s’appuyer pour délégitimer le référendum. Le petite Cérès au Milieu du Ciel ne pèsera pas bien lourd face au puissant Jupiter.

Ce thème me donne l’occasion de parler du cycle Jupiter/Uranus. Les deux planètes sont en opposition. Nous sommes donc au milieu du cycle qui dure environ 14 ans. Jupiter, nous l’avons vu, représente l’état de droit et Uranus, l’esprit révolutionnaire ou anarchiste.

Dans l’histoire, plusieurs oppositions, mais pas toutes, ont vu l’émergence de coups d’états, comme celui de Napoléon III en 1851, ou l’assassinat de LINCOLN en 1865. Avec l’opposition Jupiter/Uranus, les cartes sont rebattues. En 1989, après la chute du Mur de Berlin, ce fut le renversement de CEAUCESCU en Roumanie, vécu en direct à la télévision. En 1962, ce fut l’affaire des missiles à Cuba qui faillit nous entraîner dans une guerre mondiale. Comment ne pas faire le parallèle avec l’opposition qui agite les EU et la Corée du Nord.

La France n’échappe pas à cette dialectique. MACRON, qui se veut jupitérien, et, face à lui, MELENCHON qui se veut insoumis, essayant d’entraîner le peuple vers un coup d’état venant de la rue. Il est à noter qu’Uranus est actuellement rétrograde, ce qui l’affaiblit considérablement. Uranus n’agit pas en tant que force révolutionnaire, mais plutôt réactionnaire, s’appuyant sur des schémas appartenant au passé. L’insoumission ne constitue pas un projet de société.

Les indépendantistes catalans se comportent aussi comme des insoumis, mais n’ont rien de constructif à proposer. Quel serait l’avenir d’une Catalogne indépendante ? Un tout petit état, perdu dans l’Union Européenne, ne pesant rien. Les indépendantistes sont, eux aussi, prisonniers de schémas éculés, car le mondialisme empêche toute émergence d’indépendance économique et financière. La seule indépendance ne peut être, aujourd’hui, que culturelle et identitaire. Nul besoin d’un état pour cela. Uranus rétrograde nous invite à une réflexion profonde sur notre capacité à rester autonome dans un monde désormais dirigé par de grands espaces politiques, eux-mêmes soumis à la toute puissance de la finance internationale.

Les combats de demain ne seront pas ceux pour constituer de petits états sans pouvoir réel, mais, à l’intérieur d’états existants, défendre les droits des minorités culturelles, linguistiques, ethniques, défendre la liberté d’expression, notamment sur le Net que les états veulent verrouiller et en défendant la qualité de nos vies. Cela passera, non pas par une lutte contre les états, mais contre ceux qui les dirigent. Peut-être verrons-nous un jour la population prendre d’assaut les sièges sociaux des banques, des multinationales, de Big Pharma à Big Brother, de Monsanto à Google en passant par Goldman Sachs.

Les révolutionnaires d’aujourd’hui n’ont pas encore pris la mesure de ceux qui oppriment. Ils sont encore dans les vieux schémas du XIXème et XXème siècle. Ils se trompent de cible.

Nicolas MADURO face aux urnes.

Le 30 juillet 2017 vont se dérouler des élections d’une très grande importance au Venezuela. Il s’agit de décider si une assemblée constituante peut être mise en place pour renouveler la constitution mise en place sous Hugo CHAVEZ.

Nicolas MADURO, élu démocratiquement en 2013, exerce son pouvoir de manière autoritaire. Cela en fait-il un dictateur ? Voici son thème de naissance.

MADURO Nicolas

MADURO est d’origine modeste. Mars, maître de l’ascendant Bélier est en chute en maison IV. Ce faible Mars lui fit exercer les métiers de chauffeur de bus et de garde du corps, deux métiers martiens, dans sa jeunesse. Puis, ce fervent syndicaliste (Neptune en VII) entra en politique (Jupiter en XI) et gravit tous les échelons jusqu’à la vice-présidence de la république du temps d’Hugo CHAVEZ, puis la présidence au décès de ce dernier. Saturne en maison X est typique de ces longues ascensions.

Nous avons déjà évoqué la présence de Saturne en maison X, souvent fatale pour les hommes politiques. Cependant, ici, Saturne est dignifié dans le signe du Capricorne. Il est donc à sa place, en trône et puissant. Il sera très difficile à « dégommer ». D’aucuns ont pensé qu’il ferait pâle figure après la très charismatique Hugo CHAVEZ. Ils se sont trompé. MADURO n’est pas charismatique, mais il est fort.

Saturne, bien que fort, garde ses attributs de contraintes lourdes. Depuis que MADURO occupe le pouvoir, la conjoncture économique s’est durcie. Le Venezuela, comme d’autres pays producteur de pétrole, subit de plein fouet une baisse de 50% du prix du pétrole. Et, comme un malheur n’arrive jamais seul, le Venezuela a subi la pire sécheresse de son histoire, mettant à sec plusieurs centrales hydrauliques, obligeant le gouvernement à restreindre la consommation d’électricité, ce qui n’est pas de nature à rendre populaire celui qui prend de telles décisions, même si les contraintes les rendent inévitables.

Ce Saturne pourrait tenir s’il n’était pas conjoint au Noeud Sud. MADURO doit lutter contre une corruption endémique dont l’opposition, tout aussi corrompue, cherche à tirer partie pour renverser le régime chaviste : Jupiter, maître de IX, parti de l’étranger, est en maison XI, à l’opposition d’Uranus. L’axe Jupiter/Uranus constitue l’opposition du complexe industriel libéral, manipulé et financé depuis l’étranger.

Tout cela se voit nettement dans le thème de MADURO. Cependant, Saturne n’est pas la seule planète dominante. Vénus l’est également, proche du descendant, donc angulaire, à la conjonction de Neptune en maison VII. Elle représente la figure du syndicaliste qui défend les plus démunis. Même en pleine crise économique, MADURO maintint le programme de construction de logements, et augmenta le salaire minimum, au détriment du budget militaire. Décision typique d’un fort Neptune en VII.

Tout comme Saturne, dignifié en X, Vénus est dignifiée en VII. Les planètes sont donc puissantes. La conjonction Vénus/Neptune est au trigone de la Part du Roi conjointe à Sirius. Tant que MADURO appliquera un programme social, il aura le soutien populaire. C’est sa carte maîtresse, la seule qui puisse faire passer la pilule d’une gouvernance autoritaire. Cette présence de Vénus dignifiée en VII a aussi favorisé MADURO dans le domaine de son mariage, puisqu’il a épousé une femme, avocate de formation et procureur général. Son mariage fut donc une élévation sociale : Vénus dignifiée au trigone de Sirius.

Toutefois, bien que les planètes soient puissantes, l’année 2016/2017 est déterminante quant au maintien au pouvoir de MADURO. Voici sa révolution solaire 2016.

MADURO Nicolas RS 2016 2017

Saturne est au Milieu du Ciel, comme à sa naissance, mais en Scorpion sidérale. La planète n’est pas dignifiée dans le Scorpion. Elle y est néanmoins puissante. Cependant, MADURO joue gros. Saturne est conjoint à Mercure, hors limite. Or, Mercure est dispositeur de la Part du Roi, combuste en maison VIII au natal. L’on peut dire que MADURO risque sa vie, car Mercure ne lui est pas favorable.

Heureusement, la planète la plus haute en déclinaison est Vénus, hors limite, conjointe à Pluton, la planète du renouvellement. Cette position, en maison XI, celle de la politique, correspond au coup de poker que tente MADURO en voulant mettre en place une assemblée constituante. Vénus, étant favorable à la naissance, et puissante cette année, pourrait bien lui faire gagner son pari.

Toutefois, quelque chose me gêne dans ce thème annuel. C’est la position de la Lune Noire conjointe à l’emplacement de la Nouvelle Lune. Cette conjonction est en maison IX, celle de l’étranger. L’étranger est prêt à tout pour faire chuter MADURO, y compris en se débarrassant de lui (souvenez-vous de Salvador ALLENDE au Chili).

Toutefois, je ne pense pas que le projet macabre de l’étranger puisse aboutir. Voici une superposition de la Nouvelle Lune du 23 juillet 2017 au thème de naissance de MADURO.

MADURO Nicolas et NL 2017 07 23

La Lune Noire est sur le descendant du thème de la Nouvelle Lune, représentant les noirs desseins des ennemis de MADURO. Mais la Nouvelle Lune, ainsi que Mars qui transite son signe radical, est au trigone du Soleil de MADURO. De plus, le 30 juillet 2017, jour de l’élection, il y aura une conjonction Soleil/Mars. Or, lorsque MADURO fut élu président de la république, le 14 avril 2013, il y avait aussi une conjonction Soleil/Mars.

Le chef de l’état bolivarien devrait s’en sortir, du moins provisoirement, car sa situation restera fragile jusqu’à son prochain anniversaire.

D’un 18 juin à l’autre.

Le 18 juin 2017, nous en aurons enfin fini avec cette interminable élection présidentielle et législative. Comme je vous l’avais annoncé, nous sommes bien arrivés aux termes d’un cycle de 72 ans, entamé en 1945, à la Libération, concluant la phase descendante qui a commencé en 1981, 36 ans après la fin de la guerre.

Constatons que ce sont les partis politiques qui ont fait la vie politique depuis 36 ans qui s’écroulent, mettant un terme au jeu de fausse alternance entre une droite et une gauche qui ne faisaient qu’appliquer la même politique. Les Français ont fini par s’apercevoir de cette supercherie. La moitié d’entre eux ne votent plus et l’autre moitié se regroupe dans un parti unique, représentant la pensée unique, à la botte d’un monarque président dont nul ne sait ce qu’il veut faire exactement. La seule chose que l’on sait de manière à peu près sure est qu’il sera étatiste, atlantiste, européiste et sioniste. Rien de nouveau donc dans notre paysage politique. Seul le style devrait changer, notre Saturne/Régulus en Lion avec Lune en Bélier étant plus autoritaire que ses deux prédécesseurs.

Le hasard du calendrier a voulu que la nouvelle assemblée nationale soit élue le 18 juin 2017. Le 18 juin n’est pas une date anodine pour nous Français. Elle nous renvoie à l’appel du 18 juin 1940 du Général de Gaulle à Londres. Appel, nous dit-on, peu entendu, mais qui fut décisif puisque, 4 ans plus tard, le général entrait triomphalement dans Paris libéré.

Voici le thème du jour du 18 juin 1940.

Appel du 18 juin 1940

Le signe des Gémeaux se lève. C’est le signe de la communication (l’appel du 18 juin se fit à la radio). Le Soleil est conjoint à l’étoile fixe Bételgeuse qui est de nature Mars/Mercure. Or, Mars et Mercure sont conjoints dans ce signe des Gémeaux, Mercure y est dignifié. C’est la conjonction du discours critique, de la force de conviction. Vénus, Planète Levante, est la planète de l’union. Le discours tend à convaincre les Français de s’unir dans un pays coupé en deux (Gémeaux = signe double). L’esprit de résistance est illustré par la position de la Lune en Scorpion. Mais le point le plus important réside dans la conjonction très étroite de la Lune Noire et du Nœud Sud en Poissons. Cette conjonction, très haut placée dans le ciel, indique la nécessité d’un dépassement après la défaite et de ne pas accepter le déshonneur. Neptune qui maîtrise cette conjonction est conjointe à Cérès en Lion, appelant au sacrifice pour retrouver l’honneur perdu.

Voyons à présent le thème du 18 juin 2017.

Assemblée nationale 18 juin 2017

La Planète Levante se trouve, comme en 1940, dans le signe des Gémeaux. L’on peut dire que la France est toujours coupée en deux entre les Français qui ont voté et ceux qui n’ont pas voté, les gagnants de la mondialisation et les perdants. Mais alors que Vénus, planète d’union, se levait en 1940, c’est Mars qui la remplace au levant. Loin d’être une assemblée de rassemblement des Français, je crains fort que celle-ci ne cherche à imposer le point de vue des uns contre celui des autres. Mars n’est guère consensuel.

De plus, Mercure, maître des Gémeaux, qui était dignifié en 1940, est ici pérégrin et en maison XII, brûlé par le Soleil et, plus grave encore, à l’opposition de Saturne à la fin du Scorpion. Saturne est la planète qui divise. L’opposition à Mercure fait craindre de mauvais choix. Mercure était très bénéfique en 1940 ; il est fortement négatif en 2017.

Aucune planète n’est dignifiée dans ce thème. Au contraire, les deux bénéfiques, Vénus et Jupiter sont en exil en Bélier et en Vierge. Neptune au MC, qui dispose de la Lune, montre que les buts ne sont pas clairs, ou qu’ils sont cachés.

Mars en Gémeaux montre que le pouvoir aura des rapports difficiles avec la presse. Mais ce que je crains le plus, avec une telle configuration, c’est que le parlement vote des lois liberticides contre les sites Internet qui ne plairont pas au pouvoir. Cette tentation de gouverner par la force et de taire toute dissidence est bien réelle. Le fait de vouloir faire entrer dans la loi ordinaire des dispositions de l’état d’urgence transformera notre pays en état d’urgence permanent où l’arbitraire remplacera l’état de droit.

Tous les 18 juin ne se valent pas. Il en est qui se veulent libérateurs et d’autres qui se montrent oppresseurs.

Directions logarithmiques de MACRON et LE PEN

Nous avons testé beaucoup de méthodes d’analyses astrologiques au cours de cette campagne électorale. Grâce à nos échanges, nous avons pu tester, entre autres, la méthode des directions logarithmiques, telle que préconisée par François CARRIERE. Je reviens sur les deux thèmes dirigés des candidats, et vous invite à ne regarder que l’encadrement planétaire des Milieux du Ciel.

Voici d’abord celui de Marine LE PEN.

LE PEN Marine Dir Log 2017 05 07

Le Milieu du Ciel se dirige de la Lune vers Mercure, ou, si l’on tient compte de Cérès, de Cérès vers Mercure. La conjonction de la Lune, hors limite, sur Antarès, conjointe à Mars, au sextile de la Part de Mars, montre la fantastique combativité de la candidate tout au long de la campagne. Le carré de Cérès, également hors limite, à Saturne, conjointe à Vénus qui entre en maison XI, illustre son positionnement « hors système », voulant, en quelques sortes, nettoyer (Cérès) les écuries d’Augias (Saturne représente la saleté). Cérès, qui vient d’entrer en maison VIII, s’inscrit dans une œuvre de purification. Sur un plan eschatologique, Cérès représente Eve et Saturne le démon, le serpent. Le rôle d’Eve est d’écraser la tête du serpent, également appelé le Tentateur ou le Menteur, le Dissimulateur. Voyez également toute la symbolique de la Part du Roi conjointe à Algol, la Tête du Démon.

L’autre planète, encadrant le Milieu du Ciel, est Mercure, le messager. Il est maître de l’ascendant. Il nous indique donc que Marine LE PEN tient le rôle du messager. Il est au trigone de l’ascendant. C’est un signe de réussite. Le message est entendu. Il est dans le signe du verseau (la prochaine ère mais qui n’est pas encore venue). Son maître est Uranus qui fait une conjonction exacte à Jupiter qui annonce un nouveau cycle.

Voyons à présent les directions d’Emmanuel MACRON.

MACRON Emmanuel Dir Log 2017 05 07

L’encadrement du Milieu du Ciel va de Cérès à Jupiter. Nous retrouvons Cérès, comme chez Marine LE PEN. Rien d’étonnant à ce que les deux candidats s’affrontent un jour où Cérès est la Planète Levante.

Ce Cérès est au carré de Pluton. Nous sommes en pleine mythologie. Dans la mythologie greco-latine, Cérès descend aux enfers pour négocier avec Pluton. Pluton représente les forces de l’ombre, les forces de l’argent, de la ploutocratie. Les deux planètes sont sous l’horizon. Le thème montre bien quelle est l’origine de la candidature MACRON et pour qui il travaille.

L’autre planète qui encadre le Milieu du Ciel est Jupiter. C’est une planète de réussite, de chance. Elle l’est d’autant plus qu’elle est conjointe au Soleil 28 Gémeaux qui fait un sextile exact à l’ascendant 28 Lion et à la Part du Roi 28 Scorpion. Voilà le fameux rapport au Soleil que je cherchais.

Cette petite étude des encadrements du Milieu du Ciel permet de bien distinguer les intentions (planète d’origine) du résultat (planète d’arrivée).

Le Mercure de Marine LE PEN est positif. Il indique qu’elle fait passer son message et qu’il est largement entendu. Mais le Jupiter de MACRON et son Soleil montre qu’il est le vainqueur.

MACRON gagne l’élection (Soleil) mais LE PEN gagne la bataille des idées (Mercure).

L’heure du terrassement de la Bête (serpent ou dragon) n’est pas encore venu.

En Marche vers Régulus

Régulus est une étoile fixe de première grandeur. Elle se situe dans la constellation du Lion, exactement à 5°05 du signe du Lion sidéral. Elle appartient au groupe des quatre étoiles royales des Perses, 3000 ans avant JC. Selon Ptolémée, elle est de la nature de Mars et de Jupiter, plus martienne que jupitérienne. Donald TRUMP a son ascendant natal exactement sur Régulus, qui plus est, conjointement à Mars. Cela donne une idée des qualités et des défauts de cette position. C’est une étoile violente, qui apporte les honneurs, mais, généralement, un échec final. Elle donne de l’ambition et l’amour du pouvoir, du caractère et une certaine magnanimité.

Pourquoi est-ce que je vous parle de Régulus ?

Et bien, parce que les deux candidats sont, à titres divers, marqués par cette étoile, l’un de manière permanente, l’autre de manière accidentelle.

Emmanuel MACRON est celui qui est marqué de manière permanente. Ascendant Capricorne, le maître de l’ascendant et gouverneur du thème est Saturne qui se positionne à 6°01 Lion sidéral à la naissance, soit à 1° de Régulus. C’est, ce que nous pouvons appeler, une constante de la personnalité du candidat. Le signe où se trouve le maître de l’ascendant est très important, pour tout un chacun, surtout lorsque le signe ascendant est vide de planète, ce qui est le cas ici. N’oublions jamais que ce sont les planètes qui influent et qui déterminent. MACRON est donc plus influencé par le signe du Lion que par celui du Capricorne. Mais les deux sont des signes de pouvoir.

MACRON et Régulus

Saturne en Lion donne de l’érudition et la fierté de ses origines sociales, mais aussi une certaine arrogance, voir de mépris. Saturne agit comme un second ascendant. Il a la particularité, chez MACRON, d’être au sextile partile de Jupiter 6 Gémeaux et au trigone du Soleil 4 Sagittaire. C’est dire combien ce second ascendant promet la réussite et l’ascension sociale. Néanmoins, Saturne est en maison VIII et au carré du Milieu du Ciel. C’est une position malheureuse. Cette position, ainsi que celle de la Part de Saturne, que je calcule à partir du point de lever du Soleil, et non de l’ascendant, fait craindre le pire. En effet, cette part se situe à 19 Bélier, sur le point d’exaltation du Soleil, à la conjonction exacte de la Lune, en maison IV, au carré de Mars en Cancer. Je crains fort que cet homme ait la tentation de chercher la gloire sur les champs de bataille. Mais la guerre, si elle peut donner la gloire, apporte surtout la misère et la désolation. C’est le sens qu’il faut donner à cette conjonction précise entre la Part de Saturne et la Lune en maison IV, la maison de la nation.

L’autre candidat, Marine LE PEN, n’est pas marquée par le signe du Lion à la naissance. Son ascendant est dans la Vierge et Cérès, le gouverneur du thème, est dans la Balance. Contrairement à son challenger, la candidate ne recherche pas la gloire mais la justice et l’équilibre. Cérès est conjointe à la Part de Mars 7 Balance qui est au sextile partile de la Lune 7 Sagittaire en maison IV. C’est une position de courage et de sens du sacrifice. Vous remarquerez que les deux candidats ont la Lune en maison IV, la maison de la patrie. Mais si Marine LE PEN se bat pour la sauver (Lune sextile Part de Mars), MACRON la détruit (Conjointe à la Part de Saturne).

Mais alors, que vient faire Régulus chez Marine LE PEN. Dans des articles précédents, j’ai analysé le thème de la Nouvelle Lune du 26 avril 2017, ainsi que les direction évolutives de Marine LE PEN. Les deux thèmes montrent un ascendant dans le signe du Lion et conjoint à Régulus. L’ascendant de la Nouvelle Lune est à 6 Lion (exactement sur le Saturne de MACRON) et l’ascendant évolutif de Marine LE PEN est à 4 Lion, à 1° de Régulus.

Ce sont donc les circonstances, liées à la Nouvelle Lune, qui place Marine LE PEN dans la position qui est la sienne aujourd’hui. En effet, son ascendant évolutif restera dans le signe du Lion jusqu’au 13 mai 2018. Ensuite, il passera dans le signe du Cancer, les directions évolutives avançant dans le sens contraire des signes.

En pointant son ascendant sur Régulus, la Nouvelle Lune désigne les deux candidats en lice. L’un ayant sa constante saturnienne sur cette étoile, l’autre ayant son ascendant évolutif, donc transitoire, sur cette même étoile.

PS : il y a un homme politique qui fut marqué par Régulus. Ce fut Napoléon Ier. Il avait le Soleil à 1° Lion sidéral conjoint donc à Régulus. Mais, convenez en, Le Soleil ce n’est pas Saturne.