Conférence des 70 nations- Gog et Magog.

Décidément François HOLLANDE aime les grandes messes. Après avoir fait venir 44 chefs d’états, dont quelques dictateurs, le 11 janvier 2015 pour une petite marche censée symboliser la défense de la liberté de la presse, après la mémorable COP 21 qui a réuni 150 chefs d’états pour sauver la planète (ne pas rire!), voilà qu’UBU accueille à nouveau 70 chefs d’états, le 15 janvier 2017, pour une conférence sur la paix au Proche-Orient. Nul doute que le « grand « homme voudrait bien inscrire son nom dans l’histoire. Mais les médias parlent peu de cet événement, et les Français s’en foutent royalement. Ils devront toutefois en payer la note.

Personne ne croit, en effet, qu’une telle conférence ait la moindre chance de régler un problème qui dure depuis plus de cinquante ans, et qu’aucune résolution de l’ONU n’a pu éclaircir, vu que l’état d’Israël n’en respecte aucune, ceci en toute impunité. Le peuple palestinien continuera donc à être chassé de la terre de ses ancêtres par un autre peuple dont les ancêtres, essentiellement d’origine européenne et russe, qui n’y a jamais mis les pieds.

Tout ceci, les dirigeants qui vont se réunir le savent. Alors pourquoi organiser cette conférence une semaine avant la fin du mandat de Barak OBAMA et l’intronisation de Donald TRUMP dont les positions pro-sionistes sont avérées ?

Voici le thème de jour d’ouverture de la conférence.

conference-des-70

Les deux aspects les plus importants sont la conjonction Lune/Noeud Nord sur la ligne d’horizon, dans le signe du Lion, et le carré partile du Soleil 0 Capricorne, maître du Lion, à Cérès 0 Bélier.

La conjonction Lune/NN se situe sur l’ascendant de Donald TRUMP et Saturne en X transite la Lune de Donald TRUMP. J’y vois une manœuvre pour trouver un accord qui engagerait les EU et limiterait l’action du futur président, favorable à la colonisation des territoires occupés.

Ceci pour la partie la plus visible. Mais il y a aussi une partie invisible qui se joue. Saturne est la planète la plus haute en déclinaison et en parallèle de déclinaison avec le Milieu du Ciel. Saturne renseigne donc sur l’objectif. Or, Saturne est maître de la maison XII. Le Soleil entre dans la maison XII et Cérès, avec lequel il est en carré partile, est maître de la maison VIII. Cette conférence entre, manifestement, dans le cadre d’un calendrier occulte. D’ailleurs, le fait qu’il y ait 70 délégations est plutôt troublante. En effet, dans les textes bibliques, il y a 70 nations qui interviennent dans l’épisode de Gog et Magog, à la fin des temps.

Tout le monde n’est pas d’accord sur ce que sont Gog et Magog. Cependant, il y a une thèse qui s’appuie sur la Bible et le Coran qui explique ceci. Après le déluge, NOE eut trois fils, SEM, HAM et JAPHET. Ce dernier eut plusieurs descendants dont Gomere (Gog ?) et Magog (1). Gog et Magog sont donc deux peuples qui fondèrent le royaume des Khazars, entre la Mer Caspienne et la Mer Noire, qui adoptèrent la religion juive. Les Khazars furent indépendants du 7ème au 10ème siècle, étendant leur influence jusqu’en Ukraine. Puis il furent défaits par les Scandinaves et les Russes, mais ne se soumirent jamais. Ils gardèrent leurs coutumes, leur religion (judaïsme) et leur langue (yiddish). Il est écrit, qu’à la fin des temps, ils régneraient sur Jérusalem, reconstruiront le 3ème temple et seront confrontés à une armée composée de 70 nations.

Nous y sommes. Les Khazars ashkénazes occupent Israël depuis la fin de la fin de la seconde guerre mondiale. On les appellent les sionistes. Ceux-ci n’ont qu’un obsession, reconstruire le 3ème temple, car le Messie juif ne pourra revenir qu’après sa reconstruction. Le problème est que l’emplacement est occupé par la mosquée Al-Aqsa, l’un des principaux lieux saints de l’islam.

Aucune entente n’est donc possible entre les deux religions, et donc entre les deux peuples occupant le même territoire. L’affrontement est donc inéluctable.Dans ce contexte, la conférence de Paris pour la paix, réunissant les 70 nations qui affronteront Gog et Magog, prend un sens eschatologique. La conjonction de l’ascendant à Fomalhaut, étoile fixe hors limite, ne dit pas autre chose.

Cette conférence préparatoire à la guerre Gog et Magog ne va pas contre les souhaits d’Israël, car, du point de vue eschatologique, les juifs orthodoxes et de nombreux rabbins attendent cette guerre au terme de laquelle arrivera ce qu’ils appellent « la délivrance ».

J’insiste sur le carré partile Soleil/Cérès. Cérès étant maître de VIII (la mort) et le Soleil disposant de la Lune en VII (ennemis) et placée en XII, ce carré évoque un nouveau sacrifice rituel à venir.

Aurait-on voulu précipiter les événements pour rendre inéluctable la confrontation avant les 70 ans de la naissance de l’état d’Israël en 2018? Plusieurs prophéties ont prédit que c’est lorsque tout le monde croira à la paix que la guerre arrivera.

Cette conférence se déroulera alors que Donald TRUMP ne sera pas encore intronisé et qu’il fait l’objet d’au moins 1800 appels à son assassinat sur Internet, en toute impunité alors que la loi l’interdit. Le Kremlin prend très au sérieux ces menaces couvertes par l’Etat-Profond. M. POUTINE vient de déclarer que si TRUMP était assassiné, il « déchaînerait l’enfer sur l’Amérique ».

——————————————————————————————————–

(1) tous les exégètes n’ont pas le même point de vue sur Gog et Magog. Le Sheik Imran Hosein (musulman) pense que Gog est une alliance anglo-américano israélienne et Magog une alliance Russo-turc-iranienne. Pour le rav Ron Chaya (juif), Gog est un homme et Magog une alliance de peuples (ONU ou une partie de l’organisation) contre Israël, la guerre Gog et Magog étant une guerre spirituelle. Saint Augustin voit Gog et Magog comme une guerre de tous contre tous, fomentée par Satan lui-même. Personnellement je persiste à penser qu’il s’agit de deux peuples, le peuple Gog ou Hog ou Hung (Hongrie), peuple d’Europe centrale, et Magog (Mongols), peuple d’Asie centrale, qui se sont mélangés pour former le peuple Khazar.

6 réflexions sur “Conférence des 70 nations- Gog et Magog.

  1. Bonjour Patrick,

    outre tes qualités d’astrologue j’apprécie toujours autant tes analyses (même si à mon avis les palestiniens n’ont pas plus de légitimité sur cette terre que les israéliens) et tes commentaires sans langue de bois.
    L’arrogance et la prétention du « grand homme » à vouloir régler un problème constitutif de l’histoire mondiale, est à l’image de sa médiocrité et de celle des politiciens en général. Il s’imagine sans doute occulter ainsi son piteux bilan, mais peut être pense t-il aussi flatter un monde musulman, qui espère t-il, apportera ses voix (et ses pétro-dollars) au parti socialiste. Ce n’est qu’un avis personnel.
    Probablement n’est il qu’un pion dans cette « partie invisible qui se joue ».
    Voici une nouvelle année qui sera sûrement remplie d’événements « boule-versant » et autant d’occasions de lire tes pertinentes analyses astro-politiques.
    Thierry

    J'aime

  2. Merci, cher Thierry, toujours fidèle.
    L’attitude de Hollande me laisse perplexe. Après être allé chanté, kippa sur la tête, aux côtés de Netanyahou à Jérusalem, voilà qu’il lui fait un enfant dans le dos. Ce n’est manifestement pas lui qui est aux commandes.

    J'aime

  3. Bonjour Patrick

    « Ce n’est manifestement pas lui qui est aux commandes. » Si tant est qu’il y a été durant son quinquennat ce dont je doute fortement. La guerre à l’ennemi qui ne vote pas ‘la finance’ n’a jamais eu lieu d’ailleurs.

    Cordialement

    J'aime

    1. Bonjour Gil,
      Je me souviens du soir où il fut élu président de la république. Il était tout sourire, puis, il s’est retiré dans son bureau. Quand il en est sorti, il était blême. On lui avait sans doute déjà signifié qui était aux commandes.

      J'aime

  4. Exposé intéressant selon les astres mais ne soyez pas obsédé par les Khazars, les Juifs d’Europe sont issus de mélange européen et moyen-oriental et aussi de Khazars. D’après certains rav Gog Magog c’est l’Orient et l’Occident réunis pour mettre au pas Israël et saisir les trésors en pétrole du Goland et de la mer M..

    J'aime

    1. Oui, mais au moment où les écritures ont été écrites, le pétrole n’existait pas. Et quand les juifs d’Europe se sont installés en Palestine, il n’était pas question de pétrole, ni d’ailleurs de Golan qui appartenait à la Syrie.Les rav sont bien gentils, mais ils arrangent tout cela à leur sauce. L’anachronisme ne leur fait pas peur.
      Bien sûr, la volonté de puissance et les intérêts de profits financiers jouent un grand rôle aujourd’hui.Mais si l’on s’inscrit sur un temps long, l’histoire des peuples se confond avec l’histoire des religions. C’est le spirituel, donc les croyances, qui est à la racine des civilisations. Sans les textes bibliques, personne n’aurait eu l’idée de déporter les juifs d’Europe vers la terre de leurs ancêtres fantasmés. Fantasmé, car aucun d’eux n’a eu d’ancêtre issue de cette région.
      Il n’y a bien sûr pas de peuple élu, mais des gens dont l’intérêt est de le croire. « Un peuple d’élites, sûr de lui-même et dominateur » comme le disait De Gaulle.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s