Simone DE BEAUVOIR, le féminisme et Cérès

J’ai beau faire, j’ai beau lire pour trouver de nouveaux articles, tout revient ces derniers temps à me forcer à analyser l’astéroïde Cérès. Le 14 avril 2016, c’était le 30ème anniversaire de la mort de Simone de BEAUVOIR. Je décidai donc de regarder son thème de naissance.

Simone de BEAUVOIR est née le 9 janvier 1908 à 4h30 (4h21 TU à PARIS).

DE BEAUVOIR Simone

Immédiatement l’on est attiré par un carré en T dont Cérès 19 Vierge est Apex, au double carré d’Uranus 19 Sagittaire et de Neptune 19 Gémeaux. Quand l’on sait que Simone de BEAUVOIR est le grand penseur du féminisme de la moitié du XXème siècle, l’on comprend mieux l’importance qu’occupe Cérès dans son thème de naissance.

Cérès est ici dans son signe, celui de la Vierge. Elle est donc dignifiée, et particulièrement valorisée en participant de l’encadrement du Milieu du Ciel et de l’Ascendant. L’œuvre maîtresse de Simone de BEAUVOIR est « Le deuxième sexe », dans laquelle elle se livre à une analyse (Cérès) détaillée , approfondie et lucide (Cérès) de la condition féminine. Puis, elle livre un certain nombre de solutions qui, selon elle, permettra à la femme de s’émanciper (Cérès carré Uranus) de la tutelle masculine. Elle s’en prend notamment à l’attitude passive et soumise des femmes (Cérès carré Neptune). Elle évoque la nécessité d’une limitation (Cérès) des naissances (carré Neptune maître de V) pour permettre à la femme d’entrer dans le monde du travail (Mars, maître de VI conjoint Lune en V), le travail étant vu comme un acte créateur (maison V) et donc transcendant (Lune maître de IX).

Nous avons, grâce à ce thème, la vision d’une nouvelle qualité de Cérès quand elle est positive, ce qui est le cas quand elle est dans son signe. Nous connaissions la Cérès sacrificielle (Dominique VENNER), la Cérès pathologique (Adolf HITLER), voici la Cérès militante. Dans ce thème, grâce à la dignité de Cérès, le carré en T devient dynamique et créateur. Simone de BEAUVOIR s’inscrit dans une démarche existentialiste. L’on ne naît pas femme, on le devient, ce qui veut dire que devient la femme que l’on veut bien. La démarche est à la hauteur du tempérament des ascendants Scorpion. Il ne faut rien concéder. Le chemin est un combat.

Je ne sais pas ce que Simone de BEAUVOIR penserait de la condition féminine aujourd’hui. Plusieurs de ses combats ont abouti : limitation des naissances par la contraception et les avortements ; accès au travail (quand il y en a) ; libération sexuelle, y compris homosexuelle, unions libres, etc… Mais le but est-il atteint pour autant. La femme est-elle libérée de toute contingence immanente. A-t-elle gagnée son accès à la transcendance ?

J’ai bien peur que non. L’explosion des divorces a eu comme conséquence de faire exploser le nombre de familles mono parentales. Les femmes ont majoritairement la garde des enfants qui sont élevés sans père à la maison. Les garçons sont donc élevés par des femmes et enseignés aussi par femmes, devenues majoritaires à l’école. Le résultat est que les hommes sont devenus des femmes comme les autres. L’égalité ne s’est pas faite par plus de transcendance pour les femmes mais par plus d’immanence pour les hommes. Les femmes qui travaillent ont deux fois plus de travail qu’auparavant puisqu’après une journée de travail, souvent sans intérêt et mal payée (caissière au supermarché, ménages, ouvrières à la chaîne, fonctionnaire derrière un bureau…), elles doivent, après parfois une heure de transport, s’occuper, à la va vite, des devoirs scolaires et du repas pour les enfants. L’espoir de liberté, telle que l’avait pensé Simone de BEAUVOIR, s’est transformé en une nouvelle aliénation. L’image de la femme qu’ont les garçons d’aujourd’hui est souvent une mère fatiguée et stressée. Pas de quoi fantasmer. Et ce que la femme a gagné, le petit enfant l’a perdu, souvent séparé de sa mère dès l’âge de 2 ans.

Cérès ne gagne jamais complètement. Quand Cérès descend aux enfers pour obtenir la libération de sa fille Koré, elle n’obtient rien sans l’entremise de Jupiter. Elle obtiendra finalement la moitié de ce qu’elle voulait. Koré remontera des enfers 6 mois dans l’année avant de retourner 6 mois aux enfers. Le combat de Simone de BEAUVOIR s’est aussi arrêté à mi-chemin. La femme n’est qu’à moitié libre ; elle reste en grande partie liée à sa condition immanente.

 

PS : afin de mieux cerner toutes les facettes de Cérès, je publierai, la semaine prochaine, deux autres articles. L’un sur Dominique VENNER, l’autre sur Adolf HITLER. Soyez au rendez-vous.

———————————

Pour agrandir les images, faire, autant de fois que nécessaire Ctrl+

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s