Dominique VENNER, Cérès et suicide

Je vous l’avais promis. Voici un nouvel exemple de suicide que l’on peut attribuer à Cérès.

Dominique VENNER fut un intellectuel nationaliste engagé et un historien de grand talent. Passionné d’armes et de chasse, Il s’intéressa à l’histoire militaire, à la guerre de sécession vue du côté des confédérés, à la révolution bolchévique, vue du côté des Russes Blancs. Autrement dit, vue du côté des vaincus, comme il le vécut lui-même à la fin de la guerre d’Algérie. Cet homme,  fin et nourri de culture antique, rêvait d’une société aristocratique qui n’a jamais pu voir le jour. Aussi, est-ce avec une grande lucidité qu’il scruta la décadence intellectuelle et morale de notre civilisation.

VENNER Dominique

Il se suicida le 21 mai 2013 dans la cathédrale Notre Dame de Paris. Il laissa une lettre dans laquelle il justifiait son geste « Je crois nécessaire de me sacrifier pour rompre la léthargie qui nous accable. J’offre ce qui me reste de vie dans une intention de protestation et de fondation. »

Tout est dit dans cette phrase. Dominique VENNER n’était pas dépressif. Il est mort comme il a vécu, avec courage et pour des idées. Il se sacrifie en engageant l’avenir. C’est le geste ultime d’un soldat. Il continue « Alors que tant d’hommes se font les esclaves de leur vie, mon geste incarne une éthique de la volonté. Je me donne la mort afin de réveiller les consciences assoupies. Je m’insurge contre la fatalité. » Ceux qui voudraient lire sa lettre en entier, peuvent se reporter à son site, toujours vivant : http://www.dominiquevenner.fr/2014/05/dominique-venner-present-2/

Dominique VENNER est né le 16 avril 1935 à 9h30 (8h30 TU) à Paris.

VENNER DominiqueVENNER Dominique

Dominique VENNER est né à l’heure de Mercure, également maître de l’ascendant, en maison X (profession) et à l’opposition de Mars (maître de XI) en maison IV (patrie et histoire). Mercure est conjoint à la Nouvelle Lune 18 Poissons qui est à l’opposition partile de Mars 18 Vierge, ce qui valorise considérablement ce dernier. Dominique VENNER est né autant à l’heure de Mars qu’à l’heure de Mercure. Mars prend même le pas sur Mercure car il est dans le signe où se trouve la Lune. Il n’en demeure pas moins que l’opposition Mercure/Mars conduit à la querelle et donne un esprit rebelle.

Le dispositeur de Mars, et de la Lune, est Cérès. L’astéroïde est à la conjonction partile de Pluton et au carré du Soleil. Ce carré ne vient nullement tempérer l’opposition Mercure/Mars. Bien au contraire. Cérès/Pluton représente la descente aux enfers, lieu de transformation (Pluton) vers une purification (Cérès). Le carré au Soleil, ce sont les valeurs qui se délitent. Comme dans le Guépard, l’admirable film de Visconti, VENNER assiste, impuissant, à la fin du monde ancien et ne comprend pas l’émergence du monde nouveau qu’il trouve vulgaire. Cérès représente la pureté originelle, détruite ou salit par Pluton.

C’est, bien entendu, cette configuration Cérès/Pluton au carré du Soleil qui le poussera au martyre, au sacrifice de soi.

Nous allons retrouver Cérès dans les dernières révolutions, solaire et lunaire.

Révolution solaire 2013.

VENNER Dominique RS 2013

Que cette révolution est parlante. Le maître de l’heure est le Soleil, conjoint partile à Mars : les valeurs et l’action au nom des valeurs. Dominique VENNER décide d’un coup d’éclat (Mars = coup ; Soleil = éclat).

Les planètes les plus valorisées sont Céres à l’ascendant et Neptune au Milieu du Ciel en maison IX. Cérès, dans la mythologie, se sacrifie pour sauver sa création, sa fille de l’ombre, Koré/Proserpine, qui remontera des enfers à la lumière pendant le printemps et l’été. Analogiquement, VENNER se sacrifie pour sauver son œuvre, le combat de sa vie, dans un accomplissement spirituel (Cérès trigone Neptune/MC en maison IX).

Ce thème est incompréhensible si l’on écarte Cérès. Cérès 8 Gémeaux est au carré partile de Mercure 8 Poissons, situé dans le signe de Neptune 9 Verseau, au trigone partile de l’ascendant 9 Gémeaux. Dominique VENNER a organisé (Cérès) sa mort, avec la précision (Cérès) d’un compositeur de musique qui livre sa dernière symphonie (Neptune). Pour élever son âme et atteindre l’éternité (Neptune en IX), il doit en passer par une descente aux enfers (Cérès à l’ascendant au trigone de Neptune), et au sacrifice de soi (Cérès au carré partile de Mercure, gouverneur du thème de naissance).

Voyons la révolution lunaire de mai 2013.

VENNER Dominique RL 2013 05

Ascendant Vierge, le signe de Cérès qui domine le thème par sa présence au Milieu du Ciel. Cérès 18 Gémeaux est au carré partile de l’ascendant 18 Vierge. L’ascendant de la révolution est exactement sur Mars natal 18 Vierge, à l’opposition partile de la syzygie 18 Poissons. Cette figure est un carré en T dont Cérès est Apex au double carré de l’ascendant lunaire et de Mars sur le Point de la Mort.

Les autres configurations deviennent presque accessoires. La conjonction partile Lune/Lune Noire confirme le décès et la conjonction partile Mars/NS en maison VIII indique le mode opératoire : arme à feu (Mars en signe de feu), le NS jouant le rôle du mauvais génie.

Thème journalier du 21 mai 2013.

VENNER Dominique TQL 2013 05 21

La Part de Mort est en Scorpion, conjointe à l’étoile fixe Antarès, étoile royale de la nature de Mars. Son dispositeur, Pluton 18 Sagittaire, est en maison I (équivalent du maître de VIII en I = suicide) au carré partile d’Uranus 18 Poissons, tous deux en aspect partile avec Cérès 18 Gémeaux et l’ascendant 18 Vierge de la révolution lunaire, également en aspect partile avec Mars natal 18 Vierge et la syzygie 18 Poissons.

Cérès du jour n’est pas en reste, puisque la Lune 21 Vierge, maître de la maison VIII du jour, est au carré partile de Cérès 21 Gémeaux, son dispositeur.

L’on aura noté que Dominique VENNER a choisi un lieu consacré à Notre Dame pour se donner la mort : Notre Dame = la Vierge = Cérès.

La pilule contraceptive

Le 9 mai 1960, ont été vendues, pour la première fois, des pilules contraceptives aux EU.

Voici le thème du jour.

Pilule contraceptive mise en vente

Il faut fixer son attention sur les angles, l’ascendant et le Milieu du Ciel.

La première planète qui se lève n’est pas une planète, mais la Lune Noire vraie, second foyer de l’orbite de la Lune (le premier foyer étant la Terre).

La Lune Noire a pour effet de faire disparaître ce qu’elle touche (ici l’ascendant en Taureau). Or, l’ascendant c’est le début de la vie et le Taureau est le signe de la fertilité. L’intention est donc d’empêcher la fertilité de se faire.

Si l’ascendant montre l’intention, donc le but à atteindre, le Milieu du Ciel en explique les moyens et dévoile les conséquences.

Ici, le MC est conjoint à Cérès, maître de la maison V par la Vierge, maison des enfants. Cérès est à la conjonction partile du mi-point Mars/Saturne. Or, par rapport à la maison V, Mars est le maître de VIII par le Bélier (8ème signe à compter de la V) et Saturne maître de VI par le Capricorne (6ème signe par rapport à la V). Autrement dit, le mi-point Mars/Saturne, déjà maléfique en soi, est l’expression d’une mort par médicamentation. La Vierge, 6ème signe, et la maison VI sont analogiquement en rapport avec les médicaments et la médecine. La Vierge étant un signe stérile, le but est bien de rendre stérile toute relation sexuelle.

Remarquez aussi l’extraordinaire précision des aspects de Cérès, située à 29 Capricorne, en aspect partile aux Nœuds Lunaires 29 Verseau/29 Lion et à Spica 29 Vierge, dit aussi Epi de la Vierge, qui résume toute la symbolique du signe virginal.

Le but de cet exercice n’est pas de porter un jugement moral, mais de présenter les faits, rien que les faits, au regard de l’astrologie.

L’exercice permet, en outre, de montrer la validité de monter les thèmes, lorsqu’il n’y a pas d’heure de naissance, en plaçant l’ascendant sur la première planète qui se lève après le Soleil.

Ce thème montre aussi que seule l’astrologie doit être vue du seul point de vue sidéral : ascendant Taureau et maison V en Vierge. En tropical, l’ascendant serait dans le signe des Gémeaux et la maison des enfants en Balance. L’on pourra chercher, mais vainement, une correspondance analogique avec le sujet, la pilule contraceptive.

L’exercice montre également que la Lune Noire doit être considérée comme une planète à part entière, et que Cérès est bien la planète maîtresse du signe de la Vierge, comme je l’ai maintes fois démontré, et que je démontrerai encore à l’aide de deux exemples au sujet desquels j’ai préparé des articles que je publierai bientôt.

Simone DE BEAUVOIR, le féminisme et Cérès

J’ai beau faire, j’ai beau lire pour trouver de nouveaux articles, tout revient ces derniers temps à me forcer à analyser l’astéroïde Cérès. Le 14 avril 2016, c’était le 30ème anniversaire de la mort de Simone de BEAUVOIR. Je décidai donc de regarder son thème de naissance.

Simone de BEAUVOIR est née le 9 janvier 1908 à 4h30 (4h21 TU à PARIS).

DE BEAUVOIR Simone

Immédiatement l’on est attiré par un carré en T dont Cérès 19 Vierge est Apex, au double carré d’Uranus 19 Sagittaire et de Neptune 19 Gémeaux. Quand l’on sait que Simone de BEAUVOIR est le grand penseur du féminisme de la moitié du XXème siècle, l’on comprend mieux l’importance qu’occupe Cérès dans son thème de naissance.

Cérès est ici dans son signe, celui de la Vierge. Elle est donc dignifiée, et particulièrement valorisée en participant de l’encadrement du Milieu du Ciel et de l’Ascendant. L’œuvre maîtresse de Simone de BEAUVOIR est « Le deuxième sexe », dans laquelle elle se livre à une analyse (Cérès) détaillée , approfondie et lucide (Cérès) de la condition féminine. Puis, elle livre un certain nombre de solutions qui, selon elle, permettra à la femme de s’émanciper (Cérès carré Uranus) de la tutelle masculine. Elle s’en prend notamment à l’attitude passive et soumise des femmes (Cérès carré Neptune). Elle évoque la nécessité d’une limitation (Cérès) des naissances (carré Neptune maître de V) pour permettre à la femme d’entrer dans le monde du travail (Mars, maître de VI conjoint Lune en V), le travail étant vu comme un acte créateur (maison V) et donc transcendant (Lune maître de IX).

Nous avons, grâce à ce thème, la vision d’une nouvelle qualité de Cérès quand elle est positive, ce qui est le cas quand elle est dans son signe. Nous connaissions la Cérès sacrificielle (Dominique VENNER), la Cérès pathologique (Adolf HITLER), voici la Cérès militante. Dans ce thème, grâce à la dignité de Cérès, le carré en T devient dynamique et créateur. Simone de BEAUVOIR s’inscrit dans une démarche existentialiste. L’on ne naît pas femme, on le devient, ce qui veut dire que devient la femme que l’on veut bien. La démarche est à la hauteur du tempérament des ascendants Scorpion. Il ne faut rien concéder. Le chemin est un combat.

Je ne sais pas ce que Simone de BEAUVOIR penserait de la condition féminine aujourd’hui. Plusieurs de ses combats ont abouti : limitation des naissances par la contraception et les avortements ; accès au travail (quand il y en a) ; libération sexuelle, y compris homosexuelle, unions libres, etc… Mais le but est-il atteint pour autant. La femme est-elle libérée de toute contingence immanente. A-t-elle gagnée son accès à la transcendance ?

J’ai bien peur que non. L’explosion des divorces a eu comme conséquence de faire exploser le nombre de familles mono parentales. Les femmes ont majoritairement la garde des enfants qui sont élevés sans père à la maison. Les garçons sont donc élevés par des femmes et enseignés aussi par femmes, devenues majoritaires à l’école. Le résultat est que les hommes sont devenus des femmes comme les autres. L’égalité ne s’est pas faite par plus de transcendance pour les femmes mais par plus d’immanence pour les hommes. Les femmes qui travaillent ont deux fois plus de travail qu’auparavant puisqu’après une journée de travail, souvent sans intérêt et mal payée (caissière au supermarché, ménages, ouvrières à la chaîne, fonctionnaire derrière un bureau…), elles doivent, après parfois une heure de transport, s’occuper, à la va vite, des devoirs scolaires et du repas pour les enfants. L’espoir de liberté, telle que l’avait pensé Simone de BEAUVOIR, s’est transformé en une nouvelle aliénation. L’image de la femme qu’ont les garçons d’aujourd’hui est souvent une mère fatiguée et stressée. Pas de quoi fantasmer. Et ce que la femme a gagné, le petit enfant l’a perdu, souvent séparé de sa mère dès l’âge de 2 ans.

Cérès ne gagne jamais complètement. Quand Cérès descend aux enfers pour obtenir la libération de sa fille Koré, elle n’obtient rien sans l’entremise de Jupiter. Elle obtiendra finalement la moitié de ce qu’elle voulait. Koré remontera des enfers 6 mois dans l’année avant de retourner 6 mois aux enfers. Le combat de Simone de BEAUVOIR s’est aussi arrêté à mi-chemin. La femme n’est qu’à moitié libre ; elle reste en grande partie liée à sa condition immanente.

 

PS : afin de mieux cerner toutes les facettes de Cérès, je publierai, la semaine prochaine, deux autres articles. L’un sur Dominique VENNER, l’autre sur Adolf HITLER. Soyez au rendez-vous.

———————————

Pour agrandir les images, faire, autant de fois que nécessaire Ctrl+