Quel lieu prendre pour les révolutions solaires

J’ai été questionné sur le lieu qu’il convenait de prendre pour le calcul des révolutions solaires. Faut-il prendre le lieu de naissance ou le lieu de résidence ?

La question ne se posait guère avant MORIN De VILLEFRANCHE (1582 -1656) qui, le premier, préconisa de prendre le lieu de résidence. Auparavant, et pendant des siècles, l’on prit le lieu de naissance. Alexandre VOLGUINE fit la même préconisation au XXème siècle. Mais de nombreux astrologues continuent de considérer le seul lieu de naissance.

Commençons par une considération générale. De nombreuses prévisions se font à partir des directions primaires, secondaires, symboliques. Il ne viendrait à l’idée de personne de calculer ces directions en changeant le lieu, quand bien même la mère ayant accouché à Paris serait partie vivre aux EU avec son enfant une semaine après l’accouchement. Alors, pourquoi faudrait-il le faire pour les révolutions solaires et lunaires ? D’autre part, il est d’usage de comparer une révolution solaire avec un thème dirigé. Peut-on vraiment le faire si les lieux pour lesquels ces cartes sont montées sont différents ?

Et puis, lorsque l’on change de lieu de résidence, combien de temps faudrait-il y séjourner pour que ce nouveau lieu soit plus efficient que le lieu de naissance ? 6 mois, 1 an, 10 ans ?

Comme il sera difficile de trancher dans l’absolu, nous allons prendre quelques exemples pratiques et juger sur pièce.

Barak OBAMA a été élu président des EU en 2008. Il séjournait alors à Chicago depuis de nombreuses années. Nous allons donc calculer sa révolution solaire pour son lieu de naissance, Honolulu, et pour son lieu de résidence, Chicago. Voici les deux thèmes.

OBAMA BARAK RS 2008 Honolulu

OBAMA BARAK RS 2008 Chicago

Pour être élu président de la République, il faut un courant positif de lumière. Seule la révolution, montée pour Honolulu, apporte ce courant. Le Soleil est au trigone du MC, alors qu’il est à l’opposition dans le thème monté pour Chicago. De plus, dans le thème d’Honolulu, Saturne, gouverneur du thème de naissance, est particulièrement valorisé par sa présence sur l’axe de l’horizon, dans le signe royal du Lion. Rien de tel dans le thème de Chicago où Saturne est isolé en maison IV et sans aspect aux angles.

Je crois que cet exemple est suffisamment clair pour donner la préférence à la révolution solaire montée pour le lieu de naissance.

Autre exemple, celui du couronnement de Joséphine de BEAUHARNAIS le 2 décembre 1804 des mains de l’empereur. L’année 1804 fut aussi celui de son mariage religieux avec Napoléon, le 30 octobre 1804. Voici les deux révolutions solaires, celle montée pour Fort-de-France, lieu de naissance, et celle montée pour Malmaison, lieu de la résidence de Joséphine.

Joséphine de Beauharnais RS 1804 Fort-de-France

Joséphine de Beauharnais RS 1804 Malmaison

Là encore, nous devons avoir un afflux positif de Soleil. Dans le thème monté pour Fort-de-France, le Soleil envoie un sextile au Milieu du Ciel situé dans le signe royal du Lion. D’autre part, le Soleil est à 10 Gémeaux, soit en aspect partile avec l’ascendant 10 Scorpion, ce qui équivaut à une conjonction du Soleil et de l’ascendant. C’est déjà largement suffisant en soi, mais, de plus, la Lune 17 Sagittaire, qui dispose de la part des Rois, est au sextile partile de Pluton 17 Verseau, gouverneur de l’année par sa maîtrise sur l’ascendant.

Dans le thème monté pour Malmaison où Joséphine résidait dans son château depuis 1799, le Soleil, bien qu’en maison VII, ne fait aucun aspect au Milieu du Ciel et une opposition à l’ascendant et à la Lune. C’est une configuration infiniment moins favorable et qui ne correspond pas à un couronnement impérial. De plus, Cérès, maître de X, est au double carré du Soleil et de la Lune, aspects fortement restrictifs sur le plan de la position sociale. La Lune fait bien un sextile au MC, mais, en tant que maître de VIII, ne joue que sur le plan financier. Le Soleil est bien maître de la Part des Rois, mais ne fait qu’un seul aspect, un carré à Cérès.

Là encore, la révolution pour le lieu de naissance est, sans conteste, plus évocatrice de l’évènement, que la révolution montée pour le lieu de résidence.

Deux exemples ne constituent pas une preuve absolue. J’en conviens. Mais ils sont suffisamment éloquents pour convaincre. Cela devrait rassurer les astrologues qui croient en la prédétermination. En effet, comment faire des prévisions à la naissance, ou même en cours de vie, si l’homme est capable de modifier le cours de son destin en changeant de résidence ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s