Patrick HENRY

Patrick HENRY est cet homme qui a enlevé un enfant de 7 ans le 30 janvier 1976, pour obtenir une rançon, puis l’a étouffé. Il eut un procès retentissant en 1976 et échappa à la peine de mort, suite à la plaidoirie vibrante de maître BADINTER. Condamné à la prison à perpétuité le 20 janvier 1977, Patrick HENRY a droit à une liberté conditionnelle en 2001, qu’il met à profit pour transporter 10 kg de résine de cannabis. Arrêté, il retourne en prison. Le 7 janvier 2016, il obtient une nouvelle liberté conditionnelle. Mais le parquet ayant fait appel de cette décision, la Cour a mis en délibéré au 31 mars 2017, le jour de l’anniversaire du détenu.

Pour les astrologues, le cas de Patrick HENRY, comme ceux de tous les criminels, est intéressant. Peut-on lire, dans le thème de naissance, la nature criminelle d’un individu ? C’est une vraie question d’autant que, avant de commettre son crime, la personne mène souvent une vie ordinaire. Certains commettent leur crime à l’adolescence, d’autres à l’âge mûr, d’autres, encore, à un âge avancé. Bien difficile de répondre à cette question, d’autant que les motifs sont de natures fort différentes : crise de folie, alcool, drogue, viol, crime passionnel, dépression, grand banditisme.

Voici le thème de naissance de Patrick HENRY

HENRY Patrick natal

Bruno TESSARECH, qui a écrit un livre sur Patrick HENRY, et qui l’a rencontré, dit que ce qui frappe, au premier abord, est que « c’est un homme extraordinairement ordinaire »., « un individu tout à fait banal ». Son thème, lui, ne l’est pas. Avec deux planètes angulaires, Uranus et le Soleil, au carré l’une de l’autre, le destin de cet homme sera, selon EBERTIN, en relation avec des accidents ou des catastrophes. La personne est pleine de contradictions, à l’esprit confus.

L’auteur du livre dit encore « c’est un homme rangé, ordonné ». Normal avec un ascendant Vierge. Il est « monsieur tout le monde, celui qu’on côtoie sans se douter qu’il possède un double visage, le collègue de bureau qu’on salue tous les matins. Mais M.le maudit, le personnage-titre du film de Fritz Lang, était lui aussi un homme ordinaire… » C’est curieux, mais, en voyant le thème de naissance, j’ai tout de suite pensé à M le Maudit. Pourquoi ? Parce que M le Maudit commettait ses crimes à la Pleine Lune. Cliché me direz-vous ? Pas tant que ça, car, l’ascendant de Patrick HENRY est exactement sur le lieu de la Pleine Lune qui précédait sa naissance. De plus, Patrick HENRY est né à l’heure de la Lune. La Lune, qui influe sur chacun de nous, a une importance bien plus grande sur ce thème. Elle affecte l’ascendant, et est elle-même affectée par sa conjonction partile à Saturne à 0 Balance.

La Lune et Saturne sont deux planètes antinomiques. Elles maîtrisent deux signes opposés, le Capricorne et le Cancer. Or, le Capricorne recouvre la maison V, celle des enfants, et le Cancer recouvre la maison XI, qui lui fait face. Cette maison XI, qui s’oppose à celle des enfants, contient Pluton, le maître de VIII, le Nœud Sud, de nature maléfique, le mi-point Saturne/Jupiter, qui ne sont rien d’autre que les maîtres lunaires du Soleil, et le mi-point Lune/Jupiter qui sont les maîtres lunaires de l’ascendant et donc de la cuspide de V, mais aussi de la Pleine Lune. Le mi-point Saturne/Jupiter se trouve à 14 Cancer, le NS à 16 Cancer ; leur mi-point se situe donc exactement sur la cuspide de XI à 15 Cancer, soit le descendant ou Point de la Mort de la maison des enfants.

L’on notera que la conjonction Lune/Saturne est au début de la maison II, celle de l’argent. Or, l’enfant, avant d’être tué, fut l’objet d’une rançon. La motivation profonde de Patrick HENRY fut donc l’argent et rien d’autre. L’on peut en conclure que le meurtre n’était pas prémédité. La Lune est essentiellement instinctive et émotionnelle. Le natif a étouffé l’enfant pour mettre un terme à ses cris. Il a manifestement paniqué.

L’argent, c’est bien le problème de Patrick HENRY. Mauvais gestionnaire (Vénus maître de II en VIII), il manque cruellement d’argent (Saturne en II). C’est pourquoi il pense enlever un enfant pour demander une rançon. La suite est une affaire qui a mal tourné. Je ne vois aucune perversion chez cet homme ; en revanche, une absence totale d’émotion (Saturne tue l’émotion lunaire). Alors, faut-il le libérer sous condition, près de 40 ans après les faits ?

Réponse le 31 mars prochain, jour de l’anniversaire de Patrick HENRY.
——————————————————————————————————
NB : pour agrandir les images des thèmes, faire, autant de fois que nécessaire, Ctrl+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s