Vers la fin des accords de Minsk

L’un des avatars du carré Saturne/Neptune, toujours actif, fut la signature des accords de Minsk le 12 février 2015.

Ces accords étaient censés mettre un terme à la guerre civile qui sévissait entre l’Ukraine de l’Ouest, pro européenne, et l’Ukraine de l’Est, pro-russe. Ces accords stipulaient un cessez-le-feu pendant une phase de négociation entre les deux camps, devant conduire à une large autonomie des régions du Dombas et de la République Populaire de Donetsk. Ces accords intervenaient après une cuisante défaite militaire de l’armée de Kiev et des milices néonazies  face aux résistants de l’Ukraine de l’Est. Force est de constater que ces accords n’ont jamais été respectés par le gouvernement de Kiev. La population civile de Donetsk est toujours bombardée, et aucune avancée n’est enregistrée dans le sens d’une autonomie du Dombas. L’Ukraine a, depuis la signature des accords, gagné du temps pour reconstituer ses  troupes et les renforcer par des mercenaires venus des EU avec un matériel plus moderne et plus performant.

Voici le thème de ces accords.

accords-de-minsk

Le carré Saturne/Neptune est sans équivoque. Saturne est en maison X, dans le signe du MC. Neptune est à l’ascendant. C’est la Planète Levante. L’accord s’est fait sur la base d’un trigone en formation entre Jupiter, dispositeur de Pluton, maître de X et de Saturne, représentant la Russie, et Uranus, dispositeur de Neptune à l’ascendant, représentant l’Ukraine. Ce trigone Jupiter/Uranus reflète les intérêts de l’UE, partie prenante dans ces accords, l’UE étant régie par le cycle Jupiter/Uranus. Mais ce trigone n’est qu’en formation, et paraît bien faible dans les maisons II et VI, comparativement à Neptune et Saturne angulaires. En fait, comment s’entendre quand le carré Saturne/Neptune est dominant, signifiant méfiance de part et d’autre, et trahisons. A noter que Cérès est la planète la plus haute en déclinaison (24°15 Sud) ; elle est maître de VIII, conjointe à Pluton maître de X qui dispose de Saturne et carré à Uranus maître de I qui dispose de Neptune. L’accord etait mort né.

Le 12 février 2017 sera le deuxième anniversaire des accords de Minsk. Ce n’est pas une date anodine, puisque cet anniversaire arrive le lendemain d’une éclipse de Lune.

accords-de-minsk-rs-2017

L’éclipse a eu lieu à 27 Cancer, soit à l’opposition du Soleil des accords des Minsk. C’est sans doute le sens d’une fin des accords. Le Soleil des accords est à 28 Capricorne, reçoit un trigone partile de Jupiter 28 Vierge. Cela signifie un nouvelle accord, de paix cette fois, Jupiter étant le dispositeur de Saturne, maître du Soleil, qui entre dans le signe du Sagittaire. Je formule, pour une fois, un pronostic optimiste, bien que Saturne, avant d’entrer dans le signe du Sagittaire, passera par le degré 29 Scorpion, au carré partile du Mars des accords de Minsk, situé à 29 Verseau. Avant de signer la paix, l’ours russe aura dû montrer ses griffes.

Ce sera une défaite pour l’équipe dirigeante de Kiev, car Neptune, qui la représente, sera à 16 Verseau, ne faisant qu’un seul aspect, partile aux nœuds lunaires des accords de Minsk, 16 Vierge/16 Poissons.

Y aura-t-il une scission du territoire ukrainien. C’est à peu près certain. Nous avons vu que Cérès jouait un grand rôle dans les accords de Minsk. Placée à 18 Sagittaire, l’astéroïde formait un carré partile à Uranus 18 Poissons. Or, Cérès et Uranus vont se rejoindre au mois de novembre et pendant tout le mois de décembre. C’est cette configuration qui a provoqué le vote séparatiste lors du référendum sur le Brexit (Cérès divise).  La conjonction Cérès/Uranus de fin d’année va activer le carré partile présent lors de la signature des accords de Minsk.

Lors de cet anniversaire, Saturne et Pluton sont en parallèle de déclinaison, et dominent toutes les autres planètes. La dure réalité reprendra ses droits ; les chimères neptuniennes du dragon se tairont, pour un temps.

 

 

9 réflexions sur “Vers la fin des accords de Minsk

  1. Bonjour Patrick,

    Nous avons eu une fusillade à Nantes hier soir une vingtaines de coups de feux tirés dans le quartier de malakoff.
    http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/coups-de-feu-malakoff-place-rosa-park-nantes-4579583
    Je connais ce coin mais je n’y habite pas. Quoiqu’il en soit il n’est plus possible de se balader tard le soir dans le centre de nantes, une de mes amis dans la sécurité me l’a dit à plusieurs reprise ça devient trop dangereux.

    Ici le journal recense des attaques de plus en plus fréquentes de policiers un peu partout :
    http://www.leparisien.fr/la-courneuve-93120/la-courneuve-pas-de-bus-aux-4-000-apres-l-attaque-de-la-ligne-302-23-10-2016-6243429.php

    Il faut y ajouter tout ce qui n’est pas dit ou ce qui ne parait que dans la presse locale dans toutes les régions. Moi même, étant pourtant dans un quartier calme, nous entendons des coups de feux la nuit de temps à autre phénomène qui n’arrivait jamais il y a encore qq années.

    Je ne sais pas ou nous allons mais c’est vrai que le discours de guerre civile est de plus en plus plausible. Le roman de laurent obertone tiens la route, un dérapage d’un policier poussé à bout devient tout à fait possible.

    Cordialement

    J'aime

    1. Bonjour Gil,

      Ce que tu me dis ne m’étonne pas du tout. Ceux qui ont l’habitude de lire les sites comme Brujitafr ou Civilwarineurope le savent bien. C’est tous les jours qu’il y a des incidents graves, des voitures de police incendiées, des pompiers caillassés. Les racailles en sont maintenant à tendre des pièges pour que les autorités tombent dans des guets-apens.
      Oui, cela ressemble de plus en plus à une situation de pré-guerre civile. L’on n’y est pas encore parce que les Français, dans leur ensemble, ne réagissent pas. La mobilisation des policiers est un premier pas vers la réaction. C’est quand les Français se joindront à eux et marcheront tous vers le Parlement que les choses risquent de devenir sérieuses.
      Espérons que nous n’en arriverons jamais là, car les guerres civiles sont ce qu’il y a de pire pour un pays. Nous en avons déjà connues dans notre histoire : les guerres de religion avec la St Barthélémy, les guerres vendéennes. Même la guerre d’Algérie peut être classée dans cette catégorie, car, je le rappelle, jusqu’en 1962, l’Algérie, c’était 3 départements Français. Elle s’est terminé par le massacre des harkis, que De Gaulle a laissé faire, 150 000 morts selon ce site (attention, le récit est insoutenable, âmes sensibles s’abstenir)
      http://justiceharkis.chez.com/MASSACRE.HTML

      Tout doit être fait pour éviter la guerre civile, car, les petites exactions du moment ne sont que du pipi de chat en comparaison de ce qui pourrait advenir demain.

      Je souhaite que l’on sorte très vite de cette conjonction Eris/Uranus dont l’un des effets est, précisément, la guerre de tous contre tous. Mais ce ne sera pas avant le printemps 2018.

      J'aime

      1. Tu remarqueras que la situation n’est pas seulement française. Il y a de plus en plus d’incidents en Allemagne et surtout en Suède qui a accueilli beaucoup trop de migrants par rapport à sa population. Les Suédois se réveillent, ébahis, avec des taux de viols en augmentation de 400%. C’est donc là-bas qu’il y a le plus de réactions de la population contre les centres d’accueil et les mosquées. En France, de ce point de vue, tout est calme. Les mosquées ne sont pas attaquées.

        Aux USA ce n’est pas mieux avec une police surarmée qui tirent les noirs comme des lapins. Heureusement ceux-ci se sont réveillés et ne laissent plus faire. Mais cela crée aussi une situation de petite « guerre civile ».

        La situation est encore bien pire au Moyen-Orient où l’on ne sait même plus qui est contre qui. S’il y a bien un endroit où règne la guerre de tous contre tous, c’est en Syrie et en irak.

        Il y a aussi la guerre civile en Ukraine, car ce sont bien des Ukrainiens qui tirent sur des Ukrainiens.

        Finalement, la situation française n’est pas la pire. Mais le prochain président aura bien du mal à ramener le calme dans les esprits et de l’ordre dans les cités. Je me demande pourquoi ils veulent tous la place. Et puis, encore faut-il arriver jusqu’aux élections.

        J'aime

  2. Printemps 2018 ? Il faut être réaliste Patrick, nous n’y arriverons pas. A ce rythme là, je pense que nous aurons déjà sombré dans le chaos. Je ne parle même pas d’une nouvelle crise financière probable par dessus tout ça. Tout volerait en éclat.

    J'aime

    1. Oui, mais avec des hauts et des bas. En été 2017, il y aura une accalmie car Uranus se sera détaché de 5 degrés d’Eris. Malheureusement, par rétrogradation, il reviendra sur Eris avant de s’en détacher à nouveau définitivement au printemps 2018.

      Tu remarqueras que l’accalmie relative de l’été 2017, c’est un trimestre après les présidentielles. Copé a raison quand il affirme qu’il faudra tout mettre en place par ordonnances dans les 3 premiers mois du nouveau quinquennat.

      J'aime

  3. Il n’y a pas si longtemps, vous évoquiez la possibilité qu’il n’y ai même pas d’élections en 2017.
    Si tel est le cas que pourrait il se passer alors pendant cet été 2017.

    J'aime

    1. Cette perspectives s’éloigne. L’on attend plutôt sa décision de se représenter ou pas.
      Les directions évolutives de Hollande le 29 novembre sont intéressantes. C’est le lendemain du second tour des primaires à droite. Il a la Lune exactement sur son ascendant évolutif à 8 Scorpion. La Lune est en chute. Quant au Soleil, maître de sa maison X évolutive, il est à 14 Scorpion au carré partile des Noeuds 14 Lion/14 Verseau. Ce Soleil transitera son descendant natal (donc il se couche). Cela pourrait vouloir dire qu’il n’y va pas.
      Il paraît que Ségolène lui aurait demandé de ne pas se représenter afin d’épargner une humiliation à ses enfants.
      Mais cela ne changera pas la date des élections. Celles-ci ne changeraient que si il lui arrivait une bricole. Ce que je ne lui souhaite pas.

      J'aime

  4. Bonsoir Patrick,

    Merci à vous pour vos articles, et merci également à Gil pour vos échanges que j’apprécie assez.

    Comme je vous l’avais écrit il y a quelques mois, je ne connais l’astrologie sidérale qu’à travers votre blog et de ceux de quelques-uns de vos confrères (et un autre assez costaud aux Etat-Unis, je donnerai le lien en fin de message).

    Que demander de plus ici, au vu de tout ce qu’on peut voir, lire et constater tous les jours.
    J’avoue que pour ma part (je suis dans la cinquantaine) je suis particulièrement blasé de la situation que nous vivons en France et dans le monde en général. Tous ces malheurs et détresses…
    J’aimerais cependant vous faire part de comment je vois tout ceci.
    Je pense que nous vivons la fin de l’ère industrielle entraînant le déclin de la société dite ‘moderne’. D’autres civilisations et sociétés ont connu le même sort, mais là je crois que nous nous rendons tout simplement compte à quel point tout est inextricablement relié ; un domino de quelque domaine qu’il soit entraîne fatalement les autres dans une chute aux conséquences très lourdes.
    Et pour ne rien arranger, nous avons à faire à de nombreux corrompus motivés par le gain et le pouvoir pour nous diriger.
    On sent bien bien que tout ceci n’est pas/plus normal, qu’il y a bien d’autres forces (négatives) derrière tout ce chamboulement, derrière ces dirigeants et élites. Ça ressemble à un bouquet final, un désordre général, ça part dans tous les sens, ça peut péter partout et n’importe quand. L’insécurité totale.
    Quand je vois ce qu’il se passe avec la police dans ces zones de non-droit ; l’impuissance de l’Etat….
    Autre exemple que je considère comme le plus démonstratif : le combat Clinton – Trump, l’indécence, l’irrespect, les insultes aux femmes, la haine des « étrangers ». On est dans le jamais vu. Mais finalement cette course à la Maison Blanche est bien à l’image de ce que la société occidentale est devenue : arrogante, hautaine, haineuse (quand je lis les commentaires haineux sur les réseaux envers les migrants, c’est du pur délire). Toute cette campagne électorale reflète l’état d’esprit d’un grand nombre de gens. A ceci s’ajoute la peur, l’incertitude, le questionnement. C’est un tout.
    Je pense que nous avons atteint des limites et que nous avons commencé depuis un certain temps à régresser comme dans un état de dégénérescence.

    Il y a comme un abcès énorme à crever parce que tout ça n’est plus vivable et est devenu complètement ingérable. Mais comme la destinée de l’humanité est entre les mains de ces élites – pour l’instant – nous continuons de pâtir de leur soif de pouvoir et de leur refus d’envisager d’autres paradigmes.
    Alors bien sûr, notre époque a de fortes connotations d’Apocalypse ou autres visions prophétiques, c’est en partie pour cela que j’essaie de comprendre, ou du moins conforter ma compréhension des choses via l’astrologie sidérale, en l’occurrence.

    Vous m’aviez répondu, et en avez reparlé depuis, que vous attendez un crash boursier sans précédent, je l’attends aussi. Je pense (peut-être que je me trompe), je pense que de là pourrait s’ensuivre d’autres solutions, d’autres possibilités, un tout petit début d’autre chose, nous faisant nous rendre compte que tout notre système actuel n’était pas le seul possible (et n’était plus possible).

    Et vous Patrick, comment voyez-vous tout ça sur le long terme ? avez-vous ‘regardé’ les étoiles sur les quelques décennies à venir ?

    Pour terminer, j’aimerais, si vous me le permettez, poser un lien concernant un de vos collègues sidéralistes aux USA. Lui aussi met des choses assez intéressantes pour les toutes prochaines années. Un site assez complet, élégant et sobre, si vous ne le connaissez pas déjà, vous avez pu comme moi constater le sérieux de ce travail : http://www.lunarplanner.com/ (le site est en anglais mais très bien retraduit en français).

    Au plaisir de vous lire, cordialement.

    Thierry

    J'aime

    1. Merci Thierry pour ce commentaire. Nous avons la même analyse. Nous devons toutefois essayer de garder notre calme face à tous ces évènements chaotiques. Nous sommes informés essentiellement par les masses-médias qui ont tendance à exagérer les choses, à rechercher le scoop pour attirer les gens à eux. C’est un grand danger parce que ces médias contribuent à créer des égrégores dont il devient très difficile de se défaire. Il est évident que celui qui cultive son jardin, vivant au rythme de la nature, sans jamais regarder la télévision ni écouter la radio, ni lire les journaux, n’aura pas du tout la même perception du monde que nous. Les réseaux sociaux ont encore amplifié ce phénomène. Internet participe aussi de ce phénomène puisque toute la dissidence vient de ce nouveau média qui diffuse des informations en contradiction avec les médias officiels. En France, tous les médias touchent des subventions de l’état ; certains sont même la propriété de l’état et les autres appartiennent aux multinationales qui dépendent des commandes de l’état.

      Merci pour ce lien qui intéressera beaucoup de lecteurs du blog (aujourd’hui plusieurs centaines chaque jour). Je vois que cet astrologue parle également de Eris mais aussi d’autres planètes transplutonniennes (qu’il nomme transpersonnelles), notamment Hauméa. Cela me donne l’idée de faire un article sur ces planètes. Je vais aller à la recherche d’informations et les résumeraient dans un article. Malheureusement, presque tous les sites qui en parlent, sont en anglais. En France, nous avons beaucoup de retard dans ce domaine.
      Sur le long terme, ce sont ces planètes-là qu’il faudra examiner. C’est un champ expérimental pratiquement vierge. Il faut l’explorer. Telle sera l’aventure des astrologues du XXIème siècle.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s