Omar RADDAD, coupable ou pas.

La sortie des mémoires de maître Henri LECLERC, qui fut avocat de la partie civile au cours du procès de Omar RADDAD, relance le débat au sujet de la culpabilité ou de l’innocence du jardinier. Henri LECLERC confirme, aujourd’hui encore, sa conviction profonde de la culpabilité de Omar RADDAD.

Nous n’avons pas l’heure de naissance de Omar RADDAD. Aussi vais-je m’appuyer, une fois encore, sur la Planète Levante du 1er juillet 1962, jour de sa naissance au Maroc.

RADDAD Omar

Cérès est la Planète Levante. Elle se situe à 15 Gémeaux, dans un Nakshatra de Rahu (Noeud Nord) et un Navamsa de Vénus. Ces deux « planètes » se trouvent en maison II (argent) ; Vénus est maître de V (jeu). C’est important car nous savons que Omar RADDAD était un habitué des casinos, qu’il perdait de l’argent et qu’il demandait régulièrement des avances sur salaire à sa patronne, et que celle-ci ne voulait plus lui accorder, comme elle l’a confié à une amie, par téléphone, la veille de sa mort. Le Noeud Nord est à l’opposition de Saturne en maison VIII, sur un degré Saturne/Lune. Sur le plan caractériel, cela fait l’ homme renfermé, inhibé et froid.

Voyons à présent la révolution lunaire de juin 1991, mois du meurtre.

RADDAD Omar RL 06 1991

L’ascendant est dans le signe du Bélier, signe de Mars, sur un degré Vénus/Vénus. Nous avons vu plus haut que Vénus était liée aux finances et au jeu. La planète est ici conjointe au maître de I, Mars, conjoint à Jupiter. Jupiter est aussi une planète d’argent. L’ensemble s’oppose à Saturne qui, à la naissance, occupe très négativement la maison VIII. Saturne est ici en maison X, la maison de la profession. Saturne représente sa patronne, une femme plutôt solitaire. Saturne est au sesqui-carré du Soleil, maître de V en II. Omar a flambé, il a besoin d’argent. Il pense à sa patronne, Saturne, pour régler son problème (sesqui-carré). Mais il est en position de faiblesse car Saturne est dignifié dans son signe, le Capricorne, alors que Mars, qui le représente par sa maîtrise de l’ascendant, est en chute. La conjonction de Mars à Vénus indique la passion qui monte au cours de l’entretien. L’énergie déployée (Mars/Jupiter) au cours de la discussion (Lune qui dispose de Mars/Jupiter est en III, maison de la communication), se concentre (Saturne) et s’extériorise en violence (Mars opposé Saturne) pour obtenir satisfaction. L’épreuve de force tourne au drame.

Cette hypothèse se trouve renforcée si l’on fait progresser le thème de la révolution lunaire jusqu’au 23 juin 1991, jour du meurtre.

RADDAD Omar RL prog au 1991 06 23

Nous voyons que les 3 planètes incriminées, Jupiter, Vénus et Mars, viennent d’être rejointes par la Part de la Mort. La Lune, qui dispose de cet amas, rejoint Pluton en maison VII (l’adversaire), au carré de l’amas. La conjonction Lune/Pluton au carré de Vénus/Mars/Part de la Mort indique clairement une explosion de colère suite à ce qui est ressenti comme une offense à son honneur. Il est possible que cet être, fruste, n’ait pas supporté un refus venant d’une femme.

Je suis convaincu de la culpabilité de Omar RADDAD, mais une conviction ne constitue pas une preuve. Les jurés ont condamné, par 3 fois, Omar RADDAD sur leur intime conviction, sans preuve matérielle et, bien sûr, sans aveu, mais sur un faisceau d’indices. C’est tout le problème de l’intime conviction. Elle peut être juste ou fausse. Condamner sur l’intime conviction, c’est prendre le risque d’envoyer en prison un innocent. Personnellement, sans preuve, j’aurais voté l’acquittement. J’aurais donc pris le risque de remettre en liberté un éventuel coupable. Qu’est-ce qui est le mieux ? La justice des hommes n’est pas celle de Dieu.

 

2 réflexions sur “Omar RADDAD, coupable ou pas.

  1. Cette affaire est complexe, il semble que chaque clan a fourni les éléments qui lui convenaient pour négocier l’innocence.
    A l’époque du procès je dois avouer être tombée dans le piège et l’ai cru innocent, car victime du racisme … depuis, j’ai appris que le racisme a plusieurs visages et que certaines personnes malhonnêtes se l’approprient sur fond de généreuses subventions qui non seulement alimentent le racisme mais enrichissent ceux qui bénéficient de ces subventions.
    On apprend à vivre quand nous sommes nous mêmes victimes du racisme pour être trop blancs, trop blonds et trop femmes !
    Il est certain qu’ Omar appartient à une culture où la « femme chef » est méprisable et si de plus, elle fait preuve d’autorité, ça les rend furieux.
    Ainsi dernièrement, j’ai lu un article disant que ce fameux Omar serait bel et bien l’assassin car trop de points l’accablant et ne sont pas élucidés.
    De plus, il aurait bénéficié d’une grâce partielle, de la part du président Jacques Chirac, sur la demande du roi Hassan II du Maroc, un accord secret prévoyant en échange la libération d’un Franco-Marocain détenu au Maroc.
    Ça fait de nombreux mystères et de politisation autour de ce meurtre.

    J'aime

    1. Tu évoques le racisme, ce qui sous entend la question de l’antiracisme, une idéologie dont la finalité est d’instaurer, chez les blancs, la haine de soi, en les culpabilisant pour l’esclavage des noirs, qui a certes existe, mais dont l’essentiel du trafic était le fait des noirs eux-mêmes, pour la déportation des juifs, alors que ce sont les banquiers juifs qui ont financé Hitler, pour la colonisation de l’Algerie, alors que celle-ci n’est que la conséquence des razzias contre les chrétiens pour les réduire à l’esclavage.
      Trop c’est trop. Le deux poids deux mesures est devenu insupportable.
      Jacques CHIRAC est tombé dans le panneau de l’antiracisme, et, depuis, l’on n’en est pas sorti, au contraire. Ne voilà-t-il pas que certains noirs demandent de débaptiser les rues et places Colbert au motif qu’il était esclavagiste.
      Tous ces gens sont incultes et pratiquent allègrement l’anachronisme, à savoir qu’ils jugent le passé au regard des mœurs et coutumes d’aujourd’hui. Malheureusement, l’esclavage était planétaire. Pas un pays n’y a échappé. Lorsque Alexandre Le Grand faisait une conquête, il faisait tuer les guerriers mâles et réduisait les femmes et les enfants en esclavage. Quand César conquit la Gaule, plus d’un million de Gaulois devinrent les esclaves des Romains. Et c’était partout la norme, en Europe, en Asie (Chine et Inde compris), en Amérique (Aztèques, Mayas), en Afrique Noire et dans les pays arabes.
      En revanche, tous ces antiracistes oublient de mentionner que la France fut à l’origine de la fin de la traite des êtres humains. D’abord, avec Louis X Le Hutin qui mit fin au servage plusieurs siecles avant la Russie bolchevique, puis par la déclaration des droits de l’homme et l’abolition de l’esclavage.
      Ajoutons que l’esclavage n’a pas disparu. De nombreuses femmes de Moldavie sont contraintes à la prostitution. Mais, comme elles sont blanches, cela n’intéresse guère les antiracistes. La condition des Philipins dans les monarchies du golfe s’apparente aussi à de l’esclavage. Mais peu le dénonce, commerce oblige, sans doute.
      Non, la seule chose qui intéresse les antiracistes, c’est la culpabilisation de l’homme blanc, afin qu’il perde tout sentiment de fierté pour la civilisation occidentale. Cela s’inscrit dans la mise en place progressive du Nouvel Ordre Mondial, plus facile à atteindre si l’homme blanc a honte de son passé. L’homme honteux ne résiste pas. Il fait profile bas et rase les murs.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s