TRUMP rompt l’accord avec l’Iran.

Le 8 mai 2018, TRUMP annonce que les EU ne renouvelleront pas l’accord signé avec l’Iran le 14 juillet 2015.

Nous allons voir quelle est la symbolique astrologique d’une rupture d’accord.

Je suis parti du thème de la Pleine Lune du 29 avril 2018 et j’ai fait progresser le thème, d’abord jusqu’au 8 mai, date de l’annonce de TRUMP, puis jusqu’au 12 mai, date à laquelle l’accord ne sera pas renouvelé.

PL 2018 04 29 Wash prog au 8 mai 2018

Les accords et les traités relèvent de la maison III (les écrits, les relations). Nous y trouvons 3 planètes : Saturne qui, à ce jour ne fait pas d’aspect, et une conjonction Lune Noire/Pluton. C’est cette conjonction, la seule du jour, qu’il faut prendre en compte. La maison III est celle des accords mais aussi de la communication. La Lune Noire tranche dans le vif. Pluton en III annonce la fin de l’accord et le début d’un autre paradigme. Pluton est maître de II. La décision est donc surtout d’ordre économique. TRUMP veut mettre à genoux l’économie de l’Iran, qui ne va déjà pas très bien sur ce plan, afin de provoquer un changement de régime. La conjonction Lune Noire/Pluton doit se voir comme un viol. Ici, en maison III, il s’agit du viol d’un traité de paix (Jupiter, maître de la conjonction, est dans le signe de la Balance). L’on peut voir aussi cette conjonction comme l’ouverture d’une porte vers l’inconnu. TRUMP ouvre la boîte de Pandore.

La rupture de l’accord interviendra le 12 mai 2018. Voici le thème progressé de la Pleine Lune à cette date.

PL 2018 04 29 Wash prog au 12 mai 2018

La Lune Noire a progressé et se trouve à présent conjointe à Saturne, toujours en maison III. L’évolution ne va pas dans le sens souhaité par les EU. Saturne indique qu’ils sont isolés et que leur décision de rompre unilatéralement un traité de paix fait l’unanimité contre eux. La Lune Noire est au sesqui-carré du Milieu du Ciel et en aspect partile au Nœud Nord en maison X. C’est l’autorité même des EU qui est ici menacée. Pour la première fois, l’Europe s’insurge contre une décision des EU, car contraire à ses intérêts. Un peu comme un enfant qui dit non à son père. Comment le père va-t-il réagir ? Sera-t-il à l’écoute ou va-t-il durcir sa position ? La conjonction Lune Noire Saturne met chacun face à ses responsabilités.

Sur le court terme, je ne suis guère optimiste. J’ai indiqué, dans l’article sur la Pleine Lune vue des EU, la tension qui régnera le 14 mai 2018, avec une Lune en VII, maîtresse d’une conjonction NN/Ascellus/Part de Mort. La Lune c’est le peuple. Il va y avoir de grandes manifestations hostiles aux EU, qui, décidément, ont l’art de se faire détester. La Lune 23 Poissons est d’ailleurs à l’opposition exacte du Saturne 23 Vierge du thème des EU, confirmant ainsi son impopularité, et même sa détestation. Dans cette maison VII, nous trouvons Uranus 4 Bélier au carré exact de Mars 4 Capricorne, qui exprime la colère.

Quant à la conjonction Lune Noire/Saturne, qui se situe à 14 Sagittaire, elle est à l’opposition exacte du Jupiter 14 Gémeaux du thème des EU. Comme Jupiter est maître de II dans le thème des EU, il faut s’attendre à une chute des valeurs boursières, conséquence de la grande inquiétude des multinationales qui ont investi fortement en Iran suite à l’accord de paix.

Pl 2018 04 29 prog 12 mai 2018 et thème des EU

Je note également que Cérès, la planète la plus haute en déclinaison et au Milieu du Ciel du thème de la Pleine Lune, est à 19 Cancer, soit à l’opposition exacte du Cérès 19 Capricorne du thème de TRUMP. Cela indique que ce dernier a fait un mauvais calcul. Mais quand il s’en apercevra, il sera trop tard. Quand le vin est tiré, il faut le boire.

Le 14 mai c’est la veille d’une Nouvelle Lune qui n’est pas des plus engageantes. Nous en reparlerons.

PS : ces allers et venues de la Lune Noire entre Pluton et Saturne favorisent également les éruptions volcaniques (Pluton) et les tremblements de terre (Saturne). Nous assistons à une recrudescence de ces phénomènes ; il est probable qu’un gros séisme se produise.

13 réflexions sur “TRUMP rompt l’accord avec l’Iran.

  1. Billet intéressant qui démontre avec clarté les échanges astraux.
    Mais : Cela indique que ce dernier a fait un mauvais calcul. Mais quand il s’en apercevra, il sera trop tard. … il sera trop tard pour qui au bout du compte, puisqu’il est reconnu que ces accords sont à la base MAUVAIS ?
    L’Europe, n’a pas la capacité de se confronter aux US, par contre les Européens sont partis pour morfler et la France en tête, car avec Macron qui se comporte comme un adolescent immature, vantard et débordant de bisounours, la fleur à la bouche … ça craint pour nous. Tous les dirigeants le tiennent en laisse … quand il veut nous faire croire qu’il est le maître du monde !!!
    Dans cette affaire Trump est comparable à Pluton qui casse pour reconstruire. Il sait très bien que sans casse il est impossible de se sortir du bourbier où nous sommes jetés depuis des années, la situation est devenue gravissime car tous sont mis devant leurs responsabilités. Il est évident que Trump sait ce qu’il déclenche … ce n’est pas un cours de pâtisserie et sur le plan économique la France va y perdre, mais Macron a mal joué avec le Donald, il n’a pas su négocier, trop occupé qu’il était à parader et provoquer, signes sataniques à l’appui.
    C’est maintenant que nous allons comprendre sa fameuse gestuelle déconcertante.

    J'aime

    1. Bonjour Suzy,
      Je ne crois pas que ces accords étaient si mauvais que cela. Ils avaient l’avantage de faire baisser la tension. Il n’y a qu’Israël qui les considéraient comme mauvais, car contraire à leurs intérêts. Et c’est bien cela la question. Quand Israël est enrhumé, c’est toute la planète qui éternue. TRUMP dit que c’est un mauvais accord parce qu’il n’a pris en compte les capacités balistiques de l’Iran. Mais là n’était pas la question. Il s’agissait d’un accord sur le nucléaire et rien d’autre.
      Comme je l’ai écrit dans un autre commentaire, cette décision unilatérale de TRUMP est un mauvais coup fait à l’Europe qui va perdre des dizaines de milliards dans cette affaire. L’Europe est un nain politique et ne saura pas s’opposer aux EU. Cela risque de précipiter des changements importants au sein de l’UE qui a grandement besoin de prendre son indépendance vis à vis des EU. Nous allons voir ce que MACRON a dans le pantalon.
      La configuration planétaire Lune Noire/Saturne indique aussi que c’est une mauvaise décision pour les EU qui se retrouvent isolés. A ce jour, ils n’ont plus vraiment d’alliés, mais seulement des vassaux. Cette situation ne peut perdurer très longtemps. La confiance réciproque n’est plus là.

      J'aime

    1. Souviens-toi Suzy, j’ai annoncé dans un ancien commentaire que, après la Syrie, se sera le tour du Liban. Le Hezbollah, c’est l’Iran. L’on peut donc dire que l’Iran a annexé politiquement, et démocratiquement le Liban (normal : beaucoup de chrétiens ont fui le Liban). C’est inconcevable pour Israël qui prend cette victoire pour un casus belli.

      J'aime

      1. Oui Patrick, je me souviens. Suite à quoi j’ai demandé à un ami Libanais se trouvant dans son ancienne patrie, sans doute pour les élections puisqu’il y a une maison, comment se passaient les élections au Liban ? Il m’a répondu : dans le calme … je vois aucune armes !
        Mauvais humour de sa part ou naïveté, peut être les deux, car il se sent menacé de tous côtés.
        Ces élections sont boudées par les électeurs qui ne trouvent pas leurs représentants, comme ce fut le cas en France, vote par défaut.
        Ce qui m’inquiète avec la rupture des accords, c’est la déclaration de Netanyahou affirmant que l’Iran dissimule un programme d’armes nucléaires, ce qui rappelle le réquisitoire contre l’Irak de Bush expliquant que Sadam Hussein était en train de fabriquer une bombe nucléaire.
        Vrai ou faux, c’est préoccupant si Trump n’a pas la certitude, il joue à la roulette russe.

        J'aime

        1. Quand on veut tuer un chien, l’on dit qu’il a la rage.
          Il y a bien sûr une guerre des communications. L’on ne peut plus croire aucune déclaration émanant d’un chef d’état. Il faut essayer de recouper les informations par soi-même, ce qui est très difficile. Les états sont les rois des Fakenews.
          Les peuples n’ont plus confiance dans leurs politiques. Ils prennent de plus en plus conscience qu’ils se font rouler dans la farine. C’est pourquoi les taux de participation aux élections baissent régulièrement. En Tunisie ce sont déroulées les élections municipales. Le taux de participation fut de 33% et à Tunis de 26% seulement. Comment peut-on alors parler de légitimité pour les vainqueurs ? Les gens n’y croient plus. Trop de mensonges et trop de corruption. Le régime politique dit « démocratie » est en grand danger. Je crois même qu’il est destiné à disparaître tôt ou tard.

          Concernant le proche-orient, la situation s’est éclairci. D’un côté Israël, les EU et l’Arabie Saoudite. De l’autre l’Iran, la Syrie, la Russie, la Chine. La Turquie n’a pas encore choisi son camp : un pied du côté russe et l’autre dans l’OTAN. L’Egypte n’a pas non encore vraiment choisi, mais elle dépend financièrement de l’Arabie Saoudite et des EU. Qu’on le veuille ou non, l’on s’avance lentement, mais sûrement, vers l’Armageddon. L’Europe, elle, ne compte pas. Elle fera partie des dégâts collatéraux. Elle l’aura bien cherché en renonçant à sa souveraineté.

          Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir Patrick,

    J’ai vu cette analyse et je pense que tout est loin d’être faux.
    Je la livre ici aux lecteurs du blog :

    « Comme pour la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, Trump cherche à se faire détester par la communauté internationale tout en caressant Israel et l’électorat américain dans le sens du poil. C’est le seul moyen à sa disposition pour contrer le deep state… Et contrer le deep state, c’est le seul moyen d’appliquer le programme pour lequel il a été élu : America first et fin de son rôle (ruineux…) de gendarme du Monde…

    Le programme nucléaire iranien est un fake, comme l’affaire Skipal et l’attaque chimique d’Assad… Mais il lui faut un ennemi pour justifier sa décision et faire perdre aux États Unis le soutient de la communauté atlantique qui, jusqu’à présent, défendait la politique extérieure voulue par les néoconservateurs… Et justement, l’Iran à bon dos…

    Et comme par hasard, ça tombe très bien pour Poutine qui commençait à perdre patience vis-à-vis de l’Iran et de la poursuite de ses intérêts anti-israel en Syrie… Vous remarquerez que la Russie n’a pas levé le petit doigt pour contrer les récentes destructions, par Israel, des bases iranienne en Syrie… Finalement, ça l’arrange bien aussi !

    Je me répète peut-être mais je reste persuadé que la remise en cause de l’OTAN pendant sa campagne électorale était tout sauf anecdotique.

    Mais les Présidents américains n’ont pas tous les pouvoirs, surtout dans le domaine de la politique extérieure,… loin s’en faut.
    Trump à tout simplement le génie d’arriver à ses fins en faisant avec le peu de pouvoir qu’il lui reste…

    Pour résumer : en se faisant détester par la communauté internationale, il romp le consensus atlantique qui servait jusque là l’hégémonie américaine du deep state néocons, son principal ennemi intérieur… Et peu importe que le prétexte soit bidon car cette même communauté atlantique ne pourra pas trop le lui reprocher, mouillée comme il l’a mouillée en organisant la dernière expédition punitive contre Assad (là encore, peu importe qu’elle soit ratée ou non…) en s’appuyant sur des les précédents fakes : l’affaire ”Skipal » et autre ”attaque chimique » d’Assad dont personne n’était dupe…

    Ce type est un génie ! »

    J'aime

    1. J’ai lu aussi plusieurs analyses qui, toutes, tiennent plus ou moins la route. Je ne dirais pas que TRUMP est un génie, mais qu’il avance bien en respectant ses promesses de campagne. J’ai aussi entendu une bonne analyse de Galactéros, une excellente analyste de la géopolitique. Elle ramène le débat autour du pétrole, et je crois qu’elle a sans doute raison. N’oublions pas que toute l’affaire syrienne a commencé suite à un choix d’oléoduc, Bachar ayant choisi la voie de l’Iran plutôt que celle du Qatar et de l’Arabie. TRUMP est un homme d’affaires. Il raisonne en homme d’affaires qui veut rendre sa grandeur à l’Amérique sur un plan purement matériel et mercantile. Les EU sont, à nouveau, un grand pays exportateur de pétrole et de gaz, grâce au schiste. L’Iran est un grand pays producteur de pétrole et de gaz, possédant des réserves considérables. C’est donc un concurrent des EU. TRUMP veut le neutraliser. La guerre n’est pas son objectif. Elle peut, éventuellement être un moyen si les sanctions ne fonctionnent pas comme il le souhaite. Mais il fera tout pour éviter toute guerre car il veut, au contraire, désengager les EU sur le plan militaire, car il estime que cela coûte trop cher. C’est pourquoi il valait cent fois mieux Trump que Clinton qui, elle, voulait, coute que coute, une guerre contre l’Iran.
      TRUMP, au contraire de POUTINE, n’est pas un stratège. Une bonne décision, pour lui, c’est ce qui rapporte du fric à l’Amérique, ou qui évite d’en dépenser. C’est d’ailleurs pour cela qu’il reste populaire auprès de ses électeurs qui ne raisonnent pas différemment. POUTINE voit à long terme, tout comme Xi, TRUMP voit à court terme. De plus, c’est normal, puisque, politiquement, il ne dispose pas du temps long, contrairement aux chef d’état russe et chinois. Mais, c’est aussi sa faiblesse.

      Sur le long terme, la conjonction Pluton/Lune Noire puis Saturne/Lune Noire qui ont prévalu au moment de la décision de TRUMP, n’est pas favorable aux EU. Il a ouvert la boîte à Pandore en prenant le risque de se mettre à dos ses alliés européens. Certes, pour l’instant, ceux-ci sont faibles car ils se sont reposés sur la puissance américaine. Mais Mme MERKEL a été très clair hier dans son discours à Aix la Chapelle en précisant que l’Europe ne pouvait plus compter sur la protection des EU. Nous verrons bien ce qu’il en ressortira. L’Europe se dotera sans doute d’une armée commune. Mais cela, c’est du moyen terme. A court terme, il est probable que l’Europe se montrera plus accommodante avec la Russie, histoire de faire comprendre à TRUMP qu’il ne peut décider de tout sans concertation.

      Je n’arrive pas à mesurer le degré de détermination de MACRON. Mais, si les entreprises françaises, dont TOTAL, sont condamnées à des milliards d’amendes par les tribunaux américains, je ne vois comment il ne pourrait pas réagir. Comme je l’ai dit dans un autre commentaire, nous allons voir ce qu’il a dans le pantalon. Il peut se révéler un vrai chef d’état ou une lavette.

      J'aime

      1. Trump, comparé aux prédécesseurs, a quand même du génie car il fallait arriver à leur tenir tête et avoir le courage de dénoncer ce qui fâchait chez eux, sachant que lui même n’est pas un saint et le tout sous l’étiquette d’un homme commercial et non politique … Obama ne s’en est pas remis, lui qui a peaufiné son allure et son intellectualisme en masquant bien son hypocrisie.
        C’est évident que l’enjeu est commercial mais celui-ci est souvent la base des grands conflits comme une guerre et même si elle n’est pas le but de Trump, il sait qu’il peut en déclencher une, mais … peut être vaut-il mieux percer l’abcès tout de suite pour purifier le système qui pourrit les pays arabes en général et atteindre du même coup Daech que tous ont plus ou moins entretenu secrètement, comme ce fut le cas avec … Hussein de Obama de son nom !
        Côté concurrence j’ai du mal à croire que les US soient un rival avec l’exportation du gaz de schiste. Je sais qu’ils y tiennent mais Trump devrait prendre garde au retour de boomerang car l’extraction de ce gaz est très polluante, très lente et donc très couteuse, au bout ce gaz n’est pas rentable. Je doute que les victimes de l’eau polluée dans les zones exploitées soient de l’avis de Trump si tel est son projet.
        Quant à son projet de remettre le charbon dans le circuit, c’est pareil, espérons qu’il possède les moyens efficaces pour lutter contre sa pollution et dangerosité d’extraction. Il devrait en homme d’avant garde, encourager les énergies non polluantes que tous veulent ignorer, ils préfèrent entretenir les conflits sanguinaires au Moyen Orient.

        Trump et Poutine sont complémentaires, si l’un réfléchit à court terme c’est en effet pour ne pas avoir un mandat aussi long et de ce fait a un sacré nettoyage à faire dans son pays jusque dans les mentalités.
        De plus, il ne faut pas oublier que si la Russie est un pays très vaste sa densité de population est très faible (8.74 km²) par rapport aux USA (33km²) et ne parlons pas de la France (180km²) qui avec l’Italie (202 km²) l’Allemagne (231 km²) et le RU (263 km²) sont devenues les poubelles du monde.
        Ces deux hommes sont intelligents car chacun s’adapte aux besoins de son pays, impossible de savoir ce que fera Macron qui détonne au milieu de ce couple, basé sur la souveraineté de leur pays, quand lui ne voit que par Bruxelles et la mondialisation. S’il pouvait ouvrir les yeux et se rapprocher de la Russie mal traitée, ce serait … un miracle !!!

        J'aime

        1. Bonjour Suzy,
          Je ne crois pas que la pollution soit une préoccupation pour TRUMP. Toujours à cause du court terme. Le prix du pétrole monte. Il a doublé depuis un an. A 70 dollars, il est rentable. Pour qu’il reste à ce niveau, il faut le raréfier. Il faut donc empêcher l’Iran d’inonder le monde de son pétrole. Je crois que c’est aussi simple que cela. N’oublions pas. Nous vivons dans un monde où l’argent est roi.
          Tant que le pétrole rapportera de l’argent, il n’y aura pas de place pour les énergies alternatives. Quant le pétrole ne sera plus rentable, parce que devenu trop rare, alors de nouvelles sources d’énergie apparaîtront. Elles existent déjà.

          Ceci dit, je suis d’accord pour dire que TRUMP s’est mieux que le prix Nobel de la paix qui envoyait, chaque semaine, des drones par centaines qui ont tué des milliers de gens, dont certains n’étaient pas recommandables, mais d’autres, parfaitement innocents. Comme hypocrite, effectivement, l’on ne pouvait trouver mieux. De plus, sur le plan économique, sa politique fut une catastrophe. Il a fait plus de dettes en 8 ans que l’ensemble de ses prédécesseurs depuis la seconde guerre mondiale.

          J'aime

        2. MACRON est un homme instable psychologiquement et immature. Je crains qu’il ne fasse de mauvais choix. Je te renvoie à mon article sur ses transits de MACRON en 2018. Jupiter rétrograde transite son Uranus natal qui fait une opposition à sa Lune natale qui fait elle-même un carré à son Mars natal. La Lune, c’est le mental. Je crains le pire. Je trouve d’ailleurs qu’il a les traits particulièrement tirés en ce moment. C’est un signe de surmenage. A un moment donné, il peut péter les plombs.

          J'aime

  3. Bonsoir Patrick, je crois qu’ à terme les E.U perdront de leur superbe, et que la Chine tirera les marrons du feu. Trump joue d’ ailleurs avec le feu🔥et il pourrait bien se brûler. Il a réussi à rallumer l’ Intifada, et cela peut mener à un désastre par agrégation du monde arabe. Il y a quelque temps j’ avais fait un tirage géomantique de Rubeus, qui symbolise bien feu et colère un peu partout dans le monde. Et les astres confirment mon pressentiment d’ il y a quelques mois d’ un réveil du volcanisme et de l’ augmentation de l’ activité sismique.

    J'aime

    1. Bonjour Daniel. Oui, pour moi, la conjonction de la Lune Noire à Saturne, le jour de la décision de TRUMP, indique que les EU vont se retrouver isolés sur la scène internationale.
      Mais bon, les EU restent la première puissance militaire, et ce n’est pas demain que la Chine va leur tailler des croupières. Je ne crois pas à l’agrégation du monde arabe, en raison de la fracture sunnites/chiites. L’Arabie Saoudite et Barhein sont dans le camp d’Israël, et le Qatar s’est rapproché de l’Iran. L’Egypte hésite mais restera sans doute dans le camp américain, tout comme la monarchie jordanienne.
      Ceux qui font les frais sont, comme toujours le peuple palestinien mais qui ne dispose ni de fonds ni d’armes. Que peuvent-ils faire ? Cette situation ne pourra perdurer éternellement. Il faudra bien que l’abcès soit crevé, et le plus tôt sera le mieux.
      Un réveil du volcanisme et de l’activité sismique, oui, et cela a déjà commencé. C’est du côté de l’Italie qu’il faut regarder, et pas seulement la ceinture de feu. Peut-être pourrais-tu nous dire ce que tu ressens du côté du Vésuve ou de l’Etna.
      Mais j’attends aussi une crise boursière que j’avais annoncé entre juin 2017 et fin juin 2018. Pour l’instant, rien n’est arrivé, à part une petite secousse en début d’année. Attendons fin juin pour savoir si je me suis trompé.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s