René ANGELIL

Encore un décès en ce début d’année, et encore suite à un cancer. Il s’agit de René ANGELIL, mari de Céline DION, avec lequel elle a eu 3 enfants.

René ANGELIL est né le 16 janvier 1942 à 2h00 à MONTREAL

Peu d’aspects partiles. L’on note Mars, à 1° du descendant (l’aspect est partile en modifiant légèrement l’heure de naissance qui a été probablement arrondie – j’opte pour rectification de l’heure à 2h05 au lieu de 2h), est en aspect partile avec le mi-point Pluton/Neptune qui sont les deux planètes encadrant le MC. Ces deux planètes signant la destinée, l’on voit que celle-ci est grandement tributaire de son épouse, représentée ici par Mars sur la cuspide de VII.
Fort de cette rectification, nous trouvons un thème plus en rapport avec la vie peu commune de cet homme. Mercure est maître de l’heure. Il est exactement sur la ligne du méridien à 16 Capricorne, le Milieu du Ciel étant à 16 Cancer.

ANGELIL natal

Le maître de l’ascendant est Vénus, au carré partile de Saturne en chute. Cela n’est pas bon pour la santé, surtout en fin de vie, car Vénus est en IV, et le carré partile s’apparente à une conjonction. Nous verrons si ce carré, ou le mi-point, joue un rôle par la suite.

Le jour du décès, le 14 janvier 2016, intervient 2 jours avant l’anniversaire. Les décès proches de l’anniversaire sont assez courants. Lorsqu’ils se produisent peu après, comme David BOWIE, mort 2 jours après son anniversaire, cela ne pose aucun problème à l’astrologue, mais quand le décès a lieu 2 jours avant, l’astrologue se demande toujours s’il doit prendre la révolution solaire de l’année du décès ou celle de l’année précédente. La logique veut que, l’année personnelle ne se terminant qu’au retour du Soleil, il faille considérer la révolution solaire de l’année précédente. C’est ce que nous allons faire.

Révolution solaire 2015 sidérale

ANGELIL RS 2015

Les indices de décès ne sont pas nombreux mais existent. Tout d’abord, Jupiter, en maison VIII à la naissance, est placé à l’ascendant. Ensuite, Jupiter natal, situé à 18 Taureau, est en aspect partile avec le Nœud Sud 18 Poissons et Pluton 18 Sagittaire, en signe de Jupiter. Jupiter, Pluton et Nœuds Lunaires sont les planètes et points fictifs qui interviennent dans le décès ; ce dernier est conjoint à Uranus, le maître de VIII.

Révolution lunaire du 6 janvier 2016

ANGELIL RL 2016 01

Le fait remarquable est évidemment le fait que l’ascendant de la révolution se situe à 16 Cancer, soit exactement sur le MC natal et à l’opposition partile de Mercure natal 16 Capricorne. Ce point est, de plus, en aspect partile avec Saturne 16 Scorpion, maître de VIII. L’autre maître de VIII, Uranus 21 Poissons, est au carré partile du Soleil 21 Sagittaire. Autrement dit, les deux maîtres de VIII, Uranus et Saturne sont en aspects partiles avec le Soleil et l’ascendant, ce dernier étant lié au maître de l’heure à la naissance et au Milieu du Ciel natal, antenne passive. De plus, l’ascendant 16 Cancer, est à l’opposition partile du mi-point Neptune/Pluton, les deux planètes qui encadrent le Milieu du Ciel natal.

Voyons à présent le thème du jour du décès en faisant progresser le thème de la révolution lunaire au 13 janvier 23h24 TU

ANGELIL transits 2016 01 13

Le natif est mort, nous dit la presse, le 14 janvier. Comme l’heure de la révolution est 23h24 TU, il faut prendre la même heure pour les transits du jour. Il convient donc de prendre 23h24 TU de la journée du 13 janvier. Le décès interviendra alors entre le 13 janvier 23h24 et 14 janvier 23h24.

Deux aspects partiles retiennent mon attention. D’abord la Lune, en maison VIII, à 18 Verseau, degré partile à la position de Jupiter natal 18 Taureau, également en maison VIII, et partile au mi-point Saturne (maître de VIII)/Asc 18 Vierge. La Lune est, de plus, à la conjonction partile du mi-point Mercure/MC. Dans le thème natal, Mercure, maître de l’heure, était à l’opposition partile du MC, c’est-à-dire sur le Fonds du Ciel en maison IV, la maison de la fin de la vie.

Autre aspect partile, le trigone Soleil 28 Sagittaire à Jupiter 28 Lion. D’aucun considéreront cet aspect trigone de deux planètes en réception mutuelle comme bénéfique. Il l’est probablement, subjectivement, dans la mesure où le natif est libéré du poids de sa maladie. Mais, d’un point de vue objectif et factuel, il représente l’alliance du Soleil, source de vie, et de Jupiter, anérète à la naissance par sa présence en maison VIII, et source de mort. Cet aspect donne la mort, mais une mort apaisée, et même heureuse. Le natif s’est bien préparé à cette mort qu’il savait inéluctable, y compris sur le plan spirituel, Jupiter étant ici maître de IX, y compris dans la révolution lunaire et la révolution solaire.

Je faisais remarquer, dans l’étude de la révolution solaire, que « Jupiter, Pluton et Nœuds Lunaires sont les planètes et points fictifs qui interviennent dans le décès « . Nous retrouvons ces mêmes points dans le thème du jour du décès. Jupiter natal, qui était en aspect partile avec les noeuds lunaires de la révolution solaire, est conjoint partile au Noeud Nord le jour du décès. Quant à Pluton, il se situe à 20 Sagittaire, soit en aspect partile avec l’ascendant du jour à 20 Cancer. Pour dire autrement, l’ascendant de la révolution lunaire a progressé jusqu’au degré partile occupé par Pluton, et le Noeud Nord de la révolution lunaire a progressé jusqu’à sa conjonction partile avec Jupiter, réalisant ainsi ce qui était promis dans la révolution solaire.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s