Robert MARCHAND, centenaire toujours en piste.

L’on ne compte plus les centenaires en France, ils deviennent trop nombreux. L’on compte à présent les super-centenaires, ceux qui ont plus de 110 ans. A ce jour, ils sont 27 en France. Je devrais dire « elles sont » parce ce qu’il n’y a que des femmes. Cela n’a rien d’étonnant puisque l’espérance de vie des femmes est de 85 ans contre 78 ans pour les hommes. Néanmoins, certains hommes défient la statistique. Il en est un qui a fait la une des journaux quand, a plus de 100 ans, il a établi un record du monde de l’heure à vélo. Il est vrai que, comme aucun autre centenaire ne s’est attaqué à ce record, il était relativement tranquille. Néanmoins ce fut un exploit qui doit laisser pantois toutes les mémés du même âge, clouées dans leur fauteuil en maison de retraite. Cet homme d’exception s’appelle Robert MARCHAND. Il et né le 26 novembre 1911 à 12h00 selon l’état civil à AMIENS.

Les heures de naissance étaient très arrondies à l’époque de sa naissance. Aussi l’ai-je corrigée selon la Trutine d’Hermès (qui, je le reconnais, n’est pas une garantie absolue) et en plaçant le Soleil sur le Milieu du Ciel, ce qui correspond bien à son heure de gloire, même tardive.

MARCHAND Robert

La question que l’on doit se poser est quels sont les éléments du thème qui laissent à penser que le natif vivra vieux ? Traditionnellement, la planète de la longévité est Saturne. Or, notre homme a l’ascendant dans le signe du Capricorne, signe de Saturne. Saturne est donc le gouverneur du thème . Il a aussi la Lune en Capricorne. Ascendant et Lune sont tous deux au sextile du Soleil, ce qui conforte la vitalité du sujet et, en particulier de ses organes, la Lune régissant les organes. La Lune est, de plus , dans son propre Nakshatra.

Autre point très intéressant. Le Soleil est sur un degré Saturne/Vénus. Si Saturne est la planète de la vieillesse, Vénus contribue beaucoup à la longévité. Chez les indiens, ce sont les périodes vénusiennes qui sont les plus longues. D’ailleurs, je ferais remarquer que, selon les périodes indiennes, Robert MARCHAND est en période de Vénus depuis 2004 et en sous-période de Saturne depuis octobre 2017. Mais il n’y a pas que le Soleil qui est soutenu par Saturne et Vénus. Saturne lui-même est sur un degré Vénus/Saturne, donc parfaitement en phase avec le Soleil qui irradie de ses rayons bénéfiques la Lune et l’ascendant. Il y a une troisième planète qui contribue aussi à cette longévité, c’est Cérès, qui est sur un degré Saturne/Vénus, identique à celui du Soleil. Cérès est, de plus, au trigone du Soleil. Cérès apporte l’hygiène de vie. Même si l’heure de naissance n’est pas rigoureusement exacte, cela n’a aucune incidence sur le Soleil, Saturne et Cérès qui sont sur le même degré quelle que soit l’heure de naissance.

L’on pourra me faire remarquer que bien des planètes de ce thème sont mal placées en signes. Saturne et Vénus sont en chute et Mars angulaire est en exil. C’est vrai. Ces mauvaises positions ont influé sur l’existence de Robert MARCHAND. Travailleur manuel, sa vie n’a pas été facile. Il a fait une bonne dizaine de métiers, tant en France qu’à l’étranger, en bas de l’échelle sociale, en dépit d’un Soleil au Milieu du Ciel. Ce qui montre au passage que le Milieu du Ciel n’a rien à voir avec la profession quand celui-ci ne transite pas la maison X zodiacale (10ème signe à compter de l’ascendant). La maison X est en Balance où se trouve le Noeud Sud, défavorable, et dont le maître est Vénus, en chute en Vierge et en IX (l’étranger ne l’a guère favorisé sur le plan professionnel).

Si ces planètes, mal placées en signes, ont eu une incidence sur les difficultés de l’ existence de Robert MARCHAND, elles n’ont eu aucun effet sur sa longévité, bien au contraire, en raison des planètes qui les maîtrisent, soient en Nakshatras, soient en Navamsas. Même Mars, angulaire au Fond du Ciel, qui apporte de la force physique jusqu’à un âge avancé, bien qu’en exil, est protégé par sa position sur un degré Soleil/Vénus, Vénus étant sur un degré Lune/Soleil, au sextile l’un de l’autre.

En conclusion, Robert MARCHAND a bénéficié de plusieurs indices de longévité : un bon aspect entre les luminaires, élément peut-être le plus important, une Lune en signe de Saturne et un Soleil en signe de Mars, Saturne et Mars étant protégés par Vénus. Néanmoins, soyons honnête, je ne crois pas qu’il soit possible de déterminer, à l’avance, la durée de notre vie. Tout au plus, aurions-nous pu dire, à l’analyse de ce thème, que l’homme avait de bonnes chances de dépasser l’espérance de vie moyenne d’un humain de sexe masculin, qui est de 78 ans en France, à notre époque.

La durée de notre vie est un mystère et peut-être doit-elle le rester.

Souhaitons un bon anniversaire à Robert MARCHAND qui fête aujourd’hui ses 106 ans.

2 réflexions sur “Robert MARCHAND, centenaire toujours en piste.

  1. bonsoir Patrick .

    vous faites bien de souligner qu’en astrologie vous ne pouvez pas donner un temps de vie .

    perso je ne désire pas vivre jusqu’à ces âges avancés …
    profiter de la vie oui , mais je ne veux pas prendre racine …(sourires) .

    amitié .
    Chris .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s