Pleine Lune du 9 juin 2017.

La prochaine Pleine Lune du 9 juin 2017 se fera dans le signe du Scorpion sidéral. Déjà, les deux dernières phases lunaires avaient mis en évidence ce signe. La PL et la NL avaient leur ascendant en Scorpion. L’on avait vu que le nouveau Premier Ministre, nommé pendant la phase de Pleine Lune, avait aussi l’ascendant en Scorpion.

Voici le thème de cette Pleine Lune, vue de Paris.

PL 2017 06 09 Paris

La Lune est à 23 Scorpion, le Soleil est donc à 23 Taureau. Les deux luminaires sont en aspect de trigone et sextile à la Part du Roi 23 Poissons. Cela signifie que le président de la République va très probablement obtenir la majorité absolue dont il a besoin pour mener sa politique. La force est du côté du pouvoir. Cela est nettement indiqué par la position de Mars 8 Gémeaux, conjoint au Milieu du Ciel en maison X, au sextile partile de Vénus 8 Bélier dont il dispose.

Le thème progressé au 13 juin 2017 pointe sur un problème. Voici ce thème progressé.

PL 2017 06 09 prog au 13 juin 2017

Vous voyez que Mars sera exactement sur le MC et qu’une conjonction Saturne/Lune Noire, la première d’une très longue série (voir article précédant) vient de se former. Mars est dans le 3ème signe et Saturne dans la 3ème maison. Il y a donc un lien à opérer entre ces deux conjonctions. Comme Mars est maître de la maison VIII par le Bélier et que le 3ème secteur est lié aux transports, l’on ne peut s’empêcher de faire un rapprochement avec l’attentat du Londres à la voiture bélier. Toutefois, si le risque est important à 5 jours du 2ème tour de l’élection législative (tout comme ce fut le cas à Londres), j’ai le sentiment que rien ne se produira, en raison du trigone, presque exact, entre Mercure en maison IX, qui dispose de Mars, et Jupiter, maître du 9ème signe, en maison I. Ces deux planètes sont reliées, l’une par carré, l’autre par quinconce, à Neptune, maître de VII. La maison VII représente l’auteur éventuel d’une attaque. Il semble bien que son action sera contrariée par la police judiciaire (Mercure, maître de Mars en IX). Autrement dit, l’homme pourrait être arrêté avant qu’il ne puisse agir.

Le thème de la NL progressée au moment de l’attentat à la voiture Bélier à Londres était autrement plus violent. Le voici.

NL 2017 05 25 Londres prog au 3 juin 2017

Mars était dans la maison VII, celle des auteurs. Uranus venait de passer sur le le Fond du Ciel dans la nuit du 3 au 4 juin. Au moment de l’attentat, à 22h00, L’ascendant était exactement sur Saturne, maître de III, en résonance avec les Gémeaux en VIII.

Le 18 juin 2017, c’est le deuxième tour des élections législatives.

PL 2017 06 09 prog au 18 juin 2017

L’on voit que le seul aspect positif est un sextile partile de la Part du Roi 18 Cancer à Jupiter 18 Vierge. Cela confirme ce qui était promis au moment de la Pleine Lune. Le roi est satisfait.

Toutefois, ce thème reste très tendu. Cela est du au carré en T de Mars en Apex au doublé carré de la Lune en VII et Jupiter en I. Il y a, manifestement, une controverse, une violence verbale (Mars en Gémeaux). Quelque chose fait polémique. Notons que la maison VII, où se trouve la Lune, est la maison du social. Etant en Poissons, Neptune en est le maître. Or, Neptune fait un yod avec la Part du Roi et Jupiter, tous deux en sextile. Le parlement est à peine élu que la question sociale est déjà au centre des préoccupations. L’on voit que Neptune fait un demi carré à Uranus en VIII. C’est le social face au libéralisme économique. Le pouvoir n’est pas clair sur ce qu’il veut entreprendre, ce qui engendre de l’anxiété et du stress.

Maintenant je voudrais vous faire part d’une étrange similitude entre les deux cartes du ciel suivantes, que j’ai découvertes en travaillant sur les ingrès lunaires. La Lune change de signe tous les deux ou trois jours. Les cartes d’ingrès donnent donc des renseignements sur une très courte période. Le premier thème est celui de l’ingrès du 10 juin 2017 progressé d’une journée au 11 juin 2017. Le second thème est celui de l’ingrès lunaire du 14 novembre 2015, soit le lendemain de la tuerie du 13 novembre 2015.

Ingrès Lunaire 2017 06 10 prog au 11 juin 2017

Ingrès lunaire 2015 11 14

Même ascendant dans le signe du Bélier, même présence de la Lune en Sagittaire, et, dans les deux cas, conjonction exacte de la Lune au mi-point Saturne en maison VIII et Pluton. Ce mi-point, selon EBERTIN, signifie violence et cruauté.

Je n’en tire aucune conclusion car je suis bien conscient que le premier thème est celui d’un lendemain d’ingrès et que le second est celui d’un lendemain d’attentat. Néanmoins, la similitude entre les deux thèmes est très troublante. Elle signifie, pour le moins, que nous n’en n’avons pas fini avec ce climat délétère sur fond d’attentats potentiels.

Le jour de l’attentat de Londres, la finale de football de la coupe des clubs champions était retransmise sur une grande place de Turin. A la fin du match, quelques pétards ont fait croire à la foule à un attentat ; prise de panique, elle se mit à courir en tous sens. Résultat : 1 500 blessés dont un enfant dans le coma après avoir été piétiné. Je me suis dit que les islamistes n’avaient même plus besoin de tuer. Un simple pétard suffit à engendrer le chaos.

 

 

Conjonction Saturne / Lune Noire.

Saturne est actuellement dans le signe du Sagittaire sidéral et ce depuis le 5 février 2017. Mais c’est provisoire. Il va retourner dans le signe du Scorpion à compter du 11 juin 2017 et y restera jusqu’au 5 novembre 2017 avant de revenir définitivement dans le signe du Sagittaire.

C’est important de fixer les dates car Saturne est la planète du pouvoir. Les élections présidentielles se sont déroulées sous un Saturne en Sagittaire, alors que les élections législatives se feront sous un Saturne en Scorpion. Si les présidentielles se sont déroulées sur fond de morale politique et de prudence (rejet des extrêmes), la phase saturnienne qui suit sera celle du retour aux réalités économiques. Le parlement devra s’attaquer à des problèmes difficiles, à la transformation, plutôt en force (Saturne en Scorpion), de la société, en votant des lois plutôt impopulaires, qui seront présentées comme un mal nécessaire.

La situation sera d’autant plus difficile que Saturne va jouer au chat et à la souris avec la Lune Noire, formant de très nombreuses conjonctions qui représentent autant de difficultés à surmonter. Il y aura pas moins de 9 conjonctions Saturne/Lune Noire dans le signe du Scorpion et 15 conjonctions Saturne/Lune Noire en Sagittaire, avant que la Lune Noire ne s’éloigne enfin de Saturne.

Nous aurons l’occasion de reparler de ces différentes conjonctions, dont toutes, fort heureusement, ne produiront pas d’effets apparents. Je retiens toutefois celle du 11 et 12 septembre 2017. En effet, Saturne transitera exactement le Saturne de la Vème République à 26 Scorpion, alors que Jupiter, la Planète Levante du jour transitera le Nœud Nord du thème de la Vème République à 28 Vierge.

Synastrie Vème Rép et 2017 09 11

Une autre date à retenir est celle du 17 octobre 2017. Cette date est intéressante parce que la conjonction Saturne/ Lune Noire se fait toujours en transitant le Saturne de la Vème République (2° d’orbe). Mais elle a deux autres autres particularités. La conjonction se fait à la fin de la maison II (finances) et Mars transite le signe de la Vierge. Or, Patrice Bourriche avait constaté qu’un certain nombre de krachs boursiers se faisait quand Mars transitait la Vierge sidérale. De plus, le 17 octobre, Cérès, maître de la Vierge, est exactement sur le Milieu du Ciel. Voici le thème du jour, monté sur la Planète Levante.

Transits 2017 10 17

Cette date a lieu 30 ans après le krach du 19 octobre 1987, presque jour pour jour, où Mars transitait bien le signe de la Vierge. Le Saturne du 17 octobre 2017 transite le Saturne du 19 octobre 1987 (orbe de 4°).

Le mois d’octobre ne semble pas très heureux pour les bourses car c’est le 29 octobre 1929 que se produisit le grand krach boursier et le début de la descente aux enfers pour bon nombre d’investisseurs et de spéculateurs. Il y avait, ce jour-là une conjonction Saturne/Lune Noire à 2° et 4° Sagittaire.

J’en viens donc aux conjonctions Saturne/Lune Noire en Sagittaire dont la première se produira le 17 novembre 2017 et la dernière le 23 juin 2018. Soit 7 mois de grandes difficultés sur le plan économique et financier.

La Lune Noire ne fera pas que transiter Saturne pendant cette longue période, puisqu’elle transitera également tantôt Mars, tantôt Pluton. Je rappelle que la crise boursière de 2008 se fit le 29 septembre 2008 lors d’une conjonction Pluton/Lune Noire, le jour où la Lune se levait dans le signe de la Vierge.

Plusieurs date sont candidates à un éventuel krach. Le 17 novembre 2017 particulièrement. La conjonction Saturne/Lune Noire se fait à 1 Sagittaire, soit à 1° seulement du Saturne du krach de 1929. Mars transite le signe de la Vierge.

Transits 2017 11 17

Ne vous fiez pas aux aspects en bleu. Cérès et l’ascendant/Lune Noire sont en contre-parallèle de déclinaison. Cela vaut opposition. Mercure, Planète Levante, est hors limite. Il est possible que si un krach intervient, cela ruinera certains (Ascendant en Scorpion) et en enrichira d’autres, des initiés (Koré en VIII au trigone de Lune/Vénus en XII). Si vous ne faite pas partie des initiés, je vous déconseille de spéculer pendant cette période.

Je ne vais pas reproduire toutes les cartes, mais sachez que les choses ne s’arrangent pas par la suite. Le 17 décembre 2017, la conjonction Saturne/Lune Noire est Planète Levante. Cérès est hors limite en maison VIII (nouvelle secousse). Pluton sera planète Levante le 5 janvier 2018 lors de la conjonction Saturne/Lune Noire suivante. Le 15 janvier 2018, la conjonction sera conjointe à Mercure qui augmente ce qu’il touche. Le 7 et le 12 février 2018, la conjonction sera à l’opposition de Koré , la planète du minimum vital (probables pénuries alimentaires). Le 14 et le 19 mars 2018, l’opposition à Koré sera partile. Le 25 avril, la conjonction sera, en plus, conjointe à Mars. Et ça continue comme cela, la Lune Noire passant d’une conjonction à Saturne à une conjonction à Pluton, et vice versa.

Entre le 23 juin 2017, conjonction Saturne Lune/Noire et le 27 juin 2017, conjonction Pluton/Lune Noire, 4 planètes seront en parallèles de déclinaison : Lune noire, Saturne, Mars et Pluton, en contre-parallèle du Soleil et de Mercure. Impossible qu’il ne se passe rien pendant cette période, et cela ne devrait pas être une partie de plaisir.

Comprenez-moi bien. Ce qui est inquiétant, c’est moins la conjonction Saturne/Lune Noire que sa répétition, 24 fois en quelques mois. L’on dit souvent, une fois ça passe, deux fois ça passe, mais trois fois ça casse. Alors 24 fois ! Forcément, il y aura une fois où cela ne passera pas. De plus il y ces points communs avec les krachs précédents .

L’histoire ne se répète peut-être pas exactement, mais elle est cyclique, et il y a de grandes chances que les mêmes configurations produisent des effets analogues.

PS : les thèmes ont été montés pour Paris. Bien entendu, les situations seront différentes d’un pays à l’autre. Nous le verrons lors de l’examen des Nouvelles et Pleines Lunes, le moment venu. Mais la tendance générale est celle décrite ci-dessus.