Vers la fin des accords de Minsk

L’un des avatars du carré Saturne/Neptune, toujours actif, fut la signature des accords de Minsk le 12 février 2015.

Ces accords étaient censés mettre un terme à la guerre civile qui sévissait entre l’Ukraine de l’Ouest, pro européenne, et l’Ukraine de l’Est, pro-russe. Ces accords stipulaient un cessez-le-feu pendant une phase de négociation entre les deux camps, devant conduire à une large autonomie des régions du Dombas et de la République Populaire de Donetsk. Ces accords intervenaient après une cuisante défaite militaire de l’armée de Kiev et des milices néonazies  face aux résistants de l’Ukraine de l’Est. Force est de constater que ces accords n’ont jamais été respectés par le gouvernement de Kiev. La population civile de Donetsk est toujours bombardée, et aucune avancée n’est enregistrée dans le sens d’une autonomie du Dombas. L’Ukraine a, depuis la signature des accords, gagné du temps pour reconstituer ses  troupes et les renforcer par des mercenaires venus des EU avec un matériel plus moderne et plus performant.

Voici le thème de ces accords.

accords-de-minsk

Le carré Saturne/Neptune est sans équivoque. Saturne est en maison X, dans le signe du MC. Neptune est à l’ascendant. C’est la Planète Levante. L’accord s’est fait sur la base d’un trigone en formation entre Jupiter, dispositeur de Pluton, maître de X et de Saturne, représentant la Russie, et Uranus, dispositeur de Neptune à l’ascendant, représentant l’Ukraine. Ce trigone Jupiter/Uranus reflète les intérêts de l’UE, partie prenante dans ces accords, l’UE étant régie par le cycle Jupiter/Uranus. Mais ce trigone n’est qu’en formation, et paraît bien faible dans les maisons II et VI, comparativement à Neptune et Saturne angulaires. En fait, comment s’entendre quand le carré Saturne/Neptune est dominant, signifiant méfiance de part et d’autre, et trahisons. A noter que Cérès est la planète la plus haute en déclinaison (24°15 Sud) ; elle est maître de VIII, conjointe à Pluton maître de X qui dispose de Saturne et carré à Uranus maître de I qui dispose de Neptune. L’accord etait mort né.

Le 12 février 2017 sera le deuxième anniversaire des accords de Minsk. Ce n’est pas une date anodine, puisque cet anniversaire arrive le lendemain d’une éclipse de Lune.

accords-de-minsk-rs-2017

L’éclipse a eu lieu à 27 Cancer, soit à l’opposition du Soleil des accords des Minsk. C’est sans doute le sens d’une fin des accords. Le Soleil des accords est à 28 Capricorne, reçoit un trigone partile de Jupiter 28 Vierge. Cela signifie un nouvelle accord, de paix cette fois, Jupiter étant le dispositeur de Saturne, maître du Soleil, qui entre dans le signe du Sagittaire. Je formule, pour une fois, un pronostic optimiste, bien que Saturne, avant d’entrer dans le signe du Sagittaire, passera par le degré 29 Scorpion, au carré partile du Mars des accords de Minsk, situé à 29 Verseau. Avant de signer la paix, l’ours russe aura dû montrer ses griffes.

Ce sera une défaite pour l’équipe dirigeante de Kiev, car Neptune, qui la représente, sera à 16 Verseau, ne faisant qu’un seul aspect, partile aux nœuds lunaires des accords de Minsk, 16 Vierge/16 Poissons.

Y aura-t-il une scission du territoire ukrainien. C’est à peu près certain. Nous avons vu que Cérès jouait un grand rôle dans les accords de Minsk. Placée à 18 Sagittaire, l’astéroïde formait un carré partile à Uranus 18 Poissons. Or, Cérès et Uranus vont se rejoindre au mois de novembre et pendant tout le mois de décembre. C’est cette configuration qui a provoqué le vote séparatiste lors du référendum sur le Brexit (Cérès divise).  La conjonction Cérès/Uranus de fin d’année va activer le carré partile présent lors de la signature des accords de Minsk.

Lors de cet anniversaire, Saturne et Pluton sont en parallèle de déclinaison, et dominent toutes les autres planètes. La dure réalité reprendra ses droits ; les chimères neptuniennes du dragon se tairont, pour un temps.

 

 

L’Arabie Saoudite dans la tourmente

Lors de l’étude de l’éclipse de Soleil du 1er septembre 2016 (voir article du 26 août), j’avais remarqué que l’Arabie Saoudite serait impliquée et qu’il y aurait du rififi au sein de la famille royale.

Je complète cette étude par quelques précisions complémentaires. Voici d’abord le thème de l’Arabie Saoudite. Le royaume fut fondé le 22 septembre 1932 par le chef d’une tribu bédouine, Abdel Aziz III IBN SEOUD, autoproclamé émir et imam de la secte wahhabite.

arabie-saoudite

J’ai monté le thème avec l’ascendant qui fait face à Uranus, première planète à franchir l’axe de l’horizon après le lever du Soleil.

Ce thème a la particularité de placer le MC (destin) à la conjonction de Pluton (l’or noir), ce qui n’étonnera personne. C’est grâce à cette manne, venue des profondeurs de la terre, que le pays a fait fortune. Le couple MC/Pluton est au carré (partile pour le MC) d’Uranus.

Uranus se situe à 29 Poissons. Or, la planète, mettant 84 ans pour faire un cycle complet, revient en 2016 à sa position de départ. C’est donc une année charnière pour le royaume ; ce retour uranien activant le carré Uranus/Pluton radical.

Je reviens sur le thème de l’éclipse. Celle-ci se fit à 15 Lion, soit exactement sur la conjonction Jupiter/Neptune/Syzygie du thème de naissance, triple conjonction marquant de son sceau la royauté, elle-même au carré partile de Saturne du thème de l’éclipse se situant à 15 Scorpion sur Antarès, la géante rouge.

Mars et Saturne jouent un rôle très important dans le thème de l’Arabie Saoudite. Ils sont les maîtres lunaires de l’ascendant natal situé à 29 Vierge sur l’Epi de la Vierge (la Vierge devant jouer un rôle de premier plan à la fin des temps, l’Arabie Saoudite tient une position centrale dans l’ordre eschatologique). Si l’on calcule la Part  Asc + MAR – SAT, celle-ci se trouve conjointe à Uranus dans le thème natal et à 15 Scorpion dans le thème de l’éclipse., donc au carré partile de l’éclipse 15 Lion.

arabie-saoudite-et-nl-2016-09-01

Mars et Saturne sont en opposition dans le thème de naissance. Mars est à 7 Cancer en X et Saturne à 5 Capricorne en IV. Cette opposition illustre parfaitement le caractère autoritaire et intraitable du régime sur les questions traditionnelles des mœurs et des coutumes.

L’ascendant natal se situant dans la Vierge, Cérès en est le gouverneur. Dans le thème de l’éclipse, Cérès transite la maison VIII natale à 11 Bélier, en aspect partile à l’ascendant 11 Scorpion et la Part de Mort à 11 Verseau. C’est un indice supplémentaire indiquant que le royaume  est grandement menacé. Le coup d’état le menace. Cela n’a rien d’étonnant car le pays, en dépit de ses réserves en pétrodollars, est en grande difficulté, par sa faute, celui-ci ayant décidé de ne pas diminuer sa production de pétrole, en dépit de la baisse de la consommation, pour faire chuter le cours afin de mettre les EU (concurrent sur le plan de la production de pétrole) et les Russes (adversaire en Syrie) en difficulté. Voilà que les émirs grassouillets sont obligés de licencier des fonctionnaires et baisser les pensions. Cela ne va pas mieux sur le plan géostratégique. Leurs alliés islamistes de ISIS et d’Al Qaïda sont sur le point de perdre leurs positions à Alep, Raqa et Mossoul, et leur agression contre le Yémen tourne au fiasco.

Les choses devraient commencer à mal tourner à partir du 15 octobre. Ce jour-là, Le Soleil sera à 29 Vierge sur l’ascendant natal, à l’opposition partile d’Uranus 29 Poissons.

Le 19 octobre est le jour de la conjonction exacte Mars/Pluton. Cette conjonction n’est pas anodine. Elle signifie « brutalité ». Les deux planètes sont conjointes dans le thème de naissance et Mars est actuellement hors limite. De plus, la Part de l’ascendant, ici ASC + MAR – SAT, sera à 29 Poissons, sur l’axe de l’horizon natal, exactement sur la conjonction Uranus/Eris., cette dernière étant à la conjonction partile du lieu de la Pleine Lune. Il ne faut surtout pas oublier Eris, la planète de la discorde, du ressentiment et de la vengeance, qui, étant à 0 Bélier (signe violent), est au carré partile de Pluton natal 0 Cancer et au trigone partile du MC évolutif 0 Sagittaire.

arabie-saoudite-de-2016-10-19

Un coup d’état serait le bien venu. En effet, le prince héritier, Mohammed ben Salman, qui prend les décisions à la place de son père qui n’a plus toute sa tête, accumule les décisions irréfléchies. Il est à craindre que, s’il reste au pouvoir, il ne se lance dans une offensive contre l’Iran, l’ennemi chïïte ancestral, ce qui embraserait tout le Moyen-Orient.

L’Algérie et le cycle Saturne/Neptune

Nous avons maintes fois évoqué le carré Saturne/Neptune du moment. Certains pays sont plus influencés par ce carré que d’autres. C’est le cas de l’Algérie dont l’indépendance fut promulguée le 5 juillet 1962, 132 ans exactement après la prise d’Alger du 5 juillet 1830, qui signe le début de la colonisation par la France.

algerie-independance-promulgation

La configuration la plus marquante est la conjonction Saturne/Nœud Sud sur les degrés 14 et 15 Capricorne, au carré de Neptune 16 Balance. L’Algérie fonda son indépendance sur une construction proche du modèle communiste soviétique, le cycle Saturne/Neptune ayant marqué toutes les grandes étapes de l’URSS de sa création en 1917 à sa fin en 1989 en passant par la mort de Staline en 1953. L’Algérie est le dernier ancien bastion soviétique encore en place autour de la Méditerranée. L’Egypte a depuis longtemps basculé dans le camp américain, la Libye est devenue une zone de non-droit depuis l’assassinat de Kadhafi, la Syrie, en ruine, tient encore debout au prix d’une guerre impitoyable.

Le régime postcolonial algérien tient toujours, bien qu’ayant dû affronter une guerre civile contre les islamistes entre 1991 et 2000. Cette période est aussi appelée « années de plomb », métal symbolisé par Saturne. Cette guerre qui fit 150 000 morts fut gagnée par l’armée au pouvoir. Mars, maître de la maison X et du MC, est dans le signe du Taureau à la conjonction d’Algol. C’est un Mars brutal. Nul doute qu’une transition démocratique en douceur est impossible en Algérie. Toute tentative en ce sens sera réprimée par l’armée qui détient toutes les manettes de l’économie fondée uniquement sur la manne pétrolière (Saturne, toujours lui).

Or, le pays est face à la pire crise économique de sa jeune histoire, depuis la chute du prix du pétrole, passé de 100$ le baril à 40$, alors que 75% du budget de l’état vient des revenus de la vente de ce pétrole. Le gouvernement subit de plein fouet le carré Saturne/Neptune du moment, activant le carré du thème de l’indépendance, aggravé par la conjonction de Saturne au NS. L’état puise dans les réserves monétaires des pétrodollars pour financer un système social à bout de souffle, un taux de chômage chez les jeunes de 30%, alors que le pays connaît une explosion démographique (plus de 3 enfants par femme). Combien de temps pourra-t-il tenir ?

Justement, l’éclipse de Soleil du 1er septembre 2016 se produite à 14° du Lion. Ce point est partile à la Planète Levante du thème de l’indépendance, à savoir le Nœud Nord à 14 Cancer, et à la conjonction Saturne/NS situé à 14 Capricorne. Voilà qui pourrait bien accélérer un processus de changement  dans les sphères du pouvoir.

Le pouvoir est actuellement exercé, du moins officiellement, par Abdelaziz BOUTEFLICA, 79 ans, et qui dit-on (mais sûrement les mauvaises langues) n’aurait plus toute sa tête. Le problème de sa succession se pose, surtout pour l’armée, qui dirige dans l’ombre. Le président BOUTEFLICA est né le 2 mars 1937 à Oujda au Maroc, un jour où la Planète Levante était…Saturne, au dernier degré du Verseau. Or, le 16 septembre 2016 aura lieu une éclipse de Lune qui se produira sur le Saturne natal de BOUTEFLICA, à 29 Verseau. Voici la superposition des deux thèmes.

bouteflica-et-pl-2016-09-16

Cette éclipse de Lune sera très importante pour beaucoup de pays, mais en particulier pour l’Algérie. Outre le fait que les luminaires occupent des degrés 29, l’ascendant du thème, monté pour Alger, est aussi sur un degré 29 (29 Poissons) à la conjonction d’Uranus qui est donc angulaire et à l’opposition de la Lune Noire. Pluton est aussi angulaire, étant à la conjonction partile du MC à 19 Sagittaire, à l’opposition du Soleil du thème de l’indépendance.

Enfin, Mars, situé à 28 Scorpion, conjoint au NN de BOUTEFLICA, n’est plus qu’à 1° du carré partile au Saturne natal du chef de l’état.

D’autres analyses du thème natal de BOUTEFLICA ne sont pas bonnes. Dans le thème d’Arc Solaire au 16 septembre 2016, le NS est à 14 Lion, soit exactement sur l’éclipse de Soleil du 1er septembre. La révolution solaire de son thème natal montre Pluton exactement sur le descendant.

Cela va bouger en Algérie au mois de septembre.

La Russie, pays Scorpion, en danger.

Je ne crois pas encore avoir donné le thème de la Russie moderne dont la naissance peut être datée du 12 décembre 1993, date de la promulgation de la nouvelle constitution russe. Voici ce thème, monté sur la Planète Levante.

russie-constitution

Vous l’aurez compris, ce thème a l’exceptionnelle particularité de concentrer pas moins de 7 planètes, en comptant le Nœud Nord, dans le signe du Scorpion, notamment les deux luminaires. Les deux maîtres du Scorpion s’y trouvent, Pluton et Mars, la première au tout début du signe et la seconde au dernier degré du signe. Toutes les autres planètes, y compris les luminaires sont enfermées dans le carcan des deux planètes dignifiées.

C’est un thème d’une rare puissance. Puissance nucléaire (Pluton), puissance pétrolière (Pluton carré Saturne), puissance militaire (Mars en Scorpion). L’on comprend mieux la renaissance de ce pays, sorti exsangue après la chute du communisme et dépecé économiquement par des vautours (Scorpion) sans scrupule.  Le Scorpion ici fait figure de phœnix, oiseau mythique renaissant de ses cendres. Vladimir POUTINE incarne ce nouveau pays. Son thème montre Pluton, maître du Scorpion, au plus haut du ciel, conjoint au méridien.

Avec un tel thème, la Russie nouvelle est au centre de l’activité géopolitique mondiale, alors que Saturne occupe actuellement le centre du Scorpion, à la conjonction d’Antarès à 15 Scorpion, lui-même au carré de Neptune situé à 15 Verseau. Or, l’on sait que le pays est régi par Saturne et Neptune qui, lors de la révolution de 1917, étaient en conjonction. D’autre part, Saturne, dans le thème de la constitution est situé à 0 Verseau, au carré de Pluton et au sextile de Mars.

L’éclipse de Soleil du 1er septembre montre bien cette implication de Saturne.

nl-2016-09-01-moscou

L’éclipse est à 14 Lion, soit au carré de l’amas planétaire en Scorpion du thème de la constitution, transité par Saturne mais aussi par Mars qui fait un carré aux nœuds lunaires.

Saturne/Antarès peut causer des accidents nucléaires, dans les centrales comme à Tchernobyl ou du fait des armes atomiques.

L’on ne peut bien sûr pas affirmer qu’il se passera quelque chose d’aussi grave pendant la phase lunaire. Mais le risque est certain.

Le risque de guerre est également présent. Autour de la Russie, des foyers sont allumés par ses ennemis : guerre larvée entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, guerre civile en Ukraine sur fond d’occupation de l’OTAN, présence militaire étatsunienne dans les pays baltes, instabilité politique après le décès du dirigeant d’Ouzbékistan, Islom KARIMOV.

Saturne, traversant le signe du Scorpion, signe dominant de la constitution russe, cristallise, pendant encore de longs mois, les oppositions au pays renaissant. Les sanctions économiques font partie de ce processus de sape. Les dangers iront grandissant jusqu’à la fin de l’année 2016. Les Pleines Lunes du 29 décembre 2016 et du 28 janvier 2017 seront particulièrement dangereuses lorsque Saturne transitera la position de Mars dans le thème de la constitution. Les élections américaines seront alors passées, et le nouveau président aura pris ses fonctions. S’il s’agit d’Hillary CLINTON, la paix sera alors grandement menacée, tant elle a manifesté ses intentions d’en découdre avec la Russie et l’Iran.

Heureusement, le pire n’est jamais certain. Dans le thème de la constitution russe, Jupiter est conjoint au MC en Balance, signe de paix et de justice. Mais les effets de Jupiter ne se feront pas sentir avant de mois de septembre 2017, lorsqu’il entrera dans le signe de la Balance. Avant cette date, Saturne, après un court passage dans le signe du Sagittaire (accalmie ?) reviendra sur Mars radix en juin 2017 par rétrogradation, puis sera stationnaire, fin août 2017, sur le Soleil de la constitution russe. Les astres ne deviendront vraiment favorables à la Russie que lorsque Saturne entrera définitivement dans le signe du Sagittaire alors que Jupiter transitera le MC et le Jupiter du thème de la constitution. Ce sera pour novembre 2017.

Que la paix semble lointaine.