BREXIT et Traité de Rome.

Le gouvernement britannique de Theresa May activera l’article 50 du traité de Lisbonne le 29 mars, lançant officiellement la sortie du Royaume-Uni hors de l’Union européenne.

«Le représentant permanent du Royaume-Uni à Bruxelles a informé l’Union européenne ce matin que la Grande-Bretagne activerait l’article 50 le 29 mars», a indiqué le 20 mars un porte-parole du Premier ministre britannique.

 

Le Royaume Uni a choisi une date proche du 60ème anniversaire du Traité de Rome, qui aura lieu le 25 mars 2017, pour officialiser sa demande. Voici la synastrie entre ces deux thèmes.

BREXIT et Traité de Rome

La similitude entre les deux thèmes est évidente. Le Soleil du BREXIT transite le Soleil et l’ascendant du Traité de Rome. Vénus transite Vénus ; la Lune est au carré de la Lune. Mais, ce qu’il y a de plus troublant est que Eris est Planète Levante au moment des Traités de Rome et le jour de l’activation de l’article 50, et, pour chacun des deux thèmes, dans le signe sidéral des Poissons.

L’ascendant du BREXIT est à 28 Poissons, sur la conjonction Eris/Uranus conjointe à la Lune 29 Poissons. Les derniers degrés du signe indiquent la fin d’un processus, pas seulement pour le Royaume-Uni qui se retire de l’UE, mais aussi pour les pays fondateurs du Traité de Rome : la France, l’Allemagne, l’Italie et le Bénélux. Il faut donc s’attendre à ce que ces pays fondateurs, prenant acte de l’échec relatif de la construction d’une Europe unie, refonde une nouvelle Europe, sur de nouvelles bases, moins floues que celles d’un ascendant Poissons.

Les Traités de Rome de 1957 avaient pour fondement la paix, et pour objectif la construction d’une entente entre des pays qui s’étaient détruits après deux guerres mondiales. La conjonction Ascendant/Eris/Mercure était au trigone de Saturne en maison IX. Le trigone Mercure /Saturne en IX indiquait la volonté de construire un ordre nouveau fondé sur la sagesse et la raison.

Cette construction, au fil du temps, s’est avérée un carcan pour les peuples. La conjonction Ascendant/Eris/Uranus/Lune figure la volonté de s’émanciper de cette structure et permettre aux peuples de se réinventer un destin. Les temps ont changé. Le traumatisme post seconde guerre mondiale ne touche plus les jeunes générations. Les trente glorieuses sont désormais loin derrière nous. Ce sont les difficultés économiques qui sont à présent au centre des préoccupations (carré partile Jupiter 24 Vierge/Pluton 24 Sagittaire). La tentation du chacun pour soi (conjonction Lune/Uranus) remplace l’esprit solidaire qui prévalait lors de la signature des traités.

Toutefois, la raison n’a pas disparu pour autant. Le trigone Mercure / Saturne, présent au moment des traités, est toujours là, plus fort encore car partile. Mercure est à 2 Bélier et Saturne à 2 Sagittaire. Le Bélier ayant trait aux armées et le Sagittaire à la politique étrangère, l’on peut penser qu’une future Europe militaire va naître. Autrement dit, l’Europe, au lieu de se protéger derrière le bouclier de l’OTAN, entièrement piloté par les EU, va se doter de son propre système de défense. Je m’attends donc à une relance du vieux projet de Communauté Européenne de Défense qui fut un échec en 1954, mais qui redevient d’actualité depuis l’élection de Donald TRUMP et les incertitudes qui planent sur sa volonté de continuer à assurer la défense de l’Europe.

N’oublions pas que, dans les traités de Rome, il y avait un volet économique (CEE) et un volet nucléaire (CEEA). Le Royaume Uni étant une puissance nucléaire, au même titre que la France, aucune défense commune en Europe ne peut se faire sans une entente entre les deux puissances européennes, les seules à être membres permanents au Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Vu sous cet angle, le BREXIT n’est pas une sortie définitive du Royaume-Uni du processus de construction européenne, mais une étape vers une nouvelle Europe, fondée sur des bases plus indépendantes (Uranus) vis-à-vis des EU et aussi plus démocratiques (Uranus/Lune).

A partir du 29 mars 2017 , le Royaume-Uni a deux ans pour négocier, avec les autres puissances de l’Europe (essentiellement France, Allemagne, Italie) les bases d’une Nouvelle Europe.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s