Nicolas MADURO face aux urnes.

Le 30 juillet 2017 vont se dérouler des élections d’une très grande importance au Venezuela. Il s’agit de décider si une assemblée constituante peut être mise en place pour renouveler la constitution mise en place sous Hugo CHAVEZ.

Nicolas MADURO, élu démocratiquement en 2013, exerce son pouvoir de manière autoritaire. Cela en fait-il un dictateur ? Voici son thème de naissance.

MADURO Nicolas

MADURO est d’origine modeste. Mars, maître de l’ascendant Bélier est en chute en maison IV. Ce faible Mars lui fit exercer les métiers de chauffeur de bus et de garde du corps, deux métiers martiens, dans sa jeunesse. Puis, ce fervent syndicaliste (Neptune en VII) entra en politique (Jupiter en XI) et gravit tous les échelons jusqu’à la vice-présidence de la république du temps d’Hugo CHAVEZ, puis la présidence au décès de ce dernier. Saturne en maison X est typique de ces longues ascensions.

Nous avons déjà évoqué la présence de Saturne en maison X, souvent fatale pour les hommes politiques. Cependant, ici, Saturne est dignifié dans le signe du Capricorne. Il est donc à sa place, en trône et puissant. Il sera très difficile à « dégommer ». D’aucuns ont pensé qu’il ferait pâle figure après la très charismatique Hugo CHAVEZ. Ils se sont trompé. MADURO n’est pas charismatique, mais il est fort.

Saturne, bien que fort, garde ses attributs de contraintes lourdes. Depuis que MADURO occupe le pouvoir, la conjoncture économique s’est durcie. Le Venezuela, comme d’autres pays producteur de pétrole, subit de plein fouet une baisse de 50% du prix du pétrole. Et, comme un malheur n’arrive jamais seul, le Venezuela a subi la pire sécheresse de son histoire, mettant à sec plusieurs centrales hydrauliques, obligeant le gouvernement à restreindre la consommation d’électricité, ce qui n’est pas de nature à rendre populaire celui qui prend de telles décisions, même si les contraintes les rendent inévitables.

Ce Saturne pourrait tenir s’il n’était pas conjoint au Noeud Sud. MADURO doit lutter contre une corruption endémique dont l’opposition, tout aussi corrompue, cherche à tirer partie pour renverser le régime chaviste : Jupiter, maître de IX, parti de l’étranger, est en maison XI, à l’opposition d’Uranus. L’axe Jupiter/Uranus constitue l’opposition du complexe industriel libéral, manipulé et financé depuis l’étranger.

Tout cela se voit nettement dans le thème de MADURO. Cependant, Saturne n’est pas la seule planète dominante. Vénus l’est également, proche du descendant, donc angulaire, à la conjonction de Neptune en maison VII. Elle représente la figure du syndicaliste qui défend les plus démunis. Même en pleine crise économique, MADURO maintint le programme de construction de logements, et augmenta le salaire minimum, au détriment du budget militaire. Décision typique d’un fort Neptune en VII.

Tout comme Saturne, dignifié en X, Vénus est dignifiée en VII. Les planètes sont donc puissantes. La conjonction Vénus/Neptune est au trigone de la Part du Roi conjointe à Sirius. Tant que MADURO appliquera un programme social, il aura le soutien populaire. C’est sa carte maîtresse, la seule qui puisse faire passer la pilule d’une gouvernance autoritaire. Cette présence de Vénus dignifiée en VII a aussi favorisé MADURO dans le domaine de son mariage, puisqu’il a épousé une femme, avocate de formation et procureur général. Son mariage fut donc une élévation sociale : Vénus dignifiée au trigone de Sirius.

Toutefois, bien que les planètes soient puissantes, l’année 2016/2017 est déterminante quant au maintien au pouvoir de MADURO. Voici sa révolution solaire 2016.

MADURO Nicolas RS 2016 2017

Saturne est au Milieu du Ciel, comme à sa naissance, mais en Scorpion sidérale. La planète n’est pas dignifiée dans le Scorpion. Elle y est néanmoins puissante. Cependant, MADURO joue gros. Saturne est conjoint à Mercure, hors limite. Or, Mercure est dispositeur de la Part du Roi, combuste en maison VIII au natal. L’on peut dire que MADURO risque sa vie, car Mercure ne lui est pas favorable.

Heureusement, la planète la plus haute en déclinaison est Vénus, hors limite, conjointe à Pluton, la planète du renouvellement. Cette position, en maison XI, celle de la politique, correspond au coup de poker que tente MADURO en voulant mettre en place une assemblée constituante. Vénus, étant favorable à la naissance, et puissante cette année, pourrait bien lui faire gagner son pari.

Toutefois, quelque chose me gêne dans ce thème annuel. C’est la position de la Lune Noire conjointe à l’emplacement de la Nouvelle Lune. Cette conjonction est en maison IX, celle de l’étranger. L’étranger est prêt à tout pour faire chuter MADURO, y compris en se débarrassant de lui (souvenez-vous de Salvador ALLENDE au Chili).

Toutefois, je ne pense pas que le projet macabre de l’étranger puisse aboutir. Voici une superposition de la Nouvelle Lune du 23 juillet 2017 au thème de naissance de MADURO.

MADURO Nicolas et NL 2017 07 23

La Lune Noire est sur le descendant du thème de la Nouvelle Lune, représentant les noirs desseins des ennemis de MADURO. Mais la Nouvelle Lune, ainsi que Mars qui transite son signe radical, est au trigone du Soleil de MADURO. De plus, le 30 juillet 2017, jour de l’élection, il y aura une conjonction Soleil/Mars. Or, lorsque MADURO fut élu président de la république, le 14 avril 2013, il y avait aussi une conjonction Soleil/Mars.

Le chef de l’état bolivarien devrait s’en sortir, du moins provisoirement, car sa situation restera fragile jusqu’à son prochain anniversaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s