Un suicide et les directions tertiaires

En termes de moyens de prédiction, nous avons évoqué les révolutions solaires et lunaires, les directions secondaires et les directions symboliques. Il existe deux autres types de directions, les primaires, que je ne pratique pas, et les tertiaires. Ces dernières ne sont pas à négliger ; elles peuvent être parfois fort éclairantes.

Si les directions symboliques consistent à faire progresser le thème de naissance de 1° pour un an, et les directions secondaires d’un jour pour un an, les directions tertiaires consistent à faire progresser le thème d’un mois lunaire par année. En astrologie sidérale, comme l’on donne la préférence à la Lune, ce système prend tout son sens.

Je vais prendre l’exemple de Kurt COBAIN, le chanteur du groupe NIRVANA qui s’est suicidé le 5 avril 1994. C’est le 22ème anniversaire de sa mort. Je prends cet exemple parce que les directions tertiaires, pour l’époque du décès, sont celles qui sont les plus parlantes. D’autre part, cela va me permettre de reparler de l’astéroïde Cérès.

Kurt COBAIN est né le 20 février 1967 à 19h37 selon l’état civile à ABERDEENA dans l’état de WASHINGTON.

COBAIN Kurt

Kurt COBAIN a Uranus sur l’ascendant. Ses biographes nous disent qu’il était un enfant hyperactif. On le « soignait » aux amphétamines et on lui donnait des sédatifs pour le calmer. Pas étonnant que sa vie ne fut qu’une continuelle consommation de drogues, en particulier l’héroïne. Au regard de ce thème, cela pose le problème de la planète analogique à la drogue. Généralement, l’on prend Neptune. Or, ici, Neptune, au trigone de Jupiter, est positive. Pluton, qui encadre l’ascendant avec Uranus, opposé à Mercure qui dispose de la Lune (le mental) conviendrait mieux. Mais le carré Cérès/Uranus/Ascendant est aussi à prendre en compte. Cet aspect est destructeur. Cérès et Uranus sont antinomiques. Uranus, principe de liberté sans limite s’affronte à Cérès, principe de limitation, de raison. Il ne peut y avoir aucun compromis entre ces deux planètes en carré. L’une doit l’emporter sur l’autre pour mettre un terme à un complexe de culpabilité sur fond de transgression. C’est cet aspect, présent à la naissance, qui explique le suicide. Peut-être explique-t-il aussi la drogue.

Voici le thème des directions tertiaires au 5 avril 1994.

COBAIN Kurt DT 1994 04 05

Pluton est à 29 Lion au carré partile de Cérès natal à 29 Taureau au Milieu du Ciel. Il transite l’ascendant natal et Uranus, également au carré de Cérès natal. C’est un indice lourd car Pluton ne refera jamais plus cet aspect.

D’autre part, nous voyons une conjonction partile Vénus/Saturne à 28 Poissons, au carré de Cérès dirigé qui est à 27°49 Sagittaire, soit à 11’ seulement du carré partile. Vénus et Saturne sont présents potentiellement en maison VIII du thème de naissance. Ce sont les anérètes. Ils deviennent actifs et opérationnels lors de leur conjonction partile.

Le  carré de Vénus/Saturne à Cérès indique, non une dépression, mais, au contraire, un excès de lucidité. Cérès dit que le moment est venu de mettre un terme à une situation que le natif ne pouvait plus supporter. La dernière chanson qui passait sur les ondes avant son suicide s’intitulait « come as you are » que l’on pourrait traduire par « viens comme tu es » ou bien « deviens ce que tu es ». Kurt COBAIN en fait ne chantait pas, il poussait des cris de douleurs, douleurs dues à la drogue, mais surtout douleurs de mal être.

Avec Cérès carré Pluton, point de transcendance, point de consolation métaphysique. Rien qu’un regard glacé sur le vide intérieur, et le sacrifice de sa  vie pour sauver sa propre fille pour qu’elle ne connaisse pas les affres de la descente aux enfers qu’a vécu son père. La lettre d’adieu de Kurt CORBAIN est un message d’amour à sa fille. Nous retrouvons-là toute la symbolique du mythe Cérès/Proserpine.

Le reste n’est qu’accessoire. Les directions sont à l’heure de Mars. Mars est maître de VIII (le genre de mort) à 8 Scorpion, signe de Pluton au carré partile de Cérès, au sextile partile d’Uranus 8 Vierge, signe de Cérès, conjoint à l’ascendant dirigé. L’ascendant désigne la tête ; Mars/Uranus, l’arme à feu.

Depuis que j’étudie Cérès, j’ai constaté que cet astéroïde était souvent présent dans les thèmes de suicidés. Je vous présenterai sous peu un autre thème pour illustrer cette découverte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s